Mary Astell et le féminisme en Angleterre au xviie siècle

Mary Astell et le féminisme en Angleterre au xviie siècle

Livres
224 pages

Description

En 1694, Mary Astell connaît la célébrité pour un court essai A Serious Proposal to the Ladies, for the Advancement of their True and Greatest Interest. Ce petit texte offre une défense vive et argumentée de l'éducation des jeunes filles et propose notamment la création d'un collège entièrement féminin, institution laïque consacrée à la fois à l'éducation et à la retraite. Le débat passionné que A Serious Proposal suscite parmi ses contemporains, mais aussi sa fortune critique, en font le texte « féministe » le plus important du xviie siècle, à l'aube des Lumières. Pour mieux en saisir la portée, cette anthologie propose une sélection d'extraits de textes « préféministes » antérieurs qui permettent de retracer la généalogie de la pensée d'Astell et de la situer dans le débat sur la question féminine à cette époque, en Angleterre. L'inclusion de documents postérieurs à la publication de A Serious Proposal permet enfin d'éclairer la postérité critique d'un essai si paradoxal et de mettre en évidence la place majeure qu'occupe Mary Astell dans l'histoire du féminisme. Bien que sa vision de la société soit encore à bien des égards celle du xviie siècle, sa croyance au progrès et aux vertus souveraines de l'éducation en fait déjà une femme des Lumières.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 juillet 2017
Nombre de visites sur la page 5
EAN13 9782847886290
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
e Mary Astell et le féminisme en Angleterre au xvii siècle
Line Cottegnies (dir.)
Traducteur : Line Cottegnies
DOI : 10.4000/books.enseditions.4389 Éditeur : ENS Éditions Lieu d'édition : Lyon Année d'édition : 2008 Date de mise en ligne : 12 juillet 2017 Collection : Les fondamentaux du féminisme anglo-saxon ISBN électronique : 9782847886290
http://books.openedition.org
Édition imprimée ISBN : 9782847881264 Nombre de pages : 224
Référence électronique e COTTEGNIES, Line (dir.).siècle.Mary Astell et le féminisme en Angleterre au xvii Nouvelle édition [en ligne]. Lyon : ENS Éditions, 2008 (généré le 21 juillet 2017). Disponible sur Internet : . ISBN : 9782847886290. DOI : 10.4000/books.enseditions.4389.
Ce document a été généré automatiquement le 21 juillet 2017.
© ENS Éditions, 2008 Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540
En 1694, Mary Astell connaît la célébrité pour un court essaiA Serious Proposal to the Ladies, for the Advancement of their True and Greatest Interest. Ce petit texte offre une défense vive et argumentée de l'éducation des jeunes filles et propose notamment la création d'un collège entièrement féminin, institution laïque consacrée à la fois à l'éducation et à la retraite. Le débat passionné queA Serious Proposalsuscite parmi ses contemporains, mais aussi sa fortune critique, en font le e texte « féministe » le plus important du xvii siècle, à l'aube des Lumières. Pour mieux en saisir la portée, cette anthologie propose une sélection d'extraits de textes « préféministes » antérieurs qui permettent de retracer la généalogie de la pensée d'Astell et de la situer dans le débat sur la question féminine à cette époque, en Angleterre. L'inclusion de documents postérieurs à la publication deA Serious Proposalenfin d'éclairer la postérité permet critique d'un essai si paradoxal et de mettre en évidence la place majeure qu'occupe Mary Astell dans l'histoire du féminisme. Bien que sa vision de la société soit encore à bien des égards celle e du xvii siècle, sa croyance au progrès et aux vertus souveraines de l'éducation en fait déjà une femme des Lumières.
NOTE DE L’ÉDITEUR
Illustration de couverture : « Unknown woman », gravure d’Isaac Beckett d’après Godfrey Kneller, éditée par John Smith (vers 1681-1688). © National Portrait Gallery, Londres.
SOMMAIRE
Les œuvres traduites
Avertissement
Introduction Mary Astell, intellectuelle et polémiste Le texte et ses contextes : les enjeux de l’éducation féminine
e Mary Astell et le féminisme en Angleterre au XVII siècle La nature féminine et la question de l’éducation La réflexion sur la condition des femmes : la question du mariage Les mécanismes de l’aliénation Le monastère laïc : petite histoire d’une grande idée Réception et fortune critique de la proposition de Mary Astell
Mary Astell
Proposition sérieuse à l’attention des femmes de qualité, en vue de l’avancement de leur véritable et meilleur intérêt, par une femme aimant son sexe Aserious proposal to the ladies, for the advancement of their true and greatest interest. By a lover of her sex. (1694)
