Patron de Renault

Patron de Renault

-

Livres
328 pages

Description

Et s'il était possible de suivre, pratiquement au jour le jour, tout au long de ses onze années de présidence, le patron de l'une des plus grandes entreprises françaises ? Et si l'on pouvait non seulement consulter l'ensemble de sa correspondance, accéder à ses notes personnelles mais, plus encore, « assister » à toutes les réunions qu'il a tenues ?Voici donc le portrait pris sur le vif de Pierre Lefaucheux, le premier PDG de la Régie Renault. Confronté au défi de diriger une entreprise nationalisée dans un secteur concurrentiel mondialisé, il est lhomme qui a introduit en France la production de très grande série (4 CV, Frégate, Dauphine), est parvenu à financer une expansion remarquable sans laide de son actionnaire, et enfin a fait de Renault une « vitrine sociale ».À travers ses espoirs et ses doutes, ses hésitations comme ses convictions forgées notamment dans la Résistance, cest un accès privilégié à lunivers dun dirigeant que nous offre ce livre, ainsi quun éclairage inédit sur la période de la Reconstruction et du début des Trente Glorieuses dont Pierre Lefaucheux fut lun des artisans.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 29 mai 2009
Nombre de lectures 26
EAN13 9782724688429
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Patron de Renault Pierre Lefaucheux(19441955)
Cyrille Sardais
Patron de Renault
Histoire
Patron de Renault Pierre Lefaucheux (19441955)
Cyrille Sardais
Ouvrage publié avec le soutien de la chaire deleadershipPierrePéladeau, HEC Montréal
Catalogage ÉlectreBibliographie (avec le concours de la Bibliothèque de Sciences Po) Patron de Renault. Pierre Lefaucheux (1944-1955)/ Cyrille Sardais – Paris : Presses de Sciences Po, 2009. ISBN 9782724611168 RAMEAU : – Lefaucheux, Pierre (18981955) – Régie nationale des usines Renault : Gestion : 19451970 – Chefs d’entreprise : France : 19451970 – Industrie automobile : France : 19451970 DEWEY : – 338.3 : Economie des industries du secteur secondaire Public concerné : Public intéressé
Photographie de couverture : Pierre Lefaucheux aux côtés de la 4 CV Renault communication / droits réservés
La loi de 1957 sur la propriété intellectuelle interdit expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit (seule la photocopie à usage privé du copiste est autorisée). Nous rappelons donc que toute reproduction, partielle ou totale, du présent ouvrage est interdite sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC, 3, rue Hautefeuille, 75006 Paris).
2009. PRESSES DE LA FONDATION NATIONALE DES SCIENCES POLITIQUES
ISBN  version PDF : 9782724682892
Aux artisans de la Libération et de la Reconstruction...
Remerciements
TABLEDES MATIÈRES
PRÉFACE Patrick Fridenson
INTRODUCTION Une documentation exceptionnelle Une entreprise et une période unique Un dirigeant en action Dans la boîte noire L’impossible, le possible et le certain
I - QUEL CHOIX POUR LA GRANDE SÉRIE ?
Chapitre 1 /LA 4 CV OU LA TENTATION DU MODÈLE FORDIEN (1944-1947) L’industrie automobile produira « en très grande série, ou elle périra » La bataille de la 4 CV (janvieroctobre 1945) Introspection d’un décideur
Chapitre 2 /LA FRÉGATE OU L'ABANDON DU MODÈLE FORDIEN (1947-1952) L’abandon du modèle fordien (19471949) L’explosion d’un univers (19491952)
Chapitre 3 /LA DAUPHINE OU LE VIRAGE SLOANIEN (1952-1955) Le tournant de 1952 La Dauphine pour remplacer la 4 CV ? La Dauphineetla 4 CV Épilogue
11
13
19 19 21 25 28 31
41
41 51 63
71 73 84
97 98 106 110 120
8
PATRONDE RENAULT
II - LE FINANCEMENT DE L'EXPANSION
Chapitre 4 /L'ÉNIGME DU FINANCEMENT DE LA JEUNE RÉGIE RENAULT Le paradoxe du financement de la jeune Régie Renault L’autofinancement au cœur de l’expansion de Renault
Chapitre 5 /LA RÉGIE DANS LA TOURMENTE (1944-1947) Un chemin difficile (19441946) Le moment critique (maijuin 1947)
Chapitre 6 /LA PÉNIBLE RÉGULARISATION DE LA SITUATION (1947-1955) L’intervention de François BlochLainé Vers la normalisation
III - L'ÉMERGENCE DE LA « VITRINE SOCIALE »
Chapitre 7 /L'ENTREPRISE MODÈLE (1944-1947) La loyauté mise à l’épreuve (1945) Le ministère communiste du Travail (19451947)
