//img.uscri.be/pth/33b8bec4e5fa61e87f4b55c2898670ee4d4532b6
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

Phronesis Vol 3 numéro 4

De

La question du rythme en formation est souvent entendue comme la recherche d’une répartition optimale des stages à l’intérieur du calendrier de la formation. Cela suppose implicitement qu’il serait possible de trouver un rythme idéal entre les stages et les présences en classe qui, à lui seul, permettrait de développer l’apprentissage professionnel, comme si il était possible de définir une alternance idéale, identifiée comme processus de professionnalisation. Cependant, plusieurs travaux concernant les temporalités en formation (Aubry, 2012; Lesourd, 2009; Pineau, 2000) démontrent que la question du temps en formation ne peut être réduite à une simple répartition mécanique des situations formatives et qu’il est indispensable de considérer les processus de construction des connaissances, ainsi que les processus de professionnalisation pour repenser les temporalités des formations professionnalisantes.


Voir plus Voir moins

cover.jpg

Rythmes et temporalités formatives de la professionnalisation

 

Phronesis

 

Volume 3 numéro 4

 

Coordonateurs du numéro :

Pascal Roquet, Conservatoire National des Arts et Métier

Lucie Roger, Université du Québec à Montréal

Présentation du numéro : La question du rythme en formation est souvent entendue comme la recherche d’une répartition optimale des stages à l’intérieur du calendrier de la formation. Cela suppose implicitement qu’il serait possible de trouver un rythme idéal entre les stages et les présences en classe qui, à lui seul, permettrait dedévelopper l’apprentissage professionnel, comme si il était possible de définir une alternance idéale, identifiée comme processus de professionnalisation. Cependant, plusieurs travaux concernant les temporalités en formation (Aubry, 2012; Lesourd, 2009; Pineau, 2000) démontrent que la question du temps en formation ne peut être réduite à une simple répartition mécanique des situations formatives et qu’il est indispensable de considérer les processus de construction des connaissances, ainsi que les processus de professionnalisation pour repenser les temporalités des formations professionnalisantes.

 

Présentation de la revue : Phronésis est une revue scientifique internationale, dont la ligne éditoriale est résolument interdisciplinaire dans son approche des métiers adressés à autrui. Ces métiers de l’éducation, du soin, du conseil, parmi d’autres, se caractérisent par leur caractère relationnel, pour qui les activités ont pour caractéristique non pas la production de biens mais la production d’un service. Les recherches dont elle rend compte portent à la fois de leur mode d’apprentissage et de mise en œuvre, sur les différentes activités de services, sur les objets auprès desquelles ils s’exercent.

Sommaire

1.Introduction 

Lucie Roger, UQAM, Montréal

p.1-3

 

2. Pour une approche réflexive et critique des rapports entre temporalités et professionnalisation

 

Michel ALHADEFF-JONES

Institut Sunkhronos, Suisse

Teachers College, Columbia University

Laboratoire EXPERICE, Université de Paris 8

p. 4-12

 

Mots-clés :temps, temporalité, rythme, professionnalisation, formation, réflexivité critique

 

Résumé :Envisager les déterminants qui influencent, chez une personne ou au sein d’un collectif, le développement de son rapport au temps constitue un enjeu crucial dans le cadre d’une démarche de professionnalisation. Partant de ce constat, cet article propose d’envisager six finalités caractéristiques d’un apprentissage réflexif et critique permettant de concevoir et d’interroger les rapports entre professionnalisation et temporalités. Il propose en particulier d’interroger la façon dont on apprend à discriminer, évaluer, interpréter, argumenter, juger et mettre en crise les temporalités et les rythmes, vécus ou observés, tels qu’ils déterminent la vie quotidienne et l’apprentissage tout au long de la vie. Ce faisant, cette réflexion suggère de concevoir la professionnalisation comme capacité à (ré) organiser une autonomie rythmique.

 

Title : Temporalities and professionalization : Toward a reflective and critical approach

 

Keywords :time, temporality, rhythm, professionalization, adult learning, critical reflection

 

Abstract :Being able to apprehend the determinants that influence the way a person or a group develops one’s relationship with time constitutes a crucial aspect of a process of professionalization. Based on this assumption, this paper formulates six finalities characterizing a critical and reflective approach in order to conceive and question the relationships between professionalization and temporalities. It proposes in particular to question the way one learns to discriminate, evaluate, interpret, argue, judge and challenge the temporalities and the rhythms, lived or observed, that determine the everyday life and lifelong learning. Doing so, this reflection suggests one to conceive professionalization as a capacity to (re)organize a rhythmic autonomy.

