//img.uscri.be/pth/c68f4e5ed978f97bbabe439ed4ed2343e511a1e0
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 20,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Laïcité, émancipation et travail social

178 pages
La laïcité, indissociable d'une liberté intime, se construit toujours dans un cadre collectif. Cette liberté, aucun professionnel de l'action éducative et sociale ne peut se dispenser de la penser. Peut-on grandir, évoluer et s'émanciper sans que soit garantie la liberté de conscience ? Sur cette question, l'ambition de cet ouvrage est double : convoquer la réflexion au sujet de la laïcité comme principe émancipateur, et fournir des outils à tout professionnel ou cadre du travail social désireux de penser sa pratique.
Voir plus Voir moins
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr EAN Epub : 978-2-336-79343-6
LAÏCITE, ÉMANCIPATION ET TRAVAIL SOCIAL ouvrage réalisé à l’initiative de BUC Ressources sous la direction de GUYLAINCHEVRIER
Déjà parus
PARENTALITE - DU DISCOURS À LA METHODE,2010 VIOLENCES JUVENILES, LEGITIME DEFENSE ?,2011 OUVRIR LE TRAVAIL SOCIAL AUX PROFESSIONNELS SOURDS, Rapport final de recherche, École de Formation Psycho-Pédagogique (Paris), 2011 MACADAM JEUNESSE - LA RUE, ESPACE CRIMINOGENE ?,2012 PRATIQUES ORDINAIRES EN TRAVAIL SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL, Le quotidien en on et en off, Sauvegarde du Nord, 2012 LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL Les nouvelles synergies entre économique et social, 2013 LE SIAO EN QUESTIONS Rendre visible ce qui est invisible, SIAO Insertion 75, 2013 SOCIAL PROBLEMS IN EUROPE Dilemnas and possible solutions, Collectif européen, 2013 LA SPECIFICITE DE L’ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES SOUFFRANT DE TROUBLES PSYCHIQUES « le lien d’accompagnement au risque de la relation ». Sous la direction de l’œuvre Falret 2014 “DE SECONDE MAIN ” Vendeurs de rue et travailleurs sociaux face à face dans la crise. Co-auteurs, Yvan Grimaldi, Pascale Chouatra, octobre 2014 L’ADOPTION Des difficultés à faire famille à une affiliation symbolique. Catherine Lenzi et Sylvie Poizat, de l’IREIS Rhône-Alpes. AU FIL DU TEMPS... Ouvrage collectif ARS78 (Association des retraités de la Sauvegarde des Yvelines), octobre 2016 LA CANTINE : LE VENTRE DE L’ECOLE ? Pierre Grosset, mai 2017
Collection
LES ÉCRITS DE BUC RESSOURCES L’Harmattan Coordonnée par Ghislaine Pelletier et Michel Hochart ETTE COLLECTION propose des réflexions formalisées dans le cadre du CRessources, ui considère l’être humain dans toutes ses dimensions, ces travail social. Conformément à l’approche anthropol ogiue de BUC écrits sont multi référentiels, selon la nature de ce secteur professionnel ui est traversé par des problématiues sociales, économiu es, politiues, éthiues, épistémologiues et méthodologiues. La vocation de s uestionnements est concrète afin de participer à la professionnalisation des te rrains, des étudiants, des formateurs et des chercheurs en travail social. LES ÉCRITS DE BUC RESSOURCES articulent théories et pratiues, en lien étroit avec les besoins et contraintes de l’exercice profe ssionnel. Cette implication dans le réel est une alternative à des publications sur le travail social ui hésitent trop souvent à se mettre au service des pratiues professionnell es et à affronter la complexité de ses réalités. Ce parti pris s’inscrit dans une déma rche active de développement du champ professionnel de l’éducation spécialisée, de l’accompagnement social et médicosocial, de la formation supérieure en travail social et d’un territoire d’implantation ui est appelé à devenir un pôle d’e xcellence.
