L
152 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

L'inattendue

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
152 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Ce récit est une histoire vraie. Marie-Noëlle de Vaulx est mère de trois enfants. Elle exerce comme médecin dans une clinique spécialisée en soins palliatifs à Marseille. Sa fille Anne-Soline, atteinte de trisomie 21, a aujourd'hui 18 ans. Elle a bouleversé le destin de ses parents et de ses proches, transformant leur regard sur l'autre et sur le sens de la vie.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2014
Nombre de lectures 123
EAN13 9782336354682
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait


L’inattendue
Le handicap ou
la vie par les chemins de traverses

Préface de Jean-Louis Fournier

collection
Récits de Vie
Série Santé et Maladie

Marie-Noëlle
de VAULX






L’INATTENDUE
Le handicap ou la vie par les chemins de traverses


Récits de vie. Santé et maladie


Cette collection regroupe des récits de vie et témoignages
divers concernant la santé, la maladie et aussi la guérison.


Déjà parus

Cendrine Chapel,Juste deux petits pas de valse. Accompagner jusqu’à la
fin de la vie, 2014.
Yannette,De l’impossible au possible. La maladie de Wegener: itinéraire
vers une rémission,2014.
Cécile Rebillard,Numéro 9. Maman d’un petit handicapé, 2013.
Véronique Foissac,Faim de bœuf. Témoignage d’une boulimique, 2013.


Marie-Noëlle de VAULX





L’INATTENDUE
Le handicap
ou la vie par les chemins de traverses




Préface de JeanȬLouis Fournier







L’Harmattan































© L’Harmattan, 2014
5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-03739-4
EAN : 9782343037394







à Albane et Louise

Préfaceȱ
ȱ
Quandȱj’aiȱreçuȱleȱmanuscritȱdeȱ«ȱL‘inattendueȱ»ȱȱjeȱl’aiȱ
feuilleté,ȱj’aiȱpenséȱ:ȱencoreȱunȱbouquinȱsurȱlesȱhandicapés,ȱetȱj’aiȱ
soupiré…ȱȱ
Depuisȱmonȱlivreȱsurȱmesȱ2ȱgarçonsȱhandicapés,ȱj’aiȱ
l’impressionȱd’êtreȱcondamnéȱàȱneȱplusȱlireȱqueȱdesȱlivresȱsurȱlesȱ
enfantsȱhandicapés…ȱȱȱ
Néanmoinsȱ«ȱȱl’inattendueȱ»ȱneȱm’estȱpasȱtombéeȱdesȱmains,ȱ
j’aiȱcommencéȱàȱlireȱetȱaussiȱinattenduȱqueȱcelaȱpuisseȱparaître,ȱjeȱ
l’aiȱlueȱjusqu’auȱbout,ȱavecȱintérêtȱetȱplaisir.ȱ
J’aiȱappeléȱl’auteurȱpourȱluiȱdireȱqueȱj’avaisȱappréciéȱsonȱlivre.ȱ
Onȱestȱtoujoursȱinquietȱetȱfragileȱquandȱonȱvientȱd’écrireȱunȱlivre.ȱ
Jeȱluiȱaiȱparléȱdeȱlaȱsimplicitéȱdeȱsonȱstyle,ȱqualitéȱqueȱjeȱpenseȱ
essentielle.ȱȱ
Elleȱneȱs’estȱpasȱmiseȱenȱdimanche,ȱpourȱécrire.ȱElleȱn’aȱpasȱprisȱ
saȱplusȱbelleȱplumeȱpourȱfaireȱdesȱjoliesȱphrasesȱetȱpourȱqueȱleȱ
lecteurȱdise,ȱenȱrefermantȱleȱlivre,ȱceȱqu’elleȱécritȱbien.ȱȱ
Elleȱaȱécritȱd’abordȱpourȱpartagerȱȱavecȱlesȱautres,ȱsonȱ
expérience,ȱsesȱmalheurs,ȱsesȱbonheurs.ȱ
Elleȱnousȱaȱému,ȱpeutȬêtreȱjustementȱparceȱqu’elleȱn’aȱpasȱ
cherchéȱàȱnousȱémouvoir.ȱ
Elleȱaȱeuȱleȱmériteȱd’êtreȱpositive,ȱdeȱremettreȱenȱquestionȱlesȱ
gensȱ«ȱnormauxȱ»ȱetȱfébrilesȱquiȱfilentȱsurȱl’autorouteȱversȱleursȱ
activitésȱdiverses,ȱtandisȱqueȱlesȱ«ȱPasȱcommeȱlesȱautresȱ»ȱȱ
divaguentȱȱsurȱlesȱsentiersȱȱbuissonniers,ȱenȱmâchonnantȱdesȱ
fleurs.ȱȱȱ
Elleȱaȱȱrassuréȱlesȱparentsȱd’enfantsȱhandicapés.ȱElleȱleurȱaȱécritȱ
qu’ilsȱn’étaientȱpas,ȱeuxȱetȱleursȱenfants,ȱlesȱplusȱmalheureuxȱduȱ
mondeȱetȱsurtoutȱqueȱleursȱenfantsȱétaientȱutilesȱàȱnotreȱsociété.ȱ
Dansȱnotreȱuniversȱforcenéȱdeȱperformanceȱetȱdeȱrentabilité,ȱilsȱ
introduisentȱȱunȱpeuȱd’humanité.…ȱ
ȱ
JeanȬLouisȱFournierȱ

