//img.uscri.be/pth/2e692b46f0072b7d1376ff08fe9eea1b326816e3
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Humain. Une enquête philosophique sur ces révolutions qui changent nos vies

De
731 pages
Sommes-nous à la veille d’une nouvelle humanité ? Les mutations en cours (révolution numérique, nanotechnologies, ingénierie génétique, sciences cognitives) transforment-elles notre représentation de l’homme de demain ? Quelles sont les données à connaître ? Les principaux enjeux ? Quelle responsabilité nous incombe ?Pour répondre à ces questions, Monique Atlan et Roger-Pol Droit ont entrepris un tour du monde scientifique et dialogué avec 50 experts. Leur enquête interdisciplinaire, stimulante et sans équivalent, fournit une irremplaçable boussole, accessible à tous, pour qui veut comprendre les enjeux du monde à venir.
Voir plus Voir moins
Monique Atlan Roger-Pol Droit
Humain
Une enquête philosophique sur ces révolutions qui changent nos vies
Champs essais
© Flammarion, 2012, pour l'édition originale © Flammarion, 2014, pour la présente édition en col l. « Champs » ISBN Epub : 9782081350519
ISBN PDF Web : 9782081350526
Le livre a été imprimé sous les références : ISBN : 9782081313019
Ouvrage composé et converti par Meta-systems (59100 Roubaix)
Présentation de l'éditeur Sommes-nous à la veille d’une nouvelle humanité ? L es mutations en cours (révolution numérique, nanotechnologies, ingénierie génétique, sciences cognitives) transforment-elles notre représentation de l’homme de demain ? Quelles sont les données à connaître ? Les principaux enjeux ? Quell e responsabilité nous incombe ? Pour répondre à ces questions, Monique Atlan et Rog er-Pol Droit ont entrepris un tour du monde scientifique et dialogué avec 50 experts. Leur enquête interdisciplinaire, stimulante et sans équivalent, fournit une irrempla çable boussole, accessible à tous, pour qui veut comprendre les enjeux du monde à veni r.
Monique Atlan est journaliste et productrice à Fran ce 2. Roger-Pol Droit est philosophe, écrivain et journaliste. Il est l’auteu r d’une trentaine de livres. www.rpdroit.com
Autres ouvrages de Roger-Pol Droit (sélection)
101 expériences de philosophie quotidienne, Odile Jacob, 2001 (Prix de l'essai France Télévisions 2001) Dernières nouvelles des choses : une expérience phi losophique, Odile Jacob, 2003 L'Oubli de l'Inde : une amnésie philosophique, Seuil, coll. « Points Essais », 2003 Le Culte du néant : les philosophes et le Bouddha, Seuil, coll. « Points Essais », 2004 Généalogie des barbares, Odile Jacob, 2007 Les Héros de la sagesse, Flammarion – Champs no 1044 Une brève histoire de la philosophie, Grand Prix du livre des professeurs et maîtres de conférences de Sciences-Po 2009, Flammarion, 2008 – Champs no 992 Maîtres à penser. 20 philosophes qui ont fait le XXe siècle, Flammarion, 2011 – Champs no 1093 Voirwww.rpdroit.com pour plus d'informations
Humain
Une enquête philosophique sur ces révolutions qui changent nos vies
« Qu'est-ce que peut bien être l'homme ? Que doit faire ou subir une telle nature, qui la distingue des autres êtres ? Voilà ce que le philosophe cherche, voilà ce qu'il se donne tant de mal à explorer soigneusement. » Platon, Théétète,174 b.
