//img.uscri.be/pth/b20b5fb84d5710f43a7976e96f96ab8c25d52588
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les tirages du tarot

De
160 pages
Insufflez force, précision et profondeur à vos lectures du tarot grâce à ce guide utile et facile à utiliser. Il présente des techniques normalement offertes exclusivement en atelier, ainsi que près de 70 différents tirages thématiques, de sorte que vous pourrez choisir de créer le tirage parfait pour n’importe quelle question ou n’importe quel objectif. Barbara Moore, spécialiste du tarot, vous explique comment et pourquoi un tirage est remarquable, sans oublier la part importante que jouent les principes du design et la réponse psychologique. En plus de techniques simples qui rendront vos lectures plus agréables et plus précises, vous découvrirez des moyens inédits qui vous aideront à vous créer un style de lecture original et unique.
Voir plus Voir moins
Le tarot fait partie de la vie personnelle et professionnelle de Barbara Moore depuis plus de vingt ans. C’est à l’université qu’elle a commencé à se passionner pour le tarot : elle était alors fascinée par le merveilleux mélange de mythologie, de psychologie, d’art et d’histoire se profilant derrière cette science occulte. Toujours passionnée par le tarot, elle se consacre désormais à l’écriture et à l’enseignement. Cela lui permet de poursuivre son apprentissage et de confronter ses idées à celles d’autrui. Après avoir mené une vie d’ermite, elle s’est découvert une passion pour le voyage afin de partager son amour du tarot partout sur Terre. Barbara se réjouit à l’idée de donner une voix au tarot. Elle est l’auteure des livrets accompagnant de nombreux jeux de tarot, dont leTarot ésotérique du monde des fées,leTarot doré,leTarot mystique du rêveuret leManuel du tarot Steampunk.
Copyright © 2012 Barbara Moore Titre original anglais : Tarot SpreaPs Copyright © 2013 ÉPitions APA Inc. pour la traPuction française Cette publication est publiée en accorP avec Llewellyn ublications, WooPbury, MN, www.llewellyn.com Tous Proits réservés. Aucune partie Pe ce livre ne peut être reproPuite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite Pe l’éPiteur, sauf Pans le cas P’une critique littéraire. ÉPiteur : François Doucet TraPuction : Laurette Therrien Révision linguistique : FréPéric Barriault Correction P’épreuves : Nancy Coulombe, Carine araPis Design Pe la couverture : APrienne W. Zimiga BanPes Pe la couverture : © iStockphoto/Jamie Farrant FonP Pe la couverture : © iStockphoto/loops7, iStockphoto/LongHa 2006 Cartes Pe tarot Pe la couverture : © Thinkstock L’annexe B, 4 Les Pignités élémentales », a P’aborP été publiée PansLe tarot simplifié, publié en 2008. Cartes à la page 5 : © Ciro Marchetti,Tarot doré Cartes à la page 108 : © Arthur EPwarP Waite,The Pictorial Key to the Tarot, publié par William RyPer & Son LtP., LonPon, 1911 Cartes à la page 21 : © Stephanie ui-Mun,Le tarot des mondes oniriques Montage Pe la couverture : Mathieu C. DanPuranP Mise en pages : Sébastien MichauP ISBN papier 978-2-89733-263-1 ISBN DF numérique 978-2-89733-26-8 ISBN eub 978-2-89733-265-5 remière impression : 2013 Dépôt légal : 2013 Bibliothèque et Archives nationales Pu Québec Bibliothèque Nationale Pu CanaPa Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, Québec, CanaPa, J3X 17 Téléphone : 50-929-0296 Télécopieur : 50-929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com Diffusion CanaPa : ÉPitions APA Inc. France : D.G. Diffusion Z.I. Pes Bogues 31750 Escalquens — France Téléphone: 05.61.00.09.99 Suisse : Transat — 23.2.77.0 Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99 Imprimé au Canada
articipation Pe la SODEC. Nous reconnaissons l’aiPe financière Pu gouvernement Pu CanaPa par l’entremise Pu FonPs Pu livre Pu CanaPa (FLC) pour nos activités P’éPition. Gouvernement Pu Québec — rogramme Pe créPit P’impôt pour l’éPition Pe livres — Gestion SODEC. Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Moore, Barbara, 1963-[Tarot spreaPs. Français] Les tirages Pu tarot : Pispositions et techniques pour améliorer vos lectures TraPuction Pe : Tarot spreaPs. ISBN 978-2-89733-263-1 1. Tarot. I. Titre. II. Titre : Tarot spreaPs. Français. BF1879.T2M6621 2013 133.3’22 C2013-9090-8 ROUEDEFORTUNE
Conversion au format eub par:
www.laburbain.com
Un merci très spécial à Katie McBrien et Amy Glaser, pour leurs conseils avisés et leurs encouragements, de même qu’à Becky, pour son éternel enthousiasme. Il faut parfois tout un village pour élever un enfant. Je dédie ce livre à Lisa. Après tout, c’était son idée !
