//img.uscri.be/pth/174ef902c7bac0d3d6b1b05ad7cd7839355ce2a4
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 25,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Sophrologie sans frontières

De
334 pages
La sophrologie paraissait devoir se cantonner à un territoire relativement limité : lutte anti-douleur et gestion du stress sur le versant sophrothérapie, relation d'aide et développement personnel. Aujourd'hui, ces frontières explosent de toutes parts… Ce XXXXIV Congrès explore : - Les problématiques familiales ; - Les transformations du marché du travail ; - La personne dépendante et son entourage ; - Les difficultés d'une société en mutation.
Voir plus Voir moins
 
 
 
   
 
Sophrologie sans frontières
XXXXIV e  Congrès de la Société Française de Sophrologie        SOPHROLOGIE SANS FRONTIÈRES   Des outils pertinents pour de nouvelles attentes        Sous la direction de Claudie Terk-Chalanset et Benoit Fouché            LH ARMATTAN
Autres publications de la SFS aux éditions LHarmattan     La sophrologie face aux difficultés de la vie Dépressions et chemins de vie Lhystérie dans tous ses états Les différents modes dêtre au temps Lamour au temps des thérapies Violences Les images en sophrologie La sophrologie face au changement Sophrologie et Créativité Sophrologie et Addictions La place de la Sophrologie dans lavenir de notre société Sophrologie et Estime de soi Le sophrologue face aux attentes du sujet en crise                 © L'H ARMATTAN , 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-96213-2 EAN : 9782296962132
INTRODUCTION
 Le temps nest plus  si tant est quil ait jamais existé  où la sophrologie paraissait devoir se cantonner à un territoire relativement limité, dominé par la lutte anti-douleur et la gestion du stress sur le versant sophrothérapie, par la relation daide et le développement personnel sur le versant de la sophrologie sociale. Aujourdhui, il semble que ses frontières doivent exploser de toutes parts, tant nous sommes sollicités par des demandes qui débordent sur tous les fronts, quil sagisse des problèmes de ladolescence qui remettent en cause le système familial, des mutations du monde du travail de plus en plus pesant dans la mesure même où il se trouve désinvesti, du vieillissement de la population qui fait apparaître de nouvelles pathologies en même temps que de nouveaux besoins en termes denvironnement, du bouleversement de la société même où le mélange des populations et des cultures soulève des conflits qui trouvent leur écho au niveau individuel. Mais une chose est dêtre sollicités  et nous le sommes, en tant que sophrologues, de plus en plus, une autre tient dans la réponse que nous sommes capables dapporter à ces nouvelles demandes  ce qui pose la question de la pertinence de nos outils. Ce sera donc ici notre propos pour ce congrès, nous interroger ensemble à la fois sur la légitimité de ce dépassement de nos frontières et la pertinence des outils dont nous disposons pour y faire face.  Comme chaque année, le congrès se compose de 4 demi-journées, chacune se voyant attribuer un thème.   
RÉSUMÉ DES COMMUNICATIONS   I - LES PROBLÉMATIQUES FAMILIALES  Lapproche de ladolescent ne représente en quelque sorte que la partie la plus visible de cette problématique, et il nest pas évident que ce soit celle pour laquelle nous soyons le mieux armés sauf preuve du contraire. Par contre, nous croyons savoir que certains dentre nous ont des expériences très intéressantes auprès des enfants, et nous aimerions les entendre. Il semble surtout que nous ayons notre « mot à dire » là où le corps joue un rôle essentiel, soit dans le rapport féminin-masculin, les nouvelles formes de parentalité dont la parentalité homosexuelle, le désir denfant avec ce quil peut entraîner dacharnement thérapeutique au détriment du désir tout court. Mais pourrait être abordé également le thème de laide que nous pouvons apporter à lun ou à lautre des membres dune famille traversant des périodes critiques : séparation, chômage, maladie, dépressivité, maltraitance, deuil  Jean-Pascal CABRERA nous a présenté dentrée de jeu une « expérimentation de la sophrologie en collège » . Il sagissait dexpérimenter la sophrologie avec des adolescents et den intégrer la pratique dans un cursus scolaire « standard ». Le but en était de lutter contre le « décrochage scolaire » et daméliorer le bien-être des élèves. Lexpérience décrite ici a déjà été validée par 2 rentrées scolaires, lune en septembre 2010, lautre en septembre 2011. Le public scolaire concerné est un ensemble de 6 classes de 6° dun collège public. En prenant en compte les directives des institutions dun côté et les besoins de différents ordres émanant des élèves, on peut construire un projet qui réponde à un cahier des charges précis. La sophrologie sinscrit alors comme une « matière » au service des difficultés psychosociales des élèves, en complément des soutiens scolaires de différentes natures dont ils peuvent bénéficier.
