//img.uscri.be/pth/980d20a7267991793b0e605899511088744b803d
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Sartre et Benny Levy

De
262 pages
Mars 1980. Une série d'entretiens publiés par le Nouvel Observateur fait scandale. Jean-Paul Sartre, un mois avant sa mort, y révoque des pans entiers de son oeuvre, dénigrant la notion d'angoisse et reléguant l'athéisme pour s'intéresser au messianisme juif et à la résurrection des corps. Face à lui, son dernier secrétaire, Benny Lévy. Accusé par Simone de Beauvoir de manipuler Sartre, Benny Lévy offre à l'écrivain une dernière occasion de revisiter son oeuvre.
Voir plus Voir moins
ISBN : 978-2-34-30036-221 5RTRESAEBNNE  TYVnU YÉLiéitame leelnt i,elleutcïoam ud pmahtna ms ertoicule de u crépusoitunr allovésraM891 U .0s en suplbéi eap relérie dentretientiaf rueladnacs lveou NatrvseObu  nrt,ea avomsiean-e. J SarPaulpas  ensquvodee  ,trér ys tnom aigrant lvre, dén eos nuœtneisrd t aiavl ique ssiognad noiton areléée, Naus Latner ueceéa lpcameu  aersmniiasse fiuj er al à tt lguanismeathé rsp uoerssniétlet Rés xiesonrusqaltseunoiésurrection des ocpr,si vnladinar enu neib te lesihyapét mtéliéapxilrue  eopujvi a bil y ququerc snod eeuq ad ,oi m, nsinmaaue iu focmmuq eudj étien ete du chrsed hprap ih eal. Deenceées s idp edècérssel sateisexl pnee ncst .F ca e àul,i en quelques mo ennfesdnoftnersoloiephar sietrier dernson ent  eit,ss isnofnsecos metiuls cee d eriadneipicér x ans plsance dic noansif ia tasrtSa areLéy . vy ,ernneBrcesiatémaoïrès la tor, orélehp aGcuts eu qet, neenrita nioseb tiava lialors quus tôt, egia,ts i lidirudseymons ou ple errtciVed eeiP uePesd .nEpuelles tre  homdeuxnes sempar egagt enemidscdie unudv eixup iholosphe pour sauver j elnruod laom uemuvt,enLa  auCnu essiuqses te, ontiluvoréa  lsiosald  a àivrv sur quiitiée amus ,el rluohesuerfpas oisius, onastn seda obtusis et less tenanteualchi enemusre .setsihllieuccAen, rtriy LéBenn rel tap nasc ale cholprarétnnieituld noal euaG  des idéaux gauc eteà l éorisnovari sint uiéclimehp snd ruc sen identiouvre soe  tocdnétj iuevmeà t anên gusplcéder liuq erusepennt cevievy de  nlpsud  eadtnerffl à rcéiaviunn dee ièrn ore eaminupel raStrre, Benny Lévy o ésuccA omiS rapBee  dne dirvoauoshpihol sneqieu inecorerés.xplovireisétéàlnUenseignPo.IlaneicsecémôSedtepldisthireoiédrggétsaereepaien Rasti Séb.ervueo nos retiisev rden ioasccporainesouslahsiotrieoctnmeuntdonorctdatrapécaeleutemelis,ParlproùilotisePsedqieututinsIudÉtdtmieRedlàtesnuen20asouteeuquliplotiqiesQu.60nesoraietpmc no s  itno
Sébastien Repaire Q uestions contemporaines SARTRE ET BENNY LÉVY Une amitié intellectuelle, du maoïsme triomphant au crépuscule de la révolution
Questions contemporaines
Préface de Jean-François Sirine l i
-nrFnaoçsiS rinidirectiondeJeaerenerpnedarglielCe.outagvrdetsrerehcerhcpartndeemaielhtteerudeiroéiontmeeoisthin
  
 
 
 
     
 
  
 Sartre et Benny Lévy
      
 
 Questions contemporaines Collection dirigée par B. Péquignot, D. Rolland et Jean-Paul Chagnollaud  Chômage, exclusion, globalisation Jamais les « questions contemporaines » nont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions contemporaines » est doffrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective.  Dernières parutions  Daniel ARNAUD, Le harcèlement moral dans lenseignement. Sévices publics , 2013. Hervé TERRAL, Figure(s) de lOccitanie. XIX e -XX e siècles , 2013. Etienne AUTANT, Construire une société conviviale, 2013. Bertrand PIRAUDEAU, Le recrutement dans le football français. Histoire, logiques et enjeux géographiques , 2013. Jean-Marie BOUGUEN, La naissance de la politique pétrolière en France , 2013. Herbert GESCHWIND, Le  rôle des soins palliatifs, nouvelle édition, 2013. Sébastien de DIESBACH, La révolution impossible. Mes années avec  Socialisme ou Barbarie, 2013. Jacob ETIENNE, Protection rapprochée et sécurité entreprise. Des nouvelles normes à linternational , 2013. Jacques ARNOL-STEPHAN, Entreprendre dans un monde en mutation , 2013. Françoise HAY, Christian MILELLI, Yunnan SHI, avec la collaboration de Joëlle LE GOFF, Faut-il encore investir en Chine ? Opportunités, risques et logiques économiques , 2013. Andreea ZAMFIRA, Une sociologie électorale des communautés pluriethniques , 2012. Eric LAFOND et Vincent BELEY, Emploi, ne pas renoncer , 2012. Geneviève GUILPAIN, Les célibataires, des femmes singulières. Le célibat e féminin en France (XVII e -XXI siècle), 2012. François DI SALVO, La Grèce à lheure du décrochage européen , 2012. Grégory CARTEAUX, Eva Joly et les affaires financières. Analyse du discours télévisuel , 2012. Alain CHEVARIN, Fascinant/Fascisant. Une esthétique dextrême droite , 2013.  
 