PRÉFACE À CETTE NOUVELLE ÉDITION
Un outil pour agir
Nous nous en doutions : dans le domaine des mutatio ns scientifiques et technologiques, il se passe toujours quelque chose ! La question se posait donc avec une acuité particulière, au moment du passage de no tre enquête philosophique parue en janvier 2012 au format de poche : dans ces domai nes où les mutations sont rapides, les innovations innombrables, les nouveaut és hebdomadaires ou même quotidiennes, nos propos n'étaient-ils pas exposés à une usure rapide, voire une obsolescence au moins partielle ? Le temps écoulé e ntre la première édition d'Humain et cette nouvelle publication imposait-il des reman iements, des actualisations de notre réflexion ? En relisant attentivement notre travail, en rapproc hant l'enquête de tout ce qu'entre-temps nous avons appris et continué de découvrir, a u cours des dizaines de conférences et séminaires auxquels nous avons parti cipé dans le sillage de ce livre, nous avons finalement décidé de n'en presque rien m odifier, d'ajouter seulement des compléments bibliographiques correspondant à chacun des chapitres thématiques. Ce choix se justifie par notre conviction que, dans ce que nous avons tenté de décrire et de mettre en débats, peu de choses ont b ougé. Non pas dans les faits, mais dans la validité des questionnements que nous vouli ons soulever. En réalité, tous les éléments inédits s'inscrivent finalement dans la continuité des changements décrits et analysés, chapitre par chapi tre, dans les pages qui suivent. Dans les faits, tout ce qui s'est produit prolonge et complète les processus déjà mis en lumière. Ainsi, le remplacement des organes humains par des artefacts s'est poursuivi avec la première mondiale de l'implantation d'un cœur ar tificiel ou la mise au point d'un bras électronique contrôlé par les muscles de son utilis ateur. Dans le domaine des sciences cognitives et de l'exploration du cerveau, il sembl e devenu possible de provoquer des rêves lucides, de visualiser comme dans un miroir s on activité cérébrale et en partie de la contrôler volontairement. Dans les transformatio ns du vivant et la fabrication de formes de vie inexistantes à l'état naturel, la cré ation d'un nouvel ADN semi-synthétique à six lettres au lieu de quatre déjoue l'alphabet précédent. Sur le registre purement technologique, il devient envisageable de fabriquer par impression 3D des implants sur mesure. En revanche, comme on pouvait aussi l'envisager, le développement exponentiel de la puissance des ordin ateurs semble trouver ses limites à la fois physiques et financières, contrairement à certaines prédictions fantasmatiques. On l'aura compris : des faits nouveaux, multiples, de tous horizons, s'ajoutent sans cesse aux lignes de développement ici tracées. Aucu n, pour l'instant, ne bouleverse ces « carrefours de pensée » que nous avons souhait é ébaucher pour éclairer ces mutations en cours. En revanche, ce qui a incontest ablement bougé depuis la publication de notre enquête, ce ne sont ni les fai ts ni les questions, mais leur place dans le débat public. Elle s'amorçait à peine, du m oins en France et en Europe ; elle est aujourd'hui largement installée et a conquis sa légitimité. Il n'est plus de semaine, en effet, où l'on n'évoqu e et n'évalue les conséquences heureuses ou apocalyptiques des nanotechnologies, d es sciences cognitives, des transformations génétiques que la biologie permet, ou des réseaux sociaux et de leur pouvoir de métamorphose. Sans oublier le transhuman isme, l'homme augmenté, l'avènement des robots et les relations entre nous et ces machines intelligentes,
autonomes, presque humaines. Plutôt discrets sur ce s questions il y a quelque temps, les médias s'en sont désormais emparé. Non sans écu eil parfois. Car ce qui domine, ce sont encore et toujours les f antasmes, les peurs extravagantes, les prophéties du meilleur des monde s. Soit on fabrique des fictions commeReal Humansille ans. Mais, soit on annonce pour bientôt une vie humaine de m on ne se demande toujours pas assez quelle silhouet te de l'humain se dessine, de quelle figure nous voulons, et dans quelle mesure e lle est en notre pouvoir. La question de l'humanisme de demain reste ouverte. Co mme aussi celle de notre responsabilité, individuelle et collective. À sa manière, l'outil que constitue ce volume pourr ait servir, c'est notre vœu, à alimenter cette réflexion, à s'approcher de cet obj ectif qui demeure, selon nous, crucial. La participation de tous ceux qui se sentent concer nés aux débats des instances institutionnelles déjà existantes, tels les comités d'éthique nationaux ou régionaux, mais aussi la création de lieux de parole citoyens, réels ou virtuels, pourraient permettre de réendosser peu à peu cette responsabil ité. Car, au-delà de la philosophie ou de l'éthique, la question posée est bien essenti ellement d'ordre politique. Ce livre ne se veut pas prescripteur de solutions m ais participe à la réflexion et incite – pourquoi pas ? – à l'action. Il souhaite d onner à chacun(e) des informations claires, des éléments d'analyses contrastés et quel ques perspectives philosophiques pour forger, à partir de ces éléments, sa propre co nclusion. Dernière précision : les compléments à cette éditio n consistent en une série d'ajouts aux bibliographies de chaque chapitre, qui figurent en fin de volume (p. 703-705). On y trouvera les références des principaux ouvrages par us après le nôtre qui approfondissent ou complètent les travaux déjà sign alés.
