Politique et religion au défi de la communication numérique

Politique et religion au défi de la communication numérique

-

Livres
298 pages

Description

L'ouvrage vise à animer la structuration d'une réflexion portant sur le politique et le religieux, phénomènes associés et distincts à la fois, sur la toile de fond des médias, en général, et des médias émergents, en particulier. Il incarne une diversité de préocuppations qui donne vie aux questions communicationnelles en lien avec les mutations induites par les nouvelles formes (numériques) de communication politique et religieuse comme paradigme de sens de l'actualité médiatisée et de la médiatisation de l'information.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 décembre 2018
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9782140108563
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Sous la direction de MihaelaAlexandra TUDOR, Gheorghe CLITANet Márcia Marat GRILO
Politique et religion au défi de la communication numérique
Communication et civilisation
Politique et religion au défi de la communication numérique
Communication et Civilisation Collection dirigée par Nicolas Pélissier La collectionCommunication et Civilisation, créée en septembre 1996, s’est donné un double objectif. D’une part, promouvoir des recherches originales menées sur l’information et la communication en France, en publiant notamment les travaux de jeunes chercheurs dont les découvertes gagnent à connaître une diffusion plus large. D’autre part, valoriser les études portant sur l’internationalisation de la communication et ses interactions avec les cultures locales. Information et communication sont ici envisagées dans leur acception la plus large, celle qui motive le statut d’interdiscipline des sciences qui les étudient. Que l’on se réfère à l’anthropologie, aux technosciences, à la philosophie ou à l’histoire, il s’agit de révéler la très grande diversité de l’approche communicationnelle des phénomènes humains. Cependant, ni l’information, ni la communication ne doivent être envisagées comme des objets autonomes et autosuffisants. Dernières parutions Anne-Marie LAULAN (dir.),Le retour au territoire, 2018. Jean-François TETU,Le récit médiatique et le temps, Accélérations, formes, ruptures,2018. Alain KIYINDOU, Noble AKAM et Etienne DAMOME, Objets connectés et développement intelligent, 2018. Docteure Nawel CHAOUNI,Fans des séries télévisées sur les réseaux socionumériques (RSN), 2018.Maud PELISSIER et Nicolas PELISSIER (dir.),Métamorphoses numériques. Art, culture et communication, 2017. Nicolas OLIVERI, Manuel ESPINOSA, Christelle WATY-VIAROUGE,La création de contenus au cœur de la stratégie de communication, Storytelling, brand content, inbound marketing,2017 Audrez ALVES et Marieke STEIN (dir.),Lesmooks. Espace de renouveau du journalisme littéraire, 2017.
Sous la direction de Mihaela-Alexandra TUDOR, Gheorghe CLITANet Márcia Marat GRILOPOLITIQUE ET RELIGIONAU DEFI DE LA COMMUNICATION NUMERIQUE
Comité scientifique et comité de lecture Christian Agbobli,(PR UQAM, Montréal, Canada),Stefan Bratosin (PR, IARSIC-CTS du CORHIS, Université Paul Valéry de Montpellier 3, France), Gheorghe Clitan(PR, PFC, Université de l’Ouest de Timi-soara, Roumanie), Mihai Coman (PR, FJSC, SPARTA, Roumanie), Eric Dacheux(PR, Université Blaise Pascal Clermont Ferrand, COMSOL, France),David Douyère(PR, Prim, IUT de Tours,Univer-sité François-Rabelais, France),Catherine Ghosn (MCF HDR, CORHIS, Université Paul Sabatier de Toulouse, France),Philippe J. Maarek,(PR UPEC, ISCC/CNRS Paris, France),Elena Golopentia Matei (PR,FJSC, Universitéde Bucarest),Florin Lobont(MCF, PFC, Université de l’Ouest de Timisoara, Roumanie), Ionel Narita(PR, PFC, Université de l’Ouest de Timisoara, Roumanie), Nicolas Pelissier (PR, SicLab, Université de Nice-Sophia Antipolis, France), Alexandru Petrescu (MCF, PFC, Université de l’Ouest de Timisoara, Roumanie), Paul Rasse(PR UNS, SicLab, France),Robert Reisz(PR, PFC, Uni-versité de l’Ouest de Timisoara, Roumanie),Silviu Rogobete(PR, PFC, Université de