La confrontation entre les générations

-

Français
223 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Publié en 1997 en Argentine, cet ouvrage est le premier livre de Luis Kancyper à paraître en français. Il apporte un éclairage inédit sur le narcissisme des adolescents et de leurs parents. À partir de cas cliniques, l'auteur explore les différentes voies ouvertes par le choc entre les générations. Cette lecture permet d'affiner sa compréhension des conflits intergénérationnels, modifier son écoute des adolescents pour mieux leur venir en aide.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2018
Nombre de lectures 10
EAN13 9782140054914
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Plata. Son œuvre a inuencé nombre de collègues sud-américains. La traduction de ses ouvrages en italien et en portugais a contribué à une diffusion de ses travaux à l’échelle internationale où manquaient jusqu’alors les pays francophones. Publié en 1997 en Argentine,  est ainsi le premier livre de Luís Kancyper à paraître en français. Cet ouvrage apporte un éclairage inédit sur le narcissisme des adolescents et de leurs parents. À partir d’une quinzaine de cas cliniques particulièrement évocateurs, l’auteur explore les différentes voies ouvertes par le choc des armes entre les générations. Le lecteur – qu’il soit psychanalyste, acteur de la santé mentale ou encore parent d’adolescent – sera ici invité à afïner sa compréhension des conits intergénérationnels. Il renouvellera du même coup sa manière d’écouter les
N. Rabain
Garma (afIlié à l’APA) dont il a été secrétaire scientiIque
(d’après Le Bernin).
, Émilie Bokanowski
Luís kANCYPER
La confrontation entre les générations
Traduction inédite de l’espagnol par Constance Limbosch & Claudina Corel
Texte révisé et préfacé par Nicolas Rabain
Études psychanalytiques
La confrontation entre les générations
Études Psychanalytiques Collection dirigée par Alain Brun et Joël Bernat La collectionEtudes Psychanalytiquesveut proposer un pas de côté et non de plus, en invitant tous ceux que la praxis (théorie et pratique) pousse à écrire, ce, « hors chapelle », « hors école », dans la psychanalyse. Dernières parutions Abderrahmane SI MOUSSI et Mira OURARI-SI MOUSSI, La psychothérapie psychanalytique en Algérie, Névrose individuelle et névrose collective,2017. ASSOCIATION LA MAISON VERTE, Prévention, vous avez dit prévention ?, 2017. Dominique WINTREBERT, Georges HABERBERG et Élisabeth LECLERC-RAZAVET(dir.),Rencontres avec la castration maternelle, 2017. Guillemette BALSAN,Temps et mélancolie, Après coup l’adolescence, 2017. Franca MADIONI (dir.),Figures du vide. Psychopathologie et hypermodernité, 2017. Vladimir MARINOV,Le démiurge et le funambule. Brancusi & Giacometti,2017. Michelle MORIN,De la création en art et littérature, 2017. Christiane CHARVET-BERNARD,Une voix s’est tue. Parlons. Le déclin d’une civilisation n’est pas une fatalité, 2017. Pierre DELMAS,Wilhelm Reich ou le complexe de Prométhée, 2017. Anne Vernet SEVENIER,Etude d’un Syndrome de relance originaire en cours de coma, 2016. Jacques LIS,L’homme à l’envers, 2016. Christophe SOLIOZ,Paul Parin,Voyage au bout de l’utopie,2016. Celso GUTFREIND,être mère, être père et autres Narrer, essais sur la parentalité, 2016. Alessandra GALLI,Comment sortir d’une psychose et terminer sa psychanalyse, 2016.
Luís KANCYPER La confrontation entre les générations Traduction inédite de l’espagnol par Constance Limbosch & Claudina Corel Texte révisé et préfacé par Nicolas Rabain
Du même auteur : Jorge Luís Borges o el Laberinto de Narciso[Jorge Luis Borges ou le labyrinthe de Narcisse], Buenos Aires, Paidós, 1989. Resentimiento y Remordimiento[Ressentiment et remords], Buenos Aires, Paidós, 1991. Réédité par Editorial Lumen en 2006 et traduit en portugais et en italien :Ressentimento e Remorso, Editorial Casa do Psicologo, 1994. Il risentimento e il rimorso, Editorial Franco Angeli, 2003. La Confrontación Generacional, [la confrontation entre les générations], Buenos Aires, Paidós, 1997. Réédité par Editorial Lumen, 2003 et traduit en portugais et en italien :Confrontaçao de Geraçoes, Editorial Casa do Psicologo, 1999. Il confronto generazionale, Editorial Franco Angeli, 2000. Jorge Luís Borges o la pasión de la amistad, [Jorge Luis Borges et la passion de l’amitié], Buenos Aires, Lumen, 2002, également traduit en italien :Jorge Luis Borges o la passione dell’amicizia, Roma, Editorial Borla, 2006. El complejo fraterno, [Le complexe fraternel], Buenos Aires, Lumen, 2004, traduit en italien :Il complesso fraterno, Roma, Borla, 2008. Adolescencia: El fin de la ingenuidad, [Adolescence, la fin de l’ingénuité], Buenos Aires, Lumen, 2007. Traduit en italien : Adolescenza: la fine dellíngenuitá. Roma, Borla, 2011. Resentimiento terminable e interminable[Ressentiment terminable et interminable], Buenos Aires, Lumen, 2010. Amistad, una hermandad elegida[L’amitié, une fraternité choisie], Buenos Aires, Lumen, 2014. Édition originale :Confpsicoanalíticorontación generacional - Estudio ©Paidós, Buenos Aires, 1997. © Editions L’Harmattan, 2017, pour la traduction française © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-13682-0 EAN : 9782343136820