L’inattendu n’a pas de place dans ma vie. Je prévois,
planifie, programme. Je suis une femme libre et autonome
qui maîtrise sa route. Tout va très bien pour moi et il n’y a
pas de raison que cela change. Le bonheur est simple,
c’est une évidence, c’est ce que je décide, ce que je fais de
ma vie.

Voilà ce que j’étais avant la naissance d’Anne-Soline.
Avec elle, la vie m’a appris à accepter l’imprévisible.
Tombée de ma toute puissance, je suis redevenue
humaine. Déposer l’armure…ce fut douloureux mais
bénéfique. Je me suis trouvée et la route n’est pas
terminée. Je ne sais pas ce qu’elle réserve mais je suis un
peu plusprête à l’accepter.

9

ANNONCE

Je sors de chez la gynécologue avec cette bonne nouvelle :
je suis enceinte. Je ne réalise pas vraiment. Mon corps n’a
pas encore changé, je m’arrête dans l’escalier en
descendant du cabinet médical et pose la main sur mon
ventre plat. Un petit être vit déjà en moi, c’est fou! J’ai
peur, un peu.Je suis heureuse immensément. C’est mon
secret pendant quelques heures, j’ai envie de le garder et
puis très vite de le partager.

Comment l’annoncer à Yann, le futur papa ? Une cassette
du film «neuf mois» et la photo de l’échographie dans
son assiette le soir. Ce n’est pas très original, ça fait même
très cliché mais tant pis ! Je suis prête à tomber dedans.

Surprise, qui ne dure pas longtemps, lui aussi est
heureux. Nous regardons la cassette, insouciants, la vie
est belle, il n’y a plus qu’à être patients.

11

L’ATTENTE

La joie ne m’a pas quittée pendant 9 mois. Contrairement
au film, rien ne m’est pesant dans cette grossesse. Je suis
sereine. Depuis le moment où je l’ai annoncé à Yann,
jusqu’au matin où je prends la voiture pour me rendre à
la maternité, c’est la joie de devenir mère qui m’a portée.
A 23 ans, la vie était et a toujours été facile et heureuse. Ce
jour-là, bien plus que tous les autres, je porte l’allégresse
et l’insouciance d’une existence où tout a été aplani par
des parents présents et protecteurs et un mari qui m’aime.

12

NAISSANCE

La vie nous attend au moment où l’on s’y attend le moins.
Quand Anne-Solinenaît un vendredi soir, trois semaines
avant Noël, je ne comprends rien. Une grande aventure
commence, j’en ai conscience et j’en suis heureuse.
L’accouchement se passe sans douleur dans tous les sens
du terme. Je garde de ce moment, une impression de
plénitude, de bonheur intense. L’avenir, plein de projets
et de promesses m’apparaît radieux.
Comment puis-je imaginer où cette naissance va
m’entraîner ?

13

PROMESSE

L’accouchement s’est bien passé, l’heureux papa est allé
prévenir la famille, la sage-femme remplit les papiers
dans la pièce à côté. Je suis seule dans la salle de travail
avec ce petit être tout neuf posé sur le ventre. Son corps
chaud contre ma peau. Je contemple ces premiers instants
de vie et doucement je murmure à l’oreille de ma fille des
mots d’amour. Je lui dis simplement la joie de l’accueillir,
de pouvoir la toucher, la regarder après les 9 mois
d’attente. Je lui dis que la vie est belle et qu’elle le sera
bien plus encore avec elle. Anne-Soline m’écoute, les yeux
grands ouverts tandis que les mots sortent doucement.

Elle m’a sans doute entendue pleurer souvent dans les
jours qui ont suivi mais l’essentiel lui a été dit ce soir-là,
quelques minutes après sa naissance.


14