 

3.Mise en mouvement et en image du processus de professionnalisation  des Intervenants en milieu éducatif. Repérage d’une simultanéité de trois temps

 

Christine GAUTIER CHOVELON, Université de Nice Sophia Antipolis

p. 13-25

 

Mots-clés :alternance, espace transitionnel, métaphore, professionnalisation, temporalité

 

Résumé :Cet article s’appuie sur des recherches que nous avons menées en tant que coordinatrice et intervenante du parcours « Intervention en milieu éducatif » dans le cadre du master dans les domaines de l’enseignement, de l’éducation et de la formation » mis en place par l’ESPE. Le dispositif d’analyse de pratiques en devenant un espace dynamique, a permis de repérer et d’illustrer la simultanéité de trois temps intervenant dans le processus de professionnalisation des étudiants. L’objet de cette contribution est d’exposer le processus de mise en visibilité de ces temporalités en mettant l’accent sur la méthode et la posture adoptées par le formateur. Après avoir évoqué ces résultats de recherche, nous essaierons de répondre en quoi cet espace ouvert permet de mieux appréhender la temporalité de la professionnalisation dans un tout, dans un continuum entre la théorie et la pratique; et quelle place pourrait-on donner au langage analogique métaphorique en formation? 

Title:  Development in movement and image of the process of professionalization of stakeholders in education. Simultaneity of three time tracking

 

Keywords:alternating, espace transitional, metaphor, professional, temporality

 

Abstract :This article leans on researchs which we led as coordinator and speaker of the course “intervention in Educational Midler” within the framework of a master’s degree “Education Teaching, Education Training”set up by the ESPE. The analysis of pratices by becoming a dynamic space, allowed to spot and to illustrate the simultaneity of three times occurring in the process of professionalization of the students. The object of this contribution is to operate a putting in the day for the links between this simultaneity of the times and the method and posture adapted by the trainer. The results of this research exposed two axes of questioning in which we wish to continue will be discussed: which epistemology may be used by the trainer to create an open space several timesframes?What is an epistemology of training relationship?

 

4.Rythmique « expérience formation » et « mondes socioprofessionnels  » :Contribution à la construction d’une typologie de « formes identitaires » de chefs d’établissements scolaires privés du 1erdegré à partir d’entretiens compréhensifs/biographiques.

 

 

Bruno GRAVE,LIRDEF – équipe TFD, Université Paul Valéry, Montpellier III.

p. 26-38

 

Mots clés :Régime de temporalités formatives et professionnelles – Régimes d’historicité – Groupe professionnel — dynamique professionnelle – Dynamique identitaire – Monde socioprofessionnel – Forme identitaire – Entretiens compréhensifs/biographiques – Dialogue « expérience/formation ».

 

Résumé :Permettre aux personnes souhaitant se professionnaliser, de vivre différentes situations, à différents moments, tantôt de formation, tantôt d’exercice professionnel, est une finalité recherchée dans la conception-organisation des dispositifs de formation professionnelle. Ainsi, ces personnes, « dialoguant » avec les différentes situations, à différents moments, font du lien, du sens et construisent des apprentissages professionnels. Ce dialogue ou cette rythmique « formation/expérience » ne caractérisent-ils que le mouvement alternant opéré par ces personnes se professionnalisant à l’interne d’un dispositif de formation professionnelle? Ne peut-on pas considérer, observer, explorer ce dialogue, cette rythmique, sur des temporalités plus longues, au-delà de la durée des dispositifs de formation, à l’échelle, par exemple, d’une carrière?

L’article ci-dessous tente de restituer l’exploration (le traitement) de quatre entretiens compréhensifs/biographiques de chefs d’établissements privés français du 1erdegré à partir d’un cadre d’analyse que nous avons appelé « régimes de temporalités formatives et professionnelles ». S’inscrivant dans un travail de thèse visant à mettre en évidence les dynamiques professionnelles de ce groupe professionnel émergent, l’analyse de ce dialogue, de cette rythmique « formation/expérience » participe à la typification d’entretiens correspondant à un « monde socioprofessionnel », à une « forme identitaire » spécifique de ces chefs d’établissements.

 

Title: Rhythmic “Training/Experience” and “Socio-professional World”:  To build  an Identity typology of Heads of Catholic Primary Schools based on Comprehensive/Biographical Interviews.

 

Keywords: Sets of training and experience temporalities ─ Sets of historicity ─ Professional group ─ Professional dynamics ─ Sense of belonging ─ Socio-professional world ─ Identity ─ Comprehensive/biographical interviews.