     
             
                     
                
 
Sébastien Repaire
 Sartre et Benny Lévy Une amitié intellectuelle, du maoïsme triomphant au crépuscule de la révolution  
 
    Préface de Jean-François Sirinelli
    
 
                           
 
                                       © LHarmattan, 2013 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-343-00632-1  EAN : 9782343006321
 
      
Préface
    Deux hommes, une décennie : à formuler ainsi le périmètre embrassé dans ce livre, on pourrait limaginer bien peu propice à de riches moissons. On aurait tort, tant au contraire le sujet traité ici se révèle fécond. Quon en juge, dabord dans le désordre : le philosophe le plus célèbre de son époque, la période idéologiquement la plus débridée du second XX e siècle, en tout cas à lOuest de lEurope, et un second personnage qui fut lun des leaders dextrême gauche de lavant et de laprès Mai 68 avant de connaître une évolution singulière, dans le contexte complexe et multiforme de ladieu au gauchisme qui toucha, au fil des années 1970, bien des jeunes gens issus de cette mouvance. Et, tout aussi importante, la relation personnelle et philosophique, dabord hautement improbable mais bientôt devenue intense, entre deux intellectuels qui, apparemment, nauraient jamais dû connaître une telle rencontre. Ainsi recadré, le sujet, on en conviendra, acquiert une forte densité historique, que confirme la lecture du livre de Sébastien Repaire.  Mais lintérêt intrinsèque du sujet ne suffirait pas à conférer à cet ouvrage son importance, qui est indéniable. Cest bien la plus-value en connaissance historique, alliée à la finesse de lanalyse, qui lui donne cette importance historiographique. Une telle plus-value est réelle dans trois domaines au moins. Dune part, cette étude est une contribution de premier plan à une meilleure connaissance de lhistoire de lextrême gauche en France. Si les organisations qui en constituèrent le tissu conjonctif sont de mieux en mieux connues désormais grâce aux études historiques qui se sont multipliées, les engagements individuels qui sy menèrent ne se réduisent pas à des processus généraux. Il faut multiplier, pour mieux comprendre lattrait
 
7
 
alors exercé, les études de cas, qui redonnent leur épaisseur humaine à de tels processus en même temps quelles respectent le libre-arbitre des individus. Le cas de Benny Lévy est certes, on le verra, à bien des égards singulier, mais, précisément, lun des talents de lauteur est de redonner de la chair à un engagement dont les motivations étaient en partie cérébrales mais relevaient, tout autant, dun parcours et dune histoire. Le gauchisme français a bien été un agrégat de destins personnels et lauteur semploie ici à démêler lun dentre eux. Il y faut une bonne connaissance des grandes houles idéologiques du temps, et aussi de la finesse psychologique.  Mais ce livre est également, dautre part, lhistoire dune déprise et, là encore, le cérébral et lintime, le personnel et le collectif sentremêlent, et, en toile de fond, cest ladieu au gauchisme dune génération qui se dessine. Ici aussi, chaque expérience est singulière et seule la multiplication des études de parcours permettra aux historiens délucider cette énigme quest la fonte aussi rapide dengouements qui, pourtant, étaient dautant plus denses quils étaient profondément intériorisés. On mesure la douleur profonde qui a accompagné, dans bien des cas, labandon de convictions qui conféraient des grilles dintelligibilité du monde en même temps que des liens affectifs forts avec les camarades de lutte : en dautres termes, des certitudes et des connivences, des repères et de la chaleur humaine.  Les sas de sortie de tels cocons furent divers et, dans le cas de Benny Lévy, Sartre joua, à bien des égards, le rôle de cellule de dégrisement idéologique. Mais le cadet apportait lui aussi bien des choses à son aîné et les termes de léchange, à bien y regarder, ne furent pas ceux que lon aurait pu croire et, en toile de fond, cest donc tout le mystère des mécanismes dune influence intellectuelle  ici réciproque  sur lequel se penche Sébastien Repaire. Ce livre constitue également, de ce fait, une contribution méditée, documentée et sereine à lhistoire dune phase de la vie de Jean-Paul Sartre qui a suscité, jusque dans les rangs de ses proches et de ses intimes, sur le moment comme par la suite, de rudes controverses.  À cet égard, il peut se lire comme une sorte de discours de la méthode. L histoire des intellectuels, en effet, na pu acquérir une légitimité quen respectant scrupuleusement un pacte historiographique : comme lhistorien est lui aussi, dans sa quête du
8  
 
sens, un intellectuel, il doit veiller à refroidir son objet par le respect scrupuleux des règles dadministration de la preuve, sauf à transformer ses travaux en armes de jet dans des joutes qui ont leur noblesse mais dont il doit se garder dêtre larmurier. Assurément, chaque lecteur interprètera à sa manière lhistoire qui est ici narrée, mais tous devront reconnaître que les devoirs dempathie et déquité y ont été honorés.   
 
 
      Jean-François S irinelli  Directeur du Centre dhistoire de Sciences Po