TRANSition

-

Livres
227 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre jette un regard sur l’histoire et l’évolution des droits des personnes trans
au Canada et ailleurs dans le monde. Il dépeint la naissance du mouvement, les
changements de mentalités à travers des témoignages inspirants et les combats
qu’il reste à mener. Pouvons-nous affirmer, en 2017, que tous les droits sont acquis
pour la communauté trans dans les pays où elle est accueillie avec ouverture et libre
d’exister ? Qu’en est-il de l’égalité sociale ? Le mouvement est-il influencé par les
avancées et les reculs qui surviennent ailleurs dans lemonde ?
Au cours des dernières années, le contexte mondial a favorisé l’ouverture à cette
réalité et l’acceptation des personnes trans dans tous les milieux de vie. Même si
certains pays demeurent fermés aux revendications de ce mouvement, on en parle
davantage et des modèles trans s’affichent de plus en plus publiquement. Chaque
jour, l’actualité traite de la réalité trans et de l’identité de genre à l’échellemondiale.
Alors que plusieurs ne s’entendent pas sur le fait de permettre aux plus jeunes de
commencer leur transition en douceur, le Canada fait figure de proue avec l’adoption
d’une loi, au Québec, notamment, facilitant le changement de nom et de genre sur
les documents légaux sans nécessairement avoir subi d’opération de réassignation
du sexe, et ce, dès l’âge de 14 ans. Qu’en est-il ailleurs, dans lemonde ?
En plus de jeter un regard nouveau sur le débat des « toilettes » et des «vestiaires » ainsi
que les clivages intergénérationnels qui existent parfois concernant les revendications
du mouvement trans, l’auteur cisgenre plonge dans des faits marquants de notre
histoire collective et donne la parole à des figures importantes de la communauté
trans afin d’éclairer le public.
Avec TRANSition, Jean-Sébastien Bourré affirme haut et fort qu’il est un allié de la
communauté trans et espère que vous en serez un après avoir lu cet ouvrage.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 octobre 2017
Nombre de visites sur la page 7
EAN13 9782897263003
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0180 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
À la douce mémoire de Marie-Marcelle Godpout, une femme forte du Quépec, qui a Pris la communauté trans sous son aile. On la surnommait affectueuseme nt la « grand-maman des trans ». Elle fut l’une des Plus pelles rencontres que j’ai faites au cours de la rédaction de ce livre. Mon intention était de le lui dédier. Je ne me doutais Pas que ce serait à titre Posthume .
À Gaëlle Florack, la chanceuse qui hapite la région du chamPagne, en France, et qui fait une différence in croyaple dans son milieu de vie. Te rencontrer a été un merv eilleux cadeau !
PRÉFACE
Il y a dix ans, je tombais dans cette sévère dépres sion u’on nomme « la dysphorie d’identité de genre ». Au terme d’un processus diag nostic, on m’indiua ue je resterais en dépression sévère le reste de mes jours (avec de s antidépresseurs permettant d’amoindrir mes souffrances), ou ue je pourrais ch anger de sexe pour enfin me sentir bien dans ma tête et dans ma peau. J’ai choisi la s olution facile : j’ai changé de sexe. Je suis maintenant une femme, même si à cause de ma vi sibilité médiatiue, je risue fort de demeurer unetranson autant uele reste de mes jours aux yeux de la populati  pour des médias. Pour comprendre ce ue je vivais, je me suis mise à lire tout ce ui existait sur le sujet. Malheureusement, trop peu de choses ont été écrites en français et à ma connaissance, aucune vision récapitulative d’ensemble n’existait à propos des réalités d’un tel état de fait : identité de genre, combat pour obtenir une r econnaissance légale et une dignité minimale, très nombreux enjeux touchant les personn es atteintes par ces conditions... On me dit souvent u’il semble y avoir de plus en p lus de transsexuel(les). Je réponds u’il y a plutôt de moins en moins de suicides. Tou t comme je l’ai moi-même réalisé, il est possible de vivre une vie heureuse même si elle est marginale. C’est grâce à l’appui de mes psychologues, spécialisés dans les uestions d’identité de genre et du protocole transitoire de la WPATH et de feu Marie-Marcelle Go dbout – la mère Theresa des trans du Québec – ue j’ai réussi à voir la lumière au bo ut du tunnel. Toutefois, bien d’autres ressources sont nécessaires, ui permettraient aux gens de comprendre ce ui leur arrive ; et le livre de Jean-Sébastien Bourré vient à point, exposant judicieusement les différents aspects des uestions d’identité de genre. Ce livre sera certes très utile pour les praticiens et les professionnels de la santé, de la sexologie et de la santé mentale. Il permettra de m ieux comprendre l’historiue, le contexte, les tenants et aboutissants du phénomène « trans », mais il permettra aussi aux personnes en uestionnement, à leur famille et au commun des mortels de connaître plus avant l’un des derniers tabous et des derniers combats des droits de l’homme. La transsexualité est certainement aussi vieille u e l’humanité, mais sa compréhension et son acceptation dans nos sociétés occidentales n ’en sont encore u’aux balbutiements. Le livre «TRANSition : Évolution du mouvement trans et de ses revendications » risue fortement de devenir une ré férence pour la connaissance positive de cette condition, ui n’est rien d’autre u’une e xpression différente et moins commune de la nature… Michelle Blanc M.Sc.