 

Abstracts : To think up vocational training devices aims at enabling persons to experiment with different situations, at different moments with in-turn periods of training and actual employment.

Persons come to “dialogue” with different situations, at different moments, to make sense out of them, to create links between them and thus to build their own apprenticeship. Can this dialogue, this rhythmic training/experience only be observed in the frame of those vocational training devices? Couldn’t this dialogue or this rhythmic be observed on longer periods, beyond the duration of these devices, on a career’s scale for instance?

This article tries to transcribe the processing of comprehensive/biographical interviews of four Heads of Catholic primary schools. The processing is based on methods of analysis that use what has been called “sets of training and experience temporalities”

Being part of a thesis which aims at highlighting the professional dynamics of this emergent group of Heads, the analysis of this dialogue, this rhythmic training/experience contributes to typify interviews and takes part in the definition of a socio-professional world and in the definition of an identity proper to the Heads who were interviewed.

 

 

5.Devenir enseignant en ligne à l’université : une rythmo-formation complexe

 

Francis LESOURD, Université de Paris 8

p. 39-47

 

Mots – clés :enseignement universitaire en ligne, complexité, temporalité, rythme, angoisse, arts de faire

 

Résumé :Cet article s’appuie sur une expérience d’enseignement en ligne d’une dizaine d’années conduite à l’université Paris 8. Après avoir présenté rapidement le champ paradigmatique tensionnel de l’enseignement supérieur en ligne en y situant les pratiques de l’équipe pédagogique, nous interrogerons en termes d’arts de faire l’expérience des enseignants passant du présentiel au distanciel. Arts de faire relatifs à la complexité des temps et des rythmes vécus, mais aussi à l’angoisse face au temps de l’institution qui s’estompe dans l’enseignement à distance. Nous considérerons qu’à travers les tours de main inventés et les angoisses traversées, ce passage du présentiel au distanciel s’accompagne — pour reprendre la distinction de Wittorski (2003) — de formes de professionnalisation de l’organisation et des acteurs.

 

Title : Becoming online higher teacher : a complex rythmo-training

 

Keywords :online higher education,complexity, temporality, rhythm, anxiety, arts to make

 

Abstract :This article leans on an experience of online higher education during ten years. Having set the practices of the teaching staff in the paradigmatic tensionnal field of the online higher education, the author questions in terms of arts to make the experience of teachers passing from face-to-face to online education. These arts to make are relative to the complexity of times and rhythms lived but also to the anxiety in front of time of the institution which becomes blurred in the distance teaching. The author will consider that, through the invented knacks and the crossed anxieties, this passage from face-to-face to online education comes along with forms of professionalization of the organization and with the actors.

 

6.L’intégration des nouveaux préposés aux bénéficiaires dans les organisations gériatriques au Québec : La santé au travail au risque des temporalités

François AUBRY, Centre affilié universitaire, CSSS Bordeaux Cartierville Saint Laurent

p. 48-55

 

Mots-clés : préposés aux bénéficiaires, organisations gériatriques, santé au travail, temporalités, integration

 

Résumé :L’objectif de cet article est d’expliquer en quoi l’intégration des nouveaux préposés aux bénéficiaires dans les organisations gériatriques  au Québec doit être considérée comme un processus problématique en termes de santé et sécurité du travail. Notre article prend appui sur les données d’une étude qualitative menée en 2012 dans deux organisations gériatriques du Québec. Nous montrons comment les nouvelles recrues apprennent à devoir respecter deux normes organisationnelles difficilement conciliables : l’une concerne le respect de la charge de travail prescrite; l’autre a trait à la qualité du travail. Nous montrons ensuite en quoi les stratégies de prudence détiennent une place majeure dans la protection des nouvelles recrues face aux risques inhérents à l’organisation. Enfin, nous référençons les causes pouvant jouer un rôle dans la fragilisation du processus de transmission de ces stratégies.

 

Title : The integration of new oderlies in geriatric organizations in Quebec : The risks to occupational safety and health

 

Key-words : oderlies, geriatric organizations, occupational safety and health

 

Summary :The objective of this article is to explain how the integration of new oderlies in geriatric organizations in Quebec must be considered as a problematic process in terms of occupational safety and health. This article is based on data from a qualitative study conducted in 2012 in two geriatric organizations in Quebec. We show how the new recruits having to respect two organizational standards: one concerning compliance with the prescribed workload; the other relates to the quality of work. We show how prudent strategies hold a major role in the protection of new recruits to the risks in the organization. Finally, we present the causes playing a role in the weakening of the transmission process of these strategies.