P r é f a c ede Nicolas Rabain Grandir est une vive douleur. Freud le formule dès 1905 et précise que cette douleur est intimement liée à une opération psychique centrale à la puberté : « le détachement 1 d’avec l’autorité parentale » . Quelques années plus tard, il ajoute que ce détachement est l’une « des opérations les plus nécessaires mais aussi les plus douloureuses du 2 développement » . Ces assertions freudiennes esquissent toutes deux le point de départ du propos de Luís Kancyper dansLa confrontation entre les générations, le premier de ses 3 ouvrages à être traduit en français . Si la confrontation entre les générations est elle aussi douloureuse, elle n’en reste pas moinsnécessaire en ce qu’elle favorise le développement de la subjectivité de l’individu, tout en le préservant d’éventuelles aliénations. Pour soutenir cette hypothèse, le psychanalyste argentin s’appuie sur une quinzaine d’illustrations cliniques d’adolescents et de jeunes adultes qui contribuent à la richesse de son ouvrage. En écho à ces vignettes de patients, le lecteur est renvoyé à de nombreuses références à la Bible, à la mythologie gréco-latine, à la littérature yiddish et argentine, et plus 4 particulièrement à l’œuvre de Borges . À l’arrière-plan, un solide arrimage à la théorie freudienne – à laquelle Luís 1 Freud S. (1905). « Les reconfigurations de la puberté »,Trois Essais sur la théorie sexuelle,OCF.P,t. VI, dir. J. Laplanche. Paris, PUF,2006 : p. 165. 2 Freud S. (1909). « Le roman familial des névrosés »,OCF.P,t. VIII. Paris, PUF,2007 : p. 253. 3 Nous tenons à remercier Constance Limbosch et Claudina Corel pour la traduction de cet ouvrage. 4 Signalons ici le premier ouvrage de l’auteur : Kancyper L. (1989).Jorge Luís Borges o el Laberinto de Narciso[Jorge Luis Borges ou le labyrinthe de Narcisse].Buenos Aires, Paidós.
Kancyper n’a jamais renoncé – ainsi que des travaux plus récents d’analystes du Río de la Plata (Argentine et Uruguay). La confrontation entre les générationsà lui seul de réunit nombreuses thématiques chères à l’auteur, parmi lesquelles la 1 nécessité d’un incontournable « choc des armes » entre les adolescents et leurs parents. Condition nécessaire, mais non suffisante à la subjectivation dans la mesure où tout conflit, aussi douloureux soit-il, n’est pas toujours à l’origine de remaniements fructueux. Aussi l’auteur propose-t-il trois catégories de confrontation intergénérationnelle qui viennent constituer d’entrée de jeu le fil rouge de sa théorisation : -Première configuration : les conflits inter-générationnels donnent lieu à un détachement progressif entre les adolescents et leurs parents. Ces conflits sont majoritairement orchestrés par la dynamique œdipienne. Il s’agit là d’uneconfrontation trophiquefavorise le processus de puisqu’elle subjectivation. -: les conflits inter-Deuxième cas de figure générationnels ne contribuent pas à une plus grande autonomie. Ici, la prépondérance de liens de nature 2 narcissique et/ou « pygmalionienne » sont à l’origine d’uneconfrontation à caractère mortifère. -Troisième situation : l’absence de confrontation. Dans ce
1 Winnicott D. W. (1971). « Concepts actuels du développement de l’adolescent – Leurs conséquences quant à l’éducation »,et réalité. Jeu Paris, Gallimard, 1975 : p. 200. 2 Luís Kancyper propose ce néologisme évoquant un positionnement à mi-chemin entre l’élaboration œdipienne et la dynamique narcissique. Il définit ce terme forgé à partir du mythe de Pygmalion comme « la narcissisation de l’amour objectal », ou encore « l’objectalisation de l’amour narcissique ».
8
dernier cas, les adolescents et/ou leurs parents fuient les conflits qui restent perpétuellement évités. Bref, toute confrontation entre les générations n’est pas systématiquement « désaliénante ». C’est le propos de la première partie de ce livre. Luís Kancyper y aborde le cas de parents dont le comportement ne facilite pas l’émergence de sentiments hostiles, interdisant par là même la naissance d’une opposition, voire de toute dialectique intergénérationnelle. Ce déni de la haine et de l’ambivalence renvoie aux deux types d’éducation pathogène identifiés par Freud : la sévérité excessive et le laxisme. Quoi qu’à l’opposé l’un de l’autre, le moi reste dans ces deux cas insuffisamment différencié des objets parentaux. Au fil de l’œuvre de Luís Kancyper, la fonction structurante de la haine revient tel unleitmotiv. En soutenant le processus de désidéalisation, la haine participe à une différenciation d’avec l’objet.A contrario, le ressentiment – autre notion sur laquelle l’auteur reviendra plus tard dans ses 1 écrits – génère un mouvement circulaire dont la répétition entrave tout changement psychique. L’objet reste alors insuffisamment externalisé, ce qui va à l’encontre de toute perspective exogamique. Lorsque le processus de désidéalisation ne peut s’amorcer, les objets parentaux conservent aux yeux de leurs enfants les qualités d’omnipotence et d’immortalité. La cohésion de la configuration familiale est alors maintenue telle quelle. Autre risque de l’échec de la confrontation entre générations : la mise en place d’une relation de nature addictive à l’objet, venant par ailleurs augmenter le risque de consommation de drogues. D’autre part, l’auteur aborde les liens intra-générationnels en prolongeant les travaux de Lacan, de Laplanche et de R. 1 Kancyper L. (2010).Resentimiento terminable e interminable [Ressentiment terminable et interminable]. Buenos Aires, Lumen.
9