La Cité des Dames

La Cité des Dames

-

Français
246 pages

Description

Ces pages réunissent des efforts pour élaborer un certain nombre de questions concernant les difficiles relations entre la psychanalyse et les feminismes. Elles s'interrogent sur l'attrait qu'excerent récemment les discours apocalyptiques, ou catastrophiques, nourris par la fidélité à l'invariance structurale. Cela conduit à une analyse des rapports entre psychanalyse et féminismes, déjà au moment où les psychanalystes femmes arrivent sur la scène vers 1920, et se poursuit surtout en France et en Amérique privilègiant les années 1960/70 du siècle dernier. La réflexion n'oublie pas les avatars des féminismes contemporains qui s'ouvrent à une interrogation sur la nature et les voies de la démocratie moderne ainsi qu'à la critique de la culture.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 avril 2019
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140120121
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
questions concernant les difIciles relations entre la psychanalyse et
les discours apocalyptiques, ou catastrophiques, nourris par la Idélité à l’invariance structurale. Cela conduit à une analyse des rapports entre psychanalyse et féminismes, déjà au moment où les psychanalystes femmes arrivent sur la scène vers 1920, et se poursuit surtout en France et en Amérique privilégiant les années 1960/1970 du siècle dernier. La réexion n’oublie pas les avatars des féminismes contemporains qui s’ouvrent à une interrogation sur la nature et les voies de la démocratie moderne ainsi qu’à la critique de la culture.
Artaud : Teatro e Cultura, Fourier ou l’Art des
UriasArantes
LA CITÉ DES DAMES
Enquêtes sur les relations entre la psychanalyse et les féminismes
Psychanalyse et civilisations
La Cité des Dames
Psychanalyse et Civilisations Collection dirigée par Jean Nadal L’histoire de la découverte de la psychanalyse témoigne que démarche clinique et théorie issues de champs voisins ont concouru, par étayage réciproque à élaborer le concept d’inconscient, à éclairer les rapports entre pathologie et société et à reconsidérer les liens entre le malaise du sujet singulier et celui de la civilisation. Dans cette perspective, la collectionPsychanalyse et Civilisationstend à promouvoir cette ouverture nécessaire pour maintenir en éveil la créativité que Freud y a trouvée pour étayer, repenser et élargir la théorie. Ouverture indispensable aussi pour éviter l’enfermement dans une attitude solipsiste, qui en voulant protéger un territoire et préserver une identité, coupe en réalité la recherche psychanalytique de ses racines les plus profondes. Dernières parutions Martín RECA (dir.),Salomon Resnik, Un psychanalyse à l’écoute de la folie, 2019. Saverio TOMASELLA,La subjectivité face au désastre,Subjectivation et catastrophes,2018. Jean BROUSTRA,Psychoses et langages. Scènes psychothérapiques du dire, 2018. Michel BASS,Mort de la clinique. Analyse de la fracture du système de santé, 2018. Jean NADAL,La pulsion de peindre. La toile et son inconscient, 2018. Marie-Laure DIMON et Michel BROUTA (dir.),Les Algorithmes de l’Etrangéité, Psychanalyse et anthropologie critique,2018. Dominique PERROUAULT,La voix entre mère et bébé – La structure de soi dans l'échange vocal,2017. Alain LEFÈVRE,Mère, l’absurde malentendu. Psychanalyse et fiction clinique,2017. Kéramat MOVALLALI,Le temps et le cerveau,Rêve, psychanalyse et neuroscience, 2017. Claude BRODEUR,Parcours d’un psychanalyste. Le cheminement de l’idée, 2017. Albert LE DORZE,Inconscient et algorithmes, 2017. Pascal HACHET,Verbier psychanalytique, 2017. Charles MARSEL,Psychologie de l’inconscient et paganisme stellaire indo-européen,Mythe de création des Hyperboréens,2017. Susana ELKIN et Martin RECA (Dir),Marie Langer, Une psychanalyste féministe en Argentine,2017. Robert Michel PALEM,Ecritures en folie et folies d’écrire, 2017. Marie-Laure DIMON et Michel BROUTA (dir.),Le corps & l’amour. Psychanalyse et anthropologie critique, 2016. Louis MOREAU DE BELLAING,? Inconscient etVivre sans le capitalisme politique, 2016. Christian COLBEAUX (dir.),Net-addiction, du jeu à la désaffiliation sociale, 2016. Alain LEFEVRE,Don Juan et Hamlet. Une étude psychanalytique. Nouvelle édition,2016. Pascal HACHET,La terreur en héritage. L’attaque de panique sur le divan, 2016. Albert LE DORZE,La chair et le signifiant, 2016
Urias Arantes La Cité des Dames Enquêtes sur les relations entre la psychanalyse et les féminismes
© L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris www.editions-harmattan.fr ISBN :978-2-343-17184-5EAN :9782343171845
À Helen qui m’a amené au bord des territoires des femmes
PRÉFACE
« Mais moi, Sybille véritable, je t’annonce que jamais la Cité que tu fonderas avec notre aide ne sombrera dans le néant ; elle sera au contraire à jamais prospère, malgré l’envie de tous ses ennemis ; on lui livrera maints assauts, mais elle ne sera jamais prise ni vaincue. » Christine de Pizan (1405) « ‘God created man,’ she repeated. ‘And then he had a better idea’. » Kate Atkinson (2010, p. 50) Ce livre n’est pas simplement un recueil de textes entre lesquels j’aurais trouvé a posteriori une certaine cohérence justifiant leur voisinage dans un volume unique. Il n’est pas non plus un essai développé selon une nécessite interne en fonction d’un problème à élaborer et d’une thèse à démontrer. En fait ce livre tient de l’une et de l’autre de ces deux possibilités, il a comme projet d’exposer les traces écrites d’une élaboration qui a conduit --provisoirement ? -- de l’éveil d’un questionnement qui semblait (et semble encore) important -- la psychanalyse a-t-elle raté la rencontre avec les féminismes ? Les féminismes sont-ils porteurs de questions importantes pour la psychanalyse ? -- jusqu’à l’ouverture d’un champ encore plus large d’interrogations impliquant la démocratie moderne. Tout se passe comme si le voyageur traversant un terrain qu’il croyait balisé rencontrait chemin faisant des carrefours et de nouveaux espaces à explorer. Rétrospectivement, ce parcours a quelques similitudes avec la trajectoire possible d’une analyse : il est en permanence accompagné d’un sentiment d’inachevé, du sentiment de ne pas toucher le fond de l’affaire, mais aussi du sentiment d’un parcours parfois aléatoire ou dicté par une obscure nécessité. Et presque toujours lacunaire, troué. On oublie souvent que le préfixeana-suggère trois directions de la décomposition ou résolution (-luein, dissoudre) : « de bas en haut », « en arrière » (ou « en sens inversé ») et « de nouveau ». Si progression il y a, elle n’est probablement qu’un effet de surface. Au-delà, le parcours tourne plutôt en rond et l’insistance des répétitions peut s’avérer pénible. Une version optimiste du parcours serait qu’il y est question de creuser le champ des relations compliquées entre la