La petite sirène de Copenhague

La petite sirène de Copenhague

-

Livres
112 pages

Description

Ce livre propose une rencontre avec Boris Cyrulnik, le scientifique bien sûr, mais aussi l'homme, par le biais d'entretiens avec plusieurs intervenants - journalistes, psychiatres, anthropologues, généticiens. En rappelant le caractère forcément tragique de la condition humaine, cet ouvrage rétablit une autre vérité : celle d'une œuvre inventive parce que, selon les mots de son auteur, pleine d'imperfections. « On est tout le temps en quête d'équilibre. C'est cela qui fait la condition humaine, car les animaux, eux, sont équilibrés. S'ils ne sont pas équilibrés, ils meurent. Le monde animal est adapté. Le monde humain est en recherche constante : c'est certainement ce qui fait sa difficulté - et sa grandeur. »

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 novembre 2012
Nombre de visites sur la page 55
EAN13 9782815906715
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
E S S A I
Boris Cyrulnik
La petite sirène de Copenhague
nouvelle édition
l’aube
La petîte sîrène de Copenhague
Là côllÉcôMonde en cours Éŝ GÉ à JÉà Và
CÉ IcHÉ à  G à lÉ ŝÉvcÉ àbcàô Éŝ ôŝ É l’AûbÉ. Pôû ôûÉ ÉmàqûÉ ôû ŝûGGÉŝô, ’HŝÉz àŝ â ôûŝ cÉ â l’àÉŝŝÉ ûm@ÉôŝÉlàûbÉ.côm
TÉ É l’ô ôGàlÉ : L’homme, la science et la société
© Èôŝ É l’AûbÉ, 2012 www.ÉôŝÉlàûbÉ.côm
ïSBN 978-2-8159-0672-2
Bôŝ Cyûlk
La petite sirène de Copenhague
RÉÉŝÉ l’côômÉ à lÉ ÉôÉ
éditions de l’aube
Autorîté
1 Le bon plaisir Boris Cyrulnik – Émile Noël 21 juin 1997
Émile Noël. –CHàmà É cHàmÉû, l’HômmÉ à ûÉ môÉŝÉ lGàÉ É ûÉ bÉvÉllàcÉ â l’Gà Éŝ GÉŝ. Lôŝqû’ô ŝŝôcÉ lÉŝ Éûx, ô ÉŝŝÉ Éû-êÉ qûÉlqûÉ cHôŝÉ ’àIcÉl, ’côHÉ. Pûŝ, à ŝà màÉ É àlÉ, à ŝô ÉGà, ô côm-É vàblÉmÉ cÉ qû’l à É ŝà É-ŝôÉ. E v, l’HômmÉ Éŝ ’ûÉ cômlÉx ÉxcÉôÉllÉ. Sô àûHÉc, ŝô môô, ŝÉŝ qûàlŝ HûmàÉŝ ôûcHÉ ôcmÉ… Bôŝ Cyûlk Éŝ û HômmÉ û ŝôlÉl É É là mÉ, û ôcHÉ àÉ Éŝ Gôlàŝ, àvÉc lÉŝqûÉlŝ l à ’àllÉûŝ bÉàûcôû ’àiŝ. ïl côà lÉûŝ àlÉcÉŝ É lÉûŝ àccÉŝ, û ŝû É û ô. Màŝ l à û Gà àvààGÉ ŝû Éûx : àŝà àÉ ’ûÉ ÉŝcÉ lûŝ vôlûÉ,
1. Èmŝŝô É FàcÉ cûlûÉ.
7
l Éŝ GqûÉmÉ ŝôŝ â… àŝÉ lÉ àGô ! Bôŝ Éŝ û Gà àŝÉû É àGô. JÉ côŝ mêmÉ qûÉ c’Éŝ lÉ lûŝ Gà àŝÉû É àGô É ŝà Gàô. Màŝ Éŝ-mô, Bôŝ Cyûlk, cÉ ’Éŝ àŝ àçàŝ ?
