Si Bacongo m'était conté

-

Français
200 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre est un repère historique des événements qui ont marqué la vie non seulement ds Bacongolais, les habitants de Bacongo, mais aussi de tous les Congolais. Les faits, les gestes et les événements parfois très violents sont décrits sans détour, dans un langage franc et parfois dur. Cet ouvrage est ausi un appel à la tolérance, à la paix et à la réconciliation.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2012
Nombre de lectures 10
EAN13 9782296505827
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Dieudonné AntoineGanga
Si Bacongo m’était conté La joie de vivre métamorphosée en violence
SI BACONGO M’ÉTAIT CONTÉ
Dieudonné ANTOINE-GANGA
SI BACONGO M’ÉTAIT CONTÉ
La joie métamorphosée en violence
L’HARMATTAN
Du même auteur :
Congo : Épître pour la Paix, essai, Éditions de l’O.U.A., Addis-Abeba, 1995.
Congo, la paix vaincra, essai, autoédité en 1998.
Grand-père, parle-nous L’Harmattan, 2012.
du
peuple
koongo,
© L'HARMATTAN, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-96442-6 EAN : 9782296964426
Paris,
À mes petits enfants Jade, Maxence-Dieudonné et Daniel.
Axel,
Louis,
Anouk,
«Il est prudent pour un homme politique d’écrire lui-même sa propre histoire et celle de son temps plutôt que d’en laisser le soin aux autres ».
Paul Valéry
Remerciements
Merci à mon épouse Rose Antoinette, à mes enfants Alix, Antoine, Désiré,Nadège, Paschasie et Virginie, à mes beaux-filsDanielBerhin etFranckFavre, à ma belle-fille Hélène N’Garnim et à mon filleul Frédéric Bangala, pour leur sollicitude, leur concours et leurs encouragements.
J’ai également une particulière reconnaissance pour tous ceux qui ont bien voulu m’encourager à écrire ce travail, en me procurant des photos, de la documentation, en me prêtant leur attention critique, n’hésitant pas à m’apporter, à travers leurs témoignages, d’utiles précisions et des rectifications.
Merci aussi à tous mes frères et copains « Bala Ba Dahomey » pour leur contribution.
Merci enfin à ErutamKimbémbé qui a bien voulu préfacer ce livre.
9