L

L'épopée

-

Livres
360 pages

Description

À la charnière de la littérature orale et de la littérature écrite, liant les cieux, la terre et les mondes souterrains, le genre épique est probablement le plus ancien et le plus durable que l'humanité ait cultivé.
Fondateur de la culture européenne avec Homère puis Virgile, il connaît maints avatars selon les lieux et les temps, enchantant le Moyen Âge des chansons de geste et de la matière de Bretagne, marquant la Renaissance avec Dante, s'absentant ou peu s'en faut d'une France trop «classique», resurgissant avec le Romantisme et l'affirmation des nations et des cultures, et implosant dans les sombres volutes wagnériennes...
Aujourd'hui, notre monde qui se croit désenchanté lui concède toujours une place, avant tout au cinéma (de La Guerre des étoiles au Seigneur des anneaux). Paradoxalement, il nous manquait un véritable travail d'exploration et de synthèse, propre à répondre aux besoins des étudiants comme des lettrés. Le voici, qui rend compte avec précision et talent tant de l'histoire du genre en Europe que de ses motivations, de ses thématiques (chants de célébration, de mort, etc.) et de ses univers de héros, de fées, de monstres et de simple humanité.
Une attention fine est également portée aux procédés d'écriture et de récit : l'épopée sera toujours de l'ordre du chant, et de l'alliance rythmée des images et de la musique...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 janvier 2007
Nombre de visites sur la page 68
EAN13 9782200245597
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
À la charnière de la littérature orale et de la littérature écrite, liant les cieux, la terre et les mondes souterrains, le genre épique est probablement le plus ancien et le plus durable que l'humanité ait cultivé.
Fondateur de la culture européenne avec Homère puis Virgile, il connaît maints avatars selon les lieux et les temps, enchantant le Moyen Âge des chansons de geste et de la matière de Bretagne, marquant la Renaissance avec Dante, s'absentant ou peu s'en faut d'une France trop «classique», resurgissant avec le Romantisme et l'affirmation des nations et des cultures, et implosant dans les sombres volutes wagnériennes...
Aujourd'hui, notre monde qui se croit désenchanté lui concède toujours une place, avant tout au cinéma (de La Guerre des étoiles au Seigneur des anneaux
). Paradoxalement, il nous manquait un véritable travail d'exploration et de synthèse, propre à répondre aux besoins des étudiants comme des lettrés. Le voici, qui rend compte avec précision et talent tant de l'histoire du genre en Europe que de ses motivations, de ses thématiques (chants de célébration, de mort, etc.) et de ses univers de héros, de fées, de monstres et de simple humanité.
Une attention fine est également portée aux procédés d'écriture et de récit : l'épopée sera toujours de l'ordre du chant, et de l'alliance rythmée des images et de la musique...