Humanités Gabonaises Revue Internationale de Lettres, Sciences Humaines & Sociales - numéro 4 - décembre 2013

-

Livres
301 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Organe de publication scientifique des Editions Ntsame, Humanités gabonaises est une revue pluridisciplinaire qui s'adresse aux universitaires gabonais, d'Afrique et du monde. Cet outil de travail, conçu spécialement spécialement pour leur permettre de dialoguer, et de faire état de leurs connaissances scientifiques et partager avec le reste du monde, le fruit de leurs recherches.C'est une revue délibérément pluridisciplinaire afin qu'elle soit la somme des connaissances du monde actuel dans le domaine des Lettres, des Sciences Humaines et sociales.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 janvier 2019
Nombre de visites sur la page 9
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0000 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Humanités Gabonaises-Numéro 04 - Année 2013ISSN :2223-8433
Humanités Gabonaises
Revue Internationale de Lettres, Sciences Humaines & Sociales
1
Editorial
2
Humanités Gabonaises-Numéro 04 - Année 2013ISSN :2223-8433
Humanités Gabonaises
Numéro 04Année 2013 ISSN : 2223-8433 Revue Internationale de Lettres, Sciences Humaines & Sociales Publiée par Les Éditions Ntsame
3
Editorial
© 2011Les Éditions Ntsame B.P. 16 032Libreville leseditionsntsame10@gmail.com Tél. 01 20 82 12 / 06 84 13 41 ISBN : 978-2-36213-069-4 EAN : 9782362130694
4
Humanités Gabonaises-Numéro 04 - Année 2013ISSN :2223-8433
Humanités Gabonaises Revue Internationale de Lettres, Sciences Humaines & Sociales publiée par Les Éditions Ntsame Numéro 04Année 2013 ISSN : 2223-8433 Comité Scientifique Directeur de la publication: Hugues MOUCKAGA, Professeur Titulaire d’Histoire (Université Omar Bongo [Gabon]) Coordonnateur Scientifique: HOUNKPATI B.C. Capo, Professeur Titulaire de Linguistique (Université d’Abomey Calavi [Bénin])Coordonnateur adjoint: Pierre ONDO-MEBIAME, Maître de Conférences de Linguistique (Université Omar Bongo [Gabon]) Membres: André Patient BOKIBA, Professeur Titulaire de Littérature africaine (Université Marien Ngouabi [Congo]) Abraham NDINGA MBO, Professeur Titulaire d’Histoire (Université Marien Ngouabi [Congo]) Issa DJARANGAR DJITA, Professeur Titulaire de Science du Langage (Université de [Tchad])
Abou NAPON, Professeur Titulaire Sociolinguistique (Université de Ouagadougoude N’Djamena[Burkina Faso]) Pape Alionne NDAO, Professeur Titulaire de Sociolinguistique (Université Cheick Anta Diop [Sénégale]) Augustin AINAMON, Professeur Titulaire de Littérature anglaise (Université d’Abomey-Calavi [Bénin]) Nicolas NGOU MVE, Maître de Conférences de Civilisation latino-américaine (Université Omar Bongo [Gabon])
Gabriel ZOMO YEBE, Maître de Conférences d’Economie (Université Omar Bongo [Gabon]) Comité de lecture Daniel AKENDENGUE, Maître de Conférences de Littérature anglaise (UniversitéOmarBongo [Gabon]) Thimothé MUKASH KALEL, Professeur de Linguistique (Université de Kinshassa [RDC])
5
Editorial
Frédéric MAMBENGA YLAGOU, Maître de Conférences de Littérature africaine (Université Omar Bongo [Gabon]) Alexis ESSONO, Maître de Conférences de Droit (Université Omar Bongo [Gabon]) Pamphile MEBIAME AKONO, Maître de Conférences de Pragmatique (Université Omar Bongo [Gabon]) Sylvère MBONDOBARI, Maître de Conférences de Lettres modernes (Université Omar Bongo [Gabon]) Wilson NDOMBET, Maître de Conférences d’Histoire (Université Omar Bongo [Gabon]) Bernardin MINKO-MVE, Maître de Conférences d’Anthropologie (Université Omar Bongo [Gabon]) Hémery-Hevais SIMA EYI, Maïtre de Conférence de Littérature africaine (Université Omar Bongo [Gabon]) Guy-Serge BIGNOUMBA, Maître de Conférences de Géographie (Université Omar Bongo [Gabon]) Clément MOUPUMBOU, Maître de Conférence de Littérature africaine, Université Omar Bongo [Gabon])
Collaboration de rédaction Nicolas MBA-ZUE, Maître-Assistant de Lettres modernes, Université Omar Bongo [Gabon]) Thierry AFANE-OTSAGA, Maître-Assistant de Lexicographie, Université Omar Bongo [Gabon]) Anaclé NDONG-NGOUA, Chargé de recherche de communication, Centre National de Recherche Scientifique etTechnologique (Gabon Yolande NZANG-NZE, Maître-Assistante de Linguistique, (Université Omar Bongo [Gabon]) Danielle MINKO MI NGUI (Université Omar Bongo [Gabon]) Marthe MAROUNDOU, (Université Omar Bongo [Gabon]) Olivier BINGANGA, (Université Omar Bongo [Gabon])