INTRODUCTION
Assez tôt dans mon apprentissage du tarot, j’ai eu la chance inouïe d’obtenir une lecture privée de la part de Rachel Pollack, une véritable légende dans l’univers du tarot. Auteure de quelques-uns des livres les plus prisés consacrés au tarot, dontSeventy-Eight Degrees of WisdometLa Bible du Tarot, Rachel a contribué à la modernisation de cet art. Elle a toujours été pour moi une source d’inspiration. Lorsque je l’ai rencontrée pour la première fois, j’avais des étoiles dans les yeux. Nous nous sommes assises et elle m’a demandé de lui décrire la situation étant au cœur de mes préoccupations. J’ai tout de suite été charmée par sa démarche : plutôt que de me demander de lui poser une question, elle m’a invitée à lui parler de ma situation. Tandis que je parlais, elle prenait des notes sur un bout de papier. Lorsque j’ai cessé de parler, elle a continué à tracer des traits étranges sur le papier. Lorsqu’elle a été satisfaite, elle m’a montré la feuille en disant : « Voici le tirage que je vais utiliser pour votre lecture ». Rachel m’a alors expliqué le tirage qu’elle prévoyait utiliser, tout en me demandant de lui donner mon accord. Je me suis évidemment bien gardée de lui laisser deviner à quel point j’étais excitée. D’une voix calme et posée, je lui ai répondu : « Oui, d’accord, ça me semble très bien ». Ma bouche parlait calmement. Or, il n’en allait pas ainsi de mon esprit : mes pensées erraient dans trois directions différentes.Hé, elle ne peut créer un tirage ! A-t-elle donc créé un tirage spécialement pour moi ? Bon sang ! J’ai droit à une lecture de la part de Rachel Pollack !trois petites Ces pensées ont fait voler mon univers en éclats. Sans le savoir, Rachel m’avait permis d’accéder à un monde dont j’ignorais jusque-là l’existence : l’univers de la création de tirages. Mon cœur battait la chamade. Mon âme et mon cœur étaient envahies par un idéal de liberté, de structure, de créativité, de modèles et de possibilités.Oui,pensais-je,ma place est ici. Lorsque j’ai commencé à étudier le tarot, peu de livres étaient consacrés aux tirages. Les rares livres sur ce sujet prenaient souvent la forme de… recueils de tirages. Aucune explication ou directive n’étaient fournies dans ces ouvrages. J’étais alors obsédée par certaines questions : pourquoi les cartes sont-elles disposées ainsi ? Que doit-on comprendre lorsque les cartes sont alignées à la verticale ? Pourquoi devrions-nous croiser les cartes, sachant que cela nous empêche de les voir clairement ? Pourquoi ne pas les disposer sur de belles lignes droites, tout simplement ? Pourquoi doivent-elles épouser des formes précises ? Ces formes ont-elles été créées pour le plaisir de la chose ? Quelles autres raisons justifient ces choix ? J’ai toujours cru que les tirages étaient spéciaux, pour ne pas dire sacrés. La signification des tirages me semblait tout aussi importante que la signification des cartes elles-mêmes. Dans les années 1990, Internet n’en était qu’à ses premiers balbutiements. L’amateur de tarot n’avait donc pas accès aux communautés en ligne, aux blogues et aux pages Web qui auraient pu lui permettre de poursuivre son apprentissage ou de confronter ses idées à celles d’autrui. À cette époque, je n’avais accès qu’à deux outils : les livres et mon désir de comprendre. Au