Proposition sérieuse à l’attention des femmes de qualité, deuxième partie, assortie d’une méthode pour le développement de leur esprit Aserious proposal to the ladies, part II, wherein a method is offer’d for the improvement of their minds (1697) Introduction, avec une exhortation aux DAMES à se consacrer au développement de leur esprit Chapitre I Chapitre II Conclusion
Réflexions sur le mariage, à l’occasion de l’affaire du duc et de la duchesse de mazarin Some reflections upon marriage, occasion’d by the duke and dutchess of mazarine’s case (1700) Préface Réflexions sur le mariage
Les précurseurs
Opinions de philosophie et de physique The philosophical and physical opinions (1655) Margaret Cavendish Aux deux universités.Illustres érudits,
Le couvent du plaisir
The convent of pleasure (dans plays, never before printed, 1666) Margaret Cavendish Acte I, scène 2
La vocation des dames The ladies calling (1673) Richard Allestree Préface
Essai pour restaurer l’ancienne éducation des femmes de qualité, dans la religion, les mœurs, les arts et les langues An essay to revive the antient education of gentlewomen, in religion, manners, arts & tongues (1673) Bathsua Makin Post-scriptum
Le compagnon de la femme de qualité, ou guide pour le sexe féminin The gentlewomans companion ; or, a guide to the female sex (1673) Hannah Woolley Introduction Les devoirs et qualifications d’une gouvernante pour filles de gentilshommes Instructions pour une jeune fille de six à seize ans Quelles sont les qualifications les plus seyantes et les plus convenables pour une femme de qualité
Lettre sur un collège de jeunes filles, ou une société de vierges, écrite le 12 août 1675 A Letter Touching a Colledge of Maids, or, a Virgin-Society. written aug. 12. 1675 (1675) Clement Barksdale
La réception
Essai pour défendre le sexe féminin… écrit par une dame de qualité An essay in defence of the female sex… written by a lady (1696) Judith Drake Les avantages dus à la disparité d’éducation Pas de distinction de sexe pour ce qui est des âmes Pas d’avantage dans l’organisation de leur corps Les femmes tenues volontairement dans l’ignorance Origine de la loi salique
Essai sur divers projets An essay upon projects (1697) Daniel Defoe Dans l’établissement
Le monastère protestant, ou le gouvernement chrétien The protestant monastery : or, Christian Oeconomicks (1698) George Wheler Chapitre IV : Des monastères pour les femmes
The tatler (n° 32, 23 juin 1709)
Jonathan Swift
Tableau des événements contemporains
Bibliographie
Index des noms
Index des notions
Les œuvres traduites
Mary Astell
A Serious Proposal to the Ladies, for the Advancement of their True and Greatest Interest. By a Lover of her Sex [1694], dans A Serious Proposal to the Ladies, Patricia Springborg éd., Peterborough, Broadview Press, 2002. A Serious Proposal to the Ladies, Part II, Wherein a Method is Offer’d for the Improvement of their Mindsdans [1697],  A Serious Proposal to the Ladies, Patricia Springborg éd., Peterborough, Broadview Press, 2002. Some Reflections upon Marriage, Occasion’d by the D uke and Dutchess of Mazarine’s Case [1700], dansPolitical Writings, Patricia Springborg éd., Cambridge, Cambridge University Press, 1998. A Serious Proposalquatre éditions séparées en 1694, 1695, 1696 et 1701 ; le texte est connaît aussi réimprimé avec la deuxième partie en 1697 et en 1701. De longs extraits deA Serious Proposalont été plagiés dansThe Ladies Library. Written by a Lady. Published by Sir Richard Steele (Londres, 1772 [1714]), 3 volumes. Cet ouvrage est attribué à Richard Steele, bien que la compilation semble plutôt être l’œuvre de George Berkeley. La version française est : Bibliothèque des dames, contenant des Règles générales pour leur conduite, dans toutes les circonstances de la vieÉcrite par une Dame et publiée par M. le Chevalier R. Steele, traduit par M. Janiçon1724), 2 volumes. On trouve une brève traduction d’une (Amsterdam, courte section de la première partie (P. Springborg éd., p. 64-72) dans les pages 276-282 de The Ladies Library, vol. I (pages 439-448 de Bibliothèque des dames, vol. I). Une version assez libre du chapitre iii de la deuxième partie (Spring borg éd., p. 144-197) est donnée dans le même volume deThe Ladies Library, (p. 282-331 ;Bibliothèque des dames, vol. I, p. 449-524). Some Reflections upon Marriage connaît quatre rééditions, en 1703, 1706, deux en 1730. La 3e édition (1706) est enrichie d’une préface.
Les précurseurs
Margaret Cavendish The Philosophical and Physical Opinions, Londres, 1655. Plays, Never Before Printed, Londres, 1668.Convent of Pleasure The  est réédité dansConvent The of Pleasure and Other Plays, A. Shaver éd., Baltimore et Londres, The Johns Hopkins University Press, 1999. [Richard Allestree] The Ladies Calling, Londres, 1673. [Bathsua Makin] An Essay to Revive the Antient Education of Gentlew omen, in Religion, Manners, Arts & Tongues, Londres, 1673.