Boris Cyrulnik. –Nô, cÉ ’Éŝ àŝ àçàŝ. Cyûlk vÉû É bàbÉ É ûŝŝÉ É Bôŝ, lÉ Éûx, lÉ màÉ… LÉ bàbÉ màÉ.
Émile Noël. –LÉ bàbÉ É DÉû ?
Boris Cyrulnik. –C’Éŝ û Éû çà, l’àyàôllàH bàbÉ !
Émile Noël. –Nôûŝ àllôŝ cômmÉcÉ à lÉ bû É vôÉ HŝôÉ É côûv lÉŝ ôGÉŝ É vôÉ vôcàô É ŝycHôlôGûÉ É ’HôlôGûÉ.
Boris Cyrulnik. –Mô É, ûŝŝÉ, É mà mÉ, ôlôàŝÉ É Lôz, m’ô à lÉ càÉàû É mÉ àÉ àÉ É FàcÉ. S’lŝ ’àÉ àŝ vÉûŝ àŝ cÉ àyŝ àŝ lÉŝ àÉŝ 1930, jÉ ŝÉàŝ ŝàŝ ôûÉ â KÉv ŝ É TcHÉôbyl, ôû â Lôz àûx côIŝ É là PôlôGÉ. Ç’àûà  bÉ fÉ É là CÔÉ ’Azû vàôŝÉ àcûÉllÉ.
8
MÉc… MÉŝ àÉŝ ô ŝàû Éà là GûÉÉ, cômmÉ ÉŝqûÉ ôûÉ mà àmllÉ. Mô É ŝ’Éŝ ÉGàG àŝ là LGô àGÉ É 1939 É mà mÉ, àŝ là RŝŝàcÉ. BÉ ŝÛ, cÉŝ ŝàôŝ ô  É Gàŝ ôblmÉŝ. LôŝqûÉ j’àŝ Éà, mÉŝ àcÉŝ, ’Éxŝà àŝ ôû Éû, àÉ ôcmÉ màGàÉŝ. ïl m’à àllû ÉcHÉcHÉ Éŝ àllàcÉŝ ; cÉlà mÉ â ûÉ cûôŝ É ôûÉŝ lÉŝ cûlûÉŝ, É ôûÉŝ lÉŝ É-ŝôÉŝ. C’Éŝ ŝÛÉmÉ É cÉÉ màÉ qû’ô ÉvÉ û ŝycHôlôGûÉ. J’à Û cômmÉcÉ mà ômàô É ŝycHôlôGÉ vÉŝ l’áGÉ É 6 ôû 7 àŝ qûà, ôû là ÉmÉ ôŝ É mà vÉ, jÉ mÉ ŝûŝ Émà « ôûqûô ». Pôûqûô ? Dŝ l’ŝà ôù l’ô ŝÉ ôŝÉ cÉÉ qûÉŝô, ô cômmÉcÉ ŝà ômàô É ŝycHôlôGûÉ. Aû côàÉ, qûà ô à Éŝ cÉûÉŝ – cômmÉ cÉ ààŝmÉ É l’É ŝôcàlÉ qû Éŝ É à É ÉvÉ – ô ÉvÉ û clôÉ cûlûÉl, ô É là vôx û màÉ, ô ÉÉ àŝ ûÉ àô IÉ, ô ÉmêcHÉ l’àllàcÉ, là ôûvÉàû. JÉ ÉŝÉ qûÉ j’à  û bIcÉ É cÉÉ ŝôûfàcÉ. ïl àû É àûŝŝ qûÉ j’à Éû là cHàcÉ É ôûvÉ û ŝûbŝû, ûÉ àmllÉ ’àccûÉl ôû â à ŝcûŝàÉ. Màŝ cÉlà à  û ŝûbŝû É ô àŝ ûÉ Ilàô ; cÉ û cÉŝŝàÉ, cÉÉŝ, màŝ àŝ ŝûiŝà. LÉ à
9
’êÉ côà â l’àllàcÉ à ôc ôbàblÉmÉ Éxlqû mà ôlàcÉ É mà cûôŝ Éŝ àûÉŝ. JÉ ÉŝÉ qûÉ qûÉlqû’û qû ŝÉ ŝôûmÉ â là vôx Éŝ àcêÉŝ Éû àvô ûÉ ŝôÉ É cûlûÉ ÉxôqûÉ É yÉ côlôàlŝÉ – lÉŝ GÉŝ ŝô Éŝŝàŝ, lŝ jôûÉ û àm-àm, lŝ côûÉ vÉ, Éc. Màŝ l ’y à àŝ c É ÉcôÉ àvÉc ûÉ ÉŝôÉ, àvÉc ûÉ cûlûÉ. Aû côàÉ, lÉ à ’êÉ ôlycûlûÉl É cûÉûx Éŝ àûÉŝ à qû’ô à ûÉ É bÉàûcôû lûŝ làGÉ. L’É àà Éû-êÉ môŝ ŝôlÉ, màŝ ŝ l’ÉvôÉmÉ vàÉ, ô ÉŝÉ ŝô-mêmÉ, ûŝqû’ô ŝ’Éŝ côŝû, qû’ô ŝ’Éŝ ày ŝô-mêmÉ… Vôûŝ ŝàvÉz, cÉ ŝ É côûv lÉŝ côÉŝ É lÉŝ môÉŝ mÉàûx Éŝ àûÉŝ à jâ ûÉ àŝŝô. N’àvô àŝ û ÉvÉ ŝycHàÉ ôû ŝycHôlôGûÉ àûà  mô Gà ŝÉŝô. CÉ qû É vÉû àŝ É qûÉ çà à  àclÉ É lÉ ÉvÉ. ïl à àllû àllÉ jûŝqû’àû bôû. C’Éŝ ’àllÉûŝ ŝ ôà É vô qû’â l’áGÉ ôù j’àvÉ màÉà (là ŝôxààÉ), lÉŝ cHÉmŝ ŝÉ ÉcôûÉ. Là lûà Éŝ GÉŝ qûÉ j’à côûŝ – Rôlà Tôô, BÉà KôûcHÉ, JÉàÉÉ Nàôû – ômÉàÉ, ŝ l’áGÉ É 12 àŝ, É É là vÉ qû’lŝ ô ÉûÉ. Tôûŝ àvàÉ É GÉmÉ lÉŝ ômÉŝŝÉŝ É lÉû vÉ…
10