Origine du nom de famille RICHER

Origine du nom de famille RICHER

-

Livres
2 pages

Description

RICHER

A l’origine — Richer pourrait avoir été au départ le surnom d’une personne fortunée
mais peut aussi correspondre à un ancien nom de baptême, lui-même issu d’un nom de
personne d’origine germanique, Richari (construit à partir des racines ric, puissant, et
hari, armée). Ils sont environ 6 400 à porter ce nom aujourd’hui en France.
L’accusateur public — Jean-Thomas Richer de Sérizy, né en 1754 à Paris, était clerc de
notaire avant 1789. Ami de Camille Desmoulins, il fut arrêté sous la Terreur comme
“homme suspect sous tous les rapports”, emprisonné onze mois mais sauvé de la
comparution devant le tribunal révolutionnaire par la chute de Robespierre. Libéré, il
lança la publication de L’Accusateur public, certainement le meilleur journal de la Contre-
Révolution. Dénoncé fin 1795, il échappa à nouveau de peu à la condamnation à mort.
Acquitté mi-1796, il reprit ses publications tout en se cachant. En 1797, la Suisse où il
s’était réfugié le livra aux Français. Conduit à Rochefort pour être déporté en Guyane, cet
homme singulier réussit à s’évader. Il publia à Bordeaux un dernier numéro de
L’Accusateur public en 1798, avant de gagner l’Espagne puis l’Angleterre. Il est mort à
Londres en 1803.
Un querelleur enterré à la Sorbonne — Né en 1560 à Chaource, maître ès
philosophie à vingt-trois ans, Edmond Richer fit preuve de talents tels qu’il devint docteur
en Sorbonne en 1590. En 1594, on lui confia la charge de grand maître du collège
Lemoine, à l’abandon, dont il ...

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 10 novembre 2011
Nombre de lectures 558
EAN13 9782820628640
Langue Français
Signaler un abus