Repenser la solidarité

-

Livres
724 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La solidarité constitue le socle de ce que l'on pourrait appeler l'homo sociologicus, l'homme lié aux autres et à la société non seulement pour assurer sa protection face aux aléas de la vie, mais aussi pour satifaire son besoin vital de reconnaissance, source de son identité et de son humanité. Mais le risque n'existe-t-il pas que cette interdépendance fonctionnelle soit sans cesse un peu plus méconnue et que les individus, à mesure que croissent leur autonomie et leur liberté, se sentent libérés de toute dette envers les générations antérieures, peu sensibles au destin des générations futures et finalement hostiles à l'égard d'une redistribution à l'égard des plus défavorisés ?

Les cinquante contributeurs de ce volume ont recherché les moyens d'aborder ces questions en refusant les solutions simplistes. Ils s'adressent aux universitaires, aux responsables politiques, au patronat, aux associations, à tous les citoyens attentifs aux enjeux des réformes en cours ou à venir.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 1
EAN13 9782130738503
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0300 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
2007
Sous la direction de
Serge Paugam
Repenser la solidarité
L'apport des sciences sociales
Copyright
© Presses Universitaires de France, Paris, 2015 ISBN numérique : 9782130738503 ISBN papier : 9782130544272 Cette œuvre est protégée par le droit d’auteur et strictement réservée à l’usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tout ou partie de cette œuvre est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. L’éditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales.
Présentation
La solidarité constitue le socle de ce que l'on pourrait appeler l'homo sociologicus, l'homme lié aux autres et à la société non seulement pour assurer sa protection face aux aléas de la vie, mais aussi pour satifaire son besoin vital de reconnaissance, source de son identité et de son humanité. Mais le risque n'existe-t-il pas que cette interdépendance fonctionnelle soit sans cesse un peu plus méconnue et que les individus, à mesure que croissent leur autonomie et leur liberté, se sentent libérés de toute dette envers les générations antérieures, peu sensibles au destin des générations futures et finalement hostiles à l'égard d'une redistribution à l'égard des plus défavorisés ? Les cinquante contributeurs de ce volume ont recherché les moyens d'aborder ces questions en refusant les solutions simplistes. Ils s'adressent aux universitaires, aux responsables politiques, au patronat, aux associations, à tous les citoyens attentifs aux enjeux des réformes en cours ou à venir.
Table des matières
Remerciements(Serge Paugam) Introduction. Les fondements de la solidarité(Serge Paugam) La thèse de Durkheim La doctrine du solidarisme Le compromis social de l’après-guerre Les nouveaux défis Première partie. Solidarité et justice sociale 1. Justice et ressentiment(Jean-Pierre Dupuy) La justice n’est pas réductible à la logique Inégalités sociales et humiliation Pour un abord anthropologique et politique de la question des inégalités 2. Raison ouverte, raisons neutres. Lorsque le juste se fonde sur une égale liberté (Michel Forsé) Le raisonnable et sa priorité Le modèle du spectateur équitable Application à l’analyse d’un sondage d’opinion Conclusion 3. Solidarité, égalité, libéralisme(Marc Fleurbaey) Solidarité, égalité, compensation Équité, maximin et égalité des chances Deux conceptions de la liberté Quatre solutions Application au soutien aux bas revenus Responsabilité ou liberté 4. Un État qui rend capable(Jacques Donzelot) D’un système de pensée l’autre Entre confiance et consentement 5. Existe-t-il une justice scolaire ?(François Dubet) De l’égalité d’accès à l’égalité des chances Égalité de l’offre et discrimination positive L’égalité de base Inégalités scolaires et utilités sociales École républicaine, école démocratique Conclusion 6. Au-delà de la solidarité. Les fondements éthiques de l’État-providence et de son
