La sexothérapie

La sexothérapie

-

Livres
230 pages

Description

Cet ouvrage collectif rédigé sous la direction de M. El Feki, aborde spécifiquement les formes de traitements psychothérapeutiques qui existent en matière de sexothérapie.

Cet ouvrage constitue une présentation claire et précise des principales approches (approche sexo-cognitivo-comportementale, sexo-corporelle, sexo-systémique, sexo-analytique et sexo-existentielle) qui, en sexologie clinique, font l'objet d'un enseignement académique.

L'ensemble de ces approches sont soutenues par un corpus théorique très développé et proposent des pratiques cliniques éprouvées, concrètes et efficaces dans la prise en charge de la santé sexuelle et le traitement des troubles de la sexualité. Elles nous sont ici présentées par le biais d'une prise en charge de cas cliniques concrets.

Ce livre se veut une réponse concrète et productive aux besoins de tous les lecteurs. Il leur permettra d'acquérir des connaissances pratiques et d'avoir une vision claire de la réalité duprocessus sexo-clinique et de faire ainsi un choix libre et éclairé entre plusieurs processus thérapeutiques, tenant compte de leur personnalité et de leurs besoins spécifiques.

Pour les professionnels de la santé (sexologues, médecins, psychologues, infirmières, éducateurs, chercheurs, etc.) il offre une remise à jour des connaissances sexologiques les pluspointues et une introduction aux approches sexologiques les plus connues, présentées par des auteurs majeurs.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 novembre 2011
Nombre de visites sur la page 3
EAN13 9782804168193
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
© Groupe De Boeck s.a., 2010
EAN 978-2-8041-6819-3
Cette version numérique de l’ouvrage a été réalisée parNord Compopour le Groupe De Boeck. Nous vous remercions de respecter la propriété littéraire et artistique. Le « photoco-pillage » menace l’avenir du livre.
Pour toute information sur notre fonds et les nouveautés dans votre domaine de spécialisation, consultez notre site web : www.deboeck.com
Éditions De Boeck Université Rue des Minimes 39, B-1000 Bruxelles e 2 édition
Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent ouvrage, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
Dépôt légal : Bibliothèque nationale, Paris : février 2010 Bibliothèque royale de Belgique, Bruxelles : 2010/0074/249
ISSN 1780-9517
Collection dirigée par Edith GOLDBETER-MERINFELD
À la mémoire de mon père À mon ami, Maïmonide Mony Elkaïm Avec toute mon affection, mon respect, ma reconnaissance et ma gratitude
Remerciements
Mes remerciements vont avant tout à mon ami, Mony ELKAÏM, qui non seulement a été l’instigateur de cet ouvrage de sexologie ouvert sur différentes approches cliniques, mais qui m’a offert son appui et son affection de manière continue. Sa générosité m’entoure depuis toujours. Je suis reconnaissant envers mon amie Edith GOLDBETER, directrice de la collection Carrefour des psychothérapiesaux éditions De Boeck, qui m’a soutenu et accompagné tout au long du processus d’élaboration de ce livre et qui m’a offert son amitié dès mes premiers pas au service de psychiatrie au CHU Erasme de l’Université Libre de Bruxelles. Je voudrais dire ma gratitude aux collègues et ami(e)s qui ont accepté et adopté l’idée de publier un tel ouvrage dès que je la leur ai proposée ; ils y ont participé généreusement : Jean-Yves DESJARDINS, père de l’approche « sexocorporelle », Claude CRÉPAULT, père de l’approche « sexoanalyse », Jules BUREAU, fondateur de l’approche sexo-existentielle, Philippe BRENOT et Mireille BONIERBALE pour la préface et l’avant-propos. Je voudrais également exprimer toute ma reconnaissance envers certains de mes confrères et amis : Joseph Josy LÉVY, professeur au département de sexologie à l’Université du Québec à Montréal et Normande COUTURE, présidente de l’Association des sexologues du Québec, qui ont relu certains chapitres et m’ont témoigné une amitié indéfectible enrichie de leur finesse d’esprit, de leur générosité et de leurs encouragements. Édouard BELTRAMI, psychiatre sexologue et professeur à l’université m’a apporté sa rigueur, sa richesse intellectuelle et son amitié ; Noëlla JAROUSSE m’a également offert sa disponibilité et Josée LAFOND, directrice du département de sexologie à l’Université du Québec à Montréal, son soutien. Mes remerciements vont encore aux femmes et aux hommes, étudiants ou patients qui, tout en recevant l’enseignement ou l’aide de mon expertise, m’ont offert un cadre d’échanges fructueux et réciproques. Je voudrais remercier mes amis, Dominique PARDOEN, professeur et psychiatre (Université Libre de Bruxelles), Marc GANEM, gynécologue à Paris, président de la World Association for Sexual Health (WAS) et président de la Société française de sexologie clinique (SFSC), Robert PORTO, psychiatre à Marseille et président de l’European Federation of Sexology (EFS), Willy KOSTUCKI et George OBEID, tous deux cardiologues à la clinique Antoine Depage à Bruxelles, Edouard Teddy AMMAR, urologue à l’Hôpital Américain de Paris, Michel SCHOUMAN, urologue à Paris, président de l’Association méditerranéenne d’andrologie, Jean DE LEVAL, urologue, professeur, chef de service au CHU le Sart-Tilman de l’Université de Liège, Jean-Pierre TREMPE, professeur au département de sexologie à Montréal, Pierre ALLARIE, médecin et directeur de l’Unité de dysfonctions sexuelles à la clinique Saint-Luc de l’Université de Montréal, Jean PROUX, criminologue et professeur à l’Université de Montréal, Mongi CHAOUAL, professeur et cardiologue à Montréal, Fekri ABROUG, professeur CHU Monastir, Quirico BLONDA, médecin à Bruxelles, Marie-Christine CATRYSSE, pharmacienne à Westende, Ali FEKI, médecin à Naples, Paul SIMON, urgentologue à Lille et Danny VILLAROSA, gynécologue à Bartow, Californie, qui tous savent ce que je leur dois. Malgré les soutiens amicaux, écrire demeure un acte solitaire, truffé de frustrations et d’angoisse… et de plaisir aussi, qui prend la cellule familiale comme espace de résonance. Je voudrais dire ici la gratitude que j’éprouve envers mon beau-père, Alain THOMAS, professeur de langue, qui a participé à certaines réflexions et mises au point linguistiques, ainsi qu’envers ma belle-mère, Annie THOMAS-DARCHE, qui m’a témoigné son soutien. Enfin, je ne remercierai jamais assez mon épouse, Françoise THOMAS, pour son soutien indéfectible, son amour et sa générosité ; elle a lu, relu et corrigé les textes de ce livre. Ma fille
Noor-Ann, âgée de six ans, m’a gâté par sa patience et son amour. Que Françoise et Noor-Ann voient ici le témoignage de tout mon amour et de mon respect.
Mansour EL FEKI