Les marchés urbains du travail en Afrique subsaharienne

Les marchés urbains du travail en Afrique subsaharienne

Livres
454 pages

Description

Les marchés du travail en Afrique restent à ce jour largement inexplorés et leur fonctionnement méconnu. Leur connaissance est pourtant centrale dans les politiques de développement et de lutte contre la pauvreté. Quelles sont les personnes qui n'ont pas accès à l'emploi ou sont sous-employées ? Comment le secteur formel cohabite-t-il avec le secteur informel ? Existe-t-il des traits communs à l'ensemble des marchés urbains du travail en Afrique, ou bien chaque pays est-il un cas particulier ? Quels liens entretiennent-ils avec la migration, l'éducation et les discriminations ethniques ou de genre ? Telles sont quelques-unes des questions traitées ici, à travers l'analyse d'une série unique d'enquêtes parfaitement harmonisées, réalisées dans une dizaine de pays du continent. Cet ouvrage collectif fournit le premier bilan actualisé du marché du travail en Afrique subsaharienne. Un outil précieux en matière de lutte contre la pauvreté.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 mars 2017
Nombre de visites sur la page 4
EAN13 9782709918596
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les marchés urbains du travail en Afrique subsaharienne
Phlippe De Vreyer et François Roubaud (dir.)
DOI : 10.4000/books.irdeditions.9639 Éditeur : IRD Éditions Année d'édition : 2013 Date de mise en ligne : 22 mars 2017 Collection : Synthèses ISBN électronique : 9782709918596
http://books.openedition.org
Édition imprimée ISBN : 9782709917360 Nombre de pages : 454
Référence électronique DE VREYER, Philippe (dir.) ; ROUBAUD, François (dir.).Les marchés urbains du travail en Afrique subsaharienne.Nouvelle édition [en ligne]. Marseille : IRD Éditions, 2013 (généré le 14 juin 2017). Disponible sur Internet : . ISBN : 9782709918596. DOI : 10.4000/books.irdeditions.9639.
Ce document a été généré automatiquement le 14 juin 2017.
© IRD Éditions, 2013 Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540
Les m archésdu travail en Afrique restent à ce jour larg em ent i nexplorés et leur fonctionnem ent m éconnu. Leur connaissance est pourtant centrale dans les politiques de développem ent et de lutte contre la pauvreté. Quelles sont les personnes qui n'ont pas accès à l'em ploi ou sont sous-em ployées ? Com m ent le secteur form el cohabite-t-il avec le secteur inform el ? Existe-t-il des traits com m uns à l'ensem ble des m archés urbains du travail en Afrique, ou bien chaque pays est-il un cas particulier ? Quels liens entretiennent-ils avec la m ig ration, l'éducation et les discrim inations ethniques ou de g enre ? Telles sont quelques-unes des questions traitées ici, à travers l'analys e d'une série unique d'enquêtes parfaitem ent harm onisées, réalisées dans une dizain e de pays du continent. Cet ouvrag e collectif fournit le prem ier bilan actualisé du m ar ché du travail en Afrique subsaharienne. Un outil précieux en m atière de lutte contre la pauvreté.
SOMMAIRE
Remerciements Philippe De Vreyer et François Roubaud
Préface Martin Rama
Préface Moubarack Lo
Introduction générale. Une analyse comparée des marchés urbains du travail en Afrique subsaharienne Philippe De Vreyer et François Roubaud Une somme nécessaire Lesenquêtes 1-2-3: un outil de connaissance des marchés du travail en Afrique Une revue brève et orientée des théories du marché du travail appliquées au développement Un aperçu des principaux résultats
Partie 1. Qualité des emplois et conditions de travail
Chapitre 1. L’emploi, le chômage et les conditions d’activité sur les marchés urbains du travail Principales spécificités François Roubaud et Constance Torelli Introduction La situation socio-démog raphique L’activité Le chômag e La structure et la dynamique des emplois Les revenus du travail et les conditions d’activités Mobilité et perspectives d’emplois
Chapitre 2. Sous-emploi et inadéquation professionnelle Javier Herrera et Sébastien Merceron Introduction De l’insuffisance de l’indicateur de chômag e standard en ASS L’inadéquation professionnelle Construction d’un indicateur de l’inadéquation professionnelle Les déterminants de l’inadéquation professionnelle Impacts de l’inadéquation professionnelle : prime ou pénalité ? Sous-emploi et compensations non salariales Conclusion
