//img.uscri.be/pth/58e9ae07059833a7e449f73ab2e978492ed3300e
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Philosophie de la médecine

De
462 pages
Depuis une cinquantaine d'années, les progrès de la médecine - surtout dans les domaines de la génétique et des neurosciences - ont totalement bouleversé ce que la philosophie pense par tradition de l'homme et de l'Humanisme. Désormais, le fossé intellectuel se creuse donc entre le praticien - qui, de plus en plus, ne se mesure qu'à sa propre technique « aveugle » - et « l'ami de la sagesse » - qui, chaque jour, ignore davantage de quel homme il parle. Ce livre se propose ainsi de rétablir le dialogue entre ces deux aspects d'une même exigence de vérité. D'où son urgence... Pour ce faire, l'aspect « médical » de cet ouvrage s'attache à exposer les acquis les plus récents de la science et à les confronter aussitôt à la tradition philosophique la plus établie. Exemple : que reste-t-il du débat « matérialisme ou spiritualisme ? » à l'heure où les neurosciences définissent la pensée comme un espace neuronal ? Ou encore : que reste-t-il du débat « inné-acquis » face aux conquêtes du génie génétique ? C'est dire que cet ouvrage se veut à la fois « pointu » et pédagogique. Il expose, et confronte, sans simplifier, mais avec le souci constant de réconcilier deux légitimités sans l'alliance desquelles il y aurait, chez les humanistes, de grands périls. Ce livre s'adresse à des spécialistes et à des esprits « honnêtes et éclairés ». Chacun de ses chapitres est un exposé, puis une tentative de réponse, aux problèmes posés par le clonage, les OGM, les manipulations génétiques, les bébés-éprouvettes, les tests ADN, etc... Partant des principes posés par Galien ou Hippocrate, il ne tarde pas à embrasser notre actualité la plus urgente.
Voir plus Voir moins
Depuis une cinquantaine d'années, les progrès de la médecine - surtout dans les domaines de la génétique et des neurosciences - ont totalement bouleversé ce que la philosophie pense par tradition de l'homme et de l'Humanisme. Désormais, le fossé intellectuel se creuse donc entre le praticien - qui, de plus en plus, ne se mesure qu'à sa propre technique « aveugle » - et « l'ami de la sagesse » - qui, chaque jour, ignore davantage de quel homme il parle. Ce livre se propose ainsi de rétablir le dialogue entre ces deux aspects d'une même exigence de vérité. D'où son urgence... Pour ce faire, l'aspect « médical » de cet ouvrage s'attache à exposer les acquis les plus récents de la science et à les confronter aussitôt à la tradition philosophique la plus établie. Exemple : que reste-t-il du débat « matérialisme ou spiritualisme ? » à l'heure où les neurosciences définissent la pensée comme un espace neuronal ? Ou encore : que reste-t-il du débat « inné-acquis » face aux conquêtes du génie génétique ? C'est dire que cet ouvrage se veut à la fois « pointu » et pédagogique. Il expose, et confronte, sans simplifier, mais avec le souci constant de réconcilier deux légitimités sans l'alliance desquelles il y aurait, chez les humanistes, de grands périls. Ce livre s'adresse à des spécialistes et à des esprits « honnêtes et éclairés ». Chacun de ses chapitres est un exposé, puis une tentative de réponse, aux problèmes posés par le clonage, les OGM, les manipulations génétiques, les bébés-éprouvettes, les tests ADN, etc... Partant des principes posés par Galien ou Hippocrate, il ne tarde pas à embrasser notre actualité la plus urgente.