L

L'uvre du genre

-

Français
130 pages

Description

Que fait le genre à celui qui le pratique dans des univers à forts enjeux symboliques et dont les représentations irriguent les sociétés contemporaines ou du passé ? On sait que le concept insiste autant sur la différenciation historique, sociale et culturelle des sexes que la hiérarchisation entre principes "masculins" et "féminins". Comment la prise en compte du genre agit-elle sur nos catégorisations, nos théories, nos outils d'investigation lorsqu'on se penche sur la littérature, le cinéma, les arts plastiques, la musique, pour ne citer que quelques domaines ? En quoi cette grille de lecture conduit-elle à appréhender autrement cet univers et éclaire-t-elle par ricochet notre compréhension de la société dans son ensemble ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 novembre 2019
Nombre de lectures 2
EAN13 9782140135620
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Sous la direction de Mélody JanRé
L’œuvre du genre
Préface de Margaret Maruani et Bruno Péquignot
L O G I Q U E S S O C I A L E S
L’œuvre du genre
Logiques sociales Collection dirigée par Bruno Péquignot En réunissant des chercheurs, des praticiens et des essayistes, même si la dominante reste universitaire, la collection « Logiques Sociales » entend favoriser les liens entre la recherche non finalisée et l'action sociale. En laissant toute liberté théorique aux auteurs, elle cherche à promouvoir les recherches qui partent d'un terrain, d'une enquête ou d'une expérience qui augmentent la connaissance empirique des phénomènes sociaux ou qui proposent une innovation méthodologique ou théorique, voire une réévaluation de méthodes ou de systèmes conceptuels classiques. Dernières parutions Roland GUILLON,La question sociale face à la globalisation, 2019. François SICOT (coord.),Les parcours de soins en psychiatrie au prisme d’une analyse sociologique,2019. Nicole LUCAS et Danielle OHANA,Ces Françaises venues de l’Est, 2019. Régis LAURENT,Du traumatisme des camps à la naissance d’une nouvelle institution. Idéologies, minoritaires et pentecôtisme tsigane en Bretagne tome I, 2019. Régis LAURENT,Les usages sociaux des pentecôtistes tsiganes. Idéologies, minoritaires et pentecôtisme tsigane en Bretagne tome II, 2019 Suzie GUTH, Roland PFEFFERKORN (dir.),Strasbourg, creuset des sociologies allemandes et françaises, 2019. Séverine COLINET (dir.),Soin, éducation et formation au prisme des cultures, 2019. Claude GIRAUD,Consentir, adhérer, s’opposer. Contribution à une sociologie de l’engagement, 2019. Lucie France DAGENAIS,L’art à Vienne et l’unité de l’empire (1897 à 1905), 2019.
Sous la direction de Mélody Jan-Ré L’œuvre du genre Préface de Margaret Maruani et Bruno Péquignot
Autres ouvrages de Mélody Jan-Ré Réceptions. Le genre à l’œuvre. Volume 1, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2012. Créations. Le genre à l’œuvre. Volume 2, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2012. Représentations. Le genre à l’œuvre. Volume 3, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2012. © L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-18779-2 EAN : 9782343187792
L’ŒUVRE DUGENRESOMMAIRE
Préface Margaret Maruani et Bruno Péquignot 9 La musique et la direction sont-ils des mots « féminins » ? Claire Gibault 13 Genre et cinéma : d’autres histoiresBrigitte Rollet 23 Les gestes du genre Karine Saporta 43Genre et activité littéraire : le double jeu de la nature Delphine Naudier 53 Lire, écrire et les lunettes du genre Christine Détrez 79Découvrir et déployer le genre en études cinématographiques Raphaëlle Moine 93
7
MARGARETMARUANI,BRUNOPÉQUIGNOT
PRÉFACELe collectif qui a pris pour nom « Mélody Jan-Ré » réunit des chercheur·e·s et des enseignant·e·s-chercheur·e·s participant à l’un ou l’autre ou parfois aux deux réseaux de recherche travaillant pour l’un sur les rapports de genre au travail et pour l’autre sur la place des œuvres en sociologie des arts. Ces deux réseaux ont tout d’abord eu pour statut d’être des GDR (Groupement De Recherche) du CNRS, le plus ancien le MAGE (Marché du travail et Genre) et le plus jeune OPuS (Œuvre, Public, Société), puis sont devenus des GDR I (International) pour Opus et E (Européen) pour le Mage, avant que le CNRS ne décide de limiter dans le temps la durée de ces GDR. Le Mage poursuit l’essentiel de ses activités grâce à des subventions venant d’autres administrations que celle de la recherche, OPuS, n’ayant pu bénéficier d’un tel soutien, ne subsiste plus que sous la forme d’une liste de diffusion permettant une information internationale assez substantielle de ses membres. Chacun de ces réseaux dans leurs domaines propres a organisé de nombreuses manifestations scientifiques, permettant d’une part la production d’une littérature scientifique significative, reflet de l’importance des recherches dans leurs champs, mais aussi l’organisation de collaborations fécondes entre les chercheur·e·s en France et dans le monde, malgré souvent leur isolement dans des équipes de recherche d’orientations thématiques ou théoriques diverses, et enfin, ces deux réseaux ont permis que plusieurs générations de jeunes chercheur·e·s puissent développer et présenter leurs recherches. On peut dire que cette structure en réseau, mise en place par le CNRS, a démontré son efficacité dans l’organisation et le développement de la recherche en Sciences Humaines et Sociales et on ne peut que regretter que les restrictions budgétaires et/ou les choix d’orientation ne mettent en danger leur avenir.
9