http://www.leseditionsntsame.com
6
Humanités Gabonaises-Numéro 04 - Année 2013ISSN :2223-8433
SOMMAIRE
ÉDITORIALPage 9 1. FERDINANDNGOUNGOULOU La formation des étudiants au Gabon face à la question de la conceptualisation des connaissances en documentation : pour une nouvelle approche pédagogique. Page 11 2. GUY-ROGERGOMBE-APONDZA Remarques sur les mécanismes d’intégration des mots français en ngaré, langue bantu de la zone C. Page 29 3. JEAN-JACQUESANGOUNDOU/YVON-PIERRENDONGOIBARA Cross-linguistic problems in the acquisition of english preposition by lingala and embosi speakers. Page 51 4. VICTORESSONOELLA Exil et condition féminine dansLes honneurs perdusCalixthe Beyala et de Sur d’autres rivesd’Henri Lopez.Page 67 5.CHARLESEDGARMOMBO Ananda Dévi et la traversée des langues. Lecture dePagli.Page 81 6. Léonard KOUSSOUHON Facets and Functions of Linguistic Displacement inNgũgĩ’sPetals of Blood: A Functional Structuralist Perspective. Page 93 7. Maxime J.R. ADJANOHOUN Démocratie et aménagement du corpus sur la gouvernance en langues nationales au Bénin : cas du fongbé. Page 127
7
Sommaire
8. RODRIGUENDONGNDONG La chaîne de coréférence comme art du portrait chez Balzac.Le Père Goriot en question.Page 153 9. Bob Emarculin LYAMANGOYE Le sentiment religieux dansLes temps déchirésde Hallnaut Engouang. Page 171 10. YOLANDENZANG-BIE Les termes de parenté dans les langues A70, une approche diachronique et sémantique. Page 187 11. RAYMONDMELMELEDJE L’hévéaculture en pays lagunaire: Des conflits socio-fonciers aux vols du latex d’hévéa.Page 217 12. Marcellin HOUNZANGBE La topicalisation et la focalisation en xwlagbè, un parler du continuum-gbè. Page 237 13.EDGARDMAILLARDELLALes dictionnaires bilingues monodirectionnels français et langues locales au Gabon. Page 253 14.SIEHIEN Le rôle des médias dans la promotion de la musique ivoirienne : le cas du zouglou et magic system. Page 281
8
Humanités Gabonaises-Numéro 04 - Année 2013ISSN :2223-8433
Editorial Toujours un peu plus d’ouvertureNous voici au quatrième numéro d’une aventure qui a commencé il y a moins de deux ans. Et c’est pour moi, en tant qu’éditrice, toujours un plaisir renouvelé de faire découvrir au public lecteur africain et d’ailleursles réflexions issues de nos universités, instituts et laboratoires de recherche.
Avec ce numéro où figurent certains articles écrits en anglais, nous donnons la double preuve de l’ouverture de la revue à l’espace anglophone et du souci permanent qui nous anime de faire de la revue une plate-forme où se croisent tous les discours en usage dans nos universités et centres de recherche. Seront donc toujours les bienvenues, les contributions des enseignants et chercheurs utilisant l’anglais, l’espagnol ou le portugais comme langue de transmission de la connaissance.
Avec les contributions des enseignants et chercheurs du Bénin, du Congo, de Côte d’Ivoire et du Gabon, l’actuel numéro nous fait accéder à quelques savoirs développés dans certaines disciplines des Arts, des Lettres (histoire, sociologie, ethnomusicologie et littérature, principalement) et des Sciences du langage. Effort louable des chercheurs de construire des savoirs spécifiques à leurs disciplines et aux objets mis en étude.
L’autre aspect qu’il convient de souligner à l’occasion de la parution de ce quatrième numéro est notre besoin ardent d’un partenariat fécond entre les structures de recherche et la revue, à l’occasion de l’organisation de manifestations scientifiques comme les colloques ou les séminaires. Des contacts sont en cours avec certains partenaires. Nous espérons qu’ils aboutiront à des numéros thématiques dont la qualité et la pertinence témoigneront, sur le plan heuristique, du niveau atteint par la recherche universitaire africaine. Notre ambition, je me permets encore de le rappeler ici, est de sortir la recherche universitaire africaine du ghetto dans lequel certains ont toujours voulu l’enfermer. Il n’y a pas de recherche viable sans moyen de diffusion crédible. C’est le sens et tout l’intérêt de notre combat que je vous invite, chers lecteurs, à faire vôtre. Que l’actuel numéro soit une pierre que nous ajoutons à l’édifice de la recherche universitaire africaine.Je vous souhaite d’ores et déjà une bonne lecture, tout en prenant rendez-vous pour le prochain numéro. A très bientôt. Sylvie NTSAME
9
Sommaire
10