Humanités Gabonaises Revue Internationale de Lettres, Sciences Humaines & Sociale - numéro 2 - janvier 2012

-

Livres
208 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Organe de publication scientifique des Editions Ntsame, Humanités gabonaises est une revue pluridisciplinaire qui s'adresse aux universitaires gabonais, d'Afrique et du monde. Cet outil de travail, conçu spécialement spécialement pour leur permettre de dialoguer, et de faire état de leurs connaissances scientifiques et partager avec le reste du monde, le fruit de leurs recherches.C'est une revue délibérément pluridisciplinaire afin qu'elle soit la somme des connaissances du monde actuel dans le domaine des Lettres, des Sciences Humaines et sociales.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 janvier 2019
Nombre de visites sur la page 8
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0000 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Humanités Gabonaises| Numéro 022012ISSN : 2223-8433
Humanités Gabonaises
Revue Internationale de Lettres, Sciences Humaines & Sociale
1
Sommaire
2
Humanités Gabonaises| Numéro 022012ISSN : 2223-8433
Humanités Gabonaises
Numéro 02Année 2012 ISSN : 2223 -8433
Revue Internationale de Lettres, Sciences Humaines & Sociales Publiée par Les Éditions Ntsame
3
Sommaire
© 2012Les Éditions Ntsame B.P. 16 032Libreville leseditionsntsame10@gmail.com Tél. 01 71 37 84 / 06 84 13 41 ISBN : 978-36213-050-2 EAN : 978362130502
4
Humanités Gabonaises| Numéro 022012ISSN : 2223-8433
Humanités Gabonaises
Revue Internationale de Lettres, Sciences Humaines & Sociales Publiée par les Éditions Ntsame Numéro 02Année 2012 ISSN : 2223-8433
Comité Scientifique
Directeur de la publication: Hugues MOUCKAGA, Professeur Titulaire d’Histoire (Université Omar BongoGabon) Coordonnateur Scientifique: Hounkpati B.C. CAPO, Professeur Titulaire de Linguistique (Université d’Abomey Calavi- Benin) Coordonnateur adjoint :Pierre ONDO-MEBIAME, Maître de Conférences de Linguistique (Université Omar Bongo - Gabon)
Membres : André Patien BOKIBA, Professeur Titulaire de Littérature africaine -(Université Marien Ngouabi - Congo) Abraham NDINGA MBO, Professeur Titulaire d’Histoire (Université -Marien Ngouabi - Congo) Issa DJARANGAR DJITA, Professeur Titulaire de Science du Langage -(Université de N’Djamena- Tchad) Abou NAPON, Professeur Titulaire Sociolinguistique (Université de -Ouagadougou - Burkina Faso)
Pape Alionne NDAO, Professeur Titulaire de Sociolinguistique (Université -Cheick Anta Diop - Sénégal) Augustin AINAMON, Professeur Titulaire de Littérature anglaise -(Université d’Abomey Calavi- Benin) Nicolas NGOU MVE, Maître de Conférences de Civilisation Latino--américaine (Université Omar Bongo - Gabon) Gabriel ZOMO YEBE, Maître de Conférences d’Économie (Université -Omar Bongo (Gabon))
5
Daniel AKENDENGUE, Maître de Conférences de Littérature anglaise -(Université Omar Bongo - Gabon) Frédéric MAMBENGA YLAGOU, Maître de Conférences de Littérature -africaine (Université Omar Bongo - Gabon) Alexis ESSONO, Maître de Conférences de Droit (Université Omar Bongo -- Gabon) Pamphile MEBIAME AKONO, Maître de Conférences de pragmatique -(Université Omar Bongo - Gabon) Sylvère MBONDOBARI, Maître de Conférences de Lettres Modernes -(Université Omar Bongo - Gabon)
Comité de lecture :
Collaborateurs de rédaction :
Sommaire
6
Nicolas MBA-ZUE, Maître Assistant de Lettres Modernes (Université -Omar Bongo (Gabon)) Thierry AFANE OTSAGA, Maître Assistant de Lexicographie (Université -Omar Bongo (Gabon)) Clément MOUPOUMBOU, Maître Assistant de Littérature africaine -(Université Omar Bongo (Gabon))
Wilson NDOMBET, Maître de Conférences d’Histoire (Université Omar -Bongo - Gabon) Bernardin MINKO-MVE, Maître de conférences d’Anthropologie -(Université Omar Bongo - Gabon) Guy-Serge BIGNOUMBA, Maître de Conférences de Géographie -(Université Omar Bongo - Gabon)
http://www.leseditionsntsame.com
Humanités Gabonaises| Numéro 022012ISSN : 2223-8433
SOMMAIREÉditorial Page 9