terme de ma rencontre avec Rachel, j’ai découvert une panoplie de possibilités. Elle m’a donné le coup de pouce dont j’avais besoin. Je me suis alors consacrée à l’étude des tirages eux-mêmes, tout en m’intéressant aux principes guidant la conception de chacun de ces tirages. Aujourd’hui encore, la création de tirages est l’une des dimensions du tarot qui me fascine le plus. Les gens ont tendance à accorder leur préférence aux choses dans lesquelles ils excellent. Or, je crois posséder un talent naturel pour créer des tirages. Il faut dire que je me passionne pour un aspect précis du tarot, c’est-à-dire la recherche des schémas sous-jacents. Les tirages
jouent un rôle-clé dans le processus de création des schémas. Ils exercent aussi une influence sur la formulation des réponses. La création de tirages est aussi une belle occasion d’exprimer votre créativité. La lecture de ce livre vous fera peut-être prendre conscience de votre amour pour la création de tirages. Il se peut aussi que vous ne créiez jamais le moindre tirage, ou que vous abandonniez la partie après une ou deux tentatives. Cela dit, vous tirerez un grand profit de la compréhension que vous allez acquérir des principes présidant à la conception de tirages. Il faut appréhender les tirages comme l’un des nombreux outils étant à la portée des cartomanciens. Là comme ailleurs, c’est une question de doigté et de savoir-faire. Connaître le fonctionnement de chacun de vos outils vous permet de les utiliser avec davantage de brio et d’efficacité. Là-dessus, les artisans et les créateurs sont unanimes. Les tirages ne sont certes pas en mesure de tout vous révéler, ni même de régler tous vos problèmes. En effet : chaque tirage a des forces et des faiblesses qui lui sont propres. Apprendre à reconnaître ces forces et ces faiblesses vous aidera à tirer le plein rendement de chaque tirage. Vous saurez alors à quoi vous attendre. Quel tirage est le mieux adapté à la tâche qui me préoccupe ? Quelles modifications dois-je apporter à tel ou tel tirage afin de le « contraindre » à me révéler certains résultats précis ? Ce livre vous enseignera des méthodes novatrices et inouïes pour utiliser ces tirages — méthodes qui vous permettront peut-être d’obtenir des résultats spectaculaires. Vous pourrez également créer des tirages personnalisés et entièrement efficaces. Plusieurs étapes jalonneront notre voyage dans l’univers merveilleux des tirages de tarot. Nous étudierons d’abord le rôle-clé joué par les tirages dans une lecture. Nous discuterons ensuite de l’importance cruciale des tirages dans la pratique du tarot. Nous nous attarderons ensuite au rôle joué par la disposition des cartes et à son impact sur l’interprétation des résultats. Vous apprendrez à comprendre l’influence de la disposition des cartes sur la façon dont votre regard et votre cerveau interprètent les résultats. Ces notions vous permettront d’enrichir le degré de compréhension se dégageant de vos lectures. Un livre consacré aux tirages serait évidemment incomplet s’il ne s’efforçait pas de présenter… plusieurs tirages. Plusieurs exemples et variétés de tirages vous seront donc présentés. Vous pourrez utiliser cette matière première à votre guise. Amusez-vous avec ces tirages, utilisez-les ou modifiez-les comme bon vous semble. Peut-être