Chapitre 3. La satisfaction dans l’emploi Une mesure de la qualité de l’insertion professionnelle en reg ard des aspirations Mireille Razafindrakoto et François Roubaud
Introduction Une revue de la littérature sur le thème Les données mobilisées et l’approche adoptée Quelques premiers résultats descriptifs sur le deg ré de satisfaction Les analyses économétriques Conclusion
Chapitre 4. Vulnérabilité au travail et revenus Philippe Bocquier, Christophe J. Nordman et Aude Vescovo Introduction La théorie des salaires compensatoires Données et définition de la vulnérabilité Tester l’existence de mécanismes compensatoires de la vulnérabilité Résultats Conclusion
Partie 2. Inégalités sur le marché du travail
Chapitre 5. Éducation et marchés du travail Mathias Kuépié, Christophe J. Nordman et François Roubaud Introduction Méthodes économétriques L’impact de l’éducation sur l’insertion dans le marché du travail et les revenus individuels du travail Conclusion
Chapitre 6. Segmentation des marchés du travail Une approche par les distributions Muriel Barlet Introduction Méthode d’analyse économétrique Statistiques descriptives et hétérog énéité du secteur informel Résultats économétriques Conclusion
Chapitre 7. Travail domestique et emploi : quel arbitrage pour les femmes ? Javier Herrera et Constance Torelli Introduction Revue de littérature Description des données Faits caractéristiques de l’emploi du temps selon le g enre Modèle et estimation économétrique sur les déterminants de l’allocation du temps Conclusion Annexe 2
Chapitre 8. Réduire l’inégalité des chances sur le marché urbain du travail : une question d’éducation ? Laure Pasquier-Doumer
Introduction Contexte et données Une inég alité des chances plus élevée dans les villes enclavées Le rôle de l’éducation dans l’inég alité des chances d’accéder aux secteurs institutionnels Conclusion
Chapitre 9. Inégalités de rémunérations entre sexes et entre groupes ethniques Christophe J. Nordman, Anne-Sophie Robilliard et François Roubaud Introduction Données, concepts et méthodolog ie Résultats Conclusion
Partie 3. Stratégies d’adaptation et réponses des ménages
Chapitre 10. Pourquoi migrent-ils ? Auto-sélection des mig rants et rendements de l’éducation Philippe De Vreyer, Flore Gubert et François Roubaud Introduction Données et statistiques descriptives Spécification du modèle et stratég ie d’estimation Identification du modèle et choix des variables Résultats Conclusion
Chapitre 11. Les migrants de retour valorisent-ils leur capital ? Philippe De Vreyer, Flore Gubert et Anne-Sophie Robilliard Introduction Une revue de la littérature empirique Données et statistiques descriptives Les performances des mig rants de retour sur le marché du travail au sein de l’UEMOA Conclusion
Chapitre 12. Travail, scolarisation et activité domestique : quel arbitrage pour les enfants ? Philippe De Vreyer, Flore Gubert et Nelly Rakoto-Tiana Introduction Travail et scolarisation des enfants : un état des lieux Modélisation économétrique de l’arbitrag e travail domestique, travail de marché, éducation Résultats économétriques Conclusion
Chapitre 13. Travailler à l’âge de la retraite ? Philippe Antoine
Introduction Données et variables utilisées Le contexte La place des personnes âg ées sur le marché du travail La pluralité des situations des personnes âg ées La place et les charg es des chefs de ménag e âg és Conclusion
Conclusion générale Quelques pistes de recherche pour aller plus loin Philippe De Vreyer et François Roubaud Emploi/secteur informels et pauvreté Dynamique micro et macro-économique du marché du travail Impact des politiques publiques Le défi de la collecte des données Qualifier les « bons » et les « mauvais » emplois : un défi pour la recherche et les politiques publiques
Bibliographie
Les auteurs
Les sigles
Remerciements
Philippe De Vreyer et FrançOis ROubaud
