//img.uscri.be/pth/d729cac1e04517bb4621428b265b2e435758953a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille GASTAUD

De
1 page
GASTAUD
A l’origine — Le nom Gastaud provient d’un ancien nom de personne d’origine
germanique, Gastwald (construit à partir des racines gast-, hôte, et -waldan, gouverner).
Ce patronyme est actuellement porté par 1 800 personnes en France, principalement sur
la Côte d’Azur.
Une parenté inattendue — Une Catherine Gastaud, née au XVIIème siècle, est l’une
des ancêtres de Louis Philibert, député socialiste (1962-1986) et président du conseil
général (1967-1989) des Bouches-du-Rhône.
Un prêtre avocat— François Gastaud, né à Aix-en-Provence à la fin du XVIIème siècle,
entra dans la congrégation de l’Oratoire à l’âge de quatorze ans. A Marseille, il suivit les
cours de philosophie, et à Arles ceux de théologie. A dix-neuf ans, il se rendit à Paris où
ses sermons rassemblèrent un grand auditoire. Lorsqu’un de ses frères fut nommé avocat
au Parlement d’Aix, il retourna dans cette ville et obtint des dispenses de Rome pour
devenir avocat. Ses plaidoiries étaient aussi admirables que ses sermons. Il plaida contre
ses ennemis, les jésuites. De même, en tant qu’ami du Père Quesnel, il s’attaqua à
Monseigneur de Belzunce, évêque de Marseille, qui le fit exiler à Viviers. Il put revenir à
Marseille quelques mois plus tard, mais il fut à nouveau exilé en 1731, où il mourut
l’année suivante.
Un prieur de Saint-Jean-hors-les-Murs— Né à Niort, Jacques Gastaud devint docteur
de la maison de Sorbonne en 1602. Il fut prieur de Saint-Jean-hors-les-Murs de La
Rochelle ce qui le rendait en ...
Voir plus Voir moins