dépassement(Philippe Van Parijs) Les trois modèles de l’état-providence Bismarck ou l’assurance Beveridge ou la solidarité Paine ou l’équité De la parabole au réel : production, héritage, pollution, chômage Quel état-providence pour le troisième millénaire ? Deuxième partie. Que peut-on attendre des solidarités familiales ? 7. Transformations de la famille et « solidarités familiales » : questions sur un concept(Irène Théry) Solidarité familiale : un concept paradoxal « Solidarités familiales » : hypothèses sur l’émergence d’une notion Les raisons complexes de l’audience de la notion de solidarité familiale Conclusion 8. La solidarité familiale : une question morale ?(Rémi Lenoir) Solidarité et groupe social Paupérisme et sécurité sociale Solidarité sociale et solidarité familiale Solidarité ou économie familiale ? Transferts familiaux et transferts sociaux 9. Qu’est-ce que la protection rapprochée ? Réciprocité, solidarité quotidienne et affiliation symbolique(Florence Weber) Réciprocité, solidarité quotidienne, affiliation symbolique Un procès en contestation de paternité Les comptes d’une succession : entre maisonnée et lignée Conclusion : protection rapprochée, héritage et politiques sociales 10. Réalités et limites de l’entraide familiale(Jean-Hugues Déchaux) La filiation, support de l’entraide familiale Les limites de l’entraide familiale Quel scénario d’avenir ? Conclusion 11. Le souci de l’autre dans une société d’individus. Un débat savant et politique à l’échelle européenne(Claude Martin) Une société d’individus individualisés L’emploi comme condition et limite de l’individualisation Flexibilité et enjeux de care Conclusion 12. Les politiques familiales en enjeux(Julien Damon)
Diversité des politiques familiales en Europe Défis et enjeux de la politique familiale en France Conclusion Troisième partie. Renouer le lien entre les générations 13. La solidarité générationnelle. Bonheur familialiste, passivité publique (Louis Chauvel) Un contexte de stagnation Retour aux generationanlage Des situations socioéconomiques qui divergent Des déclassements sociaux plus fréquents Une moindre maîtrise politique de l’avenir Une panne de l’ascenseur social depuis trente ans Quel mieux-être pour les nouvelles générations ? 14. Les avatars de l’altruisme parental(André Masson) Lien de filiation, autonomie vis-à-vis du marché du travail, caring Solidarité entre âges : quel agencement des « trois piliers » ? Caractérisation des trois philosophies de l’état-providence La spécificité du lien de filiation réduite à l’altruisme parental ? L’altruisme légitime les retours patrimoniaux par la famille L’opportunité des retours familiaux en question La famille et ses solidarités au cœur du débat social Conclusion : retour au réel 15. La dépendance familiale des jeunes adultes en France. Traitement politique et enjeux normatifs(Cécile Van de Velde) L’état et les jeunes adultes en France : un traitement dissocié de la dépendance Les solidarités familiales : enjeu des études et tension normative Conclusion 16. Politiques de la vieillesse et solidarités sous pression(Jean-Philippe Viriot-Durandal) Introduction Contexte : les équilibres intergénérationnels en jeu Tendances sociodémographiques et enjeux politiques Politiques publiques et formation des groupes de pression de retraités L’affirmation des retraités comme groupe social revendicatif indépendant Conclusion 17. Une nouvelle solidarité entre les âges et les générations dans une société de longévité(Anne-Marie Guillemard) Introduction
Vieillissement et longévité : nouvelles dynamiques entre emploi et protection sociale sur le cycle de vie L’état français dans la comparaison internationale : une gestion par les mesures d’âge poussée à ses limites Vers une nouvelle solidarité entre les âges et les générations Quatrième partie. Sortir de la crise de la société salariale 18. La solidarité organique à l’épreuve de l’intensification du travail et de l’instabilité de l’emploi(Serge Paugam) Une double précarisation Les formes de l’intégration professionnelle et leurs effets Variations européennes Effet de la précarité de l’emploi sur certains aspects de l’insatisfaction au travail en Europe (Régression logistique ordonnée avec contrôles du genre, de l’âge, du revenu et de la catégorie socioprofessionnelle) 19. Repenser la solidarité... sans faire l’économie du genre(Margaret Maruani) Le sexe des retraites Aux frontières du chômage Les working poor à l’ombre du travail à temps partiel 20. Au-delà du salariat ou en deçà de l’emploi ? L’institutionnalisation du précariat (Robert Castel) Du salariat au précariat Sortir du non-emploi par le sous-emploi ? Mobilité, sécurité, solidarité 21. Quelle protection face aux risques nouveaux de l’emploi ?