Risque et prudence des Moosé du Burkina Faso
548 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Risque et prudence des Moosé du Burkina Faso

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
548 pages
Français

Description

Les Moosé sont connus au Burkina Faso (où ils représentent une des ethnies majoritaires) pour leur prudence légendaire. Leurs nombreuses conquêtes passées et leur goût de l'aventure font également d'eux un peuple audacieux. Cette prudence et ce goût du risque, célébrés par les proverbes et les légendes, influent-ils à ce point sur leurs comportements et leurs existences ? C'est la problématique de cet ouvrage dans lequel l'auteur s'est attelé à une véritable étude de terrain, en pays Moose.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 mars 2016
Nombre de lectures 57
EAN13 9782140005039
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

dont la diplomatie constitue l’une des figures majeures. Quant au risque, ils sont identifiés et s’identifient eux-mêmes comme un peuple audacieux, en raison de leurs conquêtes passées, leur goût du travail et de l’aventure,
dontladdoinptlolamdaitipelocmoantsiteitucoenlsutintueedleusnegdureessgmuarjeeuajas.reQseruuQ.stmnauarinstqauue,risque, ilssdoonntiltisdlaseondtniitpamolesdéeniteistiedsiéocentitesntitudsietlientunntêm-xedeeugrêm-xuemsocsmesesmecaojuemnuprmeeuesul.pQupnaeundtplaiaucereuxu,ieacdixs,que, enirlasiseondititneésdiaoocsnedelesrrulentuqrstêuidceonquêtespatsétenissels,reuieall,grtvrausdapusogeétsûtoûdunuemmocsmemêx-upuepvaraileettdleturexa,vencieuauda,aldete,urntve en raison de leurs conquêtes passées, leur goût du travail et de l’aventure,
l’évitement, de la répétition et de la nécessité, même s’il reste un monde
lévitelméevnit,edmeelnat,rédpeéltaitiroénpéetltatedndlaeoéncensiitesié,emêmissstirelcmé,êmestse’ilurnesmteonudnemonde d’un nouveau monde où d nouveaux héros prennen progressivement l’évitement, de la répétition et de la nécessité, même s’il reste un monde
d’un nouveau monde où nouv aux héros prennent progressivement prudence et méfiance àd’ucnenttoeuvreatuiomnonaldietéoùndoeunvoeulvlea.uIxlhnéreosmppreêncnheentqpruoegrelsasivement d’un nouveau monde où de nouveaux héros prennent progressivement minorité qui opte d’imiter les nouveaux Pères gr ndit d’anné en année, prudenpcreudeetnmceéeatnmceéàancceteteàrcaetitotenarlaittiéonveoue.lllevultIilalonnéelaheêcueqenlIalmpeêphc.euqm minporruitdémeiqnuirétcepeooitiémmitnaecàoncptselderetqimiiudeerluottevseraèaruxPuxnouvetnaiotélisePèresrgnadllevI.elatidardnougnnépemeetndainêncaéhne,éenée,ennnaquelaminorité qui opte d’imiter les nouveaux Pères grandit d’année en année,
DieunDeisetupnasesstépriaesuxsérieux Dieu n’est pas sérieux Dieu n’est pas sérieux
Etudes africaines
Série Régions
François-Xavier D
Risque et prudence des Moosé du Burkina Faso
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
ADAMA (Hamadou) (dir),Patrimoine et sources de l’histoire du Nord-Cameroun, 2016. TARCHIANI(Vieri) et TIEPOLO (Maurizio),Risque et adaptation climatique dans la région Tillabéri, Niger. Pour renforcer les capacités d’analyse et d’évaluation, 2016. TAPOYO (Faviola),Les règles coutumières au Gabon. Parenté, mariage, succession, 2016. AMOUZOU (Esse),L’Afrique noire face à l’impératif de la réduction des naissances, 2016 BRACK (Estelle),Les mutations du secteur bancaire et financier africain, 2016 RIDDE (Valéry), KOUANDA (Seni), KOBIANE (Jean-François) (éds.),Pratiques et méthodes d’évaluation en Afrique, 2016 NKERE (Ntanda Nkingi),Clitorisation de la fille Mushi : antithèse de la Mutilation, Génitale Féminine, 2016 UWIZEYMANA (Emeline),Quand les inégalités de genre modèrent les effets du micro-crédit, 2016. MANKOU (Brice Arsène), ESSONO (Thomas),L’impact des TIC dans les processus migratoires féminins en Afrique Centrale, Cas des cybermigrantes maritales du Cameroun, 2016. BUKASSA (Ambroise V),Congo Kinshasa, Quand la corruption dirige la République, 2016. EKANZA (Simon-Pierre),Mako, administrateur français en Côte d’Ivoire (1908-1939), Un commandant à un poste colonial, au cœur des transformations économiques et sociales, 2016.
