La Chine et le Monde

La Chine et le Monde

-

Livres
330 pages

Description

La Chine, première puissance mondiale, ne s’écrit plus au conditionnel et ne se conjugue même plus au futur ; elle fait partie de notre présent. Incessamment, pour la première fois de l’histoire récente, la plus grande puissance économique mondiale ne sera pas un pays occidental et, surtout, ne se réclamera pas de la démocratie et n’adhérera pas, du moins officiellement, au capitalisme. La date à laquelle se fera la transition importe peu. Les vraies questions sont ailleurs. La Chine veut-elle être la première puissance mondiale ? Le reste du monde acceptera-t-il le principe d’une Chine première puissance mondiale ? À quoi ressemblera la Chine, première puissance mondiale ?
Par l’étude de situations et de cas représentatifs, les auteurs de cet ouvrage donnent des clés de lecture pour comprendre la Chine d’aujourd’hui et de demain, à la fois dans ses dimensions interne et externe. Les uns s’interrogent sur la capacité des institutions chinoises à s’adapter au défi que représentent la modernisation technologique du pays et la transformation sociale qui l’accompagne ; les autres, sur l’évolution éventuelle de la puissance diplomatique chinoise. Alors que certains exposent les tensions et les difficultés internes au pays, d’autres s’intéressent aux relations que la Chine entretient avec les régions frontalières, mais également avec les régions et les pays plus lointains. En somme, l’ouvrage met en lumière la difficile articulation entre le projet intérieur du Parti communiste chinois et sa stratégie extérieure.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 janvier 2015
Nombre de visites sur la page 3
EAN13 9782760541450
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Sous la direction de Éric Mottet, Barthélémy Courmont et Frédéric Lasserre Préface de JeanPierre Cabestan
Presses de l’Université du Québec
Existetil un modèle de développement asiatique ? Quel est l’héritage des fractures opérées lors de l’irruption des puissances occidentales e au XIX siècle ? La notion de développement durable existetelle en Asie ?
La collectionAsies contemporainestente de répondre à ces questions en rassemblant des ou vrages destinés à approfondir nos connaissances sur les processus de transformation des sociétés et des États du continent asiatique.
Les auteurs s’intéressent aux diverses formes de développement – économique, social, culturel, politique – et aux modes de gouvernance – gouvernements national et régionaux, politiques pratiquées, choix sociétaux, représentations de la place de l’Asie contemporaine dans une dynamiquedemondialisationéconomiqueaxéesur le modèle occidental et un monde unipolaire dominé par les ÉtatsUnis.
DANS LA MÊME COLLECTION
Marches et frontières dans les Himalayas Géopolitique des conflits de voisinage Emmanuel Gonon 2011, ISBN 9782760527034, 376 pages
Disparités régionales et inclusion des minorités Les défis de la Chine après les Jeux olympiques de Beijing Huhua Cao et Sabrina Bergeron 2010, ISBN 9782760524422, 164 pages
L’éveil du dragon e Les défis du développement de la Chine auXXIsiècle Sous la direction de Frédéric Lasserre 2006, ISBN 2760513904, 476 pages
La colonisation agricole au Viêt Nam Steve Déry 2004, ISBN 2760513122, 310 pages
Membre de
PEŝŝEŝ E ’UNîvEŝîté û QûébEç Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2 Téléphone :418 6574399Télécopieur :418 6572096 Courriel :puq@puq.caInternet :www.puq.ca
Diffusion/Distribution: Canada Prologue inc., 1650, boulevard LionelBertrand, Boisbriand (Québec) J7H 1N7 Tél. : 450 4340306 / 1 800 3632864 France– Association française des Presses d’université AFPUD Sodis, 128, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 77 403 Lagny, France – Tél. : 01 60 07 82 99 BelgiquePatrimoine SPRL, avenue Milcamps 119, 1030 Bruxelles, Belgique – Tél. : 02 7366847 SuisseSA, Chemin des Chalets 7, 1279 ChavannesdeBogis, Suisse – Tél. : 022 960.95.32 Servidis
La Loi sur le droit d’auteur interdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des profes sionnels. L’objet du logo apparaissant cicontre est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
Sous la direction de Éric Mottet, Barthélémy Courmont et Frédéric Lasserre Préface de JeanPierre Cabestan
CàtàoGàGE àvàNt pûbîçàtîoN E BîbîothèûE Et AçhîvEŝ NàtîoNàEŝ û QûébEç Et BîbîothèûE Et AçhîvEŝ CàNàà
Vedette principale au titre : La Chine et le monde : quelles nouvelles relations, quels nouveaux paradigmes ? (Asies contemporaines) Comprend des références bibliographiques. ISBN 9782760541436
1. Chine – Conditions économiques – 2000 . 2. Chine – Relations économiques extérieures. 3. Chine – Politique et gouvernement – 2002 . 4. Développement durable – Chine. I. Mottet, Éric, 1973 . II. Courmont, Barthélémy, 1974 .III. Lasserre, Frédéric, 1967 . IV. Collection : Asies contemporaines.