M. A. et R.-P. D. Paris, juin 2014
PROLOGUE L'humain en chantier
« Enfin, après s'être communiqué l'un à l'autre un peu de ce qu'ils savaient et beaucoup de ce qu'ils ne savaient pas, après avoir raisonné pendant une révolution du soleil, ils résolurent de faire ensemble un petit voyage philosophique. » Voltaire,Micromégas, chap. II.
Humain, qu'est-ce que cela signifie ? En quoi consi ste sa nature, sa définition ? Comment en délimiter les contours ? De quelle façon cerner ce qui le caractérise en propre ? Mais aussi : faut-il « dépasser » l'humain ou, au c ontraire, le protéger ? Le respecter ou le transgresser, le transformer, le refaire ? Fa udrait-il l'oublier, tourner la page, passer à autre chose ? Quelle que soit la réponse donnée, il est nécessair e, chaque fois, de préciser ce qui la motive et la justifie. Au nom de quoi choisit-on de soutenir cet avis plutôt que tel autre ? Sur quel socle s'appuyer ? Quelle croyance, quel postulat, quelle valeur soutiennent cette position ? Voilà ce qu'il faut re ndre explicite. À quoi bon pareilles questions ? À quoi servent-ell es ? Ont-elles même sens et même portée autrefois et aujourd'hui ? Parlent-elle s, finalement, d'hier ou de demain ? De théorie ou d'action ? Les formule-t-on par plais ir ou par nécessité ? Juste pour savoir, ou bien pour décider, en fonction des répon ses, d'emprunter tel chemin ou tel autre ? Notre conviction : il est temps d'examiner ces inte rrogations, de les mettre en lumière, de rassembler les éléments des débats d'au jourd'hui, de les approfondir – à plusieurs, car tout cela, par définition, est trop vaste pour une seule tête. Il faut confronter les conceptions de l'humain, les mettre à l'épreuve des faits, se demander, selon les domaines, lesquelles résistent ou font vo ir autrement le paysage, lesquelles flanchent ou masquent l'essentiel. Pourquoi faut-il donc ouvrir ce chantier ? Pour fai re de la philosophie, uniquement ? Sûrement pas. Avec tout le respect qui lui est dû, la philosophie n'est pas une fin en soi. Disserter sur la définition de l'humain peut s ans doute se révéler brillant, cultivé, érudit, intelligent ou subtil. C'est tout à fait va in si cela demeure simple dissertation, ou même, plus élaboré, discours théorique. Après tout, on sait depuis fort longtemps que l'humain n'est pas définissable, que pareille quête est vaine. Dans la cacophonie des doctrines, tout a été dit et son contraire. Que l'humain est porteur d'une intelligence d'origine divine, qu'il est né du hasard et de la boue, qu'il est la plus souveraine des créatures, ou la plus vile e t la plus détestable. Qu'il est d'abord et avant tout une âme, immatérielle et éternelle, q u'il n'est qu'un assemblage d'atomes, éphémère et périssable. Singe raté, roi de la créat ion, ange et bête ou ni l'un ni l'autre, clown cosmique, artisan créateur, bouffon dément, d émon vivant, enfant innocent et vieillard pervers, savant lumineux et prince des té nèbres… on lui a fait endosser toutes les panoplies. Aucune ne lui va. En tout cas durabl ement. La seule définition qui vaille est connue, et ne va pas fort loin. Elle dit en substance que l'homme est une page blanche, le seul des vivan ts à se construire, à se confronter à ce vide qui le constitue, et à devoir y inscrire, à mesure, une histoire que nul ne connaît, et surtout pas lui-même, avant qu'il ne l'invente. D'où cette conséquence, autre