La causalité dans les sciences biologiques et médicales

La causalité dans les sciences biologiques et médicales

-

Livres
128 pages

Description

Le mot « cause » est fréquemment employé dans des publications scientifiques, parfois sans conscience claire de ce qu’il implique. Ce terme a une histoire philosophique au cours de laquelle sa signification et son usage dans les sciences ont été tantôt défendus, tantôt critiqués. D’une part la recherche de causes naturelles est bien constitutive du projet scientifique, d’autre part le terme de cause peut facilement véhiculer des conceptions naïves de la relation entre causes et effets, dont les conséquences peuvent être de retarder ou de mal orienter la recherche de facteurs de causalité. Les sciences biologiques et médicales sont riches d’exemples de ce type. Plusieurs questions peuvent être posées. Quelle est l’utilisation présente de la causalité dans les sciences biologiques et médicales ? Quelles sont les difficultés particulières liées à l’établissement des relations de causalité ? Comment ces difficultés peuvent-elles être surmontées ?
L’identification de conditions causales permet-elle de prédire la succession de phénomènes physiologiques ? Est-il souhaitable de conserver le langage causaliste pour décrire des situations où règne le multifactoriel ? Comment mieux décrire ces situations par d’autres langages, et est-ce toujours possible ?
Les textes réunis dans cet ouvrage sont pour la plupart issus du colloque «Faut-il connaître les causes pour comprendre et intervenir ? Questions sur la causalité dans les sciences biologiques et médicales», organisé le 31 mai 2016 par l’Académie des sciences, sur l’initiative de sa section de biologie humaine et sciences médicales.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 octobre 2017
Nombre de visites sur la page 6
EAN13 9782759820467
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
A C A D É M I E D E S S C I E N C E S
LA CAUSALITÉ DANS LES SCIENCES BIOLOGIQUES ET MÉDICALES
ASMTY PPP1R3FAGTR2PL10 IL1RAPL1 NLGN3FMR1 OPHN1 ATRX DCX DDX53 CDKL5 GLRA2 NLGN4X NLGMN4MYEL1 CACMAT6A1 EPHB2 NFIA ASMTMXID1DPYD NTNG1 SHANK3POGZ CACNA1IYOR1C1 RYR2 PLD5 ADSL1SPAST SDF2L1XNRXN1 RAB 1FIP5 UBE2L3 IL1R2 NPHP1 GNB1L ARHGAP15 MBD5 CLDTNB5X1EPC2 CLTCL1KIF5C SCN2A  L E S A T E L I E R S D EDGLCR9A C A D É M I E DGCR2 SCN1A PRODH2 LRP2 OSBPL6 22TTN DYRK1ADNAJC10 SATB2 RUNX1 MAP2 CUL3 TRIP12 GNAS PTPRTCENTG2 21 SHANK1CNTN6 CUL3 GANRBMS3 20PLCD1 SYT3 XIRP1 FBXO15 FHIT KATNAL2CSNK1D 19FEZF2 CYFIP1 3ATXN7 CSNK1DCNKSR2 MCC CUBNSUCLG2 SLC16A318FMR1 FHITFOXP1 GSN SLC38A10KCNMA1 CNTN3 C3orf58 SGSH NLGN4XY NFASC SHANK3ATP13A4 LRP2 SLC9A3 TLK2 NLGN4Y BZRAP1GNA14 TNIP2 DCX SHANK2DLGAP2SYNGAP14GRID2 CACNA1G CACNA1H ITGB3FAT1 17SSTR2 PAFAH1B1 ACCN1 DYRK1ADOC2A DLGAP1 GRIN2BSEMA5A NF1 SHARPIN APBA2 MAP2 RAI1SLC30A5 SHANK1 STXBP1 HOMER3 ITGB3 YWHAE PRKCBGRIN15 PAFAH1B1HOMER1 YWHAE TSC1MEF2C FAT1 HOMER1 MCC RAB11FIP5 GRIN2A YTHDC2 ANKRD11RPS6KA2 RYR2 EPHB2 NF1 AFF4 GRM5 APBA1 GANMAPK3 TSC2 HRAS NFIA CHST5STX1A DUSP22 CDH8 MLLT4 NRXN2 UBE3AGTF2I CASKSYNGAP1 RPGRIP1L IL17A CREBBP MAPK3MID1CNTNAP2 NLGN2GCLC KLC2 DOC2A KIAA1586 NRXN16 UBE2L3 PTPRT HIRIP3 NLGN1KHDRBS2 SMAD3SYT1 TAOK2RUNX1AHI1 16KIF5C SYNE1 KCTD13 PTEN NLGN3 BRCA2 ARID1B SEZ6L2NRXN3FOXP1 AGTR2 ANK3 RPS6KA2 PRRT2 SCN2A PRKCB1 RNF216L DCTN5FOXP2 MCPH1 ICA1 GPR139 AUTS2 AGT