(Marie-Thérèse Join-Lambert) L’indemnisation du chômage à contre-courant des transformations du travail Le revenu minimum d’insertion : la fin d’une « grande ambition » ? Sécurité partagée ou sécurité duale : l’avenir est-il déjà écrit ? 22. Le RMI et les dérives de la contractualisation(Nicolas Duvoux) Les objectifs initiaux du contrat d’insertion La métamorphose du contrat en contrepartie au droit social Conclusion 23. Au-delà de la « flex-sécurité », une cohérence sociétale solidaire au Danemark (Jean-Claude Barbier) Introduction La réduction du Danemark à la « flex-sécurité » Affinités et causalités pour une « réussite » danoise Conclusion
24. « Marchés transitionnels du travail », emploi durable et économie sociale (Bernard Gazier) Un essai d’application de la dualité « critique » / « organique » à quelques changements qui affectent la division du travail en ce début de siècle Une vision globale de l’implication productive : les « marchés transitionnels du travail » Une nouvelle norme de solidarité : dimensions et exigences de l’emploi durable Conclusion Cinquième partie. Combattre le racisme et les discriminations 25. Lutte contre les discriminations et lien social(Dominique Schnapper) Les apories démocratiques Deux politiques La dynamique démocratique Limites et ambiguïté 26. L’emploi et les droits des immigrés(Denis Fougère) Le surchômage des immigrés et de leurs enfants Le rôle de l’école Prendre les droits au sérieux L’effet de la naturalisation sur l’emploi des immigrés Élargir les droits des étrangers 27. Immigration étrangère, familles, respect des lois : hospitalité et solidarité (Jean-Luc Richard) Quelles politiques d’entrée et de séjour en France ? Le coût de l’immigration n’existe pas La nécessité de politiques d’intégration ambitieuses 28. Restaurer le lien social par l’intégration et la laïcité(Jacqueline Costa-Lascoux) Clarifier le débat L’intégration refondée De la laïcité de séparation à la laïcité d’intégration 29. La transparence comme obstacle : les déterminants de l’euphémisation de la « discrimination positive » en France et aux États-Unis(Daniel Sabbagh) La configuration française La configuration américaine 30. Sous la solidarité et le droit : l’hospitalité(Anne Gotman) Des vertus de la négativité Nature, culture, et division du travail social Hospitalité, droit et solidarité : quelques repères historiques Débordement, droit et hospitalité
Sixième partie. Lutter contre les ségrégations urbaines et scolaires 31. La ségrégation urbaine, son intensité et ses causes(Éric Maurin) La sélectivité des choix résidentiels Le séparatisme social L’enjeu du contexte social Les échecs de la politique du logement Réformer les politiques ciblées sur les territoires défavorisés 32. Le trompe-l’œil de la ségrégation et ses effets sur la mixité(Marco Oberti) La mixité reste la configuration socio-résidentielle la plus courante Les classes moyennes au cœur du débat Le refus de la ségrégation pour être « normal » La vigilance scolaire Des inégalités aux discriminations Quelques pistes 33. La ville solidaire au pouvoir des maires(Thierry Oblet) Le logement social, clef de voûte de la ville solidaire L’impuissance de l’état à solidariser la ville Un pouvoir d’agglomération pour dépasser les égoïsmes municipaux 34. Quelle marge de manœuvre pour l’école, dans un environnement d’inégalités ?(Marie Duru-Bellat) L’ampleur de la ségrégation sociale à l’école et l’inégale qualité de l’offre scolaire Les effets de la ségrégation sur les apprentissages Les effets, plus ambivalents, du school mix sur la socialisation scolaire Quelles politiques ? 35. L’école au cœur de la question sociale. Entre altération des solidarités sociales et nouvelles affectations institutionnelles(Mathias Millet et Daniel Thin) L’altération des solidarités sociales des collégiens De la rupture du lien scolaire aux nouvelles formes d’affectation institutionnelle Externalisation de l’échec, et allocation symbolique et statutaire Le traitement politique de la question scolaire École et question sociale 36. Individualisme et solidarité dans les choix éducatifs des familles(Agnès van Zanten) Qu’apportent les autres ? Les liens entre mixité et réussite scolaire dans les représentations des parents Fuir ou cohabiter avec les « autres » : de l’exclusion radicale à l’inclusion vigilante Conclusion Septième partie. Répondre à la souffrance : le proche et le lointain