Jung et la question du sacré

Jung et la question du sacré

-

Livres
272 pages

Description

Carl Gustav Jung occupe une place à la fois éminente et tout à fait originale dans l'histoire de la psychanalyse. Cette singularité s'est manifestée, entre autres, par le fait qu'il n'a pas voulu à priori exclure la question spirituelle du champ de l'investigation scientifique. Pour lui, au "niveau de profondeur où le Soi, centre et totalité de l'âme, est impliqué, l'homme est directement confronté au sacré comme puissance, par-delà les dogmes et les croyances".
S'appuyant sur l'autobiographie du psychanalyste zurichois, et sur ses écrits concernant la religion, l'alchimie et l'orientalisme, Ysé Tardan-Masquelier souligne les liens entre l'évolution spirituelle de Jung et sa démarche scientifique. Avec grande clarté, elle nous guide jusqu'au coeur de cette oeuvre capitale, plus que jamais actuelle à l'heure où les religions sont souvent remises en question en tant qu'institutions au profit d'une relation plus immédiate avec le divin.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 29 juillet 2014
Nombre de lectures 1
EAN13 9782226309815
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Signaler un abus
Carl Gustav Jung occupe une place à la fois éminente et tout à fait originale dans l'histoire de la psychanalyse. Cette singularité s'est manifestée, entre autres, par le fait qu'il n'a pas voulu à priori exclure la question spirituelle du champ de l'investigation scientifique. Pour lui, au "niveau de profondeur où le Soi, centre et totalité de l'âme, est impliqué, l'homme est directement confronté au sacré comme puissance, par-delà les dogmes et les croyances".
S'appuyant sur l'autobiographie du psychanalyste zurichois, et sur ses écrits concernant la religion, l'alchimie et l'orientalisme, Ysé Tardan-Masquelier souligne les liens entre l'évolution spirituelle de Jung et sa démarche scientifique. Avec grande clarté, elle nous guide jusqu'au coeur de cette oeuvre capitale, plus que jamais actuelle à l'heure où les religions sont souvent remises en question en tant qu'institutions au profit d'une relation plus immédiate avec le divin.