Le camp de Rivesaltes 1941-1942

Le camp de Rivesaltes 1941-1942

-

Livres
319 pages

Description

Au total 2300 Juifs furent déportés à partir de Rivesaltes et environ 150 Juifs y perdirent la vie. Ce terrible bilan explique l'attachement qui est le nôtre pour ceux qui souffrirent dans ce camp : nous y avons élevé une stèle rappelant ce qu'il avait été pour les Juifs et nous participons à cette œuvre de renaissance de la mémoire qu'est le Mémorial de Rivesaltes. Nous avons également publié en 1993, un ouvrage sur « les transferts de Juifs du camp de Rivesaltes et de la région préfectorale de Montpellier vers Drancy » indiquant tous les noms des déportés. Aujourd'hui nous saluons la publication d'un élément essentiel de cette mémoire qui émerge de la nuit et du brouillard de cinq décennies où la volonté d'oubli et de silence s'est imposée face à la souffrance des milliers d'internés qui transitaient par Rivesaltes en 1941 et en 1942 : républicains espagnols et leurs familles ; familles juives ; étrangers en situation irrégulière. Le mémoire de maîtrise d'histoire d'Anne Boitel est un travail méthodique et rigoureux qui facilitera désormais toutes les études qui pourront être faites sur tel ou tel aspect du camp et sur les conditions de vie des internés.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 novembre 2017
Nombre de visites sur la page 3
EAN13 9782354123130
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Le camp de Rivesaltes 1941-1942 Du centre d'hébergement au « Drancy de la zone libre »
Anne Boitel
DOI : 10.4000/books.pupvd.3815 Éditeur : Presses universitaires de Perpignan Année d'édition : 2001 Date de mise en ligne : 20 novembre 2017 Collection : Études ISBN électronique : 9782354123130
http://books.openedition.org
Édition imprimée ISBN : 9782914518031 Nombre de pages : 319
Référence électronique BOITEL, Anne.Le camp de Rivesaltes 1941-1942 : Du centre d'hébergement au « Drancy de la zone libre ».Nouvelle édition [en ligne]. Perpignan : Presses universitaires de Perpignan, 2001 (généré le 23 novembre 2017). Disponible sur Internet : . ISBN : 9782354123130. DOI : 10.4000/books.pupvd.3815.
Ce document a été généré automatiquement le 23 novembre 2017. Il est issu d'une numérisation par reconnaissance optique de caractères.
© Presses universitaires de Perpignan, 2001 Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540
Au total 2300 Juifs furent déportés à partir de Rivesaltes et environ 150 Juifs y perdirent la vie. Ce terrible bilan explique l'attachem ent qui est le nôtre pour ceux qui souffrirent dans ce cam p : nous y avons élevé une stèle rappelant ce qu 'il avait été pour les Juifs et nous participons à cette œuvre de renaissance de la m ém o ire qu'est le Mém orial de Rivesaltes. Nous avons ég alem ent publié en 1993, un ouvrag e sur « les transferts de Juifs du cam p de Rivesaltes et de la rég ion préfectorale de Montpellier vers Drancy » indiquant tous les nom s des déportés. Aujourd'hui nous saluons la publication d'un élém en t essentiel de cette m ém oire qui ém erg e de la nuit et du brouillard de cinq décennies où la volonté d'oubli et de silence s'est im posée face à la souffrance des m illiers d'internés qui transitaient par Rivesaltes en 1941 et en 1942 : républicains espag nols et leurs fam illes ; fam illes juives ; étrang ers en situation irrég ulière. Le m ém oire de m aîtrise d'histoire d'Anne Boitel est un travail m éthodique et rig oureux qui facilitera désorm ais toutes les études qui pourront être faites sur tel ou tel aspect du cam p et sur les conditions de vie des internés.
ANNE BOITEL
Née à Com pièg ne (Oise) en 1977, étudiante du départem ent d'histoire de l'Université de Perpig nan depuis 1996. «Le camp de Rivesaltes 1941-1942 - Du centre d'hébergement au Drancy de la zone libre »aîtrise soutenu en octobre 2000.de m ém oire est issu de son m
NOTE DE L’ÉDITEUR
Photog raphie de couverture réalisée par Jérém ie Hariot en m ars 2000 (à partir de l'Ilot J)
SOMMAIRE
Remerciements
Liste des sigles
Cartes
Préface Michel Cadé
Introduction
Chapitre I. Un dispositif administratif : les rouages d’un système A) UN CAMP : UNE ORGANISATION SPATIALE ET DES MOYENS MATÉRIELS B) LE PERSONNEL ET L’ENCADREMENT DIRIGEANT C) LE SERVICE DE GESTION DU CAMP
Chapitre II. Aucune alternative : l’exil et les barbelés A) PARCOURS ET IDENTITÉS B) LA VIE QUOTIDIENNE AU SEIN DU CAMP : UN ESSAI D’ORGANISATION C) « NE CHERCHEZ PAS LA VOIE DE L’ABONDANCE, IL N’Y AVAIT QUE MISÈRE » GLOSSAIRE Illustrations
Chapitre III. Du Centre National de Rassemblement des Israélites à la Déportation A) MESURES DE REGROUPEMENT ET D’ISOLEMENT DES ISRAÉLITES Β) « SÉPARER LES BONS JUIFS DES MAUVAIS JUIFS » C) UN « ALLER SIMPLE » : AUSCHWITZ VIA DRANCY...
