Les représentations de l

Les représentations de l'alcoolique

-

Livres
392 pages

Description

Comment aider les alcooliques à changer, c’est-à-dire à substituer un mode de vie épanouissant et utile à un comportement auto et hétéro-agressif ? En agissant sur les représentations que le sujet a de la molécule, du vin, de la bouteille, de lui-même et de l’environnement.
Le but de l’ouvrage est de modifier les images, stéréotypes et préjugés dans la problématique alcoolique. Les soignants et les aidants du champ alcoologique sont les mieux à même de faire évoluer les représentations qui enferment les malades de l’alcool dans leur déni, leurs illusions et leur souffrance. Analyses et témoignages dégagent des pistes pour établir une relation d’aide et créer une alliance thérapeutique.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 janvier 2017
Nombre de visites sur la page 10
EAN13 9782749246215
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Couverture de l'epub
Sous la direction de
Henri Gomez, avec Micheline Claudon et Gérard Ostermann

Les représentations de l'alcoolique

Images et préjugés

Présentation

Depuis l’émergence de « l’alcoolisme » comme fléau social, au début du XXe siècle, et l’avènement de l’image, comme moyen de communication, les stéréotypes ont largement influencé les regards portés sur les façons de boire et les représentations de « l’alcoolique ». Sources de honte et de simplifications abusives, des clichés sont véhiculés par le cinéma et les autres médias, à travers parfois de belles œuvres. Les découvertes scientifiques elles-mêmes tout comme les méthodes thérapeutiques utilisées et leurs résultats génèrent des images partielles et partiales du phénomène alcoolique. Quand le sujet est pris au piège de la dépendance, il partage ces représentations qui le maintiennent dans le déni, les illusions et la souffrance. Un des enjeux de la relation d’aide en alcoologie consiste à modifier les images et préjugés qu’il a de la molécule, du vin, de la bouteille, de lui-même et de l’environnement. Les soignants et les aidants du champ alcoologique qui ont effectué un travail sur eux-mêmes constituent les meilleurs alliés pour cela.

Table des matières

  • Introduction(Henri Gomez)
    • La problématique alcoolique
    • La fonction soignante
    • Les aidants
  • I. Des représentations historiques aux représentations actuelles
    • Les représentations de l’alcoolique, des clichés du XIXe siècle aux médias actuels  (Myriam Tsikounas)
      • Naissance et diffusion d’un discours sur l’alcoolisme au XIXe siècle
      • L’image colportée  
      • Comment ces clichés traversent-ils le XXe siècle ?
      • Conclusion
    • Les représentations sociétales de l’alcool et de sa consommation : les paradoxes français  (Alain Rigaud)
      • Les paradoxes français
      • Des lobbies actifs
      • En conclusion
    • La théorie de l’attachement et ses conséquences dans les représentations des cliniciens(Gérard Ostermann)
      • Théorie et pratique
      • Troubles de l’humeur et attachement
      • Les attaches affectives
      • La régulation des émotions au cœur du problème addictif
      • Pour une nouvelle représentation du changement
      • Les paysages de la relation, de l’intention et des valeurs, de l’action
    • Du stéréotype à la relation d’aide(Henri Gomez)
      • Premières rencontres
      • Un maximum d’émotions, un minimum de mots
      • Si l’amalgame crée la confusion, l’analogie décloisonne
      • Changer de représentations
      • Côtoyer les alcooliques à toutes les étapes de leur parcours
      • Une bataille de représentations
      • Faut-il diaboliser le vin ?
    • Le malaise des acteurs du champ de l’alcoologie(Micheline Claudon et Henri Gomez)
      • Les acteurs du champ de l’alcoologie
      • Comment aider une personne « sans demande » ?
      • Être ou ne pas être alcoolique ?
      • L’ordinaire des représentations
      • Identifier et modifier ses propres représentations
      • La force thérapeutique d’une information pertinente
      • Des « contrepoisons » à la « volonté »
      • La sensibilité individuelle à l’alcool
      • Les effets psychotropes de l’alcool : une ouverture sur un espace relationnel
      • Proposer un événement de vie-charnière ou comment ouvrir au dialogue en restaurant la dignité
  • II. Les représentations à l’œuvre chez des soignants et des formateurs
    • Présentation(Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Micheline Claudon  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Gérard Ostermann  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Henri Gomez  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Didier Playoust  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • François Gonnet  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Emmanuel Palomino  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Isabelle Sokolow  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Jean-Marie Bédoret  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Martine Castex  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Anne Harant-Salson  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Stéphane Lelong  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Olivier Teulat  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Béatrice Henderson  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Pierre Veissière  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • François Nicaise    (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Jocelyne Vovard  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Dominique Demaria  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
  • III. La parole à des « aidants » : faire bouger les représentations
    • Présentation(Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Des aidants de l’AREA  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
      • José
      • Juliette
      • Bernard
      • Véra
      • Hubert
      • Danielle
      • Jean-François
      • Michelle
      • Jean
    • Des aidants d’autres associations(Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
      • Bruno (Bichat  )
      • Arnaud (Bichat)
      • Nathalie (Bichat)
      • Nelly Daniel  
      • Philippe Maugiron  
      • Pierre Boileau (URSA  )
  • IV. Les représentations à l’œuvre chez les proches
    • Présentation(Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
    • Des enfants confrontés à un parent alcoolique(Jocelyne Vovard et Dominique Demaria)
      • Mise en place d’un groupe d’écoute et d’accompagnement pour les enfants souffrant de l’alcoolisme parental
      • « Sept ans après, qu’avez-vous fait de ce que l’on a fait de vous ? »
      • Notre expérience en lien avec le monde qui l’entoure : les représentations du boire. Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout…
      • Des représentations à la construction d’une identité familiale perturbée
      • Conclusion
    • La parole de proches devenus aidants(Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
      • Margot (AREA, conjointe d’un patient)
      • Béatrice (AREA, conjointe d’un patient)
      • Olivia (AREA, fille d’une patiente)
    • Des femmes témoignent après une hospitalisation brève en alcoologie  (Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
      • Sylvie (AREA)
      • Dominique (AREA)
      • Sonia (AREA)
      • Sabine (AREA)
      • Corinne (AREA)
  • Conclusion(Henri Gomez, Micheline Claudon et Gérard Ostermann)
  • Postface(Henri Gomez)
  • Remerciements(Henri Gomez)