//img.uscri.be/pth/b888e38038eb489533f60d3e84845689e31957e7
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les belles-mères et la politique

De
190 pages
Plus d'un million d'enfants mineurs vivent aujourd'hui dans une famille recomposée. Mêlant des approches quantitatives et qualitatives, ce livre explore pour la première fois l'impact de la beau-parentalité sur les systèmes de valeurs des femmes et le rôle des belles-mères dans la transmission de valeurs et de préférences politiques.
Voir plus Voir moins

LES BELLES-MÈRES ET LA POLITIQUE
Aujourd’hui, on estime qu’en France plus d’un million d’enfants
mineurs vivent dans une famille recomposée, c’est-à-dire en
présence d’une belle-mère ou d’un beau-père. Cependant on ne sait
rien de la place occupée par les beaux-parents, en particulier par
les belles-mères, dans la transmission des valeurs et des préférences
politiques.
En effet les travaux sur la socialisation politique familiale
raisonnent quasi exclusivement sur la famille nucléaire : père-mère-
enfant(s).
L’ouvrage de Manon Réguer-Petit, en mêlant des approches
quantitatives et qualitatives, explore pour la première fois l’impact
de la beau-parentalité sur les systèmes de valeurs des femmes et le
rôle des belles-mères dans la transmission du politique.
L’auteure offrant aux lecteurs un éclairage nouveau sur ces
questions, constate que l’entrée en beau-parentalité joue sur le
processus de politisation des femmes et souligne l’impact que
peuvent avoir les confgurations familiales recomposées sur les
valeurs transmises aux enfants et aux beaux-enfants.
Manon Réguer-Petit
Diplômée de Sciences-Po Paris en 2011, Manon Réguer-Petit
est actuellement doctorante au Centre d’Études Européennes à LES BELLES-MÈRES Sciences-Po Paris. Comparant les différentes configurations
familiales - nucléaires, monoparentales et recomposées - elle
travaille sur le rôle des femmes dans la socialisation politique ET LA POLITIQUE
familiale.
Elle a récemment corédigé avec Léa Morabito un chapitre « Genre,
familles et sexualités depuis 1981 : les Français s’émancipent ? » à
paraître dans V. Tiberj (dir.), Des votes et des voix : la France des
Préface de Florence Haegelurnes de Mitterrand à Hollande.
Photo de couverture :
Manon Réguer-Petit /Caroline Taraskoff.
ISBN : 978-2-336-00330-6
19 e
relitelaontoniitnainorrttiinelt
-nana
-nana
Manon Réguer-Petit
LES BELLES-MÈRES ET LA POLITIQUE
-
Série Première Synthèse
Concours Sciences-Po
2011-2012





Les belles-mères et la politique


Collection « Inter-National »
dirigée par Denis Rolland avec
Joëlle Chassin, Françoise Dekowski et Marc Le Dorh.

Cette collection a pour vocation de présenter les études les plus récentes sur les
institutions, les politiques publiques et les forces politiques et culturelles à l’œuvre
aujourd’hui. Au croisement des disciplines juridiques, des sciences politiques, des
relations internationales, de l’histoire et de l’anthropologie, elle se propose, dans
une perspective pluridisciplinaire, d’éclairer les enjeux de la scène mondiale et
européenne.


Série Première synthèse (présente les travaux de jeunes chercheurs):

E. Villard, Qui est l’ennemi des néoconservateurs américains ?
A Bergeret-Cassagne, Pour une Europe fédérale des collectivités locales.
É. Brun, Les relations entre l’Amérique du Sud et le Moyen-Orient.
F. Mesclier, La politique régionale européenne. Vers une remise en cause de
l’objectif de convergence.
M. Ramot, Le lobby européen des femmes.
É. Beretz, Ombre et mémoire de la guerre du Vietnam.
A. Bizoux, Catalogne : l’émergence d’une politique extérieurs.
Y.-S. Rittelmeyer, Les sommets restreints et l’Union européenne.
A. Martin Necker, La politique étrangère de la Chine Populaire aux Nations
Unies depuis 1989.
N. Blarel, Inde et Israël : le rapprochement stratégique.
N. Agostini, La pensée politique des génocidaires hutus.
D. Lambert, L’administration de George W. Bush et les Nations Unies.
P. Beurier, Les politiques européennes de soutien au cinéma.
C. Bouquemont, La Cour Pénale Internationale et les Etats-Unis.
A. Breillacq, La Tchétchénie, zone de non droit.
A. Channet, La responsabilité du Président de la République.
O. Dubois, La distribution automobile et la concurrence européenne.
A. Fléchet, Villa-Lobos à Paris.
O. Fuchs, Pour une définition communautaire de la responsabilité
environnementale, Comment appliquer le principe pollueur-payeur ?
A. Hajjat, Immigration postcoloniale et mémoire.
M. Hecker, La presse française et la première guerre du Golfe.
J. Héry, Le Soudan entre pétrole et guerre civile.
J. Martineau, L’Ecole publique au Brésil.
E.Mourlon-Druol, La Stratégie nord-américaine après le 11 septembre : un réel
renouveau ?
M. Larhant, Le financement des campagnes électorales.
S. Pocheron, La constitution européenne : perspectives françaises et allemandes.
C. Speirs, Le concept de développement durable : l’exemple des villes françaises.



Manon RÉGUER-PETIT







LES BELLES-MÈRES
ET LA POLITIQUE



Préface de Florence Haegel












L’Harmattan




































© L’Harmattan, 2012
5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-336-00330-6
EAN : 9782336003306
PHQPHU
-H HLWRXKD HUFLHU HP HHQF HO DHJ W GRQ OHV QVHLOV
DVVLGXV V HUP OD RQDWLDO GH FH DLODY HF DY TXL L
VHDLOGH KqRQWUDY P UH VXLYRXUUGHSODVL
-H HUFLH UHPHQW HPDO pJ qUHVHV HVHOO VHVURXHQDL VL LQ TXH
OHVFHO GX HV HVWU Uk 0D TXL SWpDFFH GH ULU?RXY OH
RVpH FRHUHLOO IDP UHOHSRUWHVG
WWHOUVEUPWUVOLGpUQLWSFOHRE&WXQP)RVQRRWFVHML?HDODSXLSP+5D DWRQLDOVRF XHWLTOL SR DQV HV VLOOH DP RVpHV FRPUH XQH
WLTXOL FHSR HQ FL HGHDV LpRXEOTXHVWLRQ
DOHXUVHGHY qP VWHWV\HVDOLOL RVLWLRQVDP HFRP
0DUkWUH Q H qY WUH UH HOO EH LO W WXHWLRQV XQ OH U{
W"VDQSROLWL
HDJHQWV qUHVFRP HV/HVEHOO XHGHVWLT OLRQSR LVDDO FL HVR
HQIDQ HDX[HWE HQIDQV
&H/LLSDKDPSPKVUVUH&DW?PR5VqFHLHJHUOSKUSU?H(DSPIPWGWSIOLG6&
&KDLW
LW
LW
LW
UHXHO HVW H HU{O LTXHLWRO HV qUHV HOHV " H LRQHVW
HQW DSSDUHP UXHLQFRQJ FRQVWXH H W LQ SR GH WpSDU GH
H UDJO?RXY H 0DQRQ HWLW HU pJ Q OD DQWRV OHHO SHFL DX
UHQRXYHDX HV DX[UDY QoDLVIUD U VX OD LRQDWOLVLDVRF TXHSROLWL
6RXV FH H WHUP RQ GpV WRXW XQ DLQH GRP H H HUFK HFK TXL
VHUHVWpV?LQ j DQLqUH W ppDO TXHWLOL SR HVW QWpULR pHLV
SDUOHVRXWGXVGLYQJHDXORLQ QIDQFLHDQWHXUOHXGXU FH
TXH ?RQ D H XWXPFR UHOHG?DSS OD DWRQLDOVRF DLUH LP DLV
LDXVV XVSO G DU V VRX HWII ?H V X[LOLH V HQWV QHP pY
DX[TXHOV OV W VRQ pVQW IUR FRQ j H kJ O? DGXOWH V RFHSU GpVLJ
LRQUHLRQVVVRXVVDWDLQHFRQGUHDQWGHVRFLDOXGL?H[ H
GHV qUHV EHOHV RQ H LQWHU RJ OHV HVpFDQLVP GH
RQLVDVRFLDO HDLU LP DQW DX TXH LUHRQGD VHF HWHII V FH
qUHVVRQW EHOHVGHVDJQHQWVGHODLVWLRLPIRVDSUOL LD VRF DLUH
HQ DQW H TX HV HQ WDF RQ GHV IDQ HQ TXL H VRQ DV
OHV VOHX VOOH W HQSHXY HUQFIOXQWLQ TXHP VOOH RQ
L DXVV GHV HV HP TXL RQW FRQQX XQH WLRQFD XU DOH XJ
OHLOLD IDP V HXU LRQVDW DORFL UHDLFRQGVH WW FH LRQDWIXUFEL
DQWD\ SX RGLI HXU QLqUH RLU OD WpLp RF W qV UV OR
HQWSROLTXHV HP DJ HQJOHXLUH LVLRQYOHXU
HV HVFWX UX OHVLDLO DP GH D FLpp VR H LVDQoIU RQ
QW QGpPSURIR V RGLI pH OHV RQV VpS RQW GUp QJ GHV
VLOOH IDP RQRSDUHQHV HQWDM UHPDLLW RU HV HV IHP DQW HYpO
HVVHXO VOHX VDQWHQI VL DLQ TXH V QVWLRRVL HFRP H HV
SOHXUV G?DP HW H pHVGXU HVDEODUL WHV RX FHV DWLRQ RUPVI WUD
VRQW VVpHDO\ DQ HW V WpLVFX DU HV XHVRJ VRF GH D LOOHIDP
ELHQ V? DLV DXVV DU HV HV ORJ URSDQW V
FKDQDO\HVVWSV\ WUWD RX V OH DX[WUDY UpVDFFRQV j OD VDWOLFLD VR
TXHSROLWL OHLDLO DP HQW VRQ URS HQWVRXY H FRP LOV HQWDL DY
j H LU ID GHV V LRQDW XU LJFRQ HVWDO HQ HQW UHFHPGL VWpHpUL
DQQpHV WH DQ FLQT XQ UHSq HUSDW VLOLD DP HQFR SUpVHQWp
H FRP OD XUHLJ HLU WXWOD GH D LVVLRQDQVPWU H WLTOL SR HW QH
qUH HVWDOH GX OH WHP HVWLTXH W LIFW IH DI Q 0DQ HU pJ
WWL j MXVH HWUWL RQVWDW GH FHW UHQW UpD WpOL HV
XUDWLRQVFRQILJ LOLDOH DP OH RGqOH LDOLO DP QWOHPILQ UqV ?

V/ODQQOXOWLDWQWURDSYOVHHVDWRGGFHWH(PDVVLHjYPLOXHHDUDGWLGGWXDULHTPHPQOWOOWIUHpPXLLP?WDPOGWSPLHKHGVYIGOGIQLDPPGDROWHHXMQRRUFDI5L3ESGPOGIGHUWUWGSV(HGWLFILRpUVPLWOLUOLRQSWGVHHP?VYqXGTH7HWHUIQUSSUWVVOWQHVHWGUFHWHLSYUOUDWLLRUOIWOFpPGOPPHOIUXJWLUPYPWSGLPHSLDUSOSO(3KHj5RDWXPWHWWPXOFHXOWpDQW(H3HD&QOWEUGSSLIW4VDHOP3IPPUUL
V
RQ
DV
UpIDFHUpWR TXH RVWXOHQW V DX[ UDY VXU OD RQDW LDO VRF ROL H
DQV RQ LUH pP GH DVWHU H H HUF HFK H HO RXOX
HQFHU FRP EOHU RP FHW pFDUW HQ W VDQHV ?LQ [ DX LOOHVIDP
VRVpH UHFRP HW UHHQF OXV HQW pP LV pF j XQ QQDJSHUVR
HQW DOHPWRW pOLJ pJ FH HV qUHV HOHV V WHPRQJ HV
qUHV RQW pWp pHVGpUVL FR H FRP GHV DFWULFHV VHUQH EDO VX OD
TXHSROLWL LW WD XQH UHDL II DVFXOLQH GDQV D HOO IDP H FRP
UV DLOHX L G?KX RXUDX U HU{O HQG j UHrW DOXp (Q
QFKHUHY L OX GH UHV OHVHO WWRX FRP ?DLOOHXUV HOX
QQXFR HQWLQ HPHXUHOXWR HP GqUH HGHHDXpWULTX V\P
/H FKRL[ XQ W HQW HP LTXLHQ VF Up OR QH[ ?LTXRLTX
FRQFHQH H EUHX[ QRP GXV LQG VW D LqUH HP LWp TXD H H
SLVWH XODQWHLTXHHGRORJVVWWOHLPpWKRH OOHSLVPDLDOWUDYXU GH
LRQ UpIH[ O?L TX UHRXY HQ H LWXQVW FR OD H qPHX[ HWWH HUFHFK
OH FXP HV HV UpHQ HW HV pWKRGHV HQ WDQ HQ XUV MR RX H HV
EULTXHU LP LQV HV HV Qp GRQ HV WLY WD OL TXD QWHQQH pUHU XJ GH
SLVHV Q WLR WD UpWHU LQ G? GHV UpVXO V IV LWDQW TXD VH DO\ /? HV
VGRQQpH H WHQTXrO?H H WLY QWL (5), VpHpDOL U
HW SHUP H UVLVDL OH LHQ WUH H qPVW V\ GH DOHXUV W WLRQWXDVL
SDUHQH H W IRXUQ OD H UHXY TXH qUHV HW qUHV OHV QH
VRQW DV HVHDEFKDQJWHU LQ HV HVVHFRQ VDQW LV UDDSSD OX
WHVLVUHVVSURJ GDQ D Q WLR FRQF VOOH?H TX W RQ D LOOH ID W GX
FRXSOH VLDL XH V DQ XU OH LVLRQ V GH WV RU UDS H HHQU TXH HV
VLqUH SUHP V HWHQ HQ HQpV qVDXS HV qUHV OHV
HWWHQ SHUP X[ GH HU RUP XQH VHRWKq U VX H HQV GH
WpFDXVDOL VTXHXL IpUQFHLI WUH HQ UHV UHV OHVHO
RLHUHQY HQ XQ IHWHI GHV HVLU WR WUD HVDO XJFR W LOLDO HV
HV HVLU WRWUD QWFOXLQ GHSLVR H QWLRpSD LVDUIR
FHVpTXHQ H RQRSDUDOHQW RQW G HXW HUSHQV OHHOTX? VW LVLYpF
SXLV D RVLWLRQFRPUH VOOH HQW RUPVIWUD RXU HWLDU H VWqPV\ H
GHV DOHXV H HV V HP HV UpHQW QV GD D UH DULq H V OOH EH
UHV
H RXFL LRQFDWEUL LP G? HW H RQ URQFRQI GHV
pWKRGHV VH LW GDQV Q WLRORL?H[ V GH pHVGRQQ HV WLYWDOL
LHVOOHLUHFX H DLQHUU O LQFSDSU GH WHHW H HUFKHFK W HV FRQVW WXp
SDUQDWLRUY VH O?RV GH LWpVFW HG?XQ RQFLDVVR H qU OHV HV
(QDQ/H&UkWUH?XEGHVP ? LRQF?H VRFHDV WWWFHVDQ DO\
GLUH j W RX j D V RL HV V RXSH HQVXHOV H VVLR VFX HV

TYQPLHHLPXSLOIGWHFJWGPSGHOOGO/OV/OHLVVUWTUGSSLLGSVXOPqOPGUEPOGXELHOOOHPSSWPOWR'HIHLESIOPOXYOUSGLHLHK?\SGLSOOP(OLOHVqDDWFODpSHOYXSLQPHpPFH/WLWLHQDGSOGpHHj'Y(OPPDqQ1WHOWUEW,G?FP?qUOSSDLSOEGLUYUjGFIDPWWMDVOXFMUHDFWTGPEGQMrQHDVLFHWPIGDPPWWWDH&DWYMHpFUSDWWUHJMVTHDLOO?PpOY/OWGDLOWDQPVU$SUPDEGSEOOGXUOSWYRPDWUWLPGEOOWPSFOOXDVHDKKHGULGW&VLHXLGWOSOOVJVSPVHPO(LOQ
VW
QH
V