Le vote européen 2004-2005

Le vote européen 2004-2005

-

Livres
318 pages

Description

Plus abstentionniste, plus conservateur, moins régionaliste. Tel est le portrait qui ressort de l'analyse des derni?res élections au Parlement européen des vingt-cinq pays de lUnion en juin 2004. On ne peut plus aujourd'hui parler de ? déficit démocratique ? de l'Europe. Sa construction politique est prise en charge par les électeurs. Pour la sixi?me fois, le Parlement européen est issu d'une élection au suffrage universel direct, tandis que les référendums se succ?dent.Un vote européen se fait jour, plus abstentionniste, plus conservateur, moins régionaliste. Mettre en lumi?re les tendances issues des derni?res élections au Parlement européen des vingt-cinq pays de l'Union en juin 2004, mesurer l'impact des nouveaux entrants, le nouvel équilibre des forces et des alliances au sein du Parlement européen paraît d'autant plus essentiel que les conséquences des ? non ? français et néerlandais semblent impossibles ? prévoir.Enfin, Pascal Perrineau livre ses premi?res analyses du ? non ? français. Trois variables nationales annonçaient ce ? non ? : un gouvernement national impopulaire, un pessimisme économique et social et un sentiment avéré de craintes vis-?-vis de l'autre. L'issue du 29 mai 2005 ne pouvait qu'?tre négative. Sur aucun de ces trois ? fondamentaux ?, la France ou les Pays-Bas n'étaient en position pour que le ? oui ? l'emporte, ? la différence de l'Espagne dont le vote est resté européen, hors des considérations purement nationales et des inquiétudes qui taraudent le corps électoral français.Ont contribué ? cet ouvrage : Pascal Perrineau, Laurent de Boissieu, Daniel Boy, Jean Chiche, Gabriel Colomé, Jacques Gerstlé, Gérard Grunberg, David Hanley, Derek Hearl, Michael Minkenberg, Gerassimos Moschonas, Anne Muxel, Laure Neumayer, Lieven De Winter.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2005
Nombre de lectures 5
EAN13 9782724686579
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Sous la direction de Pascal Perrineau
Le vote européen 2004-2005
De l'élargissement au référendum français
2005
Présentation
Plus abstentionniste, plus conservateur, moins régionaliste. Tel est le portrait qui ressort de l'analyse des dernières élections au Parlement européen des vingt-cinq pays de l’Union en juin 2004. On ne peut plus aujourd'hui parler de « déficit démocratique » de l'Europe. Sa construction politique est prise en charge par les électeurs. Pour la sixième fois, le Parlement européen est issu d'une élection au suffrage universel direct, tandis que les référendums se succèdent. Un vote européen se fait jour, plus abstentionniste, plus conservateur, moins régionaliste. Mettre en lumière les tendances issues des dernières élections au Parlement européen des vingt-cinq pays de l'Union en juin 2004, mesurer l'impact des nouveaux entrants, le nouvel équilibre des forces et des alliances au sein du Parlement européen paraît d'autant plus essentiel que les conséquences des « non » français et néerlandais semblent impossibles à prévoir. Enfin, Pascal Perrineau livre ses premières analyses du « non » français. Trois variables nationales annonçaient ce « non » : un gouvernement national impopulaire, un pessimisme économique et social et un sentiment avéré de craintes vis-à-vis de l'autre. L'issue du 29 mai 2005 ne pouvait qu'être négative. Sur aucun de ces trois « fondamentaux », la France ou les Pays-Bas n'étaient en position pour que le « oui » l'emporte, à la différence de l'Espagne dont le vote est resté européen, hors des considérations purement nationales et des inquiétudes qui taraudent le corps électoral français.
Copyright © Presses de Sciences Po, Paris, 2012. ISBN numérique : 9782724686579
ISBN papier : 9782724609653
Cette œuvre est protégée par le droit d'auteur et strictement réservée à l'usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tout ou partie de cette œuvre est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. L'éditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales.
S'informer
Si vous désirez être tenu régulièrement informé de nos parutions, il vous suffit de vous abonner gratuitement à notre lettre d'information bimensuelle par courriel, à partir de notre site Presses de Sciences Po, où vous retrouverez l'ensemble de notre catalogue.
Table Pages des début Introduction(Pascal Perrineau)
Que nous apprennent les élections de juin 2004 ?
À la recherche d’une autre Europe en 2005 ?
Chapitre 1 : Les campagnes électorales européennes ou « l'obligation politique relâchée »(Jacques Gerstléet al.)
Un échantillon représentatif ? L’Espagne, la France, la Pologne et la République tchèque
Des campagnes « escamotées »
La prédominance des enjeux politiques internes dans des agendas fragmentés Perceptions publiques et démobilisation électorale Chapitre 2 : Les abstentionnistes le premier parti européen(Anne Muxel) Le paysage européen de la participation électorale Les raisons de l’abstention liées aux contextes nationaux
S’abstenir et/ou voter : vers un nouveau type d’électeur européen ? Chapitre 3 : La droite radicale divisions et contrastes(Michael MINKENBERG et Pascal Perrineau) La droite radicale dans les anciens États membres de l’Union : des performances contrastées La droite radicale dans les nouveaux États membres de l’Union européenne : un effet de « rattrapage » du cas occidental ? Chapitre 4 : Les conservateurs et démocrates-chrétiens le centre droit s'affirme(David Hanley) La campagne Les résultats : le centre droit entre pouvoir et opposition
Les électeurs de la droite modérée
Les groupes dans le nouveau Parlement
Chapitre 5 : Les libéraux l'élargissement
(Derek Hearl)
Les libéraux dans l’Union européenne et au Parlement européen
La campagne des élections de 2004
Les résultats pays par pays L’élargissement des forces centristes au Parlement : de l’ELDR à l’ALDE et naissance d’un Parti démocratique européen Chapitre 6 : Les partis autonomistes et régionalistes le rétrécissement(Lieven De Winter) La famille des partis autonomistes à la veille des élections européennes de 2004 Les résultats électoraux aux élections européennes de 2004
Les élections européennes constituent-elles encore un tremplin électoral pour les partis autonomistes ?
L’impact à court terme de la défaite électorale
L’Europe comme outil de la modernisation idéologique
L’intégration européenne et les changements dans la nature des perspectives politiques des partis autonomistes
Chapitre 7 : Le vote socialiste : les bénéfices du « vote-sanction » dans une élection de « second ordre »(Gérard Grunberg, et Gerassimos Moschonas)
Juin 2004 : les bénéfices du vote-sanction
L’évolution des suffrages socialistes par rapport aux élections européennes précédentes
Les socialistes au sein des gauches
Le vote socialiste considéré dans la durée (1979-2004) Une nouvelle dynamique interne pour le PSE ? Chapitre 8 : La gauche radicale et les verts des contestations hétérogènes(Daniel Boy et Jean Chiche) Les niveaux de scores obtenus par la gauche radicale et les Verts Les structures électorales de la gauche radicale et des Verts
Chapitre 9 : Le référendum français du 29 mai 2005 l'irrésistible nationalisation d'un vote européen(Pascal Perrineau)
La chronique d’une défaite annoncée
La dynamique du non de 1992 à 2005
Clivage européen et contexte national
Annexes(Laurent de Boissieu et Jean Chiche)
Pages des début
Pascal Perrineau