1.CODJOADOLPHEKPATCHAVI Décentralisation du système de santé et collectivités territoriales au Bénin. Page 11
2. HENRIBAH Enjeux et paradoxe du projet métaphysique bergsonien. Page 29
3. JEAN-JACQUESANGOUNDOU Using English for specific purposes in teachers’ training and development.Page 53
4. HÉMERY-HERVAISSIMAEYILe rituel dansLa Mort et l’écuyer du roide Wole Soyinka : Une étude sociocritique. Page 63
5. KOKOUFOLLYLOLOWOUHETCHELIGestion du pouvoir et crise sociopolitique au Togo. Page 83
6. JEAN-DESIREÉLEBIYO’OMVE La quête matrimoniale dansBitola (récit épique pove). Recueilli et traduit par Rigobert N’zenguet-Lola. Page 99
7. B.CLAUDINEVALERIEOUEDRAOGO-ROUAMBA Espace physique et pratiques pédagogiques à l’épreuve de l’éducation inclusive des jeunes élèves déficients visuels au Burkina Faso. Page 117
8. DIDIERTABAODOUNGA La figure de la femme fantôme dans la nouvelle gabonaise Page 133
9. GEORGESZONGO Interprétation et compréhension chez Gadamer Page 147
10. CLEMENTMOUPOUMBOUL’imaginaire du corps dansLes jambes d’Alicede Nimrod Page 161
7
Sommaire
11. RODRIGUENDONGNDONG Maupassant à l’épreuve de l’herméneutique girardienne. Notes surPierre et JeanPage 173
12 . THIERRYAFANE-OTSAGA Collecte et préparation des données lexicographiques : approche méthodologique. Page 187
13.ELISABETHOYANEMEGNIER La problématique de l’interculturalité dans les contes nègres de Cubade Lydia Cabrera. Page 199
8
Humanités Gabonaises| Numéro 022012ISSN : 2223-8433
ÉDITORIAL
L’aventure continue
Et de deux. Il y a quelques mois, je lançais un appel aux universitaires gabonais et ceux du reste du monde afin qu’ils investissent la revue et en fassent un instrument de conquête du public scientifique. Cet appel, si j’en juge par le nombre et la qualité des contributions reçues depuis la parution du numéro 1, semble bien avoir été entendu au-delà des frontières gabonaises. C’est en effet des contributions d’universitairesbéninois, burkinabé, congolais, ivoiriens et togolais, en plus de celles d’universitaires gabonais, que nous publions dans ce numéro 2 de juin 2012.
L’interdisciplinarité affichée dans la ligne éditoriale est, elle aussi, respectée dans ses grandes lignes. L’anthropologie, la littérature écrite et orale, la linguistique, la philosophie, la sociologie et les sciences de l’éducation sont quelques unes des disciplines explorées par l’actuel numéro. La langue anglaise, en plus de la langue française, y a trouvé aussi sa place.
L’autre pari que je faisais lors de la publication du premier numéro, et j’en faisais un point d’honneur, était la parution régulière, aux mois de juin et de décembre de chaque année, des deux numéros annuels. Juin 2012 : après décembre 2011, nous mettons donc le numéro 2 à la disposition du public africain. Le projet initial de deux numéros annuels reste toujours notre objectif. Ce qui nous amènera, dans les prochains mois, et plus précisément en décembre, à vous proposer un autre numéro : le troisième.
Comme pour le premier, il n’a pas été possible, pour des raisons qui tiennent aux contraintes temporelles et organisationnelles, de présenter ce numéro 2 sous une forme thématique, comme je l’annonçais lors du lancement de la revue. Leprochain numéro ne le sera pas non plus. Les parutions thématiques, comme les parutions semestrielles, sont elles aussi un objectif à atteindre à brève échéance. Je vous en donne, encore une fois, la garantie. Enfin, à l’occasion de cette deuxième sortie,qu’il me soit permis de saluer et de remercier à la fois les universitaires pour leurs contributions et le public lecteur africain pour l’accueil réservé au premier numéro. C’est la preuve manifeste que les efforts consentis, au niveau des Editions Ntsame, de mettre à leur disposition un organe de diffusion et de partage de leurs expériences de laboratoire n’ont pas été vains. Puisse la collaboration se poursuivre selon les objectifs fixés afin que chacun de nous en sorte gagnant.  Bonne lecture. Sylvie NTSAME
9
Éditorial
10