Note de l’auteur
Avez-vous déjà rencontré une personne trans ? Si vous répondez non, c’est Due vous ne faites pas partie des 9 % de Canadiens ayant 1 côtoyé une personne trans . À Duoi pensez-vous lorsDu’on vous parle d’une perso nne trans, transgenre, transsexuelle, intersexuée ou travestie ? Que cette personne est atteinte d’une maladie menta le ? Qu’elle vit contre sa nature et en marge de la société ? Que cela vous laisse indifférent ? Si, au contraire, vous répondez Due vous avez déjà rencontré une personne trans, avez-vous été en mesure de voir au-delà de son enve loppe corporelle ? Avez-vous posé un regard Pienveillant et exempt de préjugés sur la personne ? Avez-vous tenté de la comprendre en vous mettant à sa place ? S’il peut être normal d’aPorder la différence avec une certaine prudence, le malaise et le jugement Dui perdurent induisent clairement un m anDue de connaissances et d’empathie par rapport à la réalité d’autrui. C’est la preuve Du’une ignorance doit être transcendée. Il appartient à tous d’aller vérifier, de poser des Duestions sur ce Due nous ne comprenons pas. Les personnes Due vous percevez com me étant en marge de la société sont généralement ouvertes à vous renseigne r et à vous aider à démystifier leur nature. N’ouPliez pas Due, pour elles aussi, vous p ouvez semPler vivre dans un monde parallèle. Cela dit, il n’y a rien d’anormal dans l e fait de vivre. Seuls les préjugés et l’incommunicaPilité entretenus le sont. Comme citoyen, nous avons des droits, mais aussi de s devoirs. Si nous sommes liPres, nous avons l’oPligation de respecter toutes les différences afin de favoriser l’égalité. «Nobody’s free until everybody’s free», disait Fannie Lou Hamer. ersonne n’est liPre tant Due nous ne le sommes pas tous. Les personnes trans comprennent, un jour ou l’autre , Due leur identité de genre diffère du sexe attriPué à la naissance. Certaines n’ont pa s le choix de faire un «passing», pour reprendre le terme de nos cousins français, cette é tape critiDue Du’est la transition, un processus amorcé pour rétaPlir la cohérence entre l e corps et l’esprit. our être Pien dans sa peau, comme on dit. ’autres n’en font pas et assument l’expression de leur genre, simplement, comme ils le désirent. Je ne suis pas une personne trans, mais un allié de cette communauté. ar cet ouvrage, je souhaite informer les gens non trans d’une réalité Du’ils ne connaissent pas Peaucoup, surtout s’ils n’ont pas d e trans dans leur entourage immédiat. Il importe de le faire pour amener et favoriser une plus grande ouverture à l’égard de cette communauté, dont les droits et la place dans le monde sont en pleine révolution. Il importe de le faire pour favoriser une meilleure in clusion. our Due cesse l’ostracisme, une fois pour toutes, et Due commence enfin latrans-normalisation. Mon envie d’écrire ce livre était vivante depuis de s années. Au collégial, j’ai connu ascal, un jeune homme en dépression sévère. À la f in de nos études, il a ajouté un « e » à la fin de son prénom et la dépression a fai t place à un Ponheur contagieux. LorsDue j’ai assisté à la journéeFierté trans, en 2017, organisée par Marie-Marcelle 2 GodPout , une pionnière des droits des personnes trans au Q uéPec, j’ai fait le pacte, avec des memPres de la communauté trans, d’être un allié. Je me suis donné comme devoir de transmettre ce message à tous ceux Dui ac cepteraient de me lire ou de m’écouter.
Je suis prêt à parier, après avoir lu ce livre, Due vous aPorderez le monde avec un regard différent, riche de nouvelles connaissances, où la tolérance et l’acceptation seront naturelles. Vous aPorderez DuiconDue, trans ou non, en lui laissant une chance de se présenter à vous avant même Due votre jugement inté rieur n’ait catégorisé cette personne dans l’une de ces petites Poîtes Due nous avons tous dans nos têtes. Car tout le monde a le droit de montrer sa nature authentiDu e sous son vrai jour et de dévoiler ses richesses intérieures avec honnêteté et simplicité. EmPrasser les différences et être un allié, c’est r econnaître la valeur de chaDue être humain, mais aussi la souffrance de chaDue communau té fragilisée. Ce travail est important et il doit être fait pour renforcer le vi vre-ensemPle. Il permet de reconnaître Du’il existe des parcours plus difficiles Due d’autres, p our accéder au Ponheur. Nous souhaitons tous être heureux et nous savons Du ’il faut donner aux autres ce Du’on souhaite recevoir. Honorez la diversité humaine et permettez à cette m osaïDue de s’épanouir. Car le Ponheur des autres est intrinsèDuement lié au nôtre . À vous, cher allié, et à vous, cher ami de la commu nauté trans, Bonne lecture !