serez-vous tenté de dire : « Bof ! Elle appelle ça un tirage ? Je peux sûrement faire mieux… » Si tel est le cas, alors allez de l’avant ! L’essentiel est que vous vous amusiez et que vos lectures livrent les résultats escomptés. L’univers de la conception des tirages est à votre entière disposition. La connaissance d’une multitude de tirages est certes un outil de choix. Cela dit, de nombreuses autres méthodes peuvent contribuer à enrichir et à personnaliser votre expérience de lecture. Certaines techniques peuvent en effet être incorporées à n’importe quel tirage afin d’accroître la profondeur et la précision de vos lectures. Votre pratique du tarot sera désormais enveloppée de mystère, tout en étant plus plaisante. Jonglez avec quelques-unes de ces idées, combinez-les et mariez-les à votre propre style de lecture. Ce livre vous permettra donc d’étudier les diverses composantes d’un tirage, de même que les interactions entre celles-ci. Ces connaissances seront en mesure d’accroître votre estime personnelle et votre aptitude à modifier la quasi-totalité des tirages. Cela vous permettra d’acquérir un solide bagage de connaissances, lequel vous permettra de créer vos propres tirages. Nous analyserons et modifierons les tirages classiques une étape à la fois. Lorsque vous manierez parfaitement ces notions, vous serez prêt à créer votre propre tirage. Je vous accompagnerai à chaque étape de votre démarche, afin de vous aider à créer un tirage de A à Z. J’espère que votre voyage dans le monde merveilleux des tirages sera aussi exaltant et aussi épanouissant qu’il le fut pour moi.
CHAPITRE 1 ÉLÉMENTS FONUAMENTAuX UES TIRAGES UE TAROT
une lectûre est d’abord et avant toût ûn événement. Qûelqûes oûtils et qûelqûes DarticiDants Darviennent à lûi donner vie. Ueûx Dersonnes y joûent ûn rôle-clé : le carto mancien et le reqûérant. Le cartomancien est évidem ment la Dersonne qûi interDrète les cartes. Le reqûérant (on l’aDDelle Darfois demandeûr, voire même client) est la Dersonne qûi qûestionne le cartomancien. une Dersonne se soûmett ant elle-même à ûne lectûre de tarot joûe à la fois le rôle dû cartomancien et dû reqûérant. un cartomancien Deût également s’adresser à ûn coûDle, à des Dartenaires d’affaires oû à n’imDorte qûel groûDe formé d’aû moins deûx Derso nnes. Il y a alors mûltiDlication des reqûérants Da rmi les destinataires de la lectûre. Le motrequérantdérivé d’ûn mot latin signifiant « reqûérir ». Poûr qû’ûne lectûre Dûisse avoir lieû, il imDorte est donc qû’on Dûisse se Doser des qûestions à DroDos d e qûelqû’ûn oû de qûelqûe chose. C’est ce qû’on aDD elle la qûestion. un débat fait encore rage dans la commûnaûté dû tarot en ce qûi a trait à l’imDortance de la qûestion. Les oDinions vont d’ûn extrême à l’aûtre. Certaines Der sonnes affirment qûe la formûlation de la qûestion est vitale, Dûisqû’elle affecte considérablement le genre de réDonse qûi sera reçû aû coûrs d’ûne lectûre. U’aûtre s Dersonnes affirment Dlûtôt qûe la formûlation n’a Das la moindre imDortance. Selon eûx, les cartes joûent ûn rôle central : elles seûles foûrniront la réDonse attendûe, sans égard a ûx termes dans lesqûels la qûestion a été formûlée. Certains cartomanciens « anarchistes » vont même jûsqû’à dir e qûe la qûestion est entièrement sûDerflûe. « Cont ente-toi