//img.uscri.be/pth/608e53ade4a2b2a71b04cfa2026f7210fa84d7c6
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le Tout, l'Esprit et la Matière

De
215 pages

Jean E. Charon vient de faire un pas important en confirmant une nouvelle fois sa Relativité complexe sur les ordinateurs de l'Université de Concordia, à Montréal. Ce sont les principales conséquences de ces résultats que nous conte ici le physicien, dans un langage accessible à un large public, où il présente la « triade » d'ouvrages publiés depuis 1977 sur le thème de l'Esprit.

Et d'abord, la Relativité complexe c'est la « grande unification » qui, depuis Einstein, est devenue l'objectif essentiel de la Physique : les interactions faibles, électromagnétiques, fortes et gravitationnelles sont « unifiées » dans un même modèle de la Matière, dans le prolongement des modèles « à dimensions cachées » proposés récemment par Abdus Salam (Prix Nobel pour l'unification des interactions faibles et électromagnétiques) et John Schwarz. La Relativité complexe démontre cependant un fait important : l'unification ne paraît pas possible (la gravitation avait, jusqu'ici, déjoué tous les efforts) sans qu'on prête au modèle de la Matière des propriétés de mémoire cumulative et prévisionnelle. C'est-à-dire que nous vivons, à l'expérience, dans un univers non seulement « matériel » mais aussi spirituel.

C'est là un résultat d'une importance extrême, et qui ne va pas manquer, dans les années à venir, d'avoir une influence profonde sur toutes les disciplines de la Connaissance : la Vie et ce que nous sommes dans l'Univers, la part du « vouloir » et du « non-vouloir » dans notre comportement, et aussi la notion tellement importante de « valeur » (qu'appelle-t-on exactement « Bien » et « Mal » ?).

Jean E. Charon est directeur du Centre de recherche sur la Relativité complexe (C.E.R.C.L.E.). Il dirige aussi le Groupe d'étude sur l'Imaginaire en Science au Centre National de la Recherche Scientifique à Paris (C.R.I.). Il est président des colloques CIPRES qui réunissent chaque année et de manière pluridisciplinaire des universitaires en provenance du monde entier sur le thème général de « l'Esprit et la Science ». Parallèlement à ses ouvrages de physique, Jean E. Charon a publié de nombreux ouvrages philosophiques, qui ont été traduits en onze langues.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Jean E. Charon vient de faire un pas important en confirmant une nouvelle fois sa Relativité complexe sur les ordinateurs de l'Université de Concordia, à Montréal. Ce sont les principales conséquences de ces résultats que nous conte ici le physicien, dans un langage accessible à un large public, où il présente la « triade » d'ouvrages publiés depuis 1977 sur le thème de l'Esprit.
Et d'abord, la Relativité complexe c'est la « grande unification » qui, depuis Einstein, est devenue l'objectif essentiel de la Physique : les interactions faibles, électromagnétiques, fortes et gravitationnelles sont « unifiées » dans un même modèle de la Matière, dans le prolongement des modèles « à dimensions cachées » proposés récemment par Abdus Salam (Prix Nobel pour l'unification des interactions faibles et électromagnétiques) et John Schwarz. La Relativité complexe démontre cependant un fait important : l'unification ne paraît pas possible (la gravitation avait, jusqu'ici, déjoué tous les efforts)
sans qu'on prête au modèle de la Matière des propriétés de mémoire cumulative et prévisionnelle. C'est-à-dire que nous vivons, à l'expérience, dans un univers non seulement « matériel » mais aussi spirituel.
C'est là un résultat d'une importance extrême, et qui ne va pas manquer, dans les années à venir, d'avoir une influence profonde sur toutes les disciplines de la Connaissance : la Vie et ce que nous sommes dans l'Univers, la part du « vouloir » et du « non-vouloir » dans notre comportement, et aussi la notion tellement importante de « valeur » (qu'appelle-t-on exactement « Bien » et « Mal » ?).
Jean E. Charon est directeur du Centre de recherche sur la Relativité complexe (C.E.R.C.L.E.). Il dirige aussi le Groupe d'étude sur l'Imaginaire en Science au Centre National de la Recherche Scientifique à Paris (C.R.I.). Il est président des colloques CIPRES qui réunissent chaque année et de manière pluridisciplinaire des universitaires en provenance du monde entier sur le thème général de « l'Esprit et la Science ». Parallèlement à ses ouvrages de physique, Jean E. Charon a publié de nombreux ouvrages philosophiques, qui ont été traduits en onze langues.