8
Lexercice de cette sophrologie doit sadapter au public concerné et au contexte social et environnemental. Il doit également sarticuler avec les différents acteurs qui travaillent en synergie ; cela sous-entend un travail de formation, de concertation, de prospective, dévaluation et de communication. Pour conclure, lambition dun tel projet nécessite une connaissance très poussée du fonctionnement dune institution scolaire tant sur le plan structurel que sur le plan humain ; cela implique que les intervenants sophrologues soient, à défaut dêtre enseignants, extrêmement imprégnés du fonctionnement dun collège, surtout en banlieue parisienne.  Ensuite Vincent RAMBERT  a développé une application particulière de la Sophrologie sadressant cette fois à des jeunes souffrant de déficience intellectuelle légère. Le titre de sa conférence  « Sophrologie, adolescence et déficience intellectuelle ». Dans le cadre de son métier déducateur specialisé, il anime depuis 2004 des séances de sophrologie en groupe auprès dadolescents et jeunes majeurs déficients intellectuels légers, avec troubles associés, de 14 à 20 ans dans un IME (Institut Médico-Éducatif). Il fait part de lintégration de cette technique dans une équipe pluridisciplinaire et surtout de son adaptation auprès de cette population.  À partir dun cas clinique dune crise conjugale assez banale, Ghylaine MANET  sattache à élucider les causes les plus répandues des  « turbulences du couple » . Lauteur donne en même temps sa vision du couple : vision résolument optimiste et pragmatique. Le couple existe. Il a sa légitimité. Les turbulences sont inévitables. Pour beaucoup de couples, les solutions existent et ils parviennent à sen sortir seuls. Pour dautres, la rupture semble inévitable. Alors ils font appel à une thérapie de couple. La relation thérapeutique nourrie dune pluralité de techniques issues de la Sophrologie, de lhypnose éricksonienne et des thérapies brèves va faire éclore les ressources insoupçonnées de chacun des deux partenaires.
9
Quels sont les moyens utilisés pour redonner espoir à ceux qui ont perdu tout repère et ne peuvent plus se parler ? La thérapeute explore les conditions dun sauvetage et donne à imaginer les solutions les moins douloureuses. Et même sil y a rupture, la possibilité de revivre un nouveau couple peut être envisagée. Il y aura toujours des couples heureux, nous assure Ghylaine Manet.  Anne TORRES porte témoignage de la difficulté à être mère et femme dans le temps de la vie. Son titre : « Femmes en changements - Des équilibres de vie » La mère et la femme sont deux parties distinctes du personnage féminin. Comment ces deux parties se coordonnent-elles au fil du temps ? Comment lune delles peut-elle seffacer pour laisser la place à lautre à un moment de la vie, au gré des changements et des apprentissages, puis revenir et exister pleinement à nouveau plus tard ? Lexposé montre comment le travail avec la Sophrologie peut aider dans la gestion de ces passages quelquefois douloureux, difficiles. Et comment ce travail mène parfois à des changements de vie inattendus... Quelques exemples daccompagnements thérapeutiques sont cités pour illustrer ce vaste sujet.  En clôture de cette matinée, Richard ESPOSITO  rend « Hommage à Bernard Santerre » , disparu en août 2011, co-directeur du Centre de formation des sophrologues professionnels (CFSP) en Normandie et qui a joué un rôle décisif pendant 32 ans pour la reconnaissance professionnelle de la Sophrologie.    II - LES TRANSFORMATIONS DU MONDE DU TRAVAIL  Il sagit moins, à notre avis, de décliner une fois de plus le thème de la souffrance au travail que dexplorer les contradictions qui résultent de lévolution du travail lui-même : - un sentiment de dépendance vis-à-vis de lentreprise lié à la peur de la précarité et à la crainte du chômage,
10