//img.uscri.be/pth/ddd19fd4beae798714f06236e211c48be88f45d3
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI - PDF

sans DRM

Rayures

De
20 pages

L'histoire Rayures parle du haut potentiel. Ce livre s'adresse aux enfants surdoués à partir de l'âge de 7 ou 9 ans. À ce moment beaucoup d'entre eux se rendent compte de leur particularité. Les enfants HP comprennent souvent qu'on parle d'eux et qu'on chuchote derrière leur dos. Ils ont du mal à décerner en quoi consiste la différence entre eux et les autres. Puisque cette différence existe, aussi bien dans la structure de leurs pensées que dans leur vie affective. Donc leur perception du monde n'est pas la même. Sous forme d'une conversation fictive l'auteur explique brièvement comment on pourrait se sentir dans la peau d'un zèbre afin que les enfants détectent une normalité dans l'atypie.


Voir plus Voir moins

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composér Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-334-18156-3

 

© Edilivre, 2017

Rayures

 

Je suis… mais qu’est-ce que je suis ?

Une dame française très maligne qui connait fort bien les gens comme nous, nous appelle « les zèbres ».1

Pourquoi des zèbres ? Parce que dans un troupeau de chevaux, on détecte facilement les zèbres grâce à leurs rayures. Depuis que je connais beaucoup de zèbres, je me sens moins exceptionnelle, moins bizarre. J’ai plus facile de parler avec eux, car ils pensent souvent d’une manière similaire à la mienne. Similaire, pas identique. Chaque zèbre dispose d’un patron particulier comparable aux empreintes digitales des humains et par cela, chaque zèbre est différent. Mais je suis aussi amie avec beaucoup de personnes qui n’ont pas de rayure.

Différente des autres, qu’est-ce que cela veut dire ? Beaucoup de zèbres se rendent compte de leur particularité vers l’âge de 4 ou 5 ans, à l’école maternelle. Ils se rendent compte qu’ils jouent aux mêmes jeux, mais d’une autre manière. Moi personnellement, je me suis toujours intéressée à la nature, j’ai cherché à comprendre ce que se passe et pourquoi. Je me suis intéressée très tôt aux thèmes d’adultes comme la pollution de l’environnement. La plupart des surdoués dévorent les livres. Quelques-uns savent lire alors qu’ils sont encore très jeunes, d’autres pas. Il existe bien évidemment des zèbres qui s’intéressent plus aux chiffres et qui les préfèrent aux lettres.

A l’école cela n’aide pas ...