MYH11Physical interactions STX1A GRIN2AELN Synapse GTF2I CARHSP1 C16orf687 HGF Intermediate proteins not presentCYP3A5 RBFOX1 CYP3A4 CREBBP TSC2in the list ofde novovariantsFOXP2 ST7 CTTNBP2 CACNA1H FEZF1 UBL7 CADPS2 CNTNAP2 C15orf4315 CASC4 DLGAP2 CHRNA78MCPH1 PINX1 APBA2 VPS13B ATP10A ARHGAP11TAF1L UBE3A GNA14 SNRPN9ASTN2 14GSN NIPA1LAMC3 TSC1 NIPA2 EHMT CYFIP113ANK3 GOLGA8E 10REEP3 JMJD1C 12KCNMA1 LRRTM3 NRXN3PTEN CHD811GSKTLPNCR12XN2 TUBGCP5ATRNL1 HRAS DHSCHSRAU7NV420 1 L2HMGDDGA2 PCNDBHE9A BRCA2 EP400 SOX5 MYSOC1NA8A GRM5 GRIN2BCNTN5 HEPACAM
La causaîté dans es scîences bîoogîques et médîcaes
Faut-î connaïtre es causes pour comprendre et întervenîr ?
Sous a dîrectîon de Caude DEBRU et Mîche LE MOAL
ACADÉMIE DES SCIENCES
17, avenue du Hoggar Parc d’actîvîtés de Courtabœuf, BP 112 91944 Les Uîs Cedex A, France
Iustratîon de couverture : Cartographîe des mutatîons assocîées à ’autîsme. Huguet G., Ey E., Bourgeron T. (2013) The genetîc andscapes of autîsm spectrum dîsorders.Annu Rev Genomîcs Hum Genet. 14: 191-213.
Imprîmé en France
© 2017, EDP Scîences 17, avenue du Hoggar, BP 112, Parc d’actîvîtés de Courtaboeuf, 91944 Les Uîs Cedex A
Tous droîts de traductîon, d’adaptatîon et de reproductîon par tous procédés réservés pour tous pays. Toute reproductîon ou représentatîon întégrae ou partîee, par queque procédé que ce soît, des pages pubîées dans e présent ouvrage, faîte sans ’autorîsatîon de ’édîteur est îîcîte et constîtue une contrefaçon. Seues sont autorîsées, d’une part, es reproductîons strîctement ré-servées à ’usage prîvé du copîste et non destînées à une utîîsatîon coectîve, et d’autre part, es courtes cîtatîons justîiées par e caractÈre scîentîique ou d’înformatîon de ’œuvre dans aquee ees sont încorporées (art. L. 122-4, L. 122-5 et L. 335-2 du Code de a proprîété înteectuee). Des photocopîes payantes peuvent être réaîsées avec ’accord de ’édîteur. S’adresser au : Centre françaîs d’expoîtatîon du droît de copîe, 3, rue Hautefeuîe, 75006 Parîs. Té. : 01 43 26 95 35.
ISBN (papîer) 978-2-7598-1716-0
ISBN (ebook) 978-2-7598-2046-7
PRÉSENTATION
Le mot « cause » est fréquemment empoyé dans des pubîcatîons scîentî-iques, sans qu’î y aît toujours une conscîence caîre de ce qu’î împîque. Ce terme a une hîstoîre phîosophîque au cours de aquee sa sîgnîicatîon et son usage dans es scîences ont été tantôt défendus, tantôt crîtîqués. D’une part a recherche de causes naturees est bîen constîtutîve du projet scîentîique, d’autre part e terme de cause peut facîement véhîcuer des conceptîons naves de a reatîon entre causes et effets, dont es conséquences peuvent être de retarder ou de ma orîenter a recherche de facteurs de causaîté. Les scîences bîoogîques et médîcaes sont rîches d’exempes de ce type.
Pusîeurs questîons peuvent donc être posées. Quee est ’utîîsatîon pré-sente de a causaîté dans es scîences bîoogîques et médîcaes ? Quees sont es dîficutés partîcuîÈres îées à ’étabîssement des reatîons de cau-saîté ? Comment ces dîficutés peuvent-ees être surmontées du poînt de vue méthodoogîque ? L’îdentîicatîon de condîtîons causaes permet-ee de prédîre a successîon de phénomÈnes physîoogîques ? Est-î souhaîtabe de conserver e angage causaîste pour décrîre des sîtuatîons où rÈgne par ex-ceence e mutîfactorîe ? Comment mîeux décrîre ces sîtuatîons par d’autres angages, et est-ce toujours possîbe en ’état actue ?
