Origine du nom de famille HUGUENIN

Origine du nom de famille HUGUENIN

-

Livres
2 pages

Description

HUGUENIN

A l’origine — Ces noms sont des variantes locales du nom de baptême d’origine
germanique Hugues, composé de hug signifiant intelligence. Les porteurs du nom
Huguenin sont aujourd’hui près de 3 200 en France. Leurs trois premiers départements
d’implantation sont les Vosges, Paris (par le jeu des migrations récentes) et la Haute-
Saône.
En première ligne — Parmi les ...

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 10 novembre 2011
Nombre de lectures 344
EAN13 9782820668219
Langue Français
Signaler un abus
H
UGUENIN
A l’origine —
Ces noms sont des variantes locales du nom de baptême d’origine
germanique Hugues, composé de hug signifiant intelligence. Les porteurs du nom
Huguenin sont aujourd’hui près de 3 200 en France. Leurs trois premiers départements
d’implantation sont les Vosges, Paris (par le jeu des migrations récentes) et la Haute-
Saône.
En première ligne —
Parmi les Huguenin qui ont combattu dans la guerre 1914-1918,
citons à titre d’exemple le lieutenant Huguenin du 6ème régiment colonial mixte. Il a reçu
cette citation à l’ordre de l’armée : « A fait preuve au combat des 25 et 26 avril 1915,
d’une bravoure et d’un dévouement admirables, portant nuit et jour les ordres aux
endroits les plus périlleux avec une crânerie qui a fait l’admiration de tous ».
Un talent brisé —
Jean-René Huguenin (1936-1962) a mené une brève carrière
littéraire au début des années 1960. Licencié en philosophie et diplômé de l’IEP Paris, il
fonda la revue Tel quel avec Jean-Edern Hallier et Philippe Solers, et publia de nombreux
articles dans des revues littéraires, rassemblés dans Une autre jeunesse en 1965, après sa
mort. Son premier roman La côte sauvage fut encensé par les critiques, en particulier par
Mauriac et Aragon. Il en préparait un second quand il se tua en voiture. Des nouvelles,
des essais et des lettres ont été publiées en 1987 dans Le feu, sa vie.
Pour l’amour de l’art —
Quelques Huguenin ont consacré leur vie à la recherche du
beau. Evoquons : le sculpteur Jean Huguenin (1802-1860), né à Dôle, qui étudia aux
Beaux-Arts de Paris, exposa de 1835 à 1859 des bustes, statues et groupes, dont la
statue de Valentine de Milan au Jardin du Luxembourg ; ou le peintre Pierre Huguenin,
né à Nice, qui exposa à partir de 1947 des toiles de style abstrait géométrique, avec des
plans et volumes géométriques simples et colorés ; etc.
En politique —
Depuis le XIXème siècle, plusieurs porteurs du nom se sont tournés vers
la vie publique, comme Jean-François Huguenin (1814-1889), né à La Rosière (Haute-
Saône), avocat et conseiller municipal à Lure, élu député à l’Assemblée législative en
1849, emprisonné lors du coup d’Etat de Napoléon III le 2 décembre 1851, nommé
procureur à Lure en 1870, à la chute de l’Empire ; ou Jacques Huguenin, élu maire de
Villoncourt (Vosges) en 2001 ;
Les Huguenin dans l’histoire —
Citons aussi : Jean-François Huguenin (1795-1838),
né à Ban-Saint-Martin (Moselle), agrégé de grammaire, professeur à Metz, qui publia en
1838 un ouvrage sur des documents du haut Moyen Age sur la ville de Metz ; son frère
Alexandre Huguenin (1810-1862), né à Metz, agrégé puis docteur en histoire, professeur
à Metz, qui publia plusieurs ouvrages sur l’histoire médiévale ; le médecin René Huguenin
(1894-1955), qui travailla sur le cancer avec Gustave Roussy à qui il succéda comme
directeur de l’Institut du cancer de Villejuif en 1946 ; François Huguenin, né à Rouen en
1938, diplômé de chimie physique, qui a travaillé dans le monde entier avec la société
des Grands travaux de l’Est, puis la Citra et à Fougerolle, dont il devint Pdg de 1990 à
2000 ; Vincent Huguenin, né à Paris en 1954, diplômé de l’ESC Lyon, directeur général
de Devanlay de 1987 à 1991, directeur général de Bidermann Europe de 1991 à 1993, et
Pdg
de Petit-Bateau
de 1993 à 2002, puis de Kenzo Mode jusqu’en
2003 ;
Patrice Huguenin, élu de Bains-les-Bains (Vosges), en 2001 ; etc.Autres noms de même
signification : Huc (3 250, Tarn), Hue (9 560, Seine-Maritime), Hug (2 700, Haut-Rhin),
Hugon (6 700, Gard), Hugonin (430, Isère), Hugonnet (1 050, Ain), Hugonnier (350,
Savoie), Huguenet (340, Jura), Huguenot (970, Côte-d’Or), Huguenotte (150, Doubs),
Hugues (6 100, Bouches-du-Rhône), Huon (3 600, Côtes-d’Armor)…© Archives & Culture.
Reproduction et diffusion interdites. Usage privé seulement.