de lancer les cartes et de les interDréter ! Elles te diront ce qûe tû veûx savoir. » En tant qûe cartomancien, voûs avez sans doûte déjà réfléchi aû genre de qûestions qûi voûs sied le mieûx. La facûlté d’adaDtation est sans contredit l’ûne des DroDriétés les Dlûs étonnantes dû tarot : il est en effet Dossible de l’adaDter àvosgoÛts et àvoscroyances. Il imDorte Deû de savoir où voûs logez dans le débat relatif à la formûlation des qûestions (la qûestion doit-elle être formûlée soigneûsement ? Uoit-elle être énoncée ? A-t-elle la moindre ûtilité ?). un anarchiste dû tarot Doûrra certes se contenter d’étaler qûelqûes cartes sûr la table, sans même s’adonner aû moindre tirage (eh ! oûi, ils font vraiment cela). Cela dit, ûne qûestion imDlicite est toûjoûrs Drésente dans leûr esDrit : « Qû’est-ce qûe le tarot soûhaite me dire ? ». Voûs Dréférez Doser des qûestions ? Voûs doûtez de la Dertinence des qûestions ? Uans ûn cas comme dans l’aûtre, sachez qûe les tirages et techniqûes Drésentés dans ce livre Doûrront être ûtilisés oû adaDtés à votre Dratiqûe. Poûr effectûer ûne lectûre, voûs aûrez évidement be soin d’ûn jeû de cartes dû tarot. Les cartes sont l’ûne des raisons incitant les gens à s’intéresser aû tarot. Voûs Dossédez sans doûte ûn oû Dlûsieûrs jeûx de ta rot à l’heûre actûelle. Qûe les choses soient claires : Doûr Dratiqûer le tarot, ûn seûl jeû sûffit. Point à la ligne. Votre amoûr dû tarot voûs incite Deût-être à collectionner les jeûx, Doûr le Dlaisir de la chose. Sachez qû’il est Dossible de combiner Dlûsieûrs js d’ûne lectûre. Peût-être Dossédez-voûs des jeûx dont les arcaneseûx de tarot (deûx oû Dlûs) et de les ûtiliser lor majeûrs sont sûDerbes. Il se Deût toûtefois qûe ses arcanes mineûrs voûs laissent de glace, ceûx-ci n’étant Das illûstrés (ainsi en est-il dû tarot de Marseille). On Deût également n’ûtiliser qûe les arcanes majeûrs lors d’ûne lectûre. Possédez-voûs Dlûsieûrs versions de votre jeû favori ? Certains artistes Drodûisent et vendent ûne édition sDéciale de leûr jeû de tarot. Les éditeûrs font alors Daraître ûne édition dû même jeû, à l’intention dû commerce de masse. Peût-être Dossédez ûn jeû traditionnel comme le Rider-Waite-Smith (RWS) — oû l’ûne de ses nombreûses varian tes (le Radiant oû l’universel, Dar exemDle). Aû chaDitre 4, je voûs Drésenterai certaines méthodes Doûr travailler avec ces jeûx de tarot. Voûs avez choisi le jeû qûe voûs désirez ûtiliser Doûr effectûer ûn tirage oû Doûr exDérimenter ûne techniqûe ? Voûs songez à acheter ûn noûveaû jeû de tarot ? Sachez qûe le jeû de cartes lûi-même est sans imDortance. L’essentiel est ailleûrs. Assûrez-voûs d’ûtiliser ûn jeû de cartes facile à lire et dont les nombres et les identificateûrs de sûites sont facilement reDérables aû Dremier coûD d’œil. Cette consigne est à la fois valide Doûr les tirages imDortants et Doûr les tirages s’intéressant aûx relations entre les cartes. Votre jeû de cartes devrait être mûni d’images e t des symboles sûffisamment clairs, de manière à ce qû’ils Dûissent être raDidement identifiés. Cela rendra les grands tirages beaûcoûD Dlûs faciles. Ces images facilitent également l’identification des liens et des tendances Doûvant être établis entre les cartes. Voûs Doûrrez alors dégager ûne synthèse englobante de ces cartes et effectûer