Test de Bender et stylo numérique

Test de Bender et stylo numérique

-

Livres
290 pages

Description

Le test de Bender, peu pratiqué en France, est le dessin le plus diffusé dans le monde après le « bonhomme ». Il est adapté au tout jeune enfant, dès la maternelle. Il renseigne sur l'organisation perceptuelle, l'aptitude à dessiner des formes géométriques (9 figures) et l'anticipation. Neutre émotionnellement, il peut être utilisé dès la première rencontre avec un enfant, même fragile. Notre recherche (Paris, 2014) con rme la cotation classique (Koppitz), comme évaluation du niveau.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 décembre 2018
Nombre de visites sur la page 1
EAN13 9782140108495
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Sous la direction de Philippe Wallon
Test de Bender et stylo numérique
Test de Bender et stylo numérique TOME II
Test de Bender et stylo numérique
© L’Harmattan, 2018 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-15870-9 EAN : 9782343158709
2
PhilippeWallon avec Claude Mesmin, Matthieu Jobert, Marie-Eve Redoutey etRémy Fauvernier
TestdeBender et stylo numérique
Ouvrages des auteurs sur le dessin
Mesmin C., Wallon Ph., (collectif sous la direction de -),Regards croisés sur les familles venues d’ailleurs, Paris, Fabert, 2013
Wallon Ph.,Le dessin spontané d’animaux chez l’enfant, Bruxelles, Éditest, 1987
Wallon Ph., Cambier A. et Engelhart D.,Le dessin de l’enfant, Paris, ème PUF, 2000 (3 édition)
Wallon Ph., Mesmin C., (collectif sous la direction de -),La Figure de Rey, une approche de la complexité, Ramonville Sainte-Agne, Érès, ème 2002 (2 édition)
Wallon Ph.,Le dessin d’enfant, Paris, PUF, 2012 (col.Que sais-je ? ème n°3591, 5 édition) Wallon Ph., Mesmin C.,La Figure complexe de Rey, guide ème d’utilisation et d’interprétationéd.), Paris, ECPA, 2012 (2 Wallon Ph, Mesmin C, Redoutey ME, Fauvernier R, Jobert M,Le dessin et sa dynamique, diagnostic chez l’enfant et l’adulte, Paris, Fabert, 2014
4
Financement
Ce travail a été aidé par la contribution financière du Professeur Yuko Yato (Université Ritsumei de Kyoto / Osaka), aidée par les fonds de : 1) KAKENHI (Grant-in Aid for Scientific Research, Grant number: 17K04385, 2) Ritsumeikan Global Innovation Research Organization(RGIRO), 3) Institute of Human Sciences of Ritsumeikan University
Contributions
La recherche à la base à ce travail a été réalisée par : - Claude Mesmin pour le recueil des dessins (test de Bender et dessins à thème) dans les écoles maternelles et primaires (plus de trois cents enfants, en individuel) ainsi que des cas cliniques en consultation. - Marie-Eve Redoutey a rédigé les cas cliniques, réalisé chez ces en-fants de nombreux examens, tests de niveau ou épreuves graphiques. - Matthieu Jobert a développé le logiciel Elian, et y a introduit le Test de Bender. - Rémi Fauvernier a participé à la rédaction des cas cliniques, ainsi qu’à leur interprétation théorique.
Remerciements
Nous remercions tout particulièrement : - les enfants qui ont fait tous ces beaux dessins. Sans eux ce travail n’aurait pu être réalisé. - Les Inspecteurs de l’Éducation nationale, les Directeurs et Direc-trices ainsi que les enseignants des écoles de Bry-sur-Marne et Cha-renton-le-Pont, qui nous ont autorisés à recueillir les dessins. - Nos collègues et amis qui ont contribué à ce travail par leurs conseil et encouragements.
L’ensemble desFigures dutest de Bender
Nous utilisons les cartesreproduisant chacune de ces Figures, au format 15 cm x 9,5cm, comme les originaux.
Copyright Nous remercions l'American Orthopsychiatric Association (DBA Global Alliance for Behavioral Healthand SocialJustice), titulaire du copyright du testde Benderainsi que de la cotation de Koppitz(1975) de nous avoir autorisés à reproduire les Figuresdu test deLauretta Bender, le texte des items d'ElizabethKoppitz (1975) et les dessins les qui les accompagnent. Ces éléments sont présentés dans leurintégralité, n'ont pasété alté-rés. Lafrançaise traduction afaite été au plus près du texteoriginal.
Introduction
Le test de Bender consiste en la copie de 9 Figures géométriques sur la même feuille de papier. Il renseigne sur l’organisation percep-tuelle, sur l’aptitude à dessiner des formes variées ainsi que sur l’anticipation, puisque l’enfant doit réserver une place suffisante pour les Figures non encore réalisées. Ce test est réalisable « en première intention », dès la rencontre avec l’enfant, il est facile à soumettre et n’est pas « impliquant » sur le plan émotionnel, encore moins trauma-tisant. Cette épreuve psychologique est fort ancienne (1938), mais c’est encore actuellement le test de dessin le plus utilisé après celui du « bonhomme ». Il est pourtant méconnu en France, où il est remplacé par l’adaptation de Hilda Santucci, plus