Vieillissement et politiques de l

Vieillissement et politiques de l'emploi - France

-

Livres

Description

Pour faire face au vieillissement rapide de la population, il est nécessaire de promouvoir de meilleures opportunités d'emploi pour les travailleurs âgés. On a déjà beaucoup fait état du besoin de réformer les régimes de pension de retraite et de préretraite. Pourtant, cela ne sera sans doute pas suffisant en soi pour relever significativement les taux d'emploi des plus âgés ni pour réduire le risque futur de pénurie de travailleurs. Les autorités publiques et les entreprises doivent sans tarder prendre des mesures pour adapter la fixation des salaires à une main-d'oeuvre plus âgée, pour s'attaquer aux discriminations du fait de l'âge et pour améliorer les qualifications et les conditions de travail des travailleurs âgés. Un changement d'attitude s'impose aussi de la part des individus quant au travail à un âge plus tardif et à l'acquisition de nouvelles compétences. On sait relativement peu de choses sur ce que les différents pays de l'OCDE sont en train de faire ou devraient faire dans ces domaines.

Afin d'y remédier, l'OCDE a lancé une série de rapports dans une vingtaine de pays, dont la France. Chaque rapport national fait le tour des principales barrières qui existent concernant l'emploi des travailleurs âgés, évalue la pertinence et l'efficacité des mesures existantes pour contrer ces barrières et présente une série de recommandations sur les politiques que les autorités publiques et les partenaires sociaux devraient mener.

