Théâtrothérapie

-

Français
148 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

À travers le récit d'une expérience vécue de théâtrothérapie dans un hôpital psychiatrique de la région parisienne, le docteur Albert Gabrieleff s'interroge et nous interroge sur la réalité de la maladie mentale. Au même titre que la chimiothérapie et la psychothérapie, ce procédé de la théâtrothérapie, qui entre dans le cadre plus large de la sociothérapie, peut en partie aider des patients à s'extérioriser et dans une certaine mesure à se réaliser.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2013
Nombre de lectures 42
EAN13 9782336285610
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
14,50 € ISBN: 978-2-336-00693-2
Albert Gabrieleff
THÉÂTROTHÉRAPIE
Expérience de théâtre thérapeutique au sein d’un hôpital psychiatrique
santé, sociétés etcultures
THEATROTHERAPIE
Santé, Sociétés et Cultures Collection dirigée par Jean Nadal  Peut-on être à l'écoute de la souffrance, en comprendre les racines et y apporter des remèdes, hors d'un champ culturel et linguistique, d'un imaginaire social, des mythes et des rituels ? Qu'en est-il alors du concept d'inconscient ? Pour répondre à ces questions, la collectionSanté, Sociétés et Cultures propose documents, témoignages et analyses qui se veulent être au plus près de la recherche et de la confrontation interdisciplinaire. Déjà parus
Gérald Quitaud,Lève-toi et marche ! Le chemin psychologique de la création de soi, 2012. Anne DENYS,Destins croisés au pays des chamans. Guéris par la forêt,2012. Monique LIART,Psychanalyse et psychosomatique. Le corps et l’écrit, 2012.Jean-Loup CLEMENT,Mon père, c’est mon père. L’histoire singulière des enfants conçus par Insémination Artificielle avec Donneur(nouvelle édition), 2012. Emmanuel CASTILLE,L’entreprise rationnelle. L’organisation comme production de l’inconscient, 2011. Roland BRUNNER,La psychologie du déprimé, 2011. Emmanuel CASTILLE,nL’Entreprise en psychanalyse. U q u e s t i o n n e m e n t d e l ’ i n c o n s c i e n t c o m m e d é t e r m i n a n t s t r u c t u r e l d e n o s o r g a n i s a t i o n s, 2 0 1 1 . Daniel BEAUNE, Caterina REA,Et si Œdipe s'appelait Antigone. Repenser la psychanalyse avec les études de genre, 2010. Yves COMPAS,Survivre malgré une maladie invalidante et inguérissable: la maladie de Charcot, 2010. Dominique PERROUAULT,La contenance tierce. La difficulté d'être soi dans la société d'aujourd'hui, 2010.
Albert GABRIELEFF
THEATROTHERAPIE
Expérience de théâtre thérapeutique au sein d’un hôpital psychiatrique
Santé, sociétés et cultures
DU MEME AUTEUR Psychiatre de quartier,Payot Editeur, 1999 Suis-je normal, Docteur ?,L’Harmattan, 2010 La Psychanalyse au risque du voyage,L’Harmattan, 2011 © L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00693-2 EAN : 9782336006932
AVERTISSEMENT Ce livre est polémique. Il ne prétend pas détenir la vérité. Ce n’est que le point de vue d’un professionnel aguerri. Toute critique sera la bienvenue.
7
INTRODUCTION A LA THEATROTHERAPIE Le théâtre, une audace thérapeutique. Quelques référents rassurants : pour le théâtre, Artaud, Brecht, Stanislavski, Strasberg, Jouvet, Dario Fo, Brook ; pour la thérapie, Moreno, Schultz, Winnicott, Prinzhorn. La théâtrothérapie livre une partie de l’histoire du sujet, mais non toute la mémoire. L’auto-analyse verbale qui suit une improvisation théâtrale, dans une séance de théâtrothérapie, assure aux participants la possibilité d’envisager la création d’autres scénarios et de procéder au changement de rôle et de décors. L’évocation de l’Histoire de la famille met en forme la relation de l’altérité : se situer soi comme unique dans son rapport à la ressemblance, à la conformité et à l’originalité. Qui suis-je ? Qui est l’autre ? L’autre est moi, l’autre et moi, l’autre hait moi, l’autre émoi. Toutes ces propositions de l’altérité relient l’un à ce qui existe chez l’autre.
L’art peut-il guérir ? Le théâtre peut-il ouvrir un nouvel espace pour une émergence de la parole mise en actes ? Le lieu et l’acteur ouvrent le temps de la rencontre entre le dedans et le dehors, la parole et le corps, l’illusion et le réel, la folie et la raison.
Désiré (page 68) : Fou il est. Intelligent aussi. Irrésistible sur une scène. Vous en aurez un aperçu dans KNOCK de Jules Romains. L’année précédente, ce patient nous avait fait mourir d’inquiétude et de rire, dans une
9