complexe et, à notre avis, moins riche d’informations. Ce test peut être proposé à l’enfant dès 3 ans et demi, quand il ma-nie le crayon avec un minimum de contrôle. Reproduire les modèles constitue une activité « sous contrainte », proche du scolaire. Nous le demandons conjointement aux dessins à thèmes, qui illustrent l’activité spontanée, extra-scolaire, plus ludique. Ensemble, ils éva-luent l’ensemble des attitudes de l’enfant face à des tâches diversi-fiées. Le stylo numérique ouvre des perspectives nouvelles à cette épreuve, grâce aux éléments dynamiques. On mesure l’acte gra-phique: on précise avec des paramètres chiffrés (durées, vitesses, tailles…) le geste, qui a des rapports directs avec la personnalité. En outre, la cotation chiffrée, classique (méthode d’Elizabeth Koppitz, 1975) est aidée par l’informatique ; elle fournit le niveau de l’enfant. Paramètres et score donnent ainsi un « portait psychologique » assez complet du sujet, et ceci en quelques minutes.
7
Les sources du Bender remontent à 1928, avec le travail de Wer-theimer, qui a imaginé les modèles. Son succès a été immédiat puisque Lauretta Bender (qui l’a mis au point et lui a donné son nom) se plaignait de le voir utilisé alors même qu’elle n’avait pas publié son propre travail (1938). Depuis, il a servi à évaluer les enfants et même les adultes (durant la guerre) à une échelle considérable. Il a donc été largement éprouvé par le temps, et a donné lieu à de multiples ana-1 2 lyses . Il a été modifié dans les années 2000, avec le « Koppitz II » et 3 le « Bender II », mais sans apporter, à notre sens, des éléments inté-ressants. Il a enfin donné lieu à une nouvelle épreuve, le Beery-VMI 4 (2004), utilisée en psychomotricité, et qui reprend certaines images . * * * Pourquoi s’intéresser au Bender ? La multiplicité des modèles ex-plore très correctement les aptitudes du très jeune enfant. C’est le seul test de dessin à faire à cet âge. En outre, la cotation de Elizabeth Kop-pitz est facile (en moins de 2 minutes avec l’aide de notre logiciel) et performante, comme nous avons pu le constater dans l’étude que nous avons menée, et qui sert de base à cet ouvrage. Y a-t-il encore une place pour les épreuves papier-crayon dans l’examen de l’enfant ? La psychologie s’oriente vers des tests « tout-informatique », pour faciliter la passation et l’analyse. Certes, le cla-vier, la souris et même la tablette digitale sont très commodes, mais ils ne sont pas en mesure d’apporter des informations fiables sur le geste du scripteur. Ils manquent totalement de souplesse au regard du crayon. Celui-ci est, pour l’être humain, quasiment une seconde na-ture, puisqu’on s’en sert depuis près de 50.000 ans - alors que la mi-cro-informatique est à la disposition du public depuis seulement 30 ans. D’ailleurs, le papier, dont on prévoyait la disparition il y a encore quelques années, voit sa production augmenter d’année en année.
1  Cf. Jean Bouisson (2001). Il cite un nombre important de ces analyses, qui ont même précédé celles de L. Bender, car l’épreuve s’est diffusée à son insu. 2 Reynolds, C. R. (2007).Koppitz-2: The Koppitz Developmental Scoring System for the Bender-Gestalt Test. Austin, TX: Pro-Ed Inc.3 Brannigan, G. G., & Decker, S. L. (2003).Bender Visual-Motor Gestalt Test, Second Edition, Itasca, IL: Riverside Publishing.4 ème On en discutera plus loin. Il est édité chez Pearson, 2010 (6 édition).
8
Le stylo numérique Anoto n’a pas les inconvénients des outils in-formatiques habituels. Il est autonome (il ne sera relié à l’ordinateur qu’après l’examen) et il écrit avec une mine de crayon à bille sur une feuille de papier libre, manipulable à l’envi. Il préserve les conditions de l’examen clinique. Par sa précision, il confère aux épreuves papier-crayon une rigueur qui manquait aux méthodes classiques. Il leur donne le rôle de « base de travail » dans un premier abord d’un enfant. Il fournit des données objectives pour appuyer notre expertise. Le logiciel Elian, que nous avons développé et que nous utilisons au quotidien, est destiné aux professionnels de la Santé, sans compé-tence informatique particulière. Il est accessible sans apprentissage et fournit des éléments très variés, tous ceux qui sont nécessaires au pra-ticien qui reçoivent en consultation de jeunes patients. * * * Au total, avec le Bender, l’idée est d’examiner une « tâche ». La consigne est stricte et on voit ainsi comment l’enfant s’y adapte. Simple à mettre en place, facile à utiliser, il permet d’assurer dans les meilleurs délais une prise en charge adaptée et efficace. Nous allons donc examiner ici le test de Bender, dans une configu-ration informatique. Mais cet ouvrage est utilisable sans ce dispositif, car certains résultats sont accessibles avec le crayon à mine (noire ou de couleur).
9