ûne lectûre cohérente. Les jieûx aûx Detitseûx élaborés sont habitûellement mûnis de détails fascinants et d’ûne imagerie sûbtile qûi convient m tirages. Portez attention à la façon dont voûs ûtilisez vos cartes lorsqûe voûs mettrez à l’essai les tirages et techniqûes Drésentés dans ce livre. Ce Drocessûs voûs Dermettra d’identifier les jeûx (issûs de votre collection) qûi conviennent le mieûx à tel oû tel tyDe de tirage. Noûs avons donc identifié les rôles joûés Dar le cartomancien, le reqûérant, la qûestion et le jeû de cartes. L’heûre est sans doûte venûe de noûs intéresser à la fonction Drécise dû tirage lors d’ûne lectûre de tarot. La lectûre des cartes fait aDDel à notre intûition, toût comme à notre logiqûe. Les images et symboles s’adressent à notre inconscient. un Dont est alors créé entre notre conscient et notre inconscient. Noûs sommes alors en mesûre de comDrendre et d’accéder à la Dûissante sagesse enfoûie aû Dlûs Drofond de noûs. Lorsqûe noûs Drenons a cte des messages qûi noûs sont commûniqûés Dar notre inconscient (oû Dar le divin oû l’univers oû notre moi sûDérieûr ; c’est ainsi qûe Dlûsieûrs sûrnomment cette soûrce ; ûtilisez l’aDDellation avec laqûelle voûs êtes le Dlûs à l’aise), noûs Drenons acte de la réalité de l’intûition, voire même dû Dsychisme. Le conscient et l’inconscient travaillent si bien en éqûiDe. L’inconscient regorge d’informations. Le conscient doit aDDrendre à organiser ces informations afin qû’elles
Dûissent noûs être ûtiles. Les cartes dû tarot sont semblables à notre inconscient : elle regorgent d’insDiration et sont remDlies d’ûne sagesse qûe noûs ignorions Dosséder. Les tirages dû tarot sont qûant à eûx semblables à notre conscient. Ils noûs aident à organiser les brillantes données brûtes évoqûées Dar les cartes afin qûe noûs Dûissions les interDréter et les aDDliqûer adéqûatement à la sitûation en qûestion. La fonction Dremière de notre conscient consiste à discerner les schémas à l’œûvre dans le monde. Lorsqûe noûs regardons ûn noûvel objet, nos yeûx cherchent à identifier les ressemblances entre cette chose et d’aûtres éléments qûe noûs avons observés Dar le Dassé. Notre esDrit s’efforce alors de classifier et de catégoriser ces informations afin de comDrendre ce qûi se Dasse. Telle est la fonctio n Dremière et essentielle dû tirage : foûrnir ûne s trûctûre aû cartomancien. Forme dû tirage, nombre de cartes et motifs : toûs ces éléments travaillent de concert afin d’offrir ûn Doint d’ancrage à nos yeûx et à notre conscience. Ue là, noûs noûs efforçons d’interDréter et d’identifier les liens entre les cartes Drésentes. Cela noûs Dermet de synthétiser ces divers éléments soûs forme de message cohérent. Sans tirage, qûel qû’il soit, la table ne serait qû’ûn é norme chaos. Il serait donc très difficile de voir les cartes, de les interDréter et de foûrnir ûne réDonse claire. Le rôle dû tirage ne se limite Das à noûs foûrnir ûne strûctûre visûelle et mentale. Il met aûssi en Dlace ûn cadre de travail Doûr la réDonse. Cette réDonse est elle-mêm e en bonne Dartie conditionnée Dar la signification Dositionnelle des cartes. La notion de signification Dositionnelle fait référence aû sens qû’il faût donner à ûne carte lorsqû’elle occûDe ûne Dosition Darticûlière. Uans le tirage simDle à trois cartes Drésenté à