Chapitre 8 /L'ENTREPRISE AU CENTRE DES REGARDS (1948-1953) Augmenter les revenus des salariés sans augmenter les salaires ? Augmenter les salaires après la libéralisation de ceuxci ?
Chapitre 9 /L'ENTREPRISE PILOTE (1953-1955) La rupture avec le gouvernement Vers « l’accord Renault de 1955 » Épilogue
131 132 139
151 152 159
171 171 186
207 210 220
237
238
249
265 268 282 294
CONCLUSION Les surprises Les ambitions de ce livre
SOURCES
BIBLIOGRAPHIE
INDEX DES NOMS
Table des documents
Tab le de s m atiè re s
9
299 300 307
313
315
323
325
Remerciements
e tiens à exprimer ma vive gratitude à ceux qui ont relu tout ou partie de ce manuscrit et m’ont grandement aidé à l’améliorer : RaJmanantsoa (HEC Paris), Andreu Solé (HEC Paris), Jacques Le Goff mes codirecteurs de thèse Patrick Fridenson (EHESS) et Bernard (EHESS), Claire Andrieu (Sciences Po Paris), ainsi que Anne Pezet (ParisDauphine), Éric Godelier (Polytechnique), Bernard Colasse (Paris Dauphine) et Roland Reitter (HEC Paris) et, bien sûr, AnneLaure Quémard, Claude et Liliane Sardais, Véronique Bardelmann et Stéphane Deschaintre. Je souhaite remercier également les témoins qui ont accepté de par tager avec moi leurs souvenirs ainsi que Louis Schweitzer, Pierre Zygmant, Luc Byleveld (Renault) et Claude Le Maître (Société d’histoire du Groupe Renault) qui m’ont permis d’accéder dans les meilleures conditions possibles aux archives, et ceux qui, d’une manière ou d’une autre, m’ont apporté leur concours pour la réalisation de ce livre (notamment la chaire deleadershipPierrePéladeau d’HEC Montréal, la Fondation HEC Paris et l’équipe des Presses de Sciences Po). Un grand merci enfin à YvesMarie Abraham (HEC Montréal) et à tous ceux, professeurs, collègues, étudiants et bien sûr dirigeants qui, par leurs écrits, leurs réponses, leurs questions, les débats que nous avons pu avoir, ont grandement contribué à la formation des idées présentes dans ce livre. Échanges auxquels j’invite maintenant les lec 1 teurs à participer sur mon blog .
1.Accessible depuis le site internet des Presses de Sciences Po : www.pressesdesciencespo.fr.
Préface
Patrick Fridenson
ierre Lefaucheux était connu surtout comme un grand résistant. Voici un livre très neuf, qui montre l’industriel en action et qui vitPé de dirigeant, sur la France d’après la seconde guerre mondiale et va bien audelà de cet objet. Il ouvre en effet des pistes sur l’acti sur l’automobile. Sur l’activit de dirigeant, le livre de Cyrille Sardais apporte un éclairage très vif, grâce au fait que les extraordinaires archives uti lisées permettent de suivre la mise au point par Pierre Lefaucheux de ses idées. On pourrait y trouver matière à réflexion sur l’action du dirigeant en période de crise : faire face aux pénuries de ressources essentielles, retrouver un compromis de gouvernement pour l’entreprise entre ses différentes parties prenantes, négocier les nouvelles régulations qui émanent des pouvoirs publics. On y perçoit des dimensions souvent méconnues de cette activité, mais que des recherches récentes en sciences de gestion mettent aujourd’hui au centre de la réflexion. 1 La première est la construction d’une légitimité , aussi bien en interne – visàvis tant des ouvriers et employés que des cadres – qu’en externe – à l’égard des constructeurs d’automobiles concurrents, des fournisseurs et équipementiers, des banquiers, comme de l’État, du Parlement, du monde politique et social français et même des autorités américaines à Paris (ambassade, administration du plan Marshall). En effet, lorsque Lefaucheux arrive à la tête de Renault, il ne s’agit pas de la succession du fondateur, Louis Renault, mais d’une rupture. Le président, la stratégie, les méthodes de gestion, la compréhension du
1. Romain Laufer,  Crise de lgitimit dans les grandes organisations , Revue française de gestion, mars-avril 1977 ;  Quand diriger, c’est lgiti-mer ,Revue française de gestion12-36 ;, novembre-dcembre 1996, p.  Crisis Management and Legitimacy : Facing Symbolic Disorders , dans Christine M. Pearson, Christophe Roux-Dufort et Judith A. Clair (eds),Inter national Handbook of Organizational Crisis, Londres, Sage, 2007, p. 25-84.