Perspectives économiques de l

Perspectives économiques de l'Amérique latine 2009

-

Livres

Description


Les gouvernements des pays d’Amérique latine exploitent-ils au maximum le potentiel de la politique budgétaire en tant qu’outil de développement ? L’édition 2009 des Perspectives économiques de l’Amérique latine montre que les gouvernements pourraient bien mieux utiliser la capacité de la politique budgétaire à stimuler la croissance économique tout en combattant la pauvreté et les inégalités.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2009
Nombre de visites sur la page 1
EAN13 9789264051706
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
VANT-Avant-propos PROPOS
AVANT-PROPOS
Lorsque l’OCDE a présenté la première édition de sesPerspectives économiques de l’Amérique latine, en novembre 2007, à la veille du sommet ibéro-américain des chefs d’État et de gouvernement de Santiago du Chili, les inquiétudes suscitées par la crise des prêts hypothécaires à risque (subprime) ainsi que par le renchérissement du pétrole et des prix alimentaires allaient déjà croissant. On sait depuis que ces inquiétudes étaient fondées. La question qui se pose aujourd’hui en Amérique latine est de savoir si cette région saura faire face à l’instabilité actuelle de l’économie mondiale.
L’absence dedécouplagene fait aucun doute en ce qui la concerne, en particulier du fait de l’intégration croissante de cette région aux marchés mondiaux ces dernières années. La dernière phase d’expansion économique record observée en Amérique latine a culminé en 2007, avec une croissance du PIB de 5.6 pour cent par an et des investissements directs étrangers d’un niveau sans précédent, à plus de 100 milliards de dollars (USD). Ainsi, les dettes publiques du Brésil et du Pérou ont récemment été classées dans la catégorie « qualité investissement » par les agences de notation. Cependant, l’Amérique latine commence à souffrir des effets du ralentissement mondial : diminution des excédents GHV FRPSWHV FRXUDQWV PRQWpH GH O¶LQÀDWLRQ HW UHVVHUUHPHQW GX FUpGLW H[WpULHXU $X PRLV GH MXLQ OD Commission économique des Nations unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes (Cepalc) a ramené ses projections de croissance pour 2008 à 4.7 pour cent. De son côté, le FMI prévoit déjà que la croissance annuelle moyenne du PIB de la région sera inférieure à 4 pour cent en 2009.
'DQV FHV FLUFRQVWDQFHV OHV pFRQRPLHV G¶$PpULTXH ODWLQH GRLYHQW UHOHYHU OHXU SUHPLHU JUDQG Gp¿ GHSXLV des années. Pour naviguer sur les eaux agitées provoquées par la décélération de l’activité mondiale, HOOHV GRLYHQW QRWDPPHQW UHQIRUFHU OHXU FDGUH G¶DFWLRQ SXEOLTXH D¿Q GH VRXWHQLU OHXU GpYHORSSHPHQW LesPerspectives économiques de l’Amérique latine 2008ont examiné quatre grands domaines – la politique budgétaire, les fonds de pension, les télécommunications et les échanges commerciaux avec l’Asie – dans lesquels de bonnes politiques sont à même de dynamiser la croissance de façon équitable. L’édition 2009 explore la politique budgétaire plus en profondeur. Elle souligne qu’une gestion budgétaire saine, tant du côté des recettes que des dépenses, peut largement contribuer à une croissance forte en période d’incertitude économique mondiale.
Les pays d’Amérique latine devront renforcer leur politique budgétaire pour encourager la croissance, réduire les inégalités et apporter à leurs citoyens les moyens nécessaires pour réussir. La présente publication montre que, sur la dernière décennie, cette politique s’est améliorée, surtout sur le plan macro-économique. Néanmoins, les systèmes budgétaires n’ont pas encore atteint tout leur SRWHQWLHO HW QH UpSRQGHQW SDV HQFRUH j WRXWHV OHV DWWHQWHV  OD ¿VFDOLWp QH SDUYLHQW SDV j UHPpGLHU aux inégalités les plus criantes dans la distribution du revenu, les biens et les services publics sont GH SLqWUH TXDOLWp HW OHV PpFDQLVPHV GH VXLYL HW G¶pYDOXDWLRQ UHVWHQW LQVXI¿VDQWV
LesPerspectives économiques de l’Amérique latine 2009mettent en évidence les domaines dans OHVTXHOV OHV SRXYRLUV SXEOLFV GRLYHQW LQWHQVL¿HU OHXUV HIIRUWV (OOHV UHFRPPDQGHQW DX[ SD\V G¶$PpULTXH ODWLQH GH UDWLRQDOLVHU OHXUV V\VWqPHV GH UHFRXYUHPHQW GH O¶LPS{W HQ OHV VLPSOL¿DQW HW HQ OHV UHQGDQW plus fonctionnels, de façon à améliorer leurs sources de recettes publiques. En même temps, ces pays doivent prendre en compte la nature et la structure de leur économie locale, notamment les travailleurs et les entreprises du secteur informel. S’agissant des dépenses de l’État, cesPerspectivespréconisent la mise en place de services publics de meilleure qualité et mieux ciblés. Elles prennent l’exemple de l’éducation, l’une des clés du progrès en termes d’équité et de bien-être. Elles portent également
© ISBN: 978-92-64-05169-0 OCDE 2008
5
6
PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES DE L’AMÉRIQUE LATINE 2009
une attention particulière à l’incidence de la sphère politique et des élections sur la perception que les investisseurs extérieurs ont de la dette publique, autre pilier de la gestion budgétaire.
La politique budgétaire est un instrument de cohésion sociale et de consolidation démocratique en Amérique latine. J’espère que cette nouvelle publication du Centre de développement de l’OCDE FRQWULEXHUD j UpSRQGUH j O¶REMHFWLI Gp¿QL SRXU FHWWH VpULH GH UDSSRUWV  pWDEOLU GHV OLHQV SOXV pWURLWV entre la zone OCDE et l’Amérique latine en encourageant un débat informé sur les domaines d’action publique les plus importants pour cette région.
© ISBN: 978-92-64-05169-0 OCDE 2008
Angel Gurría
Secrétaire général de l’OCDE