Rythmes d
336 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Rythmes d'eaux et de savanes ou les facettes culturelles des Peulhs de la Sénégambie

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
336 pages
Français

Description

"Cette étude permet à la fois d'analyser les faits culturels et de mettre l'accent sur des productions littéraires dont on ne soupçonnait ni l'existence ni la saveur, encore moins l'élégance. "Rythmes d'eaux et de savanes ou les facettes culturelles des Peulhs de la Sénégambie" est un livre qui peut être lu comme un texte d'histoire, un manuel de socio-anthropologie, et une anthologie poétique." Alioune-B. Diané

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2013
Nombre de lectures 9
EAN13 9782336326382
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

ISBN : 9782336304465 34 €
e.
e.
es.
0)
re ce les ui ie, e, les e ;
n les rs, n. nt ns un ue s à de . »
D)
nt
ent ta  le
A
Daha Chérif BA
RYTHMES D’EAUX ET DE SAVANES OU LES FACETTES CULTURELLES DES PEULHS DE LA SÉNÉGAMBIE (15121980)
Préface du professeur AliouneBadara DIANE
Rythmes d’eaux et de savanes ou les facettes culturelles des Peulhs de la Sénégambie (15121980)
DAHACHÉRIFBA Rythmes d’eaux et de savanes ou les facettes culturelles des Peulhs de la Sénégambie (15121980)
Du même auteur Cultures populaires en Sénégambie. L'exemple des Fulbe (15121980), Préface du Pr. Ousseynou Faye, Paris, L’Harmattan, 2013. Crimes et délits dans la vallée du fleuve Sénégal de 1810 à 1970,Préface du Pr Ousseynou Faye, Paris, L’Harmattan, 2010. Sanglots de sang. Grelots de sueur, Dakar, Éditions Maguilène, 2010.
© L'HARMATTAN, 2013 57, rue de l'ÉcolePolytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 9782336304465 EAN : 9782336304465
7
Amicae amissae
PRÉFACE1 PAROLES DE RUPTURE ET DÉCLARATION DINDÉPENDANCE
1 Tout entier dans son texte , le poète écrit pour mieux vivre et médite les grandes questions existentielles qui ont attiré l’attention des hommes de tous les 2 temps . Et, au début duChant Idu corpus que Daha Chérif Ba arrache à l’oubli dans la troisième partie de son œuvre, le lecteur trouve ces vers : « L’oiseau de sang, l’oiseau des mauvaises augures a donné l’alarme Mauvais présages et périlleuse alerte pour tout pouvoir … ». Le poète évoque le pouvoir politique mais, à regarder de plus près ce texte qui défie le commentaire, il parle aussi du pouvoir des mots. C’est ce pouvoir que le livre, du début à la fin, donne à contempler. IntituléRythmes d’eaux et de savanes ou les facettes culturelles des Peulhs de la Sénégambie (1512 – 1980),le livre de Daha Chérif Ba, qui couvre une très vaste période, constitue une version remaniée de sa thèse. La démarche d’analyse est à la fois stimulante et pénétrante. L’ouvrage est heureusement distribué en trois grandes parties : une enquête sur les aires culturelles qui constituent le cadre de l’étude (la vallée du fleuve Sénégal, la zone CentreEst de la Sénégambie, le Fuladu), une étude des principales catégories socio professionnelles, et une présentation du corpus. L’étude permet à la fois d’analyser les faits culturels et de mettre l’accent sur des productions littéraires dont on ne soupçonnait ni l’existence, ni la saveur, encore moins l’élégance.Rythmes d’eaux et de savanes ou les facettes culturelles des Peulhs de la Sénégambie (15121980)est un livre qui peut être lu 3 comme un texte d’histoire , un manuel de socioanthropologie, et une anthologie poétique. Ce texte de présentation s’arrêtera sur la dernière dimension. Il n’y a pas de différence majeure entre, par exemple, un Senghor
1 Évidemment, cette présentation, qui est une des multiples lectures que l’on peut faire du texte de Daha Chérif Ba, a pour vocation de s’effacer derrière les mots des chansonniers dont la prise de parole est magnifique. 2 Voir, par exemple, Ph. Daros,L’Art comme action. Pour une approche anthropologique du fait littéraire,Paris, Champion, 2012;du fait littéraire. Rénovation des paradigmes Épistémologie littéraires critiques, sous la direction de Ph. Daros, Paris, Champion, 2012, et M. Symington, et P. Bretel,Littérature et édification au Moyen Âge, Paris, Champion, 2012. 3 Parmi quelques ouvrages consacrés à l’épistémologie historique, on peut surtout signaler Michel de Certeau,L’Écriture de l’histoire, Paris, Gallimard, 1975 ; Krzysztof Pomian,Sur l’histoire, Gallimard, 1999, et Paul Veyne,Comment on écrit l’histoire, Paris, Seuil, 1971.
9