Aventure des tem ps m odernes, la rédaction de cet ouvrag e aura ressem blé à s’y m éprendre, en tem ps com m e en em bûches rencontrées en chem in, a u retour d’Ulysse vers sa chère Ithaque. Nous aussi, nous avons eu notre g uerre de Troie qui heureusem ent n’a pas duré dix ans. Cet am ont, ce fut la réalisation desenquêtes 1-2-3qui ont servi de m atériaux de base à ce livre. Heureusem ent nous n’étions pas seuls. Saluons ici nos frères statisticiens, partenaires et alliés indéfectibles dans la g estation, la prom o tion, la réalisation et l’analyse des prem iers résultats d’enquêtes : experts d’Afristat (avec une m ention spéciale pour Lam ine Diop, directeur g énéral au m om ent du lancem ent du projet Parstat en Afrique de l’Ouest), cadres des INS et chercheurs du pôle statistique de Dial ; tous se reconnaîtront. Rappelons qu’à cette époque, s’eng ag er dans une opération lou rde de collecte de données était un investissem ent que peu de centres de recherche cons idéraient com m e dig ne d’être poursuivi. Les lig nes ont un peu boug é depuis, g râce notam m ent à la vog ue des protocoles d’évaluation d’im pact, m êm e si l’alliance avec la statistique publique est toujours aussi peu prisée, m alg ré ses effets positifs en term es de renforcem ent des capacités. L’idée de cet ouvrag e est née en 2004. Peut-être qu e les auteurs des différents chapitres, com pag nons de fortune et d’infortune, n’auraient pas em barqué s’ils avaient su que la route serait si long ue. Nous les rem ercions de nous avoir g ardé leur confiance, jusqu’à destination finale. Nous exprim ons aussi une pensée à trois équ ipiers (Gilles Spielvog el, Jean-Pierre Cling et Lisa Chauvet) que, pour diverses raisons, nous n’avons pas su am ener à bon port. Nous tirons ég alem ent notre chapeau aux directions successives de Dial qui, au fil des ans, n’ont jam ais douté ou, au m oins, n’ont jam ais expri m é de doutes publiquem ent. D’autres personnes ont joué un rôle plus ponctuel m ais tout aussi décisif : Robert Peccoud, directeur de la recherche à l’AFD, qui a soutenu le projet fi nancièrem ent, à un m om ent où Dial connaissait de sérieux rem ous institutionnels ; Dia ne Bertrand, notre traductrice vers l’ang lais depuis tant d’années qui, elle aussi, a n avig ué de Charybde en Scylla : elle a non seulem ent accepté, aussi fidèlem ent que se peut, de restituer dans la lang ue de Shakespeare les circonvolutions de la lang ue de Molière, m ais s ’est aussi résolue à voir sa prose sérieusem ent rem aniée par ses cousines am éricaines en charg e de la form ater au standard des publications de la Banque m ondiale ; nos trois relecteurs anonym es (dont on taira le nom puisqu’ils sont anonym es, m ais sûrem ent ni sour ds ni aveug les) ; nos éditeurs respectifs des versions française et ang laise (Phil ipe Cabin, Thom as Mourier, Stephen McGroarty et Janice Tüten) et, derrière eux, leurs institutions de rattachem ent (AFD, IRD et Banque m ondiale) ; Michelle Saint- Lég er (IRD) pour l’illustration de couverture ; nos relectrices, Barbara Karni pour la version ang laise et tout particulièrem ent Catherine Plasse (IRD) pour la version française qui, en dépit de son aversion viscérale pour les chiffres, s’est rendue à nos raisons ; nos deux « préfaceurs » et n os trois « soutiens » prestig ieux qui
e apparaissent en 4 de couverture ; m êm e Coryne Ajavon-Écoué, secrétai re de Dial, s’est prêtée au jeu. En touche plus intim iste, nous rendons hom m ag e à nos fam ille respectives : nos com pag nes qui se sont refusées à envisag er le divorce – m êm e si la perspective de partag er les droits d’auteurs a sûrem ent rendu la décision plus facile – et nos enfants, que nous n’avons pas vu g randir. Profitons-en pour nous cong ratuler m utuell em ent m ais m odestem ent : Philippe, ton enthousiasm e proverbial a été m on m oteur ; Fran çois, ton sens inné de la m esure a perm is de canaliser m es élans. Enfin, nous n’oublions pas les centaines d’enquêteurs m obilisés et surtout les dizaines de m illiers de m énag es, d’hom m es et de fem m es, qui ont donné sans contrepartie de leur tem ps précieux pour répondre aux enquêtes, ainsi qu e nos futurs lecteurs, un peu m oins nom breux m ais tout aussi courag eux. À ce m om ent précis, nous nous arrêtons un instant pour dire à tous m erci.
AUTEURS
PHILIPPE DE VREYER Économiste et statisticien, professeur, université Paris-Dauphine, Dial, Paris. devreyer@dial.prd.fr
FRANÇÔIS RÔUBAUD Économiste et statisticien, directeur de recherche, IRD, Dial, Paris. roubaud@dial.prd.fr