Couverture
4e de couverture
Copyright
Titre
Déjà parus
Collection
Sommaire
PREAMBULE Michel Hochart
Sommaire
LIBERTE DE CONSCIENCE : LA CONDITION DE L’EMANCIPATION Lydie Demêmes-Percival
INTRODUCTION Guylain Chevrier
LES CONTRIBUTEURS
LAÏCITE, NEUTRALITÉ ET TRAVAIL SOCIAL : QUEL POSITIONNEMENT PROFESSIONNEL ? Guylain Chevrier
ANNEXES
LAÏCITE, ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX ET TRAVAIL SOCIAL Gilles Bouffin
LES NOUVEAUX QUESTIONNEMENTS DE LA LAÏCITE Alain Seksig
LES ENJEUX DE LA LAÏCITE AUJOURD’HUI Jean-Louis Auduc
LAÏCITE ET DROIT DES FEMMES Annie Sugier
LAÏCITE, DIVERSITE ET LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS. QUEL PROGRES SOCIAL ? Claude Gabriel Ruche
POUR UNE PEDAGOGIE DE LA LAÏCITE À L’ECOLE Abdennour Bidar
RELIGIONS ET LAÏCITE ; ISLAM ET LAÏCITE Abdennour Bidar
LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN Abdennour Bidar
LAÏCITE ? Ghaleb Bencheikh
INTERVIEW DE GHALEB BENCHEIKH
RECONQUERIR LES QUARTIERS OUBLIÉS DE LA RÉPUBLIQUE Jean-François Chalot
LA PAROLE AUX ETUDIANTS
CONCLUSION
ANNEXES GENERALES
ÉLEMENTS BIBLIOGRAPHIQUES
TRAVAIL SOCIALAUX ÉDITIONS L’HARMATTAN
Adresse
PREAMBULE
MICHEL HOCHART, Directeur général de BUC Ressources EVOIR S’INTERROGER, EN 2017, SUR LE PRINCIPE DE LAÏCITE, de la place D d’un directeur général d’un établissement de format ion en travail social, ne relève pas uniquement de la simple démarche intelle ctuelle mais bien d’une question institutionnelle qui vient percuter les fo ndements et les valeurs intrinsèques de notre mission d’intérêt général. Depuis plus d’une dizaine d’années, d’abord à bas b ruits, puis de façon plus systématique et polémique, de nouvelles postures et pratiques professionnelles, en écho au contexte social et sociétal en tension, nou s obligent aujourd’hui à prendre une position sans équivoque sur ce principe de laïcité, jusqu’alors établi et reconnu comme « bien commun » de notre république démocratique. Comme le démontrent les auteurs qui ont contribué à cet ouvrage et à la formation que nous avons mise en place, ce n’est pas parce qu e cette question restera sensible et complexe qu’il ne faut pas la mettre au travail partout où se jouera le devenir d’un lien social fragilisé. Notre volonté est donc d’agir pour une formation au Travail Social fondée sur les valeurs de la République, donc sur le principe de l aïcité que BUC Ressources porte depuis sa création et qu’il a fait sien tout au lon g de son histoire. Un principe de laïcité compris non pas comme une limite mais bien comme la source de tous les possibles qu’il offre dans l’accompagnement de l’autre, dans l’acceptation de ses différences mais aussi de tout ce qui peut et doit humainement nous réunir. Notre responsabilité dans la formation des professi onnels est donc ici pleinement engagée. Et au-delà des postures, c’est aussi en tr availlant sur de la pratique et de la compétence partagées que nous pouvons accompagner l es travailleurs sociaux confrontés à des réalités de terrain de plus en plu s complexes, où la laïcité n’est plus vécue comme ce quelle est pourtant depuis l’origine , un principe qui nous rassemble et protège chacun dans sa différence. En remerciant encore une fois tous ceux qui nous ap portent leur contribution pour nous aider dans ce difficile mais passionnant engag ement.
LIBERTE DE CONSCIENCE : LA CONDITION DE L’EMANCIPATION
LYUIE UEMEMES-PERCIVAL Responsable de pôle des formations d’éducateurs spé cialisés, éducateurs de jeunes enfants et moniteurs éducateurs à BUC Ressources UE L’ON SOIT HOMME, FEMME, BLACK, BLANC, BEUR, BANQ UIER Ou Q MINEUR DE FOND. Que l’on soit adulte, enfant, chôme ur ou actif, grand sportif ou grand malade, petit employé de bureau ou jeune délinquant : l’aspiration est la même. Je, moi, l’autre, nous voulons tous la même chose : appartenir pleinement à la cité et accéder à la libre possession de soi. Et l’éducateur, comme le professionnel du travail s ocial, a le devoir de ne jamais l’oublier, c’est la finalité de son action, son hor izon. Comme il ne doit jamais oublier que l’autre est d’abord et avant tout son semblable .
CONSENTIRÀLA LOI COMMUNE, UNE INVITATIONÀDEVENIR SOI
C’est alors que le travail commence. Le travail pour le travailleur social, l’éducation pour l’éducateur, qu’il soit parent ou enseignant, professionnel ou non. Appartenir pleinement à la cité, c’est pour l’indiv idu aborder cet apprentissage parfois court, parfois long, qui va permettre de co nsentir à la loi commune. Et accéder à la libre possession de soi, c’est enta mer un parcours, une périlleuse aventure où chacun se heurte à l’autre, se confront e à lui-même à travers l’infinie palette de ses espoirs et de ses désillusions, afin de découvrir la singularité de son chemin. Pour que ces aspirations se réalisent, des conditio ns sont nécessaires. Quels que soient son âge, sa classe sociale, ses aptitudes pe rsonnelles ou ses difficultés à être au monde, ces conditions sont identiques pour chaqu e individu. Il doit être accompagné. Encouragé. Soutenu. Et il doit apprendre, très vite, ce qui constitue l a charpente de la maison commune : un ensemble de lois, de principes et de règles, de valeurs qui obéissent à une philosophie héritée des Lumières et à un cadre de d roit. Quel est le sens de cet édifice philosophique et de ce cadre de droit qui évolue et se transmet en tentant, parfois dans la peine et le ch aos, de ne pas se trahir ? Voilà une belle question que tout éducateur, enseig nant, formateur ou professionnel du social doit comprendre et s’approprier. Car si l’éducation porte en son sein le projet phil osophique, éthique et politique d’une société, à la fois sa vision d’un monde commun et l a proposition faite à chaque individu d’advenir en tant que sujet, alors cette question f onde et détermine toute approche éducative.
LA LIBERTE DE CONSCIENCE OU LA CONDITION DE L’ÉMANCIPATION
La construction de soi qui concerne la part intime, sensible et balbutiante de l’individu, requiert en premier lieu d’avoir fait s ienne cette invitation à s’approprier le