Appendice
Conclusion
Postface Serge Klarsfeld
Annexes
Table des tableaux
Sources
Bibliographie
Remerciements
Les baraques Petites baraques faites de m orceaux de tôles Où ving t fréres partag ent le m êm e idÉal. Ils ont laissÉ dans leur patrie les fréres ennem is. En pleurant nous avons ÉtÉ oblig És de fuir. Nous avons luttÉ sans succés. Vivant sans am itiÉ... Nous avons l'espoir qu'un jour loin de ce cam p Nous retrouverons la LibertÉ. Chanson espag nole (traduite en français) com posÉe au cam p de Rivesaltes entre 1941 et 1942. Je tiens à rem ercier ceux et celles qui ont eu la g entillesse de m ’accorder leur tÉm oig nag e : Mm e Friedel Bohny-Reiter, MM Pedro Nadal, Charles L astm ann, Vladim ir Zandt, Jean Gom ez et Henri Wisnuak. Je rem ercie, Ég alem ent, M. Sim on Fuks, Grand Rabbin honoraire du Haut-Rhin, rabbin d’Ag en et du Lot-et-Garonne de m ai 1941 à m ai 1943, aum ônier des cam ps du Sud-Ouest, dont les m Ém oires m ’ont ÉtÉ transm ises par son fils M. Sim on Fuks-Shim oni. Ma reconnaissance va à M. Serg e Klarsfeld, ainsi qu ’à l’association des Fils et Filles de DÉportÉs Juifs de France, qui a lancÉ un appel à tÉm oins dans le « Journal des Fils et Filles de DÉportÉs Juifs de France » et dans « ActualitÉs Jui ves ». Certains des tÉm oins ci-dessus m entionnÉs m ’ont contactÉ à la suite de cette initiative. Je rem ercie le Centre de Docum entation Juive Contem poraine pour leur aide et leur patience et plus particuliérem ent Mm e Karen Taieb, responsable du service d’archives et M. Aubig nat, Mm e Lior Sm adja, responsable de la photot héque ; M. et Mm e Lem iére de la CIMADE à Paris, pour leur accueil et leur disponibi litÉ à m on Ég ard, ainsi que Mm e Madeleine Souche, Professeur ag rÉg É à l’UniversitÉ de Perpig nan, qui m ’a m ise en relation avec ces derniers ; Mm e Sabine Zeitoun, directrice du Centre d’Histoire de la RÉsistance et de la DÉportation à Lyon ; M. Alain Krem enetzky, directeur du Conservatoire Historique du cam p de Drancy, M. Maurice Halim i, PrÉsident de la com m unautÉ Juive de Perpig nan et enfin M. Claude Delm as1ent au sujet du’ont accordÉ respectivem pour l’entretien qu’ils m devenir du cam p de Rivesaltes en tant que lieu de m Ém oire. Je rem ercie Ég alem ent tout le personnel des Archive s dÉpartem entales des PyrÉnÉes-Orientales qui a facilitÉ m es recherches, particuliérem ent Melle Gilbert, directrice-adjointe du service ; les Archives m unicipales de la ville de Perpig nan et sa directrice, Mm e Michéle Ros. Ma g ratitude va à m es am is journalistes et Écrivains Joël Mettay et GrÉg ory Tuban qui n’ont cessÉ tout au long de cette annÉe de recherches de m ’apporter leur aide indispensable et inform ations diverses ; ainsi qu’à M. Aym at Catafau, m aître de confÉrence et directeur du dÉpartem ent d’histoire de l’UniversitÉ de Perpig nan et à M. Jean-Marcel Gog er, Professeur
dqu’ils m abi litÉ uliérem ent’ont rÉg poraine, pour leur appui et l’am ’histoire contem m anifestÉ. Enfin, je rem ercie m on directeur de recherches M. M ichel CadÉ, Professeur d’histoire contem poraine à l’UniversitÉ de Perpig nan, pour le tem ps qu’il m ’a consacrÉ, pour sa patience extrêm e, ses conseils essentiels et qui m ’a donnÉ toute libertÉ d’entreprendre m on Étude ; m ais surtout, pour sa g entillesse et son hu m our qui furent pour m oi le plus form idable des soutiens.
NOTEs
1.à l’initiative duquel un collectif « Pour  Ecrivain p devivante du cam Ém oire une m Rivesaltes » s’est fondÉ.
Liste des sigles
c.A.R. com ité d’assistançe aux réfug iés.
c.D.J.c. centre de doçum entation Juive çontem poraine. c.G.Q.J. com m issariat g énéral aux questions Juives. c.I.M.A.D.E. com ité inter-m ouvem ents auprès des évaçués. D.c.A. Direçtion des centres d’Aççueil. E.I.F. Éçlaireurs israélites de Françe. G.T.E. Groupe de Travailleurs Étrang ers. H.I.c.E.M Assoçiation d’ém ig ration (çontraçtion de HIAS (Hebrew Im m ig rant Aid and Shetering Soçiety), JcA (Jewish colonization Assoçi ation) et EMIGDIREcT – org anisations ayant pour but l’org anisation et l’ém ig ration et l’installation en Palestine) J.O. Journal offiçiel. Joint Am eriçan Jewish Joint Distribution com ittee. O.R.T. Org anisation pour la reçonstruçtion et le travail. O.S.E Œuvre de seçours aux enfants. P.P.F. Parti populaire franÇais. Quakers Am eriçan Friends Serviçe com m ittee. R.A.F. Royal Air Forçe. S.S.E. Serviçe soçial des étrang ers. T.P.G. Trésorier Payeur Général. U.G.I.F. Union g énérale des israélites de Françe. U.S.c. Unitarian Serviçe com m ittee. Y.M.c.A. Young Men’s christian Assoçiation.