 

7.Synthèse du numéro :Rythmes  dans les activités formatives et professionnelles

 : une compréhension des temporalités dans la construction des processus de professionnalisation

 

Pascal ROQUET, Conservatoire National des Arts et Métier

p. 56-61

Mots- clés : Activités, professionnalisation, rythmes, temporalités

 

Résumé :L’approche par les rythmes permet de mieux saisir l’organisation temporelle et le mouvement temporel dans la compréhension des processus de professionnalisation. La différenciation macro temporel/méso temporel/micro temporel donne le cadre conceptuel d’interprétation de la variation des rythmes dans la construction des activités formatives et professionnelles. Afin d’opérationnaliser cette approche, les résultats de travaux antérieurs seront réinterrogés sous l’angle d’une base rythmique. En saisissant la singularité la singularité des processus de professionnalisation, les rythmes temporels éclairent les articulations possibles entre les rythmes individuels et les rythmes institutionnels.

 

 

Rhythms in the formative and professional activities: an understanding of temporality in the construction of the professionalization process

 

Keywords :Activities, professionalization , rhythms, temporalities

 

Abstract:The approach by the rhythms better captures the temporal organization and temporal movement in understanding the process of professionalization . Differentiation time macro / meso time / micro time gives the conceptual framework for interpreting the variation rhythms in the construction of formative and professional activities. In order to operationalize this approach, the results of previous work will be re-interviewed in terms of a rhythmic base. By entering the singularity singularity professionalization process, temporal rhythms highlight the possible links between individual and institutional rhythms rhythms.

 

 

Considérer le rythme en formation

Lucie Roger

 

Département d’éducation et de formation spécialisée

Université du Québec à Montréal

1205, rue Saint-Denis, local : N-5100

Montréal (Québec) Canada H2X 3R9  

Roger.lucie@uqam.ca

 

Quelle importance pour l'apprentissage professionnel et la professionnalisation ?

 

Mots-clés :Alternance, Apprentissage professionnel, Professionnalisation, Rythme, Temporalités

La question du rythme en formation est souvent entendue comme la recherche d’une répartition optimale des stages à l’intérieur du calendrier de la formation. Cela suppose implicitement qu’il serait possible de trouver un rythme idéal entre les stages et les présences en classe qui, à lui seul, permettrait de développer l’apprentissage professionnel, comme si il était possible de définir une alternance idéale, identifiée comme processus de professionnalisation. Cependant, plusieurs travaux concernant les temporalités en formation (Aubry, 2012; Lesourd, 2009; Pineau, 2000) démontrent que la question du temps en formation ne peut être réduite à une simple répartition mécanique des situations formatives et qu’il est indispensable de considérer les processus de construction des connaissances, ainsi que les processus de professionnalisation pour repenser les temporalités des formations professionnalisantes. Cela implique que le temps doit être compris et étudié en formation selon une approche compréhensive et dialectique, où la notion de rythme devient nécessairement significative dans la construction de l’apprentissage professionnel et de la construction de la professionnalité. Chez Bachelard (1932), le rythme permet une reconstruction du temps et donne forme et sens aux instants qui structurent et scandent indiscutablement tout projet de formation. Pineau (2000) mentionne d’ailleurs à propos de la rythmanalyse de Bachelard que « cet apprentissage formation fait mettre ensemble et en sens des moments autrement séparés » (p. 122). Il s’agit pour Pineau de penser la « complexité des métamorphoses de la formation » (Ibid.). Cette affirmation invite à requestionner les processus de professionnalisation moins sur le plan organisationnel que sur le plan de la construction des connaissances et de l’apprentissage professionnel dans le registre du temps vécu. Pineau rappelle à cet effet que pour Bachelard, « comprendre un phénomène nouveau, ce n’est pas simplement l’adjoindre à un savoir acquis, c’est réorganiser le principe même du savoir » (Pineau, 2000, p. 135). Cette réorganisation du savoir, nécessaire à tout apprentissage professionnel, se joue dans un instant complexe qui mobilise lui-même différents instants situés comme des marqueurs de situations. La construction et la maîtrise de cet instant complexe nécessite un mouvement où la dimension rythmique est centrale dans la mesure où chaque apprenant définit son propre rythme d’apprentissage. Dès lors, questionner les processus de professionnalisation, c’est repenser les rythmes qui permettent la construction de l’apprentissage professionnel.