Les maux de la tolérance

-

Livres
41 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

"Si tu ris d'un enfant différent, il rira avec toi, car son innoncence dépasse ton ignorance".


Livre traitant du handicap dans toutes ses formes dans notre société.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 1
EAN13 9782490637218
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Sylvain Yardin & Les élèves du lycée « Les Charmilles » 2BPASSPS – Promotion 2018/2021 Les maux de la tolérance (Regards sur les handicaps)
© Les éditions Ethen, 2019 ISBN numérique : 978-2-490637-21-8 Courriel : contact.editionsethen@gmail.com Internet : www.leseditions-ethen.com
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
Préface de Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des personnes Handicapées. Les maux de la tolérance nous invitent à aller à la rencontre de « l’autre », à réfléchir à la différence et à prendre conscience qu’elle est u ne richesse à cultiver. Faire une place à chacun, dépasser les discriminations et les peurs, l’intolérance et l’ignorance pour construire, ensemble, une société plus fratern elle. Grâce à une méthodologie et une pédagogie remarquab le, les élèves du lycée « Les Chamilles » sont partis à la découverte de l’univers du handicap et des personnes handicapées, à la fois pour mieux le comprendre et pour l’apprivoiser. Les ateliers de travail auxquels ils ont participé ont été l’occasi on de rappeler les valeurs fondamentales qui doivent nous animer chaque jour :respect et solidarité, responsabilité et équité. S’il m’appartient d’impulser une dynamique et de fi xer un cap, la construction d’une société du « vivre ensemble » avec nos différences est l’affaire de tous. Engager et animer le dialogue, comme l’ont fait Sylvain Yardin et Sébastien Léal avec des jeunes filles et des jeunes gens qui sont les adultes de d emain, permet de semer le germe de la tolérance. C’est aussi une belle marque d’engage ment citoyen. « Tous concernés, tous mobilisés », ensemble, nous pouvons changer le quotidien des personnes et construire une société réellement incl usive. Sophie Cluzel Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées. Préface de Virginie Delalande, Fondatrice de HandicapPower Amis lecteurs, vous n’avez sans doute pas l’habitud e de lire un livre sur le handicap, un thème qui ne vous semble habituellement pas très ga i. Et pour autant, la littérature est pour vous une source de loisir, de détente, d’appre ntissage. Par cet ouvrage, nous faisons le pari de concilier amusement et découverte, en sélectionnant pour vous quelques-uns des plus beaux écrits de jeunes qui, par choix, vont consacrer une partie de leur vie à accompagner des personnes en situation de handicap.
Apporter ma modeste contribution à cet édifice est pour moi un honneur et une immense joie ! Un honneur, car pour donner de la ma tière à ce livre, chacun a fait un exercice d’introspection et de sincérité sur son propre regard face au handicap… Lire ces « bulles à cœur ouvert » nous ramène tous à notre propre degré d’ouverture d’esprit et nous fait prendre conscience de son évo lution au fil de notre vie. Également une très grande joie, cette initiative étant une ma nière originale de sensibiliser, au-delà de nos idées préconçues, au-delà de nos habitudes d e tout mettre dans des cases bien distinctes les unes des autres…
J’ai un handicap depuis ma naissance. Il fait parti e de moi bien sûr… Je ne peux nier m’être construite avec, mais pour autant, il n’est qu’une partie de moi, de ma personnalité, de mes talents, de mes expériences… E t je suis toujours amusée de cette tendance très française à me coller de prime abord une étiquette : « L'handicapée » puis voir peu à peu le regard changer au fur et à m esure que l’autre découvre nos similitudes, la richesse de ma vie, les leçons de s agesse apportées par le simple fait de ne pouvoir entrer dans une norme.
Mais surtout, il se passe une chose extraordinaire une fois la peur de la différence estompée : la curiosité s’éveille… Pas celle malsai ne de celui qui cherche à trouver la faille pour blesser… Celle bien plus belle de l’enfant enfoui en chacun d’entre nous qui découvre quelque chose de nouveau : « Tiens, tu peux faire ça ? C’est génial ! Ah bon, tu aimes danser ? Fais voi r ! Une amie qui a le même handicap que toi joue du piano au conservatoire et le public l’adore ? Incroyable ! Franchement, je n’imaginais pas tout cela possible ».
Ami lecteur, à votre tour de vivre cette expérience hors du commun… Savourez ces instants de spontanéité, et laissez-vous emporter d ans une découverte guidée sur la différence et la richesse qui s’en dégage… Bon voya ge ! Le projet « Les maux de la tolérance » est né lors d’une rencontre avec Sébastien Léal, professeur de Lettres-Histoire Géographie. De discu ssions en discussions, nous avons pu construire la profondeur de la thématique : cell e de la personne en situation de handicap.
Il nous aura fallu quelques semaines pour programme r cette semaine d’ateliers en proposant la diffusion de certaines vidéos, de différentes formes d’écritures ludiques, de témoignages et d’interventions de professionnell es du handicap.
Le vendredi 14 septembre 2018, je rencontre les élè ves de la classe de seconde Baccalauréat professionnel spécialisés dans l’Accompagnement Soin et Service à la Personne, option Structure, avec qui je vais travailler durant une semaine. Je pense que le sujet a été choisi pour qu ’ils puissent réaliser, comprendre, mais surtout apprendre qu’ils seront confrontés à u n moment donné dans leur futur métier ou dans la vie courante à cette thématique. Je prends le temps de me présenter ainsi que d’expliquer mon métier, celui d’écrivain et animateur d’atelier d’écriture. J’insiste surtout sur l’importance de ce projet. Je présente ensuite le déroulement de la semaine que nous allons établir et que vous découvrirez de page en page. En écrivant ces mots, je songe vous dévoiler, jour par jour les travaux des élèves, mais également les différents types de handicaps visibles et non v isibles.
Je commence l’intervention par la diffusion d’une v idéo qui m’a énormément émue. Celle d’une personne que j’ai eu plaisir de rencontrer à Annecy : Virginie
Delalande. Virginie est née avec un handicap, celui de la surd ité profonde. Le seul bruit qu’elle peut entendre est celui d’un avion qui déco lle. Le silence, c’est le monde dans lequel elle évolue. Après l’avoir rencontrée, je sa is qu’elle est passée par des étapes difficiles dans sa vie, mais sa plus grande force e st de se battre contre les clichés sur les personnes sourdes. Comme elle le dit dans une d e ses vidéos : « On a tendance à imaginer que parce que la personne sourde n’a pas c ompris ce que vous avez dit, qu’elle est un peu débile, alors que cela n’a absol ument rien à...