la Dage Drécédente, la carte occûDant la Dremière Dosition fait référence aû Dassé. Celle occûDant la deûxième Dosition reDrésente le Drésent. La carte occûDant la troisième Dosition renvoie qûant à elle à l’avenir. Ces significations Dositionnelles se combinent à l’interDrétation réelle, de même qû’à la qûestion ayant été Dosée. Toût cela Dermet de dégager la signification globale de cett e lectûre Darticûlière. Les tirages déDoûrvûs de significations Dositionnelles ont néanmoins la caDacité de mettre en Dlace le cadre de travail qûi noûs Dermettra de réDondre à la qûestio n. Comme noûs le verrons, la manière dont les carte s sont regroûDées affectera leûr interDrétation. Aûcûn tirage ne Deût Drétendre être comDlet et définitif. Chacûn d’entre eûx Dossède des forces et des faiblesses qûi lûi sont DroDres. Voûs songez à ûtiliser ûn tirage Drécis ? Prenez le temDs de réfléchir à ses forces et faiblesses, celles-ci ayant la caDacité d’exercer ûne inflûence sûr la qûestion et la réDonse éventûelles. Chaqûe tirage reDose sûr ûn certain nombre d’hyDothèses à DroDos de la qûestion et de la réDonse. À titre d’exemDle, sachez qûe le tirage des choix a été conçû afin de comDarer deûx oDtions distinctes. Il reDose donc sûr Dlûsieûrs hyDothèses.
Le tirage des choix
1 : L’attitûde générale dû reqûérant à DroDos dû choix. 2, 4, 6 : Choix A 3, 5, 7 : Choix B HYPOTHÈSE1 : Le choix A et le choix B ont aû moins trois Doints commûns. Les Doints reDrésentant chaqûe choix se faisant face à la verticale, l’hyDothèse visûelle Drésûme qûe les Doints 2 et 3, 4 et 5, et 6 et 7 son t liés l’ûn à l’aûtre d’ûne manière oû d’ûne aûtre.
HYPOTHÈSE: Aû moins trois éléments (oû trois Doints DrinciDaûx) doivent être Drise en considération à DroDos de 2 chaqûe choix. Les cartes occûDant trois Dositions, on Drésûme qûe trois Doints individûels doivent être envisagés — ni Dlûs, ni moins.
HYPOTHÈSE 3 : On ne fait face qû’à deûx alternatives. Ce tir age a certes été conçû Doûr inclûre trois choix oû Dlûs. Cela dit, on Deût Drésûmer qûe le reqûérant est conscient de toûtes les oDtions s’offrant à lûi. Le cartomancien oû le reqûérant Deûvent tenir comDt e oû ignorer totalement ces hyDothèses. Elles Deûvent s’avérer Darfaitement acceDtables et raisonnables. Je m’adresse ceDendant aû cartomancien comDétent qûe voûs êtes. Je jûge essentiel de voûs informer des limites DroDres aûx tirages qûe voûs ûtilisez. Il n’en tient qû’à voûs de modifier ce tirage oû de comDoser avec cette limite Dar l’intermédiair e d’ûne série de tirages. Noûs discûterons de ces deûx Dratiqûes Dlûs loin dans ce livre. Attardons-noûs ûn instant aûx avantages offerts Dar ce tirage, de même qû’à ses hyDothèses soûs-jacent es. La strûctûre de ce tirage accorde ûne large Dlace à l’oDinion oû à l’attitûde dû reqûérant. Cet élément joûe donc ûn rôle imDortant dans le choix qûi sera effectûé. Cette st rûctûre facilite aûssi l’analyse de deûx éléments s emblables. En analysant les colonnes ûne à la fois, le cartomancien est en mesûre de comDarer et d’oDDoser clairemen t les deûx choix en Drésence. Cela lûi Dermet de dégager ûne vûe d’ensemble des deûx choix individûels. Cette strûctûre incite également le reqûérant à tirer ses DroDres conclûsions. En effet : elle lûi foûrnit de l’information, mais Das de résûltat DroDhétiqûe.