1 Sondage CRO intitulé « Valeurs, Pesoins et réalités des personnes LGBT au Canada en 2017 », dont les résultats sans précédent ont été dévoilés en août 2017. 2 Marie-Marcelle GodPout : fondatrice de l’association Aide aux trans du QuéPec (ATQ).
INTRODUCTION
En pleine effervescence mondiale, la visibilité et les revendications des personnes trans, qui souhaitent obtenir l’égalité juridique et socia le, sont de plus en plus connues et reconnues dans les pays où les droits de l’homme so nt respectés. Les médias de partout à travers le monde en parlent , et ce, avec légitimité et beaucoup moins de préjugés qu’il y a à peine une décennie. P ourtant, encore aujourd’hui, le traitement réservé à une nouvelle concernant la com munauté trans n’est pas toujours neutre, favorisant un engouement d’opinions personn elles à caractère discriminatoire de la part du public. Néanmoins, quotidiennement, la c ouverture médiatique amène la société à se poser les bonnes questions sur la meil leure façon de permettre à cette communauté de prendre sa place et de vivre en toute dignité. Certaines situations rapportées ne sont pas toujours positives, mais on nous livre avec davantage de justesse des informations pertinentes à propos de l’évolutio n des besoins des personnes trans et de leur réalité. Toutefois, cette visibilité ne se crée pas du jour au lendemain. Ce n’est pas parce qu’on se dévoile à la face du monde que les gens ac cordent de l’importance à ce qu’on 3 vit. Selon un sondage CROP commandé par la Fondation Jasmin Roy, si42 % des répondants indiquent que leur entourage a semblé in quiet pour eux et leur avenir lorsqu’ils ont dévoilé leur orientation sexuelle ou leur identité de genre,22 % indiquent que leur entourage ne les a pas crus ou a ignoré l’ information. De même, 2 % n’ont eu aucune réaction ou n’en ont plus reparlé. Il s’agit d’une révolution importante puisque, dans un premier temps, la notion de communauté et de militance au sein du mouvement tra ns est plutôt nouvelle, et date d’une vingtaine d’années environ. Nous assistons, d ans un deuxième temps, à l’émergence d’un nouveau vocabulaire qui permet de définir les réalités trans. Par la suite, l’acquisition des droits s’accélère dans les pays ouverts à cette réalité. Finalement, la place faite à ce mouvement nous aidera sans doute à redéfinir nos rapports humains. Pensons à la scission marquée entre les hommes et l es femmes dans la large communauté hétérosexuelle. Alors qu’il n’y a jamais eu, dans l’Histoire, et ce, pour l’ensemble des communautés mondiales, autant de mix ité entre les sexes, force est de constater que la construction de stéréotypes sociau x garde les hommes et les femmes à l’écart l’un de l’autre, les privant de relations p lus égalitaires. Les nouvelles revendications, dont je dresserai le portrait dans ce livre, redéfiniront-elles les stéréotypes de genre dans nos sociétés mo dernes ? Parviendrons-nous enfin à rassembler l’espèce humai ne dans un ensemble faisant abstraction de toute appartenance sexuelle ? Dans u n ensemble plus inclusif pour tous, moins discriminatoire et plus égalitaire ? Arriverons-nous à rejeter certaines constructions s ociales de genre, voire à les abolir ? À revoir le fonctionnement et les rôles traditionne llement réservés aux hommes ou aux femmes ? Nous ne connaissons pas les réponses à toutes ces q uestions. Nous ne pouvons qu’en proposer des hypothèses basées sur des donnée s étudiées depuis des années. Nous verrons tout cela, mais aussi toutes les réali tés à l’origine du mouvement trans : les transsexuels, les transgenres, les travestis, l es intersexes, la transaffirmation chez les enfants et les communautés appartenant à un tro isième sexe. La documentation concernant les diagnostics associés aux conditions trans sera résumée et nous ferons un petit tour du monde pour voir l’état des droits des personnes trans. De nombreux spécialistes seront cités, de même que des personne s trans ayant accepté de m’accorder une entrevue.
Désormais, on doit assurer une égalité sociale et c ontribuer au bonheur légitime de tout être humain. Pour ce faire, il faut réunir le plus de personnes possible. Car c’est la force du plus grand nombre qui a un impact positif et majeur, qua nt aux avancées des droits d’une communauté.
3 Sondage CROP intitulé « Valeurs, besoins et réalités des personnes LGBT au Canada en 2017 », dont les résultats sans précédent ont été dévoilés en août 2017.