Les textes réunîs dans cet ouvrage sont pour a pupart îssus du cooque « Faut-î connaïtre es causes pour comprendre et întervenîr ? Questîons sur a causaîté dans es scîences bîoogîques et médîcaes », organîsé e 31 maî 2016 par ’Académîe des scîences, sur ’înîtîatîve de sa sectîon de bîoogîe humaîne et scîences médîcaes.
LISTE DES AUTEURS
Jean-Françoîs Bach
Pîerre-Yves Boëe
Thomas Bourgeron
Caude Debru
Henrî Décamps
Mîche Le Moa
Anne Fagot-Largeaut
Yves Pomeau
Maxîme Schwartz
Aaîn-Jacques Vaeron
Secrétaîre perpétue honoraîre de ’Acadé-mîe des scîences Professeur à ’unîversîté Pîerre-et-Marîe-Curîe – Pratîcîen hospîtaîer à ’hôpîta Saînt-Antoîne Membre de ’Académîe des scîences –Professeur à ’unîversîté Parîs-Dîderot Membre de ’Académîe des scîences –Professeur émérîte à ’Écoe normae supérîeure Membre de ’Académîe des scîences –Dîrecteur de recherche émérîte au CNRS Membre de ’Académîe des scîences –Professeur émérîte à ’unîversîté de Bordeaux Membre de ’Académîe des scîences –Professeur émérîte au CoÈge de France Membre correspondant de ’Académîe des scîences – Professeur à ’unîversîté d’Arîzona Membre correspondant de ’Académîe des scîences – Dîrecteur généra honoraîre de ’Instîtut Pasteur Membre de ’Académîe des scîences – Professeur émérîte à ’unîversîté Pîerre-et-Marîe-Curîe
Coordînatîon édîtorîae : Jean-Yves CHAPRON, dîrecteur du servîce des pubîcatîons de ’Académîe des scîences, assîsté de Joëe FANON.
TABLE DES MATIèRES
PrésEnTaTIon
CHapITrE 1 – Sur la polysémIE du vocabulaIrE causal Anne Fagot-Largeault
CHapITrE 2 – La causalITé En médEcInE Jean-Françoîs Bach
CHapITrE 3 – LEs posTulaTs dE KocH Maxîme Schwartz
CHapITrE 4 – La rEcHErcHE causalE En épIdémIologIE Pîerre-Yves Boëlle et Alaîn-jacques Valleron
CHapITrE 5 – L’écologIE facE aux causalITés mulTIplEs Henrî Décamps
CHapITrE 6 – PaTHologIEs comporTEmEnTalEs ET socIalEs : la quEsTIon dEs orIgInEs Mîchel Le Moal
CHapITrE 7 – LEs mécanIsmEs pHysIologIquEs du sommEIl : la séroTonInE ET la suITE Claude Debru
3
7
19
27
37
57
71
87
CHapITrE 8 – L’auTIsmE : quEllEs corrélaTIons, quEllEs causEs ET quEllEs InTErvEnTIons ? Thomas Bourgeron Propos recueîllîs par Claude Debru
CHapITrE 9 – REgard ExTérIEur vEnu du côTé dEs scIEncEs dITEs durEs Yves Pomeau
AnnExE au cHapITrE 4
9
7
105
1
1
5
ChAPitRe1
Sur a poysémîe du vocabuaîre causa
Anne Fagot-Largeaut
Le mot « cause » vîent du atîncausa; e grecαιτίαse retrouve dans e fran-çaîs « étîoogîe ». Le prîncîpe que « rîen n’arrîve sans cause » est déjà énoncé chez Paton (Tîmée, 28a). Sî trouver ’expîcatîon d’un faît c’est découvrîr sa ou ses cause(s), on admet depuîs Arîstote (Physîque, II, 3 ;MétaphysîqueA 983a) qu’î y a pusîeurs genres de causes (matérîee, formee, motrîce, inae). Exempe, a cause motrîce : î s’agît d’étabîr des constats du type « a est toujours suîvî de b », « a entraïne b ». Pour J.S. Mî cette démarche est « e prîncîpa pîîer de a scîence înductîve » (Logîc, III, 5, § 2). Maîs sî e vîrus de a varîoe cause des morts, en faît î ne tue qu’envîron une foîs sur dîx ; e îen de a cause à ’effet n’est donc pas nécessaîre, ’anayse causae appee e cacu des probabîîtés. Les causes devîennent des « facteurs de rîsque »... Bertrand Russe proposaît qu’on éîmîne e terme « cause » du vocabuaîre scîentîique ou phîosophîque (On the notîon of cause, 1912-13). Maîs a recherche étîoogîque est reîne dans es scîences de a nature.
