//img.uscri.be/pth/2024321f5c38a37f3e365b10587c8a13a78344e5
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Prendre soin. De la jeunesse et des générations

De
346 pages
Le biopouvoir que Michel Foucault s'est si puissamment attaché à décrire n'est plus ce qui trame notre époque : l'enjeu est désormais le psychopouvoir, où il s'agit moins d' "utiliser la population" pour la production que de la constituer en marchés pour la consommation. Foucault décrit la genèse de l'État s'acheminant vers la révolution industrielle avec la conquête du pouvoir par la bourgeoisie et les conditions de formation du capitalisme typique du XIXe siècle, tel que l'aura analysé Marx, où la première préoccupation est la production. Or, la seconde moitié du XXe siècle rencontre de tout autres questions : il s'agit d'organiser la révolution des modes d'existence humains, voire leur liquidation, comme modes de consommation éliminant les savoir-vivre dans ce qui devient une économie industrielle de services dont les industries de programmes sont la base. La science de cette nouvelle mobilisation totale est moins la cybernétique, comme le croyait Heidegger, que le marketing. Le psychopouvoir apparaît de nos jours pour ce qu'il est : ce qui fait des enfants les prescripteurs de leurs parents, et de ces parents, de grands enfants - le marketing détruisant ainsi tout système de soin et, en particulier, les circuits intergénérationnels. Il en résulte une destruction systématique de l'appareil psychique juvénile. Les psychotechnologies monopolisées par le psychopouvoir sont des cas de ce que Platon, critiquant l'usage de l'écriture par les sophistes, appelait un pharmakon : un poison qui peut aussi être un remède. Au début du XXIe siècle, la reconstitution d'un système de soin exige de renverser la logique du psychopouvoir pour mettre en œuvre une politique de l'esprit. Cela requiert l'élaboration d'une pharmacologie qui analyse les caractéristiques des psychotechnologies contemporaines et d'une thérapeutique qui les mette au service d'un nouveau système de soin.
Voir plus Voir moins
PRENDRE SOIN
DE LA JEUNESSE ET DES GÉNÉRATIONS
Dans la collection « La bibliothèque des savoirs »
Alberto Alesina, Edward L. Glaser,Combattre les inéga litésetlapauvreté.LesÉtatsUnisfaceàlEurope. Ulrich Beck, Edgar Grande,Pour un empire européen. Douwe Draaisma, Pourquoi la vie passe plus vite à mesure qu’on vieillit ? Les énigmes de la mémoire. Didier Fassin, Richard Reichtman,L’Empire du trauma tisme.Enquête sur la condition de victime. Benoît de l’Estoile,Le Goût des autres.De l’exposition coloniale aux arts premiers. Gérard Pommier,Comment les neurosciences démontrent la psychanalyse. Bernard Stiegler,Prendre soin. 1. De la jeunesse et des générations. PierreAndré Taguieff,Le Sens du progrès.Une approche historique et philosophique. ˇ SlavojZiˇzek,Fragile Absolu.Pourquoi l’héritage chrétien vautil d’être défendu ?
Bernard Stiegler
PRENDRE SOIN
1. DE LA JEUNESSE ET DES GÉNÉRATIONS
FLAMMARION
Du même auteur
(Avec Marc Crépon),La Démocratie participative. Fonde ments et limites. La Télécratie contre la démocratie. Lettre ouverte aux représentants politiques. (Avec Ars Industrialis),Réenchanter le monde. La valeur esprit contre le populisme industriel. Des pieds et des mains. Mécréance et discrédit 3. L’esprit perdu du capitalisme. Mécréance et discrédit 2. Les sociétés incontrolâbles d’indi vidus désaffectés. L’attente de l’inattendu. Mécréance et discrédit 1. La décadence des démocraties individuelles. Constituer l’Europe 1. Dans un monde sans vergogne. Constituer l’Europe 2. Le motif européen. De la misère symbolique 1. L’époque hyperindustrielle. De la misère symbolique 2. Lacatastrophèdu sensible. Passer à l’acte. Aimer, s’aimer, nous aimer : du 11 septembre au 21 avril. Philosopher par accident. La Technique et le Temps 3. Le temps du cinéma. (Avec Jacques Derrida),.isnoélivalétesdeaphihogrÉc La Technique et le Temps 2. La désorientation. LaTechniqueetleTemps1.LafautedÉpiméthée
lasFontin,ioarmm,s02aPiridÉ80. ISBN : 9782081207363
Pour mes parents avec ma très affectueuse reconnaissance.
ÀlamémoiredeGabrielMehrenberger.
Sapere aude ![Ose savoir !] Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières. Emmanuel Kant
Maître d’un savoir dont les ingénieuses ressources Dépassent toute espérance, Il peut prendre ensuite la route du mal tout comme du bien. Sophocle
Je prends [...] le risque de chercher à fonder la signification fondamentale du normal par une analyse philosophique de la vie, entendue comme activité d’opposition à l’inertie et à l’indif férence. La vie cherche à gagner sur la mort, à tous les sens du mot gagner et d’abord au sens où le gain est ce qui est acquis par jeu. La vie joue contre l’entropie croissante. Georges Canguilhem
Le fait que je sois encore vivant et que je sois revenu indemne tient surtout, selon moi, à la chance. Les facteurs préexistants, comme mon entraînement à la vie de montagne et mon métier de chimiste qui m’a valu quelques privilèges dans les derniers