//img.uscri.be/pth/2600db0c0deb824b24582315c6e202efc9be8fcc
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'évolution de la doctrine d'utilisation des Forces spéciales françaises

De
190 pages
L'objectif de ce livre est de traiter de la mutation et de l'évolution des Forces spéciales françaises à travers la stratégie politico-militaire de l'Etat français. Nées d'un concept nouveau qui atteint sa maturité au début des années 2000, elles ont prouvé leur utilité pour l'institution politique et militaire. Indispensables à la France et au chef des armées, les Forces françaises symbolisent la puissance d'un Etat aux ambitions internationales ainsi qu'une vision de la guerre propre au XXIe siècle.
Voir plus Voir moins
Thomas Hernault
L’évolution de la doctrine d’utilisationdes Forces spéciales françaises
L’évolution de la doctrine d’utilisation des Forces spéciales françaises
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-04883-3 EAN : 9782343048833
Thomas Hernault
L’évolution de la doctrine d’utilisation des Forces spéciales françaises
L’Harmattan
Table des abréviations ACMS : affaires civilo-militaires spéciales BAI %XUHDX GHV DFWLRQV G¶LQIOXHQFHBFMC : Bataillon de fusiliers marins commandos BFST : Brigade forces spéciales terres BRGE : Brigade de renseignement de guerre électronique CEMA &KHI G¶pWDW-major des armées CEMAT &KHI G¶pWDW-PDMRU GH O¶DUPpH GH WHUUHCFCA &RPPDQGHPHQW GHV IXVLOLHUV FRPPDQGRV GH O¶DLUCFM : Compagnie de fusiliers marins CFMC : Compagnie de fusiliers marins commandos CIEPCOS &RPPLVVLRQV LQWHUDUPpHV G¶pWXGHV SUDWLTXHV FRQFHUQDQW OHV opérations spéciales COFUSCO : Commandement des fusiliers marins et commando-marine COIA : centre opérationnel interarmées COS : Commandement des opérations spéciales COSPE : Communication opération spéciale CPA &RPPDQGR SDUDFKXWLVWH GH O¶DLUCRAPS &RPPDQGR GH 5HFKHUFKH HW G¶$FWLRQ GDQV OD 3URIRQGHXUDAOS : Détachement ALAT des opérations spéciales DGA : Direction générale deO¶DUPHPHQWDGSE : Direction générale de la sécurité extérieure DISAC (WDW G¶DOHUWHDOS : Division des opérations spéciales DRM : Direction du renseignement militaire DSV : Dérive sous voile EHS : Escadrille des hélicoptères spéciaux EMIA : Etat-major intérarmées EMM : Etat-major de la marine EOS (VFDGULOOH GHV RSpUDWLRQV VSpFLDOHV KpOLFRSWqUHV GH O¶$/$7 FLN : Front de Libération National FORFUSCO : Force maritime des fusiliers marins et des commandos GCMA : Groupement de commandos mixtes aéroportés GCMC : Groupe mixte de créativité JVN : Jumelles de visions nocturnes MOS 0DUTXDJH G¶RSpUDWLRQ VSpFLDOHODESSAA : Observation et destruction de site par appui aérien PSYOP : Opérations psychologiques RAPAS : Recherche aéroportée et actions spéciales REP : Régiment étranger de parachutiste RESCO : Recherche et sauvetage de combat RETEX 5HWRXU G¶H[SpULHQFH
RDP : Régiment de dragon parachutiste RPIMA 5pJLPHQW SDUDFKXWLVWH G¶LQIDQWHULH GH PDULQHRTPA 5HFRQQDLVVDQFH GH WHUUDLQ GH SRVHU G¶DVVDXWSAR : Search and Rescue (recherche et sauvetage) SAS : Spécial Air Service SAS/B : Spécial Air Service Bataillon SOTGH : Saut opérationnel à très grande hauteur URSS : Union des Républiques Socialistes Soviétiques VRI 9pKLFXOH UDSLGH G¶LQYHVWLJDWLRQ
Remerciements Remerciements au journaliste Jean-Marc Tanguy, spécialiste de O¶DFWXDOLWp PLOLWDLUH IRQGDWHXU GX EORJ«Lemamouth» dont les articles éclairent au quotidien la vie du soldat. Je ne saurais jamais assez remercier monsieur Pascal Le Pautremat. Spécialiste reconnu pour ses ouvrages sur les forces spéciales, monsieur Le Pautremat reçoit toute ma reconnaissance pour les minutes passées au téléphone à discuter des forces spéciaOHV HW GH O¶LQVWLWXWLRQ PLOLWDLUHIl faut reconnaitre les hommes qui ontERQ F°XU HW GRQW O¶LQWHOOHFW VH SDUWDJH SDU O¶DOWUXLVPH TXL OHV FDUDFWpULVH8Q UHPHUFLHPHQW SDUWLFXOLHU j O¶RIILFLHU de renseignement du Centre de planification et de conduite des opérations, dont la connaissance du sujet fut remarquable. -H UHPHUFLH O¶HQVHPEOH GHV PHPEUHV GX &3$10, et bien plus encore le lieutenant-colonel « R » officier au CPA 10. Un merci personnel au commando « B ».8Q PHPEUH GX &26 ULFKH G¶HVSULWMerci aux pilotes du « Poitou »TXL P¶RQW DLPDEOHPHQW FRUULJp VXU OD GRFWULQH G¶XWLOLVDWLRQ GHV IRUFHV VSpFLDOHV HW VXU O¶LPSOLFDWLRQ TXH SHXW DYRLU O¶HVFDGURQ GH WUDQVSRUW  3RLWRXPapa ou le « premier cercle ». $X[ JUDQGV KRPPHV OD SDWULH UHFRQQDLVVDQWH DX[ KRPPHV G¶KRQQHXU PD reconnaissance. Merci !