L’îdée de consacrer à ’expîcatîon causae une séance pubîque de ’Aca-démîe des scîences venaît en 2013 de Pîerre Buser, quî dîsaît être « de ceux que e probÈme de a causaîté dans a mécanîque nerveuse et mentae tra-vaîe depuîs ongtemps » (courrîe, 17 avrî 2013), exporant a « frontîÈre neurone/menta (Neurophîlosophîe...,2013, p. 192). Pîerre învîta chez uî e trîo (Mîche, Caude et Anne) pour un déjeuner mémorabe du 10 juîet où
8
LacausaLitédansLessciencesbioLogiquesetmédicaLes
e projet commença de prendre forme. Maîs Pîerre mourut au crépuscue de cette année 2013, et e projet s’éargît ensuîte au-deà des scîences du cer-veau. La pubîcatîon des actes de a réunîon du 31 maî 2016 est îcî une oc-casîon de rendre un hommage chaeureux à notre feu confrÈre Pîerre Buser.
«Tu causes, tu causes, c’est tout ce que tu saîs faîre», dîsaît Laverdure, e perroquet du bîstrot (R. Queneau, 1959, ch. 2). Paîder acausede a causa-îté, c’est d’abord dégager e mot de ses acceptîons bavardes (causer lîttéra-ture), ou jurîdîques (la cause gagnée par l’avocat). Le mot « cause » vîent du e atîn «causa». Le mot savant « étîoogîe » fut créé au XVII sîÈce sur e grec αιτίαpour désîgner a scîence des causes. Larecherche causale, ourecherche étîologîque, a trÈs tôt faît e prestîge de a recherche proprement scîentî-ique. Seon ’hîstorîen des scîences A.C. Crombîe, ’attîtude scîentîique est née quand es phîosophes présocratîques ont cherché à rendre compte des phénomÈnes qu’îs observaîent, non par ’actîon de puîssances mythîques ou surnaturees (ex. a coÈre de Zeus), maîs par des causes naturees (ex. un méange d’ééments présents dans a nature : eau, terre, feu, aîr) opérant seon des réguarîtés assîgnabes :
«Scîentîic hîstorîcal derîvatîon, as dîstînct from the antecedent ancîent Ba-bylonîan or Egyptîan or Hebrew or Greek myths of the creatîon or makîng of the world, may be dated from the Greek phîlosophîcal commîtment în the 6th and 5th centurîes B.C. to a world generated by a natural causal process embodyîng the operatîon of natural laws over a long tîme» (Crombîe, 1994).
e Thucydîde (au V sîÈce avant JC), dans son hîstoîre deLa guerre du Pélo-ponnèse(Lîvre I, xxîî, p 35), annonce sa méthode, en dîsant que es faîts se-ront décrîts « avec toute ’exactîtude possîbe », même sî « ’absence de mer-veîeux dans es faîts rapportés paraïtra sans doute en dîmînuer e charme ».
« Ee [a guerre] commença entre es Athénîens et es Péoponnésîens avec a rupture du traîté de trente ans concu aprÈs a prîse de ’Eubée. Pour expîquer cette rupture, j’aî commencé par îndîquer, en premîer îeu, es motîfs et es sources de dîfférends, ain d’évîter qu’on ne se demande un jour d’où sortît, en GrÈce, une guerre pareîe. En faît, a cause a pus vraîe est aussî a moîns avouée : c’est à mon sens que es Athénîens, en s’accroîssant, donnÈrent de ’appréhensîon aux Lacédémonîens, es contraîgnant aînsî à a guerre. Maîs es motîfs donnés ouvertement par es deux peupes, et quî es amenÈrent à rompre e traîté pour entrer en guerre, sont es suîvants... » (op. cît., I, xxîîî, p. 37).
La cause profonde de a guerre est donc, seon ’hîstorîen, ’împérîaîsme athénîen ressentî par Sparte comme menaçant. Maîs Thucydîde détaîe d’abord ce que a traductrîce appee « es causes es pus îmmédîates du conlît » (op. cît., note p. 37), à savoîr es affrontements îndîrects entre Co-rînthe, Lacédémone et AthÈnes, cherchant à étendre eurs zones d’înluence respectîves en se trouvant des aîés.