//img.uscri.be/pth/e87f5b2bd42604eac6f887681f79282f3579ef9e
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La Chine et l'Inde en Afrique n°7

De
494 pages
L'irruption de la Chine et de l'Inde en Afrique constitue un événement majeur aux contours multiples dans les sociétés africaines contemporaines happées par les logiques prédatrices et belliqueuses qui propulsent la mondialisation néolibérale.
Voir plus Voir moins
LA CHINE ET L’INDE EN AFRIQUE UŶe appƌoche pƌophéïƋue, éŵaŶcipatƌice et pluƌidiscipliŶaiƌe.
pour les pays africains à condition qu’ils pensent et peaufinent leurs
AFROSCOPIE REVUE SAVANTE ET PLURIDISCIPLINAIRE SUR L’AFRIQUE ET LES COMMUNAUTÉS NOIRES
Sous la diƌecïoŶ de BeŶoît A�M�K�
Sous la diƌecïoŶ de LA CHINE ET L’INDE EN AFRIQUEBeŶoît A� � �
UŶe appƌoche pluƌidiscipliŶaiƌe et postcoloŶiale
LA CHINE ET L’INDE EN AFRIQUE UŶe appƌoche pluƌidiscipliŶaiƌeet postcoloŶiale
LA CHINE ET LINDE EN AFRIQUE
Revue Afroscopie n° 7 Sous la direction de Benoît AWAZI MBAMBI KUNGUA La Chine et l’Inde en Afrique Une approche pluridisciplinaire et postcoloniale L’HARMATTAN
© L’HARMATTAN, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr/ ISBN : 978-2-343-11088-2 EAN : 9782343110882
Sommaire
Éditorial ..........................................................................................................9Mot du Président pour la dixième rentrée scientifique du CERCLECAD 2016/2017Benoît AWAZI MBAMBI KUNGUA ....................................................... 25Et si la coopération Chine-Afrique était une autre forme de colonisation ?François Kibwenge El-Esu ......................................................................... 43Le pouvoir papal de lier et de délier et son impact sur la Chine-Afrique. Réflexion sur la coopération dite innovante entre la Chine et les pays africains.Kentey Pini-Pini Nsasay ............................................................................. 61Le problème avec le trop-plein de ressources : l’Afrique dans le système économique mondial selonThe Looting Machinede Tom Burgis.Abdoulaye Gueye ........................................................................................ 87Ma rétroaction du Forum Social Mondial de 2016, tenu à Montréal du 8 au 14 août 2016. « Résister, espérer, inventer : un autre monde estnécessaire,ensemble il devientpossible !»Benoît AWAZI MBAMBI KUNGUA ....................................................... 99Afrique du Sud : des savoirs en résistanceJoelle Palmieri ........................................................................................... 119Michel Henry : Entre phénoménologie et théologie, enjeux et contours d’une contentionHenri TOUABOY ..................................................................................... 135« Le désordre comme instrument politique » : Le défi éthique et épistémologique des grilles d’analyse négatives en études africainesKasereka Kavwahirehi ............................................................................. 157Décrypter la tragédie de Beni pour penser les conditions d’une paix heureuse dans la Région des Grands LacsKä Mana .................................................................................................... 177
7
Dieu au-delà de l’imagination et de tout cogitatum ! Une méditation avec Blaise Pascal (Les Pensées44 et 199)L’infini reste toujours en deçà de ce qui est infini(Levinas,Totalité et infini)Henri TOUABOY ..................................................................................... 189La philosophie au service de la vie concrète dans l’existence humaine selon Gabriel MarcelNestor Salumu Ndalibandu...................................................................... 209Relire Hannah Arendt : Entre banalité, violence et responsabilité ou l’ontologie du vivre-ensemble en Afrique postcoloniale »César Mawanzi.......................................................................................... 225Essai d’analyse de la conception africaine de la médecine, médecine traditionnelle, médecine prophétique, islamique ou arabo-musulmane, tradipratique, santé, maladie, remède et personnel soignantJean Paulin Mengue Me Ndongo............................................................. 247Comportements d’agression et violence dans le handball au Congo-Brazzaville : situation des joueurs au cours du championnat nationalLOUFOUA-LEMAY Emile Didier, LITOTO PAMBOU Lucien, MASSAMBA Alphonse ............................................................................ 271Défis de la démocratie en Afrique noire : lieu du questionnement philosophiqueNestor Salumu Ndalibandu...................................................................... 285Recensions d’ouvrages et des revues ..........................................................301
8
Éditorial La Chine et l’Inde en Afrique Une approche pluridisciplinaire et postcoloniale, suivi de plusieurs articles en théologie, philosophie et sciences sociales et politiques
Face au processus d’érosion avancée – voire d’évanouissement – des États fantoches et moribonds de la « postcolonie » africaine, quelles sont les inter-prétations politiques, géostratégiques et économiques de l’omniprésence de l’Inde, et surtout, de la Chine, en Afrique postcoloniale ? La question axiale autour de laquelle vont graviter toutes les contributions de cette livraison d’Afroscopie consiste à s’enquérir sur les reconfigurations politiques, idéolo-giques et économiques imprimées à la géopolitique mondiale par l’irruption fulgurante de la Chine, de l’Inde et de l’Afrique subsaharienne, comme acteurs majeurs de la mondialisation marchande en train de se dérouler partout sur la 1 planète. Certains analystes de la prospective mondiale voient l’émergence combinée de la Chine, de l’Inde et de l’Afrique comme un vaste ensemble (Chindiafrique) qui provoquera le basculement du monde autour des années 2030-2050. Les atouts démographiques qui font que la moitié de la population mondiale – soit 4,5 milliards d’habitants –, sera domiciliée dans la Chin-diafrique et les percées scientifiques, technologiques et commerciales accu-mulées par ces trois blocs continentaux, constituent des paramètres macroé-conomiques qui feront basculer la balance des savoirs et des pouvoirs dans le monde aux environs de 2030. Bien que les puissances occidentales d’Europe et d’Amérique du Nord soient encore hégémoniques du point de vue duKnowledge power (Brain po-wer),de l’industrie militaire et des capacités de projection informatique et nu-mérique ; il importe de bien mettre en évidence le poids démographique, po-litique et commercial que la Chindiafrique pèsera dans la balance mondiale des savoirs et des pouvoirs à l’horizon de 2030. La concentration de plus de la moitié de la population mondiale dans la Chindiafrique avec une grande majorité de jeunes induit forcément une large accumulation des ressources intellectuelles et économiques ; tandis que l’ac-célération du processus du vieillissement dans les puissances occidentales aura nécessairement des incidences lourdes dans leurs capacités de projection hégémonique dans le monde. La démographie constitue certes un atout majeur entre les mains des nouveaux acteurs de la Chindiafrique pourvu que les auto-rités de ces trois entités politiques offrent une formation philosophique, scien-tifique et technique solide, capable d’inverser sensiblement les rapports de force actuels qui jouent encore en faveur de la pérennisation de l’hégémonie 1 Jean-Joseph Boillot & Stanislas Dembinski,Chindiafrique. La Chine, l’Inde et l’Afrique fe-ront le monde demain, Odile Jacob, Paris, 2014, 422 pages.
9