HC427.95.C54 2014
 338.951 C20149417829
Les Presses de l’Université du Québec reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada et du Conseil des Arts du Canada pour leurs activités d’édition.
Elles remercient également la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) pour son soutien financier.
Conception graphique Rîçhà HoGŝoN
Images de couverture Fééîç LàŝŝEE Et Bàthéémy CoûmoNt
Mise en pages INtEŝçîpt
E Dépôt éGà : 1 tîmEŝtE 2015 Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada Bibliothèque et
©2015 – PEŝŝEŝ E ’UNîvEŝîté û QûébEçTous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
Imprimé au Canada
P
r
éfac
e
V oîcî un îvre utîe quî pose de bonnes questîons et apporte de nombreuses réponses écaîrantes. Comme es autres îvres sérîeu consacrés à ’évoutîon poîtîque de a Chîne et de ses reatîons avec e monde, ceuî-cî évîte de trop spécuer sur ’avenîr de a seconde puîssance économîque mondîae. Maîs à a dîfférence de tant d’ouvrages, î n’anayse pas seuement ’émergence ou putôt a réémergence de ’ancîen empîre du Mîîeu sur a scène înternatîonae et es reatîons qu’î entretîent avec ses prîncîpau partenaîres ou voîsîns. ï consacre deu partîes au capacîtés înstîtutîonnees du régîme et au déIs întérîeurs que ceuî-cî doît, et devra, reever. Bref, î se penche sur a dîfIcîe questîon de ’artîcuatîon entre e projet întérîeur du Partî communîste chînoîs (PCC) et sa stratégîe etérîeure.
Or a Répubîque popuaîre de Chîne offre e paradoe suîvant : déveoppant une poîtîque étrangère de pus en pus sûre d’ee-même, voîre împérîae et arrogante, ’équîpe dîrîgeante chînoîse sembe saîsîe par une anîété, pour ne pas dîre une paranoa croîssante sur e pan întérîeur. Certes, depuîs son arrîvée au
Vïïï
La Chîne et e Monde
pouvoîr en novembre 2012, Xî Jînpîng, e nouveau chef du PCC, est parvenu à concentrer entre ses maîns de pus en pus de pouvoîrs. ï a ancé une campagne sans précédent et au demeurant popuaîre contre a corruptîon. De pus, î donne ’împressîon d’un présîdent-secrétaîre généra conIant et désîreu d’accéérer es réformes économîques, jurîdîques et înstîtutîonnees. L’ambîtîeuse îste de mesures e adoptées à ’occasîon du ïïï pénum du nouveau Comîté centra du PCC, en novembre 2013, témoîgne de cette voonté de réforme. Maîs sîmutanément, Xî a renforcé a répressîon ou es contrôes des voî quî appeent à une réforme poîtîque, tes es partîsans de a Charte 08, es avocats défenseurs des droîts de ’homme ou es actîvîstes quî demandent a pubîcatîon des revenus de eurs dîrîgeants. Comme e montre Chares Burton (chapître 1), Xî a adopté une îgne poîtîque très conservatrîce et une îdéoogîe que ’on pourraît quaîIer de énîno-confucéenne qu’a du ma à masquer e dîscours sur e « rêve chînoîs », contrepoînt assumé de ’ancîen et démodé rêve amérîcaîn que ’on saît. EnIn, ’ampeur des tâches à accompîr, des déIs à reever et des résîstances afIchées – notamment es fameu întérêts acquîs des grands groupes monopoîstîques d’État – donne e tournîs et ne peut qu’încîter e gouvernement chînoîs à a prudence. Ce paradoe a conduît pus d’un observateur à trouver dans es probèmes et tensîons întérîeures a prîncîpae epîcatîon de a montée du natîonaîsme et de cette afIrmatîon de puîssance de a Chîne à aquee ’on assîste depuîs pu-sîeurs années. Cette consîdératîon doît être gardée à ’esprît, même sî pus d’une raîson a conduît e pouvoîr chînoîs à adopter cette posîtîon : e succès du déve-oppement économîque du pays, a crîse Inancîère mondîae de 2007 et ’împres-sîon de pus en pus nette que es États-Unîs sont sur e décîn, notamment depuîs ’échec de ’occupatîon de ’ïrak et de a stabîîsatîon de ’Afghanîstan. Les Jeu oympîques de Beîjîng de 2008 ne constîtuaîent-îs pas e symboe de ce tournant ou du début de ce que es spécîaîstes de reatîons înternatîonaes appeent a transîtîon de puîssance (power transition) entre ’unîque superpuîssance étabîe et son seu vérîtabechallenger? Le temps de a Chîne dans es affaîres mondîaes n’est-î pas arrîvé ? Cet ouvrage tend à démontrer que es choses sont pus compîquées qu’ees en ont ’aîr. Tout d’abord, ’éîte du PCC est profondément conscîente que ’approfon-dîssement des réformes est source de rîsques. Nombre de responsabes chînoîs ont potassé, à a demande notamment de Wang Qîshan, e nouveau grand patron de a utte contre a corruptîon,L’ancien régime est la révolution, d’Aeîs de Tocquevîe,etyonttrouvéunesourcesuppémentaîredînquîétude.Cestprobabement pour cette raîson que, comme e rappee Huî Dîng (chapître 2), Xî Jînpîng a mîs entre parenthèses e projet de démocratîsatîon au seîn du PCC promu par Hu Jîntao, son prédécesseur à partîr de 2007. De toute façon, présentée par certaîns thurîféraîres du régîme comme a premîère étape de a démocratî-satîon du pays, cette réforme est restée vague et n’a guère contrîbué à ouvrîr a