L

L'Histoire suisse en un clin d'oeil

-

Livres
194 pages

Description

Ce petit livre est écrit par une journaliste de talent, soucieuse de faire comprendre la Suisse, ce pays petit, mais si compliqué, à ceux qui viennent la visiter. De l'expliquer à travers les étapes de sa construction, c'est-à-dire son histoire. De montrer comment ce pays s'est forgé une âme, des cultures politiques, une prospérité qui doivent beaucoup à ses voisins mais qui lui confèrent son identité singulière. La journaliste a fait confiance aux historiens en s'entourant de leurs livres. Et l'historien que je suis est séduit par la lecture qu'elle en a faite, ingénieuse, libre et volontiers provocante. » Jean-François Bergier, préface

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 18 janvier 2013
Nombre de visites sur la page 6
EAN13 9782889270330
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Joëlle Kuntz
L’histoire  suisse en un clin d’oeil
L’HISTOIRESUISSEENUNCLIND’ŒIL
DUMÊMEAUTEUR
Portugal.Lesfusilsetlesurnes,Denoël,1975
L’Agrandissement,divertimento,ÉditionsCampiche,1995
AdieuàTerminus.Réflexionsurlesfrontièresd’unmondeglobalisé,Hachette-Littérature,2004
Unehistoiresuissepourlesvoyageursrusses,2006,versionrusseduprésentlivre,disponibleauprèsdeJoëlleKuntz
Illustrationpagesprécédentes:LaDentduMidi,AlexandreCalame.
JOËLLEKUNTZ
L’HISTOIRESUISSEENUNCLIND’ŒIL
PréfacedeJean-FrançoisBergier
NousremercionslaFondationHansWilsdorfd’avoirsoutenucettepublication
©ÉditionsZoé,11ruedesMorainesCH-1227Carouge-Genève,2006www.editionszoe.chetLeTEMPSÉditions,3placedeCornavinCH-1201Genève,www.letemps.chMaquettedecouverture:EvelyneDecrouxIllustration :J. J.Hauswirth,Découpage©MuséeduVieuxPays-d’Enhaute 4 :GardedelaCompagniedesCent-SuissesauservicedelaFrance©MuséedesSuissesdanslemonde,ChâteaudePenthes,GenèveISBN :978-88182-580-4
PRÉFACE
Journalistesethistoriensnefontpastoujoursbonménage.Lespremiersjugentlessecondsenfermésdansleurtourd’ivoire,absentsdumondeprésent,retranchésderrièretouteslesnuancesdontilsentourentleurdis-cours.Enretour,leshistorienstendentàseméfierdesjournalistes,espritssuperficielsquimanipulentlepassépourn’enretenirquecequiconvientàleurproposdujour,sanségardaucontexte.Ilyad’heureusesexceptions,etcepetitlivreenestune.Ilestécritparunejournalistedetalent,soucieusedefairecomprendrelaSuisse,cepayspetit,maissicompli-qué,àceuxquiviennentlavisiter.Del’expliqueràtraverslesétapesdesaconstruction,c’est-à-diresonhistoire.Demontrercommentcepayss’estforgéuneâme,desculturespolitiques,uneprospéritéquidoiventbeaucoupàsesvoisinsmaisquiluiconfèrentsonidentitésingulière.Lajournalisteafaitconfianceauxhistoriensens’entou-rantdeleurslivres.Etl’historienquejesuisestséduitparlalecturequ’elleenafaite,ingénieuse,libreetvolontiersprovocante.
7
Àquoitientmonplaisir ?Cen’estpasàlarigueurscientifique,àlaprécisiondudétail,aurespectdelachronologie:desqualitésauxquellescetexteneprétendpasetquejen’aidoncpasàcautionner.J’ydécouvred’autresvertus,plusrares,etquifontdece«guideàl’usagedesvoyageurs»(maislesSuissesaussilesuivrontpourvoyagerdansleurpaysdontilsdécouvrirontlessecrets)unpetitjoyau.D’abord,JoëlleKuntzprendl’histoiredelaSuisse(oumieux:desSuisses,dechair,desangetdepassion)àbras-le-corps,avecunejubilationévidenteetmordante.Ellenecraintpasdelaprendredanslalonguedurée,c’est-à-diredanstoutel’étenduedutemps,cequiestunedémarchepourlemoinsinsolite.ElleachaussésesbottesedeseptsièclespournouspromenerduXXIsiècleauMoyenÂgeetretour.Auprixderaccourcisvertigineux,debondsàenperdrelesouffle ;avecdesarrêtssurimagequinouspermettentdeleretrouver.L’itinéraireestjalonné.Ilconduitàdesconclusionstrèspersonnelles,maisréfléchies.« Ladéessedel’histoireestaussipoète »,déclareJoëlleKuntzaudébutdesonintroduction.Àjustetitre,etelleleprouve.Ellen’inventepas,maisellecrée.Ellecréeunevision,proposeunelecturepleinedesurprises :desrapprochementsinsolites,desanecdotesrichesdesens,desjugementstrèslibres.Libreànousdelasuivre,ouderesterperplexes:nosidéesreçuessontconstammentbousculées,prisesàrevers.C’eststimulant :nousvoiciportésàréfléchir.Pourtantsadémarchen’ariend’icono-clasteàladifférencedetantd’autresécritsrécentsquivoudraientdémontrerque« laSuissen’existepas ».Elle
8
nefaitpasfidesclichésGuillaumeTell,enversquiellemontreunetendressequejepartage,lechocolat,laCroix-Rouge.Ilssontlà,maismisencontexteetenquelquesortelégitimés :ilsfontpartiedel’histoire,ilsensontunmoded’expression.CarJoëlleKuntzaimecedontelleparle,elleaimelepaysqu’ellenousfaittraverser,lesvillesdontellebrosseunportraitimpressionniste.Ellenouscommuniquecetteferveurnondépourvuedesenscritique.Etc’estcettedimensionaffectivequiforgelesclefsqu’ellenoustend :cellesdesportesd’unelonguehistoiretoujoursprésente.
Jean-FrançoisBergier