//img.uscri.be/pth/179887ea4eeaa8ff08c4337a24cec77ebc9583e5
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La planification familiale au Tchad

De
276 pages
La planification familiale a été une grande réponse à la croissance démographique, et a également contribué à l'amélioration des conditions de santé de la mère et de l'enfant. Au Tchad, en dépit des actions menées, la prévalence contraceptive (2,8%) reste parmi les plus faibles au monde. À l'analyse, il ressort que des problèmes d'ordre juridique, religieux, institutionnel, socioéconomique et politique favorisent très peu l'utilisation de la planification familiale. Une approche systémique semble donc plus indiquée dans la promotion du bien-être familial.
Voir plus Voir moins

La planifcation familiale au Tchad Giscard N
La planifcation familiale a été une grande réponse à
la croissance démographique, et a également contribué
à l’amélioration des conditions de santé de la mère et de La
l’enfant. Elle a été perçue de diférentes manières en fonction
des niveaux d’éducation, des conditions socioéconomiques, planifcation
des politiques des pays, etc.
Au Tchad, en dépit des actions menées, la prévalence familiale
contraceptive (2,8 %) reste parmi les plus faibles au monde.
À l’analyse, il ressort que des problèmes d’ordre juridique, au Tchad
religieux, institutionnel, socioéconomique et politique
favorisent très peu l’utilisation de la planifcation familiale
Les déterminants moderne. In fne, il est noté une relation d’interdépendance
indissociable qui existe entre ces facteurs qui déterminent de sa pratique à partir
l’utilisation de la planifcation familiale. Ceux-ci agissent en de la population Ngambaye
synergie. C’est pour cette raison que la prise en compte de de Ngourkosso
chacun d’eux s’impose. En d’autres termes, une approche
systémique semble plus indiquée dans la promotion du
bien-être familial.
Giscard N est né à Bébalem (Logone Occidental / Tchad)
où il a fait ses études primaires. Il a efectué le secondaire dans sa
ville natale puis à Ndjamena au Collège Évangélique où il obtint
un Baccalauréat. Il poursuit ses études supérieures à l’Université
de Ngaoundéré (Cameroun) et à l’Université Cheikh Anta Diop
(UCAD) de Dakar où il sort nanti d’un DEA et d’un Doctorat de
sociologie (spécialité Population Santé et Développement). Ses travaux ont
porté sur les problèmes de santé liés à la société. Il est actuellement consultant
en C4D (Communication For Development) avec UNICEF-Tchad.
Illustration de couverture : © Sven Hoppe- Thinkstock
ISBN : 978-2-343-06237-2
9 782343 062372
28 €
aérdérraédaeede
Giscard N
La planifcation familiale au Tchad$
*)
!%!# ) #"!!!(Q) '"# #)( (%' )&*
%')' $%*!) ## ".
#$*'
'!$(%$(!$($
*)
) #"!! !%!#
#' H! '" ))#

34;4;QGC8@D4A7= %0


EB;K:BK PPPAMMI :MM:G<HF B>A:KF
MM:G:=HH?GHGA: =B?
MM:GG:=HH?A:


?NL*B2KF:P:/D4>K*K>F:%B8P:%A2K%/;4T%:>wEO<RKN:=jNK+>jOOKB=FBBEGJ<LH>8GH>N>KEG>:;GAM=NEEWLK@>HGLLNL>>>KKHHG=MFFHBM>L>I:>?:N>GB>>L:LK>=E>>O
4
=> >NK FBEE
M >EE> => KIKH K >Ew jEBHK:MBHG JN:EBMj
<M>NKL IHNKjOBM>K @KH LL GHG= j> BEL M<HF
BOj >L GM=>JN>G<> G> E>4<04=>;2=`?$< A8DC440X>
D= 83 C>D9>; ?>D A;AB 2>< ;8BB4<4=C34;` <4
4;; 2CDBC ;;45>A 0C80 @D8?>DA # * +) D>LL>N H?):K<# EBGB
B=B>K":LL G>M
5:GG<D K>??
=
#NHNI:BK>*:=5G::KEMB>) >L,
:L&K7Oj#M>G$LE'M#H.B +5wLjIL+L **,L*@EI =#<BKMJ+ rB)K*>FF%>9>'ML:>@=B K=<$>$<M>='B)> L*GFGA%>F&B%<*N 5MI>+A K&%>IM>E> N,=M5L+ E>;>?H>>L=MR&:%:HFF>;BTL*BMM5G>+?*'5ME W:N>+:G*BJGL>>>;L><*>&E:Lw>EN?Lw-=NI:F=i>>E=KKIH#L9L5>$w:w>B%:=?>9G:>jK%G*>'E#:,N*<)>>I#>5>MB$L>MA&w&O>&>L%f>C>Gj N=%>+) K%I*=MLG>EKMi:):+INNj':#M,>j>R> w:*TLL%GLj#:M*EW*<&HC>MM?1$,BK2=0LKKL>>GjMBQjM>HBEK:$B>)&::j,B?>B>
EOKM:(M>LIHKG:H==M?:EEH,EHM<NBH>@GBMj:=<<LBLE>GML:>NG>jIBEG::LEG>>>G=:j>Kf:EGML>>EKiE>KL=:ME>MLK>KMGBB:OM>B:MN<>GI:>MMBHLGE:LE:E@B?BGjEG>:>MjB>H:GEk>w=(J:>E:;:>KMEB: B>>==E(
:KFB= IKBE H; M:KEi I>EN NK G<HG>L Aj M> NK
:NM >L G BGM K>LL KBLMHMI>>MHFF>>NKHG
>
<JN :GMBJNBM >INBLEw ANF:GBMj > BLMHBK HNM =NK :GM
>QBHGL j< G=BMEw FF> mMKBLHGMEwHM C> Mj?E
HK @:GBL>KE>NK OB>K>IK H=N<MBO>
LIHN LB KL MBE>GBLLM> FI LMBJML LANF GL
<w >L K HG=HG>Q:< ><:M>>KN=> I>N
G> HGL K>@>GANFOBABf>:>GM>>G >
ANF j< HG=BM MBH EBL MBH .> <HGLMBMNwHKB
:N tNK= IHEjFB L
LHNLMGM !EE>HN NMMHNH;CK>LJN><E>GLBMBkF>?L
G? BE> :;K H;EFBEE >F> GMMMF:jK> >EE>
=HBM MBHG IHINE ::< :KIM:;E:G?:F;B>G
:E >
:M IE:GB B< FF>NG !G F:FHKM KGEBM M: NQ
Kj= K> => M KH JN: MK> >M Ew M> KG>< >E
E: FjEBHK>K wH;C>< MB?L Ew BGM =>O>GN>LM<:IBM> E>
FBEB E:GB?BE:
<: MBH?: G ANF:BG INB