//img.uscri.be/pth/4100ba43a3f9e5b3428c18522bc02b6efd03a12c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille BAERT

De
2 pages
BAERT

A l’origine— En moyen néerlandais le terme baert signifiait barbe. Il s’agit donc, à
l’origine, du surnom donné à un homme barbu. On trouve environ 4 000 porteurs du
patronyme Baert en France actuellement et environ 6 600 porteurs en Belgique.
Un généalogiste— Philippe Baert, bibliothécaire du marquis de Chastellard, vivait dans
la seconde moitié du XVIIIème siècle. Il consacra ses loisirs à l’étude de l’art héraldique et
de la généalogie. Il écrivit, entre autres ouvrages, un Supplément au nobiliaire des Pays-
Bas et de Bourgogne. Il a également rédigé des mémoires qui renferment la biographie
sommaire des Belges qui se sont distingués dans la sculpture et l’architecture.
Le religieux érudit— Né à Ypres, le jésuite François Baert (1651-1719) fut l’adjoint du
fameux Papebroch dans la rédaction des Acta Sanctorum. Il accompagna le père Conrad
Janninck dans un voyage en Europe centrale à la recherche de documents
hagiographiques et découvrit à Prague le Martyrologue d’Usuard appelé le Danois. Il fit
montre d’une très grande érudition, surtout dans l’histoire des saints irlandais et écossais.
Il publia aussi un Commentaire sur la vie de saint Basile le Grand.
Le géographe aimé de Napoléon — Né à Saint-Omer en 1751, Alexandre-Balthazar-
François de Paule, baron de Baert, fit de longs voyages formateurs en Europe avant
d’être élu en 1791 député du Pas-de-Calais à l’Assemblée législative. Il y fit plusieurs
interventions remarquées. Il demanda, en particulier, que les ...
Voir plus Voir moins