RISQUE ET PRUDENCEDES MOOSÉ DU BURKINA FASO
© L’HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-06829-9 EAN : 9782343068299
François-Xavier DAMIBARisque et prudence des Moosé du Burkina Faso L’HARMATTAN
1-
2-
3-
4-
5-
DU MEME AUTEUR Dieu n’est pas sérieuxde Mgr Jean-Baptiste (Préface TIENDREBEOGO), L’Harmattan, Paris, 1999. En collaboration avec Laurent NARÉ,Proverbes Mossila (sous r r direction du P John Mbitti et la coordination du D Stan Nussbaum), Imprimob, Abidjan, 1999. La douceur du Dieu-à-mèrede Jean ILBOUDO, S.J.), (Préface L’Harmattan, Paris, 2000. Voyez comme Dieu est bon(Préface de Mgr Séraphin F. ROUAMBA), L’Harmattan, Paris, 2011. Typologie des Interdits moosé,en édition aux Editions Saint-Augustin Afrique, Lomé.
Aux hommes d’aujourd’hui, aux femmes de demain, aux humains de toujours !
AVANT-PROPOS
Kabre. Ce mot n’est pas de trop pour ouvrir ces pages.Excusez, mille excuses... vu que nous nous adressons à des gens très respectables, connus et inconnus.Mille excusesparce que nous allons sacrifier à l’esprit et au cœur des humains, malheureusement pas avec un mouton blanc d’où coulerait un beau sang rouge vif, mais tout juste avec un amas de feuilles blanches maculées de sang noir.Mille excusesparce que nous voulons prendre la parole en enfin, public... et "c’est plus pire", dirait l’oncle Joanny (qui a appris le français en Allemagne avec des Italiens), car l’on risque toujours de mécontenter un vivant ou un mort. Cette parole pourtant, qu’il nous plaît aujourd’hui de partager avec tous, n’aurait jamais mûri, n’eût été l’heureuse initiative de Son Excellence Monseigneur Dieudonné YOUGBARE, notre évêque, de nous engager dans les sentiers de l’anthropologie. Il s’est toujours montré un père proche, attentif et bienveillant durant nos années d’études et de recherches. Nous le prions de trouver ici l’insuffisante expression de notre très vive gratitude. Nous remercions du fond du cœur Monsieur le professeur Louis-Vincent THOMAS qui nous a initié à l’anthropologie et qui a patiemment dirigé nos travaux universitaires depuis le commencement. Nous saluons la compétence, l’efficacité et l’humanité avec lesquelles il a présidé à la rédaction de cette thèse. Messieurs les professeurs Claude RIVIERE de Paris V et Michel IZARD du C.N.R.S. nous ont accueilli avec beaucoup d’amitié et nous ont généreusement proposé des aménagements dans notre plan de rédaction. À eux, comme aux professeurs de philosophie de Paris I qui nous ont ouvert la porte de leurs séminaires, nous disons un grand merci. Nous exprimons notre profonde reconnaissance aux Religieuses de l’Assomption qui nous ont hébergé avec beaucoup de chaleur durant notre formation universitaire ainsi qu’à l’institut de missiologie de Fribourg, en Suisse, pour son soutien financier appréciable pendant la rédaction de ce travail. Merci aux amis enquêteurs des non-Moose, aux dactylographes, aux membres de notre famille, aux amis du Burkina, de France et d’ailleurs, merci à tous ceux qui, à des degrés divers, nous ont tendu la main.
7
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents