Le journalisme numérique

Le journalisme numérique

-

Livres
208 pages

Description

Qui peut encore se prétendre journaliste « papier »,
« radio » ou « télé » sans considération pour le
numérique ? À l’ère des réseaux sociaux, des smartphones
et du big data, les rédactions ne cherchent pas
seulement des reporters accomplis, mais aussi des
virtuoses du Web.
Aujourd’hui, tout journaliste doit savoir enquêter en
ligne, se repérer parmi des milliers de données, délivrer
des informations en continu, jongler avec les temporalités
- le temps réel, le replay -, calibrer les contenus
pour tous les écrans, oeuvrer à leur diffusion, cohabiter
avec des algorithmes « bien plus puissants que les
plus puissants des directeurs de rédaction », travailler
avec des robots rédacteurs, etc.
Commencée il y a quinze ans, la migration des savoirfaire
journalistiques vers les contrées numériques a
révolutionné les métiers de l’information. Et elle est loin
d’être achevée.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2016
Nombre de visites sur la page 31
EAN13 9782724619379
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Couverture
Couverture

LE JOURNALISME
NUMÉRIQUE

LE JOURNALISME
NUMÉRIQUE

2e édition entièrement mise à jour

Alice Antheaume

Catalogage Électre-Bibliographie (avec le concours de la Bibliothèque de Sciences Po)
Le journalisme numérique / Alice Antheaume. – 2e édition entièrement mise à jour. – Paris : Presses de Sciences Po, 2016. – (Nouveaux débats, no 43).

ISBN papier 978-2-7246-1935-5
ISBN pdf web 978-2-7246-1936-2
ISBN epub 978-2-7246-1937-9
ISBN xml 978-2-7246-1938-6

RAMEAU :
– Journalisme électronique

DEWEY :
– 070.4 : Journalisme

La loi de 1957 sur la propriété intellectuelle interdit expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit (seule la photocopie à usage privé du copiste est autorisée).
Nous rappelons donc que toute reproduction, partielle ou totale, du présent ouvrage est interdite sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC, 3, rue Hautefeuille, 75006 Paris).

© PRESSES DE LA FONDATION NATIONALE DES SCIENCES POLITIQUES, 2016.

Sommaire
 

9

Remerciements

 

11

Avant-propos

 

Chapitre 1

13

OBJECTIF WEB

13

Le numérique, un point c’est tout

15

L’impact du numérique sur la fonction journalistique

21

Le virage des rédactions

 

Chapitre 2

29

ATTENTION TRAVAUX

29

Jouer collectif

33

Organiser la veille journalistique

35

Enquêter sur un nouveau terrain

40

Jongler avec les données

45

Explorer tous les formats éditoriaux

52

« Boucler » en permanence

54

Connaître l’audience

56

Reconnaître ses erreurs

59

Apprendre le code

63

Monter des projets

 

Chapitre 3

67

LA REINE AUDIENCE

68

L’hyper choix en ligne

77

L’audience au stéthoscope

89

La foire aux contributions

96

Leçons d’interaction

 

Chapitre 4

103

MOBILE TOUTE

104

La bascule de l’ordinateur au téléphone

108

Quand les rédactions tentent le tout pour le mobile

112

La partition des jeunes

115

La bataille du push

120

L’accélération sur mobile

 

Chapitre 5

123

AVIS DE PRESSION TEMPORELLE

124

Petite histoire du temps réel

133

Rédactions en quête de synchronisation

138

Les autres temps de l’information

 

Chapitre 6

147

FENÊTRE SUR RÉSEAUX SOCIAUX

148

Des maîtres de la distribution des contenus

152

Des royaumes du partage

156

Des viviers de témoignages amateurs

165

Des sources d’alertes

168

Le pouls de l’audience

170

La délicate équation du journalisme et des réseaux sociaux

 

Chapitre 7

175

LES ROBOTS DE L’INFORMATION

175

Dans la peau d’un algorithme

180

Les robots de la hiérarchisation

183

Les robots de la diffusion

186

Les robots de la production

190

Fantasmes et frictions

 

195

Conclusion

 

197

Les indispensables du journalisme numérique

 

199

Lexique1

 

1Les termes du lexique sont désignés par une astérisque dans le texte (première occurrence).

Chapitre 1
Objectif Web
 

« Pourquoi se dire “journaliste numérique” ? De nos jours, tous les journalistes sont censés l’être, non1 ? ». C’est par cette simple phrase que Wolf Blitzer, journaliste et présentateur sur la chaîne américaine CNN, a envoyé valser les vieilles frontières entre les corps de métiers journalistiques : le journalisme télévisuel, le journalisme radio, le journalisme de presse écrite, le journalisme Web. Il a raison. Qui pourrait encore se targuer d’être journaliste « papier », « radio » ou « télé », sans considération pour le numérique ? Personne, sauf à vouloir commettre un suicide professionnel.

     Le numérique, un point c’est tout

Aujourd’hui, lorsqu’un employeur recrute pour sa rédaction, il cherche toujours d’excellents reporters, mais qui soient aussi dotés d’une agilité numérique avancée. Il espère trouver des « moutons à cinq pattes », capables d’alimenter un flux continu d’informations calibrées pour les écrans des téléphones, d’envoyer des alertes en cas de breaking news, de réaliser des reportages aux angles inédits, de prendre l’antenne pour expliciter en direct un point de leur enquête, de trouver des informations au milieu de données indigestes recensées dans des tableurs, de jongler entre de multiples temporalités, formats et supports, de répondre aux interpellations des lecteurs sur les réseaux sociaux, tout en étant à l’affût des nouvelles façons de vivre et de s’informer de leur audience. Une combinaison de compétences rares et difficiles à cumuler, qui promet le Graal journalistique : un poste passionnant au cœur du réacteur, dans une rédaction.

Pour les rédacteurs en chef, il n’est pas question d’engager des journalistes réticents au numérique. Il n’est pas question non plus d’ériger des barricades, au sein d’une même publication, entre la fabrication d’un journal d’un côté, et la production d’informations destinées à des plates-formes numériques de l’autre. « Il ne peut pas y avoir un journaliste pour le Web, et un autre pour l’imprimé. À Politico, une seule personne accomplit les deux. Toute la rédaction se consacre à produire du bon journalisme, sans guerre de tranchées entre les journalistes à l’ancienne et les jeunes geeks2 », estime Bill Nichols, ex-directeur de la publication de Politico, un média créé en 2007 qui couvre toute l’actualité politique américaine à Washington.