l’Ouest de Timisoara, Roumanie),Haytham Safar (PR, CERM, Université de Mons, Belgique),Laurențiu Tanase(PR, FT, Universitéde Bucarest, Roumanie),Marcel Tolcea(PR, PFC, Université de l’Ouest de Timisoara, Roumanie),Mihaela-Alexandra Tudor(CORHIS, Université PaulIARSIC-CTS du MCF HDR, Valéry de Montpellier 3, France)e e Ouvrage issu d’une sélection des travaux du 21 et 22 Colloque bilatéral franco-roumain en Sciences de l’information et de la communication les 8-10 juin 2017, Université de l’Ouest de Timisoara, Roumanie © L’Harmattan, 2018 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-15982-9 EAN : 9782343159829
Sommaire
Avant-propos ................................................................................... 7 Mihai COMAN Les recherches sur la religion numérique : révolution, évolution ou simple mutation? ........................................................................... 11 Mihaela-Alexandra TUDOR Religion,politique et nouveaux médias : lieux d’incarnation despa-thologies communicationnelles ..................................................... 25
Stefan BRATOSIN, Marie JAUFFRET Le mythe politique français de la laïcité : foi et sens politique ..... 41 Nicolas PÉLISSIER, Márcia Marat GRILO
Le journalisme, une petite religion horizontale ? .......................... 55 Ana-Maria SEZONOV HANARU L’analyse sémiotique d’un dispositif de Net art, comme objet artis-tique de contestation des autorités ecclésiastiques roumaines ...... 77 Angela ANZELMO Institution vaticane et technologies informatisées : quelles interactions médiatiques pour le grand public ?.............................................. 101 Camelia CUSNIR La Coalitionpour la famille : imbrication du religieux et dupolitique dans le débat en ligne .................................................................. 133 Mohamed Anouar LAHOUIJ De la radicalisation à la dé-radicalisation en ligne : le rôleparadoxal des réseaux socio numériques ..................................................... 147 Gheorghe CLITAN, Oana BARBU-KLEITSCH La manipulation du comportement électoralpar le biais des symboles religieux....................................................................................... 165
Madji BOUBA Lagestion des mosquées au Nord-Cameroun à l’heure du numérique : fonction, acteurs et défis.............................................................. 189 Márcia Marat GRILO L’information religieuse au défi du numérique........................... 204 Anamaria FILIMON-BENEA, Ioana VID Église orthodoxe, culture médias et communication numérique 233 Iva ZUNJIC
Les enjeux des réseaux sociaux dans laprotection,promotion et valo-risation du patrimoine religieux .................................................. 251 Lucian IONICA Les médias numériques et les risques du terrorisme religieux .... 265 Philippe BELLISSENT De la mise en débat du concept de légitimité dans le discourspolitique par les dispositifs numériques ..................................................... 273
Avant-proposEn 2017, le réseau Iarsic du CORHIS (EA 7400) de l’Université Paul Valéryde Montpellier 3 organisa,pour la deuxième fois, avec Si-cLab Méditerranée de l’Université Côte d’Azur une double édition du e e colloque bilatéral franco-roumain. Il s’agit des 21 et 22 éditions ac-cueilliespar les organisateurs roumains, l’Université de l’Ouest de Ti-misoara, la Faculté des sciencespolitiques,philosophie et communica-tion (PFC) et l’Académie roumaine, le Comité roumain d’histoire et de philosophie de la science et de la technique(CRIFST), filiale de Timi-soara. Le sujetproposépar le colloque –politique et religion au défi de la communication numérique – complexe et ambitieux – peut être néanmoins facilement situé. D’abord,parceque le fait religieux et la politique ont fait, depuis une vingtaine d’années, retour en force. En-suite, parce que la religion et la politique sont essentiellement liées à la communication en tantque sous-systèmesparticuliers de communica-tion de la société, bienque leurs sphères d’action semblent sans doute différentes. La