La version anglaise du résumé et des principales recommandations a été incluse dans ce volume.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2005
Nombre de visites sur la page 2
EAN13 9264008470
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
1.
IRCHAPITRE 1. LES DÉFIS DE L’AVEN
Chapitre1LES DÉFIS DE L’AVENIR
La population française vieillit
La France va faire face, comme les autres pays de l’OCDE, à deux évolutions démographiques majeures dans les décennies à venir : un allongement continu de l’espérance de vie et l’arrivée à l’âge de la retraite des générations du baby-boom. La France se singularise pourtant de ses voisins par une natalité légèrement plus dynamique que la moyenne.
Pour établir les projections de population à l’horizon 2050, le « scénario central » de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) fait l’hypothèse de la poursuite des tendances du passé : une fécondité de 1.8 enfant par femme, un prolongement de l’allongement de l’espérance de vie et un solde migratoire de 50 000 personnes par an (Brutel, 2001). Comme l’indique le graphique 1.1, les hommes peuvent espérer en 2050 vivre environ en moyenne neuf années de plus qu’en 2000 et les femmes, huit années, pour ainsi atteindre respectivement 84.3 ans et 91 ans. L’indice conjoncturel de fécondité resterait stable à un niveau en deçà du seuil de renouvellement des générations de 2.1 enfants par femme qui n’est plus atteint depuis le début des années 70.
Sous ces hypothèses démographiques, la population française devrait continuer à croître tout en vieillissant. La croissance serait de 9 % entre 2000 et 2050 et la part des personnes de plus de 65 ans passerait de 16 % à environ 30 % de la population pendant la même période. Cette part serait en 2050 plus élevée que la proportion des moins de 20 ans qui représenterait 21 % de la population totale. L’âge moyen de la population augmenterait également et passerait de 38.2 ans en 2000 à 46.3 ans en 2050.
VIEILLISSEMENT ET POLITIQUES DE L’EMPLOI : FRANCE – ISBN-92-64-00886-1 © OCDE 2005
CHAPITRE 1. LES DÉFIS DE L’AVENIR 1 La population d’âge actif entre 20 et 64 ans verrait sa part diminuer dans la population totale de 52 % en 2000 à environ 45 % en 2050. En termes de flux, les sorties devraient être particulièrement importantes à partir du début des années 2010 au moment où les générations issues du baby-boom atteindront 65 ans. Sur l’ensemble de la période 2010-2050, la population de 20 à 64 ans diminuerait en moyenne de 80 000 personnes par an. Les sorties devraient se stabiliser vers 2040 au moment où les générations moins nombreuses des e années 70 fêteront leur 65 anniversaire.
95
90
85
80
75
Graphique 1.1. Espérance de vie à la naissance par sexe et nombre moyen d'enfants par femme, France, 1970-2050
Observations
Espérance de vie à la naissance 70
Projections
Espérance de vie des femmes
Espérance de vie des hommes
Nombre d'enfants par femme
2.7
2.5
2.3
2.1
1.9
1.7
Nombre moyen d'enfants par femme
65 1.5 0 5 0 0 990 025 050 197 1975 1980 1985 1 199 2000 2005 201 2015 2020 2 203 2035 2040 2045 2 Source: INSEE et base de données Eco-Santé OCDE. Le ratio de dépendance des personnes âgées permet de quantifier la charge du vieillissement supportée par la population d’âge actif en rapportant la population de 65 ans et plus à la population de 20 à 64 ans. Ce ratio atteint environ 27 % en 2000 en France, ce qui est supérieur d’environ cinq points de pourcentage à la moyenne des pays de l’OCDE (graphique 1.2.A). Au cours des prochaines décennies, ce ratio va augmenter en France suivant une progression quasi parallèle à la moyenne des pays de l’OCDE et atteindra 42 % en 2025 et 58 % en 2050. En 2050, la population de plus de 65 ans représentera légèrement plus que la moitié de celle de 20 à 64 ans.
1. Dans la plupart des pays de l’OCDE, les jeunes de 15 à 19 ans sont le plus souvent encore en formation initiale. C’est pourquoi il a été décidé de les exclure du groupe formant la population d’âge actif.
VIEILLISSEMENT ET POLITIQUES DE L’EMPLOI : FRANCE – ISBN-92-64-00886-1 © OCDE 2005
IS DE L’AVENIRCHAPITRE 1. LES DÉF
Le ratio de dépendance totale donne une indication plus large de la dépendance démographique car il inclut dans la population dépendante non seulement les plus de 65 ans mais également les moins de 20 ans (graphique 1.2.B). Il est de 71 % en 2000 et atteindrait 81 % en 2025 et 97 % en 2050. Cela signifie qu’en 2050, la somme des plus de 65 ans et des moins de 20 ans correspondrait presque exactement à la population des 20-64 ans.
80
70
60
50
40
Graphique 1.2.
Suède 30 Italie France UE 15 Allemagne OCDE 20
10
Mexique
Vieillissement de la population, 2000-2050
A. Ratio de dépendance a des personnes âgées Japon Italie
Japon
Italie France Allemagne UE 15 Suède OCDE
Turquie
Pourcentages
France UE 15 Allemagne
OCDE
Suède
Turquie
110
100
90
80
70
b B. Ratio de dépendance totale Grèce
Mexique
France Suède OCDE
UE 15
Allemagne 60 Corée
Finlande France Japon
UE 15 OCDE Allemagne
Corée
Japon
France
UE 15
OCDE Suède Allemagne
Turquie
50 0 19752000 2025 2050 19752000 2025 2050 a)de la population de 65 et plus sur la population de 20-64 ans. Ratio b)ans sur laans et de celle de plus de 65  Ratio de la population de moins de 20 population de 20 à 64 ans. Source2002)2003 (révision nationales et projections des Nations unies : Projections pour la Grèce, l’Irlande, le Luxembourg, le Mexique et la Turquie.
VIEILLISSEMENT ET POLITIQUES DE L’EMPLOI : FRANCE – ISBN-92-64-00886-1 © OCDE 2005
CHAPITRE 1. LES DÉFIS DE L’AVENIR
2.
La population active risque de stagner
Les projections de population active dépendent naturellement des comportements d’activité. Si on se base sur les comportements en 2000, les taux d’activité des hommes de 50 à 64 ans sont moins élevés en France qu’en moyenne dans les pays de l’OCDE (tableau 1.1). L’inverse est vrai pour les Françaises de 50 ans à 64 ans. Au total pour les deux sexes, le différentiel en points de pourcentage est, par exemple, de 20 points par rapport à la Suède et de 3.5 par rapport à la moyenne des pays de l’OCDE. Après 65 ans, il n’y a que très peu de personnes actives en France (3 %) alors qu’il y a encore en moyenne 19 % d’actifs dans les pays de l’OCDE.
France Allem agne Suède Etats-Unis Japon UE 15
Tableau 1.1.d’activité par âge et sexe Taux dans quelques pays de l’OCDE, 2000
25-49 94.8 94.1 90.6 92.4 97.2 93.5
Pourcentages
Hom mes 50-64 65-69 63.2 3.7 64.1 7.4 79.8 17.8 75.6 30.1 89.1 51.1 66.6 12.4
25-49 79.3 77.8 85.5 77.3 66.1 75.2
Fem m es 50-64 65-69 50.5 2.5 45.1 2.8 73.8 11.4 61.0 19.4 56.8 25.4 43.2 5.7
25-49 87.0 86.1 88.1 84.7 81.8 83.7
Total 50-64 56.8 54.6 76.8 68.0 72.6 53.8
65-69 3.0 5.0 14.5 24.4 37.5 6.9
a Minim um OCDE 86.5 50.0 3.1 28.6 22.1 1.3 60.8 40.4 2.2 Moyenne OCDE 93.6 70.2 21.2 73.3 46.6 10.4 81.2 60.3 19.3 b Maxim um OCDE 97.2 95.2 65.5 87.5 83.2 38.0 91.9 89.2 51.2 a)s'agit du taux d’activité le plus bas observé dans les pays de l'OCDE par groupe Il d'âge et sexe. Pour les hommes de 25-49 et 50-64, les données sont celles de la Hongrie et pour les femmes, de la Turquie. Pour les 65-69, il s'agit de la Belgique pour les hommes et de la République slovaque pour les femmes. b) Il s'agit du taux d’activité le plus élevé observé dans les pays de l'OCDE par groupe d'âge et sexe. Pour les hommes de 25-49, il s'agit du Japon. Pour les femmes de 25-49, 50-64, 65-69 et pour les hommes de 50-64, il s'agit de l'Islande. Pour les hommes de 65-69, il s'agit du Mexique. Source: Enquêtes nationales sur la population active.
VIEILLISSEMENT ET POLITIQUES DE L’EMPLOI : FRANCE – ISBN-92-64-00886-1 © OCDE 2005