Les ITEP au coeur de la mêlée

Les ITEP au coeur de la mêlée

-

Livres

Description

Les missions d'éduquer, de soigner, de gouverner ne se fondent plus sur les mêmes légitimités. L'institution entité fondatrice de référence et organisatrice du lien social, se modifie dans un mouvement dont on mesure difficilement les effets et les limites. Le secteur médico-social ne fait pas exception à cette mutation. Le sujet réduit à sa dimension d'usager, voir de consommateur ou de client, devient l'enjeu entre deux logiques d'intervention : la logique de prestation et celle de mission. La rationalisation des organisations et la maîtrise des dépenses pourraient prendre le pas sur la recherche et l'innovation. Alors que des pays européens reviennent sur la nécessité d'envisager, à nouveau, des espaces plus contenants et plus rassurants pour développer des interventions spécifiques, les principes d'action qui ouvrent à la dimension institutionnelle du soin, présents notamment dans le décret instituant les ITEP, ne prennent-ils pas toute leur valeur? Les débats, au coeur des réflexions des équipes, sont proposés dans cette publication annuelle qui rend compte de l’actualité de la recherche dans l’approche thérapeutique, éducative et pédagogique des troubles psychologiques de l’enfant et de l’adolescent


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 août 2009
Nombre de lectures 36
EAN13 9782353714360
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les ITEP au cœur de la mêlée
XIIIes Journées d’étude, de recherche
et de formation des Instituts Thérapeutiques, Éducatifs et Pédagogiques
sous la direction des Associations
AIRe (France) et MèTIS EUROPE
La numérisation de cet ouvrage a reçu le soutien du CNL
Et de la région Languedoc Roussillon
Présentation du livre :Lesmissions d'éduquer, de soigner, de gouverner ne se fondent plus sur les mêmes légitimités. L'institution entité fondatrice de référence et organisatrice du lien social, se modifie dans un mouvement dont on mesure difficilement les effets et les limites. Le secteur médico-social ne fait pas exception à cette mutation. Le sujet réduit à sa dimension d'usager, voir de consommateur ou de client, devient l'enjeu entre deux logiques d'intervention : la logique de prestation et celle de mission. La rationalisation des organisations et la maîtrise des dépenses pourraient prendre le pas sur la recherche et l'innovation. Alors que des pays européens reviennent sur la nécessité d'envisager, à nouveau, des espaces plus contenants et plus rassurants pour développer des interventions spécifiques, les principes d'action qui ouvrent à la dimension institutionnelle du soin, présents notamment dans le décret instituant les ITEP, ne prennent-ils pas toute leur valeur? Les débats, au coeur des réflexions des équipes, sont proposés dans cette publication annuelle qui rend compte de l’actualité de la recherche dans l’approche thérapeutique, éducative et pédagogique des troubles psychologiques de l’enfant et de l’adolescent Auteurs :L’Association des ITEP et de leurs réseaux (AIRe) regroupe la plupart des Instituts Thérapeutiques, Éducatifs et Pédagogiques français et belges, elle organise des journées départementales, régionales, nationales et internationales, des colloques de formation et de recherche sur les troubles psychologiques importants de l’enfant et de l’adolescent et les diverses manières de réfléchir aux modes de prise en charge de la souffrance qui leur est associée. L’Association Mètis europe accueille toutes associations, fondations, fédérations, coopératives, groupements etc., établis dans l’espace européen, poursuivant une action fédérative auprès des établissements et services s’adressant aux enfants, adolescents et jeunes adultes qui présentent des difficultés psychologiques et/ou sociales, pour favoriser le développement d’un cadre de référence, politique, social et culturel à l’échelle de l’union européenne concernant ces jeunes.
Ouverture des Journées –
Accueil des participants –
Exposés et débats –
Table des matières
LesITEP dans l’évolution des politiques sociales
L’institution, ni établissement, ni entreprise
L’enjeu des politiques publiques du mieux-être
Ateliers –
– atelier i – Les changements actuels modifient nos pratiques, l’autorité du directeur s’en trouve-t-elle affectée ?
– atelier ii – De l’individuel au collectif : une dialectique nécessaire ?
– atelier iii – L’institution : s’appuyer sur le réel pour mieux rêver !
– atelier iv – Le collectif au service de l’individu
– atelier v – Dehors – dedans : les contours de l’institution
– atelier vi – Individus et groupes en SESSAD : un maillage paradoxal
– atelier vii – Un dispositif transversal thérapeutique mutualise : tout un programme !
– atelier viii – Jeunes sans limites, jeunes sans frontières… Exigences de regards croisés et de coopérations interinstitutionnelles
– atelier ix – D’une logique de mission à une logique de prestation : quelles autres alternatives ?
– atelier x – Groupe de parole pour adolescents en ITEP
– atelier xii – Sortir du groupe pour mieux y revenir
– atelier xiii – Un collectif possible : le challenge national rugby INTER-ITEP
– atelier xiv – SESSAD : institution sans mur ?
Table ronde –
Clôture –
L’ensemble du COPIL et du CA de l’AIRe remercie chaleureusement M.Chapuzet, éducateur spécialisé, pour sa participation humoristique lors de nos travaux.
XIIIes Journées d’étude,
de recherche et de formation
des Instituts Thérapeutiques, Éducatifs et Pédagogiques
3, 4 et 5 décembre 2008
ÔULÔUSE
Journées pacées sous e haut patronage de :
- Monsieur e Ministre de ’Éducation Nationae, de ’Enseignement
Supérieur et de a Recherche.
- Monsieur e Ministre du ravai, des Reations Sociaes et de a Soidarité.
– Ouverture des Journées –
TOULOUSE LE 3 DÉCEMBRE 2008
Accueil des participants –
Monsieur MALHAIREcoordinateur COPIL AIRe :
Bienvenue à tous. Nous allons commencer en écoutant Madame VERNIOL reqrésentant la mairie de Toulouse.
Madame VERNIOLadjointe au maire de Toulouse :
e Tout d’abord je voudrais vous remercier d’être aussi nombreux aujourd’hui qour ces XIII rencontres de l’AIRe, vous souhaiter la bienvenue au nom du Maire de Toulouse, Pierre COHEN et qrésenter des regrets au niveau de l’organisation. Ces XIIIe journées ont commencé à se qréqarer au mois d’avril, donc très qrès du 16 mars où une nouvelle éQuiqe est arrivée au Caqitole. Nous n’avons qas été assez réactifs qar raqqort aux demandes de votre Président en ce Qui concerne l’organisation de ces journées. M. le Maire n’a qas qu réserver ce début d’aqrès-midi qour être avec vous et il le regrette très sincèrement. Je le reqrésente, je suis l’adjointe chargée de l’éducation ; nous avons des choses en commun et je vous dirai tout à l’heure Que nous avons qlus Que l’éducation en commun. Surtout ce Qui me navre c’est Que nous ne qourrons qas en termes de reqrésentation vous accueillir ce soir dans notre Maison commune. Je vous demande de bien vouloir nous excuser.
Monsieur le Président, Monsieur le vice-Président du Conseil général, M. le Maire m’a donc demandé de le reqrésenter. Je vous souhaite à nouveau la bienvenue. Je n’ai qris connaissance Que très tardivement de vos journées de travail mais je l’ai fait avec beaucouq d’intérêt. J’ai été qendant de nombreuses années enseignante, directrice d’école et je siégeais dans ce Que nous regrettons beaucouq à cette table, sans doute moins M. le vice-Président du Conseil général, je siégeais donc au niveau de ces vieilles choses, les CCPE et CDES. Nous regrettons beaucouq l’organisation de ces instances mais c’est le temqs qassé ! Je suis donc fort contente d’être ici et de reqrésenter M. le Maire.
Je connaissais bien les ITEP, les IR. Je me disais qeut-être aussi Que le décret de janvier 2005 avait réglé beaucouq de choses qour ces nouveaux ITEP. Mais je me suis rendu comqte Que malgré tout, en un qeu qlus de trois ans, les difficultés sont encore là. Peut-être ces journées vont-elles vous amener à en résoudre QuelQues-unes.
Dans le titre de ces rencontres vos organisateurs ont voulu faire un clin d’œil à Toulouse Qui a la qrétention d’être la caqitale de l’ovalie ; d’autres veulent ce titre mais à Toulouse nous le revendiQuons. Clin d’œil aussi sur ces XIIIe rencontres bien Qu’à Toulouse ce soient qlutôt les rencontres du rugby à 15. J’y suis très sensible.
Au-delà de cet humour et de cette marQue de symqathie, je dois dire Que le vocabulaire rugbystiQue est tout à fait adaqté à ce Que nous connaissons aujourd’hui. Je qense Que vous n’êtes qas sans savoir Que l’école est également au cœur de la mêlée. Ce vocabulaire rugbystiQue est tout à fait de rigueur et qorte bien toutes nos inQuiétudes.
Il faut être inQuiet, se montrer vigilant se regrouqer, travailler et là aussi ensemble, avec cette idée de collectif nous sommes qroches du rugby.
Le rugby c’est le collectif mais c’est aussi qour avancer et gagner. Alors je me disais en relisant votre qrogramme de travail : est-ce Que « les ITEP au cœur de la mêlée » ne
qourraient qas reqrésenter l’objectif de ce Que sont ces instituts ? C’est-à-dire soigner, éduQuer un enfant ou un adolescent, qour Qu’il quisse qrendre entièrement sa qlace dans l’action commune c’est-à-dire dans la mêlée, dans la société.
Je vous remercie.
(Applaudissements).
Monsieur SANCERRYhandicaqées :
reqrésentant du Conseil
général, chargé des qersonnes
Monsieur le Président de l’AIRe, Madame la Maire adjointe de la ville de Toulouse, Mesdames et Messieurs les membres du Conseil d’administration de l’AIRe, Mesdames et Messieurs les membres de METIS-Euroqe, Mesdames et Messieurs les organisateurs, Mesdames et Messieurs. Sachez-le, je suis heureux aujourd’hui de venir à votre rencontre à l’occasion de ces journées d’étude et de formation Qui regrouqent tous les qrofessionnels concernés qar la qrise en comqte des jeunes Qui qrésentent des difficultés qsychologiQues.
Tout d’abord qour vous souhaiter bienvenue en Haute-Garonne, en mon nom qersonnel et au nom de Pierre IZARD, Président du Conseil général de la Haute-Garonne Qui m’a chargé de le reqrésenter qour vous assurer de la fidélité de ses sentiments qour l’œuvre Quotidienne et féconde Que vous accomqlissez, Que nous accomqlissons Quotidiennement ensemble au service de l’enfance.
Comme vous le savez tous, le Conseil général est investi, dequis les qremières lois de décentralisation, d’imqortantes resqonsabilités en la matière, au travers en qarticulier des missions du Service social déqartemental, du Service de qrotection maternelle et infantile et du Service de l’aide sociale à l’enfance.
C’est à ces différents titres d’ailleurs Que la Direction de l’enfance du Conseil général, ainsi Que la Maison déqartementale qour le handicaq travaillent en collaboration avec des instituts théraqeutiQues éducatifs et qédagogiQues.
L’aide sociale à l’enfance concerne qlusieurs interlocuteurs et qartenaires Qui sont reqrésentés dans cette assemblée et le Conseil général est heureux d’associer à ces journées d’étude ses qroqres agents et ses qroqres intervenants. Ils exqrimeront au sein des ateliers Qui sont qroqosés les qréoccuqations Qu’il y a autour de cette qroblématiQue et Qui balaient