religion ne se caractérise pas seulement par son rapport à la transcendance ou à la sphère sacrée, mais égalementpar son rapport aux sphères anthropologique, sociale et sociétale, culturelle et politique. Lapolitique n’estpas restreinte à un espace laïc, à un ordre et une réali-té profanes, elle s’impose dans et stabilise la société selon des logiques complexes, certaines étant empruntées à la sphère du sacré. Les réalités profanes,qu’elle institue et articule, englobent un ordre sacré imposé à la vie profane (la sensibilité au mal, la nécessité de la conservation, les figurespolitiques sacralisées, les rituelspolitiques électifs, etc.). Plus précisément, la religion ne s’estjamais retirée de certaines activités considérées par la suite séculières tout comme la politique ne s’est ja-mais retirée des activités considérées comme appartenant au domaine du sacré. Constat plus révélateur que jamais à l’aune de la révolution numérique. L’essor des médias émergents met en exergue le fait que la reli-gion et lapolitique ont toujours été au cœur de l’activité humaine, sur-toutparcequ’elles separtagent des espaces à la fois séculiers et sacrés, intimes et publics, des territoires où des hommes et des femmes se gouvernent collectivement et se livrent au débat public en confrontant
leurs opinionsprivées. C’est dans ce contexteque les travaux sélec-tionnés pour cet ouvrage ont fait écho à l’intérêt manifesté par les sciences de l’information et de la communicationpour l’impact ac-tuel des nouvelles technologies numériques dans les domaines indi-viduel et socio-politique. Les textes recouvrent un certain nombre de problématiques majeures concernant le politique et le religieux qui renvoient à des bouleversements surprenants non seulement dans le plan symbolique et fonctionnel, mais aussi en termes de structuration et d ’ action sociales. Sous lapression du développementgalopetant des médias des nouvelles technologies numériques, mais aussi enproie à leurs propres besoins intrinsèques de performance dans le champ de la communication, lepolitique et le religieux induisent des transforma-tions sociales profondes à la faveur d’un nouvel ordre idéologique. Internet, Facebook,youtube, Instagram, Linkedin, Pinterest, Twee-ter, WhatsApp, tablettes, smartphones, etc. sont en train de changer non seulement la manière de faire de lapolitique, la façon deprati-qreliuer la gion, ou les règlesqui organisent les rapports entre le politique et le religieux, mais aussi les contenus mêmes de la poli-tique et de la religion en imposant aux mondes démocratiques un nouveau cadre rendu incontournablepar la techniquepourpenser l’articulation entre le politique et le religieux. Les auteursqui ont contribué à cet ouvrage ont affronté les questions du religieux et du politique dans le cadre de la médiatisation et de la digitalisation en les approchant àpartir deplusieurs angles : les théories courantes dans le domaine, les exemples ou les études empiriques(mis àjour), l’examen des détournements et tournuresplus ou moins symboliques inhérents aux frontières fragiles dupolitique et du religieux à l’aune des (nouveaux) médias. S’inscrivant doncpleinement dans la foulée des contributions au développement d’une recherche sur le fait religieux en sciences de l’information et de la communication, l’ouvrage vise à animer la structuration d’une réflexion portant sur le politique et le religieux, phénomènes associés et distincts à la fois, sur la toile de fond des mé-dias, engénéral, et des médias émergents, enparticulier. Il incarne une diversité depréoccupationsqui donnent vie auxquestions communica-tionnelles en lien avec les mutations induitespar les nouvelles formes (numériques)communication de politique et religieuse commepara-digme de sens de l’actualité médiatisée et de la médiatisation de l’information. C’est la raison pour laquelle deux textes, libres, mais pas
8
éloignés du thèmeprincipal, n’approchantpas frontalement laquestion, clôturent le volume. Tant le débat sur le religieux et le